Corbyn et l'antisémitisme : et si on revenait au texte qui fâche ?
article

Corbyn et l'antisémitisme : et si on revenait au texte qui fâche ?

Réservé à nos abonné.e.s
Il n'en a pas fini : le dirigeant travailliste britannique Jeremy Corbyn est toujours sous le feu d'accusations d'antisémitisme. Un feuilleton relancé par l'adoption contestée d'un code de lutte contre l'antisémitisme par le parti travailliste, début juillet. Mais que contient ce code, dont une modification doit être discutée ce mardi, et pourquoi est-il critiqué ?

La tempête médiatique et politique n'en finit pas pour Jeremy Corbyn. Alors que les accusations d'antisémitisme contre le responsable du parti travailliste britannique ont fleuri tout l'été, le Labour tente de se dépatouiller de la polémique - nous vous racontions ce feuilleton iciPour tenter d'éteindre le feu, ce mardi, le comité exécutif national du Labour (NEC) doit décider s'il accepte d'adopter la définition de l'antisémitisme de l'alliance internationale de la commémoration de l'Holocauste (IHRA).

Car c'est le point d'achoppement majeur dans le grand débat politique qui agite les militants et dirigeants travaillistes depuis le début de l'été. Début juillet, le Labour a décidé d'adopter un code de conduite pour lutter contre...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.