33
Commentaires

Connivence éditeurs de jeux vidéo / journalistes : débat sur une chronique satirique

Des éditeurs de jeu aux accents de mafieux, des journalistes corrompus, et un rédacteur en chef vendu à l'industrie: Usul, le chroniqueur du site Jeuxvideo.com, s'est amusé, dans sa dernière vidéo, à pasticher le documentaire de Pierre Carles, "Pas vu, pas pris", pour dénoncer le manque d'indépendance de la presse de jeux vidéo. Il égratigne au passage l'un des concurrents de Jeuxvideo.com, Julien Chieze, co-fondateur de Gameblog. Une chronique grinçante qui n'a pas vraiment plu au directeur général de Jeuxvideo.com qui s'en est expliqué sur son blog.

Derniers commentaires

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Les sites/journalistes se retrouvent régulièrement blacklistés par les éditeurs pour différentes raisons.
Par exemple :
- Pour de mauvais commentaire concernant le jeu Duke Nukem Forever : http://www.nofrag.com/2011/jun/15/38052/
- Pour avoir simplement publié une date de sortie et le nom du jeu Call of Duty Black Ops 2 et refusé de retirer l'info/article à la demande de l'éditeur : http://www.gameblog.fr/news/27499-activision-blackliste-gameblog
Génial Usul !

A part ça, impossible (même si tenté par le boss de jv.com qui est dans son rôle) de nier l'emprise des annonceurs sur un site de moutarde qui ne vit que de la pub de l'industrie de la moutarde. Après on peut discuter du niveau de l'emprise.

C'est aussi vrai qu'aucun site n'a un intérêt à long terme à encenser des titres qui se révèle être des bouses, sous peine de se décrédibiliser. Ou plutôt les sites qui marchent dans ces combines doivent faire un arbitrage fin, se laisser acheter par l'éditeur en faisant des bonnes critiques de jeux moyens sans pour autant être dithyrambique et trop se griller auprès de son lectorat.
La réaction de la direction de jv.com montre les limites d'un principe que beaucoup considèrent inappliquable.
Celui de donner la paroles à ses contradicteurs, voir tendre le flanc au glaive.
Dns l'histoire on en a connu un très célébre, pour lequel par amour et fidélité on a construit des églises, des monastères et des cathédrales.
Et ce genre de personnage, on en croise pas souvent.

J'aurai trouvé beaucoup plus classe de ne pas censurer et de ne pas réagir.
Je pense que c'est même déjà trop tard grâce à l'effet Streisand, qui montre clairement à quel point internet est une chose vivante et incontrôlable, à l'image de l'homme.
Pour le pire et parfois pour le meilleur.
Mine de rien c'est une sacré révolution cette liberté de parole.

À ceux à qui elle fait peur de chercher vainement à la museler.
Et quid d'Assange ? Toujours dans son ambassade ?
Bon, le principal est que l'on parle de JeuxVidiots.com. Le rédac'chef n'est tout de même pas assez stupide pour faire la promo du sketch malgré lui en le cautionnant par ses critiques. Si ?
Vous avez qu'a embaucher Usul sur ASI !
Ouais comme Porte à l'époque ! Si Usul se fait virer [s]d'Inter[/s] de jeuxvideo.com proposez lui un job ici j'aimerai bien qu'il continue son taf !
Je suis lecteur quotidien d'@si, fan de Didier Porte et regarde chaque semaine les vidéos d'Usul, mais je ne pense pas que celui-ci trouverait facilement sa place dans un média à vocation généraliste. Son travail est très intéressant, cette vidéo en est l'illustration (voir aussi cette vidéo récente http://www.nesblog.com/3615-atelier-maquillage/ qui dénonce un certain nombre de clichés sexistes, déjà abordés sur le site http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5761), mais s'adresse la plupart du temps - en termes de problématiques abordées, de références utilisées... - à un public averti en matière de jeux vidéo. Sa contribution au site d'@si reviendrait à apporter un éclairage sur le mileu du JV à un public profane, ce qui est bien différent de ce qu'il fait actuellement. Je ne suis donc malheureusement pas certain qu'une greffe à @si prendrait aussi facilement que pour D. Porte ; sauf si vous voulez attirer toute une nouvelle communauté vers le site !
Parce que ce que fait Rafik est tout le temps accessible à un public profane ?
Justement ça serait un défi intéressant pour Usul de se frotter à un public différent.
OK pour moi !
C'est vrai qu'Usul chez @SI pourrait être une idée. Cela permettrait en plus à @SI d'aborder le sujet du jeu vidéo, ce qu'@SI commence à faire, avec un peu moins de maladresse. Et cela lui permettrait effectivement une plus grande liberté de ton. Encore qu'un autre endroit, peut être, pour lui, pourrait être Médiapart.

