62
Commentaires

Cosse, face aux détricoteurs

Le plat de lentilles aura donc le goût d'un référendum. "Local", assure-t-on.

Derniers commentaires

Au fait, suggestion de référendum : "pour ou contre construire la raie au port dans les jardins de l'Élysée (ou sur la mairie de Nantes)?"
Un référendum ? Me rappelle une caricature de la 3eme République:
-paysan:" euh, m'sieur l'maire, que qu'c'est qu'bibrendum?"
-le maire: "C'est un mot latin qui veut dire 'OUI'!".
Dans le documentaire d'Elise Lucet Cash-investigation, les habitants d'Hawaï ont voté contre l'utilisation de pesticides, une loi a été adoptée, mais Monsento a fait un procès et l'a gagné, arguant si j'ai bien compris du fait que l'île ne représente qu'une région et non un état.
Nous aurions sans doute le même scénario en cas de victoire du NON à l'aéroport.
http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/
Imaginons aussi ce qui nous attend avec le TAFTA, négocié dans le secret le plus opaque.

Ce gouvernement est d'une complaisance invraisemblable avec les agro-industriels pollueurs destructeurs de la FNSEA ; 4 millions d'euros de dégâts et pas de poursuites, au contraire: 825 millions d'aides pour les éleveurs. Pour les gens du voyage qui ont bloqué l'autoroute du Nord fin août 2015: prison ferme et remboursement des dégâts estimés à 400 000 euros. ( Canard enchaîné du 10 février)

Mais ils sont Charlie! Mais ils sont COP21!
Quand j'ai découvert l'intitulé de certains nouveaux "ministères", j'ai immédiatement pensé aux Monty Pythons !
Entendu, ce matin, sur France Inter, Michèle Rivasi, EELV.
A propos du référendum sur NDDL: "...c'est du fifrelet".
Du fifrelet. Le mot m'est resté dans l'oreille toute la matinée.
Ce fifrelet de Michèle Rivasi m'a laissé si ravi, que j'en souris encore.
Ministres, croyez-moi ; s'il est vrai que la Presse
De ses cris importuns et vous gène et vous blesse,
Voulez-vous de son fiel tarir les flots amers ?
[...]
Du pauvre qui pâtit écoutez la misère :
Modérez du budget le dévorant ulcère :
Aux bras industriels ouvrez tous les chantiers,
Et permettez enfin la chasse aux loups-cerviers.
Dans les bonnes nouvelles du re[s]noncem[/s]maniement il y a que le [s]Ministère[/s] [s]secrétariat[/s] cercle de discussion au droit des femmes est rataché à la famille et non plus à la santé et aux affaires sociales...

Enfin un gouvernement de tradition mitterrandienne,

La vraie,

Celle de 1940.
"Ns avons été agressé par des barbares

Je ne souhaite pas de référendum, il faut que la réforme soit votée

Le chef de l'Etat est le chef de guerre

#Poutine n'est pas un modèle de démocrate !

Très heureux et très satisfait de la ligne politique de @manuelvalls

Cher @manuelvalls tu es un admirateur de #Clemenceau alors tu seras tjrs chez toi, ses héritiers parmi les radicaux #forumrépublicain #PRG

.@manuelvalls tu pourras tjrs compter sur le #PRG car tu as choisi de compter avec eux #forumrépublicain #PRG

. @manuelvalls tu me fais l'honneur de participer aux réunions hebdo des dirigeants de la majorité #forumrépublicain #PRG

Je te remercie @manuelvalls de la considération que tu marques au #PRG je ne peux pas en dire autant de ts tes amis #forumrépublicain #PRG

Cette identité que je décris @manuelvalls est l'identité républicaine que ns avons en partage #forumrépublicain #PRG


On se moque du twitter de Cosse, mais les pensées de @JMBaylet sont toujours un régal
L'avis de Fabrice Nicolino:
http://fabrice-nicolino.com/

Nous savons tous que ce gouvernement est Charlie.
Nous savons tous à quel point ils se sont investis dans la COP2.

Alors comment pourraient-ils en arriver à faire l'aéroport?
A moins de n'être qu'un ramassis de faux-culs, de menteurs, d'individus dépourvus de toute vergogne? Ce qu'ils ne sont pas, non non non. Donc l'aéroport ne peut pas se faire, ne doutons plus de leur honnêteté et de leur intégrité.
Vinci ne vaincra pas. Ce sont des résistants qui nous gouvernent.
Si Cosse était vraiment opposée à l'aéroport exigé par Vinci, elle ne demanderait pas ce référendum; c'est une façon sournoise de se défausser. Bien sûr on va faire miroiter aux votants les emplois qui seront créés. Le périmètre du référendum a sans doute déjà été étudié, les sondages faits pour que le oui triomphe.La décision sera présentée comme venant des citoyens alors que ces politiques n'auront fait que céder une fois de plus à leur chef: Vinci.

