85
Commentaires

Compte en Suisse ? Début d'un bras de fer entre Mediapart et Cahuzac

Un compte en Suisse non déclaré, un financement immobilier présumé opaque et un ministre du budget mis en cause : tous les ingrédients étaient réunis pour fêter dignement les 5 ans de Mediapart. Dans un article publié mardi 4 décembre, le site accuse Jérôme Cahuzac, ministre du budget, d'avoir détenu un compte en Suisse non déclaré, puis d'avoir transféré ses avoirs en Asie début 2010. Mediapart s'interroge également sur l'origine des fonds ayant permis l'achat de l'appartement du ministre en 1994. De graves accusations, niées en bloc par Cahuzac, qui promet d'attaquer en justice et publie le plan de financement de son appartement, tandis que Médiapart publie des enregistrements téléphoniques de Cahuzac, datant de 2000. Récit du premier épisode d'un nouveau feuilleton.

Derniers commentaires

Dans votre vite-dit sur Bruguière, vous vous êtes trompés et avez écrit "clé UBS" à la place de "clé USB", mais laissez comme ça, c'est drôle.
Deux informations en provenance de la Confédération :
- UBS manipulait le taux d'intérêt du franc suisse depuis 2001
- La Neue Zürcher Bank radiée du registre du commerce suite à une affaire d'incitation à la fraude fiscale aux Etats-Unis
Si on m'avait dit qu'un jour je verrai l'ump accorder du crédit à Médiapart :)
Un chirurgien des beaux quartiers parisiens sans compte en Suisse, c'est comme un pauvre sans crédit Cétélem, ça n'existe pas.
Concernant le financement de son appartement : le plan de financement exposé par Cahuzac sur son blog ne correspond pas à celui mentionné dans l'acte de vente publié en intégralité par Médiapart. ainsi la vente d'un appartement vendu par le couple intervient après l'achat de l'appartement de l'avenue de Breteuil. L'acte notarié ne mentionne pas le prêt du père de J Cahuac, ni la vente de ce second appartement. Comment Cahuzac peut il ainsi avancer des faits vérifiables ailleurs, pourquoi s'enlise t il ainsi ? Les preuves définitives que réclament certains commentateurs, n'est-ce pas naïf. Ces affaires sont toujours bien compliquées et seules des investigations pousser les révèlent au fur et à mesure.Le juge Van Rumbeck en sait quelque chose. Et puis souvent il y a prescription. Est-ce le cas dans cette affaire ?
Tout cela signifie simplement que rien ne change !!
Pour moi c'est quitte ou double pour Médiapart. Soit ils ont du solide et je renouvelle mon abonnement chez eux avec la plus grande reconnaissance et le plus grand respect pour ces grands journalistes, soit cet enregistrement (intéressant mais insuffisant) est ce qu'ils ont de mieux et alors ce sont vraiment les derniers des minables et je ne lirai plus rien de chez eux avant un bon moment.

Le côté feuilleton est encore une fois assez grotesque, dans tous les cas. Mais bon, s'ils ont raison, je veux bien passer sur leurs méthodes douteuses de création de buzz.
Pour info:
Selon le document qu'il a remis, Cahuzac, à l'âge de 42 ans, s'achète en 1994 un appartement dans le meilleur XVIe
pour 6,2 mio de Francs, ce qui, avec l'évolution du prix de l’immobilier correspond de nos jours à une
valeur de 2,87 Mio d'€ pour une surface de 230 m2.

Quel brave homme!

(Calcul sur la base de données notariales ou de professionnels de l'immobilier glanées sur le net)
J'ai écouté plusieurs fois et attentivement cet enregistrement.Franchement,compte tenu de la piètre
qualité sonore,j'ose espérer que ce n'est pas le seul élément probant à charge de Médiapart.Sinon,
on peut se réjouir que la peine de mort n'existe plus dans notre pays
SI c'est faux,c'est une vraie saloperie.J'imagine que Jean-Marine et sa cour se frottent les mains.
Mais où sont passés JF Launay et ses stylos multicolores ?

