Corbyn et l'antisémistisme : retour sur une saga médiatique
article

Corbyn et l'antisémistisme : retour sur une saga médiatique

Réservé à nos abonné.e.s
Accusé d'avoir échoué à lutter contre l'antisémitisme dans ses rangs, l'ex-leader du parti travailliste anglais Jeremy Corbyn vient d'en être suspendu. L'épilogue - ou la nouvelle étape - d'un feuilleton médiatique fait de soupçons, de raccourcis et de justifications floues. Retour sur les épisodes précédents, et rappels du travail d'Arrêt sur images sur le sujet.

Les "vieux démons" de Jeremy Corbyn, comme les décrit Ouest-France, auront donc finalement eu raison de lui. Jeudi 29 octobre, l'ex-leader de l'opposition britannique et député d'Islington North (Londres) a été suspendu du Parti travailliste (Labour), qu'il avait rejoint 55 ans plus tôt à l'âge de 16 ans, suite à la publication d'un rapport accablant du Comité pour l’égalité et les droits humains (EHRC). L'organisme -indépendant du Labour- était chargé depuis mai 2019 d'enquêter sur le fonctionnement du parti sous la direction de Corbyn, de 2015 à 2020, et particulièrement sur sa gestion des multiples accusations d'antisémitisme. Ses 130 pages de conclusions sont très accusatoires : "Nous avons découvert des exemples de harcèlement, de disc...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.