57
Commentaires

Corbyn et l'antisémitisme : et si on revenait au texte qui fâche ?

Il n'en a pas fini : le dirigeant travailliste britannique Jeremy Corbyn est toujours sous le feu d'accusations d'antisémitisme. Un feuilleton relancé par l'adoption contestée d'un code de lutte contre l'antisémitisme par le parti travailliste, début juillet. Mais que contient ce code, dont une modification doit être discutée ce mardi, et pourquoi est-il critiqué ?

Commentaires préférés des abonnés

"Des ONG font également partie de ces délégations, en tant qu'expertes, nommées par les gouvernements respectifs."

Ah bon ?

Corbyn et l'antisémitisme : et si on revenait au texte qui fâche ?


Et si on s'inquiétait un peu de savoir QUI ce texte fâche réellement  ?

Il me semble que ça devient relativement clair, c'est le droit de critiquer l'état d'Israël, son gouvernement, sa politique qui est en jeu. Le texte amendé du Labour me semble d'ailleurs assez alambiqué, essayant de faire en même temps deux choses co(...)

Derniers commentaires

A propos du fait de comparer la politique israélienne à celle des nazis, auquel le texte de l'IHRA fait référence. Il est évident qu'en la matière l'intention de l'auteur de la comparaison doit être étudiée pour savoir s'il s'agit d'une reductio ad hitlerum (ou point Godwin) ou d'une tentative de révisionnisme historique. Dans mon souvenir, il y a quelques années les ultra orthodoxes israéliens avaient défilé en tenue de déportés pour critiquer la politique du gouvernement visant à supprimer leur exemption de service militaire. Du strict point de vue de l'IHRA, cela serait donc constitutif d'antisémitisme, ce qui est évidemment idiot. 

que les choses soient claires : 1/ l'Etat d'Israel s'est fondé sur le racisme européen envers les juifs (= bon débarras!)

2/ il y a en Palestine des populations ancrées depuis des siècles : qu'ils dégagent! _ça me rappelle confusément les expropriations coloniales en Amérique et en Afrique ...

3/ les pioupious de Tsahal tirent sans état d'âme sur des civils, des femmes et des enfants "arabes", donc non-juifs... ce ne serait pas du racisme, tout ça ?

4/ l'anti-sionisme est une opinion POLITIQUE ; l'antisémitisme est un sentiment RACISTE.


le leader du Labour Party ne peut pas se  dé-solidariser d'une lutte comme celle des Palestiniens pour leur auto-détermination, sinon il pourrait tout aussi bien être macroniste!


Ceux qui sont intéressés d'entendre une voix Juive non subjugués par Netanyahu et sa clique d'extrême droite : un article de Joseph Levine

Il me semble que ça devient relativement clair, c'est le droit de critiquer l'état d'Israël, son gouvernement, sa politique qui est en jeu. Le texte amendé du Labour me semble d'ailleurs assez alambiqué, essayant de faire en même temps deux choses contradictoires: prendre ses distances avec cet interdit (quiconque critique Israël est antisémite) sans déplaire aux inconditionnels d'Israël. 


Bien entendu, échec sur les deux tableaux. Comment les inconditionnels d'Israël pourraient-ils tolérer la moindre prise de distance?

Bonjour,

s'il est vrai que les antisémites se cachent sous l'appellation d'antisionisme. On ne peut pas non plus amalgamer toute personne qui rejette le sionisme ou qui dénonce cette idéologie comme antisémite.


Le sionisme c'est quand même une idéologie d'extrême droite.


Les antisémites sont quand même facilement discernables, sans lien apparent avec le sionisme (par exemple n'ayant jamais vécu en israel ou n'ayant jamais été confrontés par eux-mêmes ou par des proches aux sionistes ), s'ils deviennent d'ardents "antisionistes" c'est quand même la preuve d'un biais qui ne laisse que peu de doute sur sa nature.


Maintenant quelqu'un qui va critiquer Israel ou les sionistes ou l'idéologie sioniste pour ce qu'ils font en Israel ou à Gaza n'est pas forcément antisémite et ne peut être soupçonné sans autre raison plus solide.


Il faut quand même prendre conscience qu'il y a une volonté chez les défenseurs d'Israel et chez les sionistes d'amalgamer toute critique à de l'antisémitisme pour la disqualifier.

Et ce n'est pas à @SI de se faire le relais de ce genre de pratiques.




...pendant ce temps là , ailleurs: https://ruptly.tv/vod/20180901-025

...et aussi : https://www.unrwa.org/newsroom/emergency-reports/gaza-situation-report-228

Corbyn et l'antisémitisme : et si on revenait au texte qui fâche ?


Et si on s'inquiétait un peu de savoir QUI ce texte fâche réellement  ?

On a donc le droit de critiquer la politique criminelle de l'extrême droite au pouvoir en Israël mais pas l'idéologie qui en est le fondement ?

Tiens cela me rappelle le temps de l'URSS. On avait le droit de critiquer les erreurs du parti (celles reconnues par les chefs en tout cas)mais toute remise en cause du dogme valait condamnation au Goulag.


"Des ONG font également partie de ces délégations, en tant qu'expertes, nommées par les gouvernements respectifs."

Il pourrait être utile de ré-définir  ONG: Organisation non gouvernementale.

Au bout d'un moment c'est un travail rigoureux qui permet de progresser dans la compréhension du monde.


« « Nous ne céderons rien à l’antisionisme, car il est la forme réinventée de l’antisémitisme. »  C’est à cette phrase adressée par Emmanuel Macron à Benyamin Netanyahou lors de la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv le 16 juillet 2017 que répond Dominique Vidal. Pour lui, jamais un chef de l’État n’avait commis une telle erreur doublée d’une telle faute politique. Un entretien de fond sur un amalgame hypocrite qui banalise l’antisémitisme. » https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/dominique-vidal-l-immense-majorite-des-juifs-jusqu-a-la-seconde-guerre-mondiale

ce qui est impressionant , c'est l'effet contre productif de tout ça . Si on voulait monter les gens contre israel on ne s'y prendrait pas autrement . La plupart des gens ressentent comme une agression de ne pouvoir s'exprimer sur le sujet qu'ils veulent , et comme ils le veulent sous peine de .... Et a chaque fois que parait un article pareil , ils serrent les dents , et voient des juifs partout...Vous y croyez a ce documentaire interdit de diffusion fait par al jezzeera sur le lobby juif américain..? et ses révélations dérangeantes ...

Merci  pour cet article très intéressant . Le problème ne me semble pas tellement  la signature du texte ( signer le texte  intégralement ou le modifier semble être plutôt un test  ; en même temps ,la signature d'un texte engage , et comme vous le signaler  le modifier  signifie aussi quelquechose)  que les positions de Corbyn.

"Des ONG font également partie de ces délégations, en tant qu'expertes, nommées par les gouvernements respectifs."

Ah bon ?

Bien vu Robert ... :)

Des Organisations Non Gouvernementales nommées en tant qu'expertes ... par des gouvernements. 

Remarquez, y'a longtemps que je ne me fais plus aucune illusion sur la neutralité de certaines ONG. 


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.