Je brûle de lire sa contre-enquête qui démontrera à coup sûr que c'est un coup des mélenchonniens en cheville avec l'(R)UMP pour allumer un contre-feu et faire tomber la sociale-démocratie...
Le plus délirant c'est qu'il y a des types qui gardent des enregistrements de répondeurs de douze ans. Pourquoi ?
Et Plenel expliquant sur Itélé que mediapart met en cause celui qui a mis en place l'austérité. Pourquoi cette explication étrange ? Si Cahuzac avait fait la politique de Mélenchon aurait-il fait les mêmes révélations.
Je ne comprends pas pourquoi Cahuzac s'indigne des accusations de Mediapart. Un chirurgien esthétique de son âge et de son niveau de revenus aurait raté sa vie s'il n'avait pas eu de compte en Suisse; d'ailleurs, le fait qu'il possédât une belle collection de montres à 50 ans passés prouve qu'il avait réussi sa vie. Le cambriolage récent de ladite collection risquait de compromettre cette réussite politique, sociale et séguélienne. En un mot: socialiste.

Heureusement, Médiapart vient nous rassurer: même sans ses montres de luxe, Cahuzac a quand même su garder les status symbols des CSP++, pas comme ces canards boiteux de Florange —incapables d'implanter le moindre cheveux sur le crâne de vieillards au portefeuille bien garni— qui n'ont pas encore compris combien Mittal est sympathique et le gouvernement de gauche.

Bref, Cahuzac devrait suivre l'exemple d'éminents membres de son bord politique (Valls, Besson, DSK, Moscovici, Jouyet, etc.) et suivre l'exemple de Copé: se décomplexer. Assumer on côté bling bling. Et expliquer moralement l'existence de ce compte: comme le dit si bien un récent éditorial "le paradis fiscal est une exception à préserver. Il joue un rôle, agaçant mais stimulant, d'aiguillon, venant sans cesse rappeler le pouvoir d'attraction des économies faiblement taxées. La résilience du modèle suisse est aussi celle d'une industrie financière qui a su faire de l'argent une richesse nationale, pas seulement une assiette fiscale. La vertu du paradis est de rappeler qu'il existe, non loin de lui, un enfer. Avec ses taux d'imposition désormais quasi confiscatoires sur les hauts revenus, la France, qui voit nombre de ses dirigeants fuir vers la Belgique, la Grande-Bretagne et la Suisse, fait l'amère expérience de cette triste réalité." (authentique).
"iPhone contre iPhone"

C'est Samsung qui doit être bien marri.
Trouvé sur le site du Nobs : « Le responsable de l'UMP Jean-François Copé a dit avoir "une estime personnelle" pour M. Cahuzac »

Alors là, c’est le baiser de la mort pour Cahuzac ! Parce que de l’estime personnelle, Copé en a aussi pour un certain gérant de piscine affublé d’une batterie de casseroles fiscales et autres à rendre jaloux la défunte Manufacture d’Armes et de Cycles de Saint-Etienne !
Juste une remarque, si je puis me permettre.
"L'info est redoutable", dites vous. Pour l'instant, ce n'est pas réellement une information, c'est une accusation. Ce ne pourrait être une information que si des preuves étaient apportées ou si Cahuzac reconnaissait les faits.
Cà peut paraître du pinaillage, mais sur un site qui se veut le gardien des bonnes moeurs du journalisme, il me semble qu'on ne devrait pas faire ce genre de confusion.
On est d'accord, Médiapart à des biscuits, d'après les dates la conversation date de 12 ans et si elle est vrai ; Cahuzac sera carbonisé. Et après ? Vu la situation de la France, la droite est KO, la gauche commence mal, en 6 mois plus aucun crédit. Pour les prochains gouvernements on va revenir 20 ans après, on trouvera forcément quelque chose sur un ministre. Le climat n'est pas très bon !
Marrant je suis sur que Fabrice Arfi est un bon journaliste et que forcément il a des preuves et que Cahuzac est un etc. Mais je trouve cela malsain, super malsain. Pourquoi ? Le côté feuilleton peut-être !
Le côté série française plutôt, mode asienne...
risque d'être rigolo
gamma

Marrant je suis sur que Fabrice Arfi est un bon journaliste et que forcément il a des preuves et que Cahuzac est un etc. Mais je trouve cela malsain, super malsain. Pourquoi ? Le côté feuilleton peut-être !


D'un autre côté, c'est un classique. Le journaliste garde des biscuits, le mec dément, jure ses grands dieux, menace de porter plainte, s'enfonce dans le mensonge... et vlan, la deuxième couche. Je ne sais pas si c'est le cas pour cette affaire. En tous cas, Arfi et Médiapart ont intérêt à avoir des billes, sinon le canard de Plénel n'aura plus aucune crédibilité.
Bizarrement je m'inquiète plus pour le ministre que pour Mediapart...
Non, pas le côté feuilleton. Il ne s'agit pas d'informer, mais de détruire une réputation, et par ricoché, d'atteindre le gouvernement, l'empêcher d'agir. C'est le côté "manipulateur tueur" de Médiapart. Oui, c'est plus que malsain.

