38
Commentaires

Controverse sur les 1,4 millions de "fans" Facebook du "bijoutier de Nice"

Un bijoutier de Nice tire sur des deux voleurs qui s'enfuyaient mercredi dernier. Il est mis en examen pour homicide volontaire. La page Facebook qui le soutient attire plus de 200 000 personnes, puis soudain le compteur s'emballe pour arriver à 1,4 million de soutiens dimanche matin. A en croire le site d'analyse SocialBakers, souvent cité par les sceptiques, 80% de ces soutiens semblaient venir de l'étranger. Trucage ? Pas sûr : dimanche soir, SocialBakers annonce plus de 800 000 like bien français...

Derniers commentaires

Daniel Schneidermann serait-il lu par les likeurs de facebook?
Je me balade ce soir sur la toile, et je découvre sur facebook 36556 j'aime sur la page "soutenons le bijoutier de Nice" (il y en a plusieurs mais c'est la plus populaire)
https://www.facebook.com/soutenonslebijoutierdenice?fref=ts

On est bien loin du million et demi de "j'aime" de ce week-end!

J'ai du mal à comprendre... Est-ce que les "likeurs" ont retourné leur veste et ne souhaitent plus apporter leur soutien au bijoutier? Ont-ils réalisé que leurs "j'aime" étaient public après la lecture du 9-15? Les achats de "like" ont-ils une date de péremption?
« Lâchez tout.
Lâchez Dada.
Lâchez votre femme, lâchez votre maîtresse.
Lâchez vos espérances et vos craintes.
Semez vos enfants au coin d’un bois.
Lâchez la proie pour l’ombre.
Lâchez au besoin une vie aisée, ce qu’on vous donne pour une situation d’avenir.
Partez sur les routes »
(A. Breton, 1922)

Lâchez Facebook
Au-delà de cette affaire, FB ne prétend sans-doute pas qu'avec ses "Like" il réalise des enquêtes à valeur scientifique (pas des sondages pré électoraux, des enquêtes, nuance), il n'empêche que la possibilité d'acheter des "Like" en quantités industrielles fait de leur nombre une information totalement bidon.
Difficile de penser que ces "like" sont faux, regardez combien de vos amis ont aimé et vous comprendrez que malheureusement il y en a surement pas mal...
les commentaires sur la page et divers sites de presse de tous bords sont complétement ahurissants. Vu leur quantité et leur virulence, j'ai bien peur que ce ne soit pas de la manipulation (de facebook en tout cas).
voir par exemple ce qui se dit dans les commentaires ici
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/937089-soutien-au-bijoutier-de-nice-le-succes-de-cette-page-facebook-est-effrayant.htm
Je ne soutiens pas la violence, ni le crime du bijoutier de Nice. Une autre page sur facebook en réponse à la page haineuse, avec 18435 like seulement sans tricherie.
n'oublions pas l'aspect "fabrication d'opinion"

http://explorable.com/fr/experience-dasch
Au delà de la loi du Talion, de grands principes, on peut se poser la question de ce qui arriverait si les bijoutiers (j'en fait partie) pouvaient répondre de la sorte lors des braquage.

La réponse est simple : les braqueurs tireraient les premiers, ils risqueraient moins ainsi (prison plutôt que leur vie). Ce serait bien que les journalistes (les vrais, ce qu'on voit partout pour ne rien dire, pas ces chieurs de mediapart ou d'ailleurs qui n'ont de journaliste que le nom et le travail qui va avec :p) fasse un peu de travail de mise en perspective et de réflexion plutôt que de compter les likes sur facebook.
Le nombre de "like" est certainement "gonflé", le plus inquiétant, c'est qu'un nombre "certain", sont des "vrais like" et donc pour l'auto-défense. A quand une page "pour ou contre les armes pour tous" ?
En revanche, ça vaut le coup d'aller faire un tour sur la page. Juste pour se rendre compte à quel point la légitime défense réunit des tas de profils différents que l'on aurait pas imaginé se retrouver ensembles. Typique de la France des années 2010 ; le clivage sociétal ne se fait pas qu'entre droite et gauche.

Parmi les auteurs de saillies malodorantes appelant à la loi du talion, j'ai vu:

- Un Dj techno
- Des quinquas père de famille
- Une Gothique
- Un blondinet acnéen avec tee shirt de la Mano Negra
- Des dames qui remplissent leur facebook de citations sur l'amour et la paix.
- Un guitariste de blues
- Un footballeur professionnel
- Un vigneron
- Un fan de Melenchon
- Un militaire
- Deux copines trop kikoulol
- Trois collègues de bureau
- Un JRI
- Une buraliste
- Une fan de Alt-J
- Un boulanger
- Le batteur d'un groupe alterno punk
- Un conseiller municipal
- ...

Et six de mes amis sur Facebook. Si on enlève les fakes, c'est le pays qui est venu poser son like. Alors on peut faire le malin et virer ses amis qui ont fauté sur cette page. On peut aussi parler avec eux.
Les fachos ont visiblement encore assez de pognon pour le dépenser aussi bêtement!
http://feed.krds.fr/post/61295117159/la-realite-sur-les-likes-de-la-page-soutien-au

Analyse du pourquoi l'analyse de rue 89 est fausse
à mon avis ça méritera bien une émission une fois le brouillard dissipé pour comprendre un peu tout le bazar de ces sites.... de facebook aux sites qui publient les statistiques, ceux qui vendent des likes et ceux qui les achètent: comment ça marche et qui sont-ils?
au passage qui a lancé cette page facebook?

je découvre un peu toutes ces pratiques, c'est là pour moi le seul intérêt de ce buzz
Encore un article sur le sujet au ras-des-paqurettes...

N'importe quelle personne un minimum informé sait que le site "d'analyse" socialbakers est bidon. A titre d'exemple le nombre de like autres pays est déjà passé de 1M à 600k.

Sans compter que beaucoup de gens ne sont pas enregistrés comme vivant en France (dont moi, qui a liké cette page)...

Bref, ne copiez plus Rue89, c'est ridicule.
Do you like Dassault ?

29 euros les 100 fans français sur Facebook, soit, mais à Corbeil-Essonnes, ça monte à combien ?

PatriceNoDRM
Vu que le prix des "likes" (sans précision du pays) semble stagner autour des 1.5cts, et en imaginant qu'on peut les avoir à 1cts en en achetant un million, ça revient à 10'000 euro. On peut aussi se demander si des likes français ont aussi été achetés.

Mais qui a commis cette manip' ? Le bijoutier et son avocat ou un lobby des armes qui voit dans cette affaire un opportunité ?
Vus les tarifs mentionnés, s'il y a eu achat de "like" (ce qui reste à prouver), ça a du coûter cher... et du coup il serait intéressant de savoir qui est réellement derrière cette page...
Voila un sujet intéressant que le like facebook. Et une morale: arrêtez Facebook. Les réseaux sociaux sont une vaste escroquerie à tout point de vue:
- profils et "likes" bidons,
- vente de vos données sans contrepartie équitable,
- perte de temps,
- rumeurs,
- manipulations diverses,
- profilage généralisé...
Autant de raison d'arrêter cette merde.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.