Merci Daniel pour cet article.
Compliment à la chronique de Daniel, une synthèse souvent originale et bien rédigée sur une actualité. Cet exercice est indispensable aux consommateurs obèses d'infos que nous sommes, noyés sous un flot de communication, d'enfumage et de non-dits politiques, de scies médiatiques répétées à l'envi. J'apprécie cet exercice quotidien et cette exigence journalistique. Dans l'exemple d'aujourd'hui, l'angle était en effet de connaitre le périmètre du référendum sur l'aéroport,question essentielle qui sort du champ des journalistes de télévision, chiens de garde d'un pouvoir politique. Sans doute parviennent-ils au fil du temps à se persuader que leur travail est indépendant et exhaustif.
Merci Daniel de "Faire l'effort de boire la soupe amère de l'actu et chasser cette amertume" Le résultat est réussi pour notre plaisir.
La Une de Midi Libre, le quotidien de J.M. Baylet.
A part le regretté René Dumont dont on ne peut que saluer la sincérité écologique, l'écologie a permis et permet à tous les droitiers honteux de se parer d'un aura de gauche et de faire de la politique en prétendant implicitement ne pas en faire. Cela vaut non seulement pour les élus mais également pour les électeurs qui affichent fièrement ce choix car il a pour leurs idées réactionnaires les vertus du Canada dry : Ils prétendent à des idées radicales contre la politique entre autres alors qu'ils ne font qu'accompagner le système en le colorant un peu de vert. L'écologie est-il possible sans une remise en cause du système de production et des rapports qu'il induit ? poser la question s'est y répondre.
Vous etes déçu du comportement des gens EELV ? la c est vous qui,me faites peur Daniel , vous n allez pas comme en 2012 , croire que des bourgeois , qui n ont fait que de la politique de toute leur vie, vont être intègre. Ca suffit maintenant, l infantilisme des medias , arrêtez ca, c est dangeureux pour 2017 cette victimisation insultante pour ceux qui aujourd hui dorment dans la rue ou manquent de nouriture. Pour comprendre quelqu'un, il vaut mieux connaitre son pass? , ces actes , par exemple, en 2012 , la seule candidate credible etait Eva Joly, elle avait en plus du bagage intellectuel et relationnel, fait la preuve qu elle avait elle du courage. Mais tout les mâles des medias, on préfèr?s valoriser les autres mâles , et surtout les plus immonde avec les femmes, en tout cas sur les 30 dernières années, pour que les medias soutiennent un candidat, il doit absolument être machiste, et dois le prouver par des actes connus ... La blondasse plait au media a cause de son machisme, et evidement aussi de son entourage mafieu et illegale qui est aussi tres important pour les medias.
Votre reaction qui est décevante ne m etonne pas apres votre sur valorisation des paroles du journaliste sur la jouissance de la guerre , vous oubliez que cette jouissance éphémère est suivis, d un degout de soi salutaire, mais vous ne faite qu appuyer sur le cote sombre de nos personnalités sans valoriser les consequences de ce ressenti , qui est le dégout de soi, qui peut pour certains (surement des romantiques), aller jusqu a une dépression. Daniel la geurre ca sidére les gens , vous pouvez en parler avec les anciens combattant d Algerie qui n ont pas encore pu s exprimer tellement ils ont été choqu? et surement aussi ont ils fugacement joui de leur puissance de feu .... mais fugacement , pour une vie de remord ou de honte .
Vincent Placé ?!!! Non mais allo quoi ! c'est là , la confirmation que Monsieur bricolage est usé jusqu'à la corde !!! Vite le changement c'est maintenant !
Dans l'univers des potagers, si on laisse un peu trop murir les lentilles, les cosses s'ouvrent et les graines se perdent (GP Marcel, confirmation ?) :

Bravo pour la subtilité du sous-texte de cette chronique, mêlant bible, culture, images bucoliques et point de vue...
Si j'étais prof de français, j'inviterais des élèves à la lire à l'endroit et à l'envers, les premiers et derniers mots résonnent de surcroît comme une spirale.
Bref, j'suis toujours pas française, mais Daniel, j'adore votre plume, longtemps que je ne l'ai pas dit, c'est fait.
3 ministres pour plaire à un parti à 2% (suis généreuse aujourd'hui) et un coup de pied au cul et un molard à la gueule pour celui qui a fait 12 à l'élection présidentielle... Excusez-moi mais je retourne à mon tricot, lequel avance, lui. Et puisqu'il y a à Placé dans la corbeille du marié, je vais refaire le stock de laines.
La vie politique, lorsqu'elle descend à ce niveau, franchement je m'en tape. Ça m'emmerde quand même que tous ces parasites fassent bombance avec mon fric. J'espère vivre assez longtemps pour voir quelques uns et unes couverts de goudron et plumes.
Cécile Duflot et Emmanuelle Cosse demeurent assez proches pour que la première puisse prodiguer à la seconde, ses conseils de tricot.
Cette émission de @SI avec Cécile Duflot est venue à point pour m’ouvrir les yeux sur deux choses bien que jusque là je commençais à avoir des doutes :
La première est que Cécile Duflot était loin d'être la naïve (pour ne pas dire la simplette) que les gros médias nous laissaient croire, la seconde était qu'il ne fallait plus rien attendre d'un gouvernement conduit par Valls ni d'un président comme Hollande. La seule chose qui jusque là avait tempéré la déception étant que nous avions échappé au pire.