Je pense que l'idée que les gamers sont un public différent est un préjugé assez peu fondé. Il est fondé sur l'idée que le public des jeux vidéos est un public adolescent. Sauf que les adolescents des années 90 ont quasiment 40 ans maintenant. Et qu'ils n'ont pas forcément renié leur loisir favoris. Pas de quoi culpabiliser, mais les éditeurs ont tendance à infantiliser aussi leur public. Qui a dit "chien de garde"?
Bien que je sois assez circonspect à l'idée qu'Usul et son équipe puissent développer leur activité dans sa forme actuelle au sein d'@si, je pense que ce serait extrêmement intéressant en ouvrant les sujets traités.
Ces émissions me rappellent les grands moments de la minute nécessaire de Cyclopède, et si ça les branchait de sortir de la thématique du jeu vidéo (ce qui est peut-être loin d'être gagné), je crois qu'ils pourraient injecter leur écriture et leur sens de la dérision dans une direction plus large (sociale, politique, économique, historique, absurde, etc..)

Maintenant je suis d'accord, il faut se méfier des conglomérats gloutons qui avalent petit à petit des spécificités plurielles, avec comme risque majeur de leur faire perdre l'efficacité de leur indépendance.
On connait le schéma, et souvent ça ne donne rien de bon.

Le contre-argument réside dans le fait que les émissions sont diffusées notamment sur jv.com (avec le watermark siouplait), et comme gros conglomérat du web français, on ne fait guère mieux.
Mais justement cette petite polémique n'ouvre-t-elle pas la question d'un hébergement plus friendly sans contrainte thématique ?

En tous cas, y'a comme un léger parfum du Desproges sur FR3, et ça fait du bien.
Ivan Gaudé, de Canard PC avait signalé cette histoire sur Twitter ce matin. Je me disais bien qu'@si allait sortir un papier sur le sujet. D'ailleurs, la position particulière de CPC est vite venue dans les commentaires du blog du chef de JV.com : http://www.jevisdeshauts.com/2013/04/lindependance-est-collective-ou-elle-nest-pas/#comment-50

Sinon, Usul et ses compagnons sur un site indépendant -éventuellement payant? Je ne dirais pas non!
Une bonne analyse de pourquoi il est bien triste que l'on se contente d'un pastiche d'un film de Pierre Carles.
La liberté de parole a l'air de régner dans le monde du jeu vidéo.
Une vidéo de quelques minutes humoristiques qui fait du foin en "haut lieu" qui dérange jusqu'à amener une modification, démontre qu'Usul a tapé juste, sinon il n'y aurait pas eu de réaction.
Merci aussi à Guillaume d'avoir signalé dans le forum cette vidéo hier, vous ne l'aviez peut-être pas vu Sébastien.

"Ce qui intéresse les gens, c'est de savoir s'il y aura des échasses dans GTA 5"
:)
"Cette critique du système, à l'intérieur du système, est-elle tenable ? "

C'est à vous, gondalah.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.