36
Commentaires

Comment sourcer les vidéos du clip de Macron, en quelques clics

Pas de chance pour Emmanuel Macron. Le spot de lancement de son nouveau parti "En marche" n’a pas échappé à l’œil attentif du Petit Journal. Dans son édition du jeudi 7 avril, l’émission de Canal+ a montré, images à l’appui, comment le clip censé exalter la vraie France, authentique et laborieuse est en fait un vaste copié-collé de séquences issues de banques d’images étrangères. Chez @si, on s’est demandé comment l’équipe de Canal était parvenue à identifier l’origine des vidéos. En définitive, rien de très compliqué. Voici les recettes que, de notre côté, nous avons utilisées.

Derniers commentaires

Ceux qui s'offusquent du coût d'un tel clip font fausse route: c'est précisément en utilisant des banques de données qu'on réduit les coûts (certes en principe).
Maintenant, soyons pragmatiques: comment aurait-il pu fournir des images de "vrais gens"? Par exemple, dans une usine, en France: il aurait fallu l'approbation de la direction, peut-être pas encline à le soutenir, des syndicats peut-être, des salariés... etc... risque de poursuites pour exploitation irrégulière de l'image....
Voilà, j'imagine, que c'est peut être pour cette raison qu'on a recours à des images rapidement accessibles, gratuites pour la plupart, et sans risque.
Selon une enquête du Cevipof (Centre de recherche de Sciences Po) pour le Monde, Macron devance tous les candidats de gauche.
Etant donnée la fiabilité des sondages, on peut donc penser qu'il se situe très loin derrière eux.
Parce que si pour obtenir des voix, il suffisait de gueuler comme un putois pris dans un piège à mâchoires, ce serait à désespérer du suffrage universel.
C'est juste chez moi ou le petit appareil photo pour la recherche inversée de Google a disparu ?
Une excellente occasion d'aller dans les bibliothèques et de demander tous les ouvrages tentant d''éclairer les esprits sur ce que c'est que la perversion sur laquelle repose le système économique et politique depuis un bon moment.
Si les peuples doivent passer par là pour plonger dans l'impensé de l'inconscient, alors ils auront fait un grand pas vers un meilleur futur.
Sinon, ils seront voués à reprendre les mêmes et à recommencer le "sur place".
Sinon, la subversion, elle, peut nous mener un peu plus loin.
Bon ceci n'amusera que les (vieux) gamers mais quand j'entends le nom de Macron, je ne peux m'empêcher de penser au boss de Quake II (ou celui de Quake IV) : Makron Quake II / Makron Quake IV
Dérisoire en effet. Mais aussi très fort sur le plan symbole. "Ils" nous parlent de la France, mais ils s'en foutent. De même que la quasi totalité de leur discours.
Tiens, "La Famille" par exemple. Ils nous en font tout un psychodrame, mais ils condamnent des enfants à la rue, les laissent dans des taudis plombés, les déscolarisent en obligeant les familles à l'errance, les privent de leurs pères en les expulsant. Et punissent les gens qui essaient de les aider.

"Un jour, l'enfant prend une arme" et là, rebelote, ils nous re-parlent de la Frrrrance.
Si l'on y réfléchit, ce n'est même pas drôle, c'est horrible.
Ce degré de cynisme satisfait qui s’apparente à la plus grande bêtise, et ce sont ces communicants gavés de "spots" qui nous conduisent dans le gouffre.

Avec les lycéens debout!
Étrange ce décryptage qui présentent plusieurs es méthodes de recherches ... Dont seule la derniere parvient à un but partiel ...
Pas compris le concept de "recherche inversée". Il s'agit simplement de recherche d'antériorité, c.à.d de recherche dans le passé, c'est à dire tout simplement de recherche tout court … à moins que notre mogeur de regerge favori soit capable de chercher dans l'avenir.
J’ai eu une publicité avant le démarrage de votre vidéo. :(

Autrement, il me semble que l’UMP (ou Sarkozy) avait fait son clip à partir de banques d’images vidéo en 2012.
Et ASI en avait parlé, je crois.
C’est fou à quel point on finit par s’habituer.
Donc si j'ai bien compris le clip de Macron: "des Autrichiens en balade, un chef de chantier américain, un couple de Berlinois ou encore un jeune New-yorkais" sont "la réussite de " la France "vraie, plus forte, plus belle, plus authentique que jamais".
On est mal barrés! :D
Merci pour le petit mode d'emploi sur les recherches inversées, ça peut aider ceux qui ne connaissaient pas.

Sinon, le clip de Macron, je ne sais pas qui ça peut convaincre, mais vu que ça ressemble à une pub pour à peu près n'importe quoi, ça m'étonnerait que ça fasse beaucoup de monde ...

En soi, qu'un clip de merde pour ce type soit réalisé vite-fait, ça ne surprendra personne, et les banques d'images existent exactement pour cela.

Mais reste LA question intéressante, la seule : qui a payé et qui a été payé ?
( Et quelles prestations ont été facturées ?)

@si pourrait enquêter là-dessus ?
Macron rejoint les joueurs de bonneteau politique.Ceux qui utilisent des intermittents du spectacle ou des banques d'images.On se rappelle "l'andouille de Vire" qui remplissait des salles avec des faux militants payés à la soirée...A ce sujet les banques d'images doivent avoir des droits à faire payer à ceux qui les utilisent. Dans un souci de transparence nul doute que Macron va nous dire le coût de son clip. A défaut on peut l'aider.
J'imagine que monsieur Macron avait toute confiance dans son équipe de communication et dans ses chevaliers servants.
D'évidence, à tort.
Alors, s'il peut si meut, que ne vire-t-il cette équipe dont la seule "compétence" est de trouver des images, sans rien derrière, ni en ayant imaginé que d'autres auraient pu les trouver... Et plouf !!!!

Macron s'est fait avoir par sa propre équipe ! Qu'il a choisit, bien évidemment. Excellent choix qui n'engage que lui-même mais du coup, aucune confiance à accorder à un "entrepreneur" aussi incompétent.

J'espère qu'il y en a au moins un dans l'équipe qui s'est vraiment marré de baiser son commanditaire.
Et donc ? Ca va nous apprendre quoi qu'ils ont utilisé du stock shot et pas un tournage en bonne et due forme ?

Je peux pas encaisser Macron mais faut pas s'abaisser à la polémique à dix balles...
Le libéralisme économique, cette idéologie pure et bibliquement simple s'il en est, aurait donc besoin de ces impuretés ?
En même temps, fallait pas s'attendre à ce qu'il mette le coût de tournages fait maison sans tester d'abord le terrain...
C'est pas Bygmalion qui lui a fait le clip au moins ?
Question complémentaire : savez comment fait Le Petit Journal pour identifier des discours identiques tenus par des hommes politiques à plusieurs jours d'écarts ?
Merci pour ce décorticage dont le sujet ne mérite sans doute pas tout le savoir-faire que vous avez déployé.
Parce qu'enfin, qui se souciera de ce Macron dans quelques temps ?
Sarkozi a déjà piqué le marché, avec le succès que l'on connaît.
John Oliver avait fait la même chose il y a quelque temps à propos d'une vidéo parue à la suite de la mort de scalia etqui demandait, au nom du peuple américain, que son remplaçant ne soit pas nommé par obama mais par son successeur.
Le Petit Journal a eu l'intuition que ces vidéos venaient d'une banque d'images (c'était pas difficile) et a recherché dans Getty Images directement avec des mots-clé. C'est tout.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.