Non, pas le côté feuilleton. Il ne s'agit pas d'informer, mais de détruire une réputation, et par ricoché, d'atteindre le gouvernement, l'empêcher d'agir. C'est le côté "manipulateur tueur" de Médiapart. Oui, c'est plus que malsain.


Je ne pense pas que le but de Médiapart soit de torpiller ce gouvernement. Hollande a été très bien servi par le moustachu. Au point que pas mal de lecteurs se sont insurgés.
Ce qui est appréciable, c'est que même en roulant pour Hollande, à l'instar du Canard Enchaîné d'ailleurs, c'est qu'il n'épargnent pas, tout comme le Canard, le gouvernement actuel.
Je ne pense pas qu'il seront beaucoup plus cools avec lui qu'avec Sarkozy ces dernières années.
Ils font leur boulot de journalistes... il me semble...
Etre Ministre du Budget et être susceptible de ne pas avoir été irréprochable dans un passé plutôt récent, ça la fiche mal.
Il y a toujours un aspect létal à ce genre d'affaires, ce n'est pas propre à Médiapart (il se trouve juste que Médiapart est un des seuls à sortir ce genre d'affaires). Il ne s'agit pas non plus de renverser les rôles, en effet ce qui est glaçant c'est toujours les politiques qui s'adonnent à ce genre de choses, jamais les journalistes qui les révèlent ; et c'est arrivé très (trop) régulièrement ces derniers temps (à commencer par nos 2 derniers monarques à la magistrature suprème).

De toute façon c'est pas comme si le gouvernement actuel faisait d'une quelconque manière oeuvre pour le bien commun, et qu'il allait subitement être empêché de faire ses bonnes oeuvres... Ce serait même plutôt le contraire, tout ce qui se met en travers du gouvernement semble être une chance, un répis (Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes, blocage du Sénat par le FdG, le premier peuple à se dresser contre l'austérité - les Grecs?...) dans la lente déflagration qu'est la politique occidentale du XXIème.

Il va sans dire que c'est tout sauf une bonne nouvelle, quand tant de choses sont à construires, de changements à opérer. Nous vivons peut-être en cela, un temps pré-révolutionnaire. L'impression en est d'une longue et injuste agonie. Jusqu'à ce qu'on se figure que ce régime, cette chose insensé, cette machine folle, cette manière de faire, ce n'est plus possible...

D'ici-là, un conseil à tous : semez vos graines aux quatres vents (les miennes s'appellent tirage au sort et revenu universel).
Il semble que Mediapart commence à sortir la grosse artillerie, avec un enregistrement de l'incriminé... (pas abonnée à MDP mais vu ça sur twitter) :
Fabrice Arfi ?@fabricearfi

«D’une certaine manière, les avoirs restent à l’UBS et que d’ici on peut gérer. C’est un jeu d’écriture pur et simple» http://bit.ly/TQxwD8
Ouvrir

Répondre
Retweeter
Favori

21 min Fabrice Arfi Fabrice Arfi ?@fabricearfi

«Ça me fait chier d’avoir un compte ouvert là-bas, l’UBS c’est quand même pas forcément la plus planquée des banques» http://bit.ly/YANgC6
Ouvrir
21 min Fabrice Arfi Fabrice Arfi ?@fabricearfi

« Moi, ce qui m’embête, c’est que j’ai toujours un compte ouvert à l’UBS » http://bit.ly/YANgC6
Pour moi, une seule question actuellement : Médiapart a-t-il déjà été condamné pour diffusion de fausses nouvelles (j'ignore la formule judiciaire exacte).

Ce qui est sûr, c'est qu'ils jouent là leur crédibilité.

Mais ils ont quand même déjà levé de beaux lièvres que personne n'avait vus avant...
Dans le plan de financement, il y a un truc qui m'intrigue. Comment le produit de la vente d'un appartement qui a eu lieu le 28 décembre 2004 (le paiement se fait plusieurs mois plus tard normalement) peut entrer dans le financement de l'achat d'un autre appartement en 2004 ?
Cahuzac est un héros: Sociologiquement, tout le portait vers la droite: Sa profession, son fric, ses moeurs...Il a choisi la gauche. Mediapart risque de rendre un grand service à la droite. Ah ! non, c'est vrai. Mediapart fait du journalisme, du vrai, pas de la politique. Mediapart can be neutral on a moving train.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.