Quant à Madame Emmanuel Cosse peut manger les lentilles qu'elle veut. Je n'ai pas la culture et l'intérêt de me préoccuper de savoir si ce plat vaut qu'elle vienne à l'auge avec si peu de dignité, son capital d'indignation a été épuisé en tweets. Et puis on sent bien que Hollande tente les dernières cartouches finales (dans le monde tel qu'il est aujourd'hui, il est capable de réussir), il est même allé recycler un maire de Nantes, ancien premier ministre.
Quant à l'aéroport de Nantes. Chaque quinquennat a ses serpents de mer et ce n'est pas un référendum qui va lui couper la tête.

Concernant les critiques faites à la Loi Duflot, elles ne concernent qu'une minorité de loyers et vu la complexité de la chose, on voit bien que les avantages de cette Loi sont indéniables et majeurs
Bon, en tout cas, moi, ce matin, j'ai ouvert mon dico grâce à DS, pour comprendre ce qu'est une cariatide :-)
Surprise ! Entre autres définitions, MM. Pujadas et Bouleau seraient les "représentants du peuple sur lequel se nourrit l'élite" !!
Damnaide !! (© Alain Korkos)
"Plus le corps électoral sera large, moins les "consultés" seront directement impactés par les travaux, plus se renforceront les chances du "oui" à cet aéroport inutile, et énergivore, auquel nous avons consacré un copieux dossier."

Je saisi mal le fondement de cette hypothèse...

Cdt.

Nicolas.
C'est le concept du NIMBY
Comme Nino le précise (effet NIMBY), beaucoup de Bretons/Ligériens ne sont pas contre un aéroport international à quelques heures de route (la plupart des vols internationaux sont à CDG/Orly aujourd'hui, donc faut rajouter minimum 50€ de train pour les Brestois par exemple aujourd'hui), même si l'utilité économique réelle du projet est questionnable. Par contre la population de NDDL et les communes environnantes ne veulent pas d'un aéroport qui va bouleverser l'écosystème local.

En clair : les Brestois auront plus tendance à voter "pour", ou pour être plus exact moins tendance à voter "contre", ce qui peut faire pencher la balance. (On peut remplacer Brest par n'importe quelle ville à plus de 50km de NDDL je pense)
Dans son interview (disons plutôt son discours), Hollande a aussi dit que c'est l'État qui porte le projet NDDL. Alors pourquoi pas un référendum national…
Ben parce qu'un référendum national risque d'être légal alors qu'un local a, comme ça c'est passé dans le Gers en 2007 pour les OGM, toutes les chances d'être invalidé par un tribunal administratif.

--
Bien vu !

Et pour ma part je ne suis pas sûr qu'un référendum national soit plus favorable au "oui à l'aéroport"
Ce matin sur France-culture( journal de 7h): d'après Frédéric Allaire, professeur de droit à l'Université de Nantes, la loi ne permet pas ce genre de consultation locale pour un projet national; il faut un décret ou un changement constitutionnel.
http://www.franceculture.fr/programmes
Oui c'est bien ce que je crois comprendre, le décret d'utilité publique étant national le référendum ne peut pas être local.

--
"Se dire que le pire n'est jamais certain"

Pour "le pire", il y a en effet toujours un doute, mais le "pis qu'avant" est, en revanche, une certitude.
C'est hélas une tendance dure depuis plus de vingt ans !
C'est bien la seule fois que je vois un article défendre la loi Duflot (en dehors de la période de son élaboration et de son vote)… dont l'application a abouti à divers blocages (chantiers, locations, ventes) qui n'ont pas amélioré d'un iota, bien au contraire, la situation très mauvaise du logement en France. Amusant : des propriétaires parisiens qui louaient leur apparement à un prix modique ont découvert le prix moyen déterminé par les circulaires consécutives à la loi et décidé de réviser leurs baux et d'augmenter leur loyer…
Quant à Cosse, on voit mal comment elle va s'en sortir : aucune qualification particulière pour ce ministère très technique, aucune expérience de l'administration, nommée dans les pires conditions de reniement sans qu'elle ait même jugé utile de donner une justification sérieuse: le naufrage est annoncé. Et Hollande disant hier soir qu'il ne pense jamais à la politique! Il va perdre le respect de ses derniers soutiens.
Rugby,
Lu (peut-être) dans le Midi Olympique ( qui n'est pas à Baylet)
Les Cosses auraient pu mieux faire face aux Anglais.
Le tartan, couleur petits pois, n'a pas été suffisant.
Le héros du match est Nantais.
Le référent d'hommes est un arbitre néerlandais.
Bien Placé, Jean-Vincent, regarda le match de toute sa hauteur.
Il est persuadé qu'il en a.
C'est, en tout cas, ce que disent les P.V du Sénat.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.