6
Commentaires

Comment le FBI a "traqué" et fermé (provisoirement) SilkRoad

Retour sur une chasse à l'homme. Le FBI a mis deux ans pour réussir à coincer celui qu'il considère comme l'animateur de Silk Road (La route de la soie), un site qui vendait, entre autres, de la drogue, à des acheteurs anonymisés via le réseau TOR (The Onion Router). Deux ans pour faire coller un patronyme "réel" à un pseudo du Net. Mais un mois après la fermeture du site, un autre Silk Road est apparu dans les profondeurs du Net, le 6 novembre, suivi d'une poignée de concurrents.

Derniers commentaires

Un anonymous prends 10 ans de prison, pour hackage : anonymous en prison Donc c'est acquis les Etats ont le droit de nous surveiller, pirater, mais les citoyens eux ne peuvent rien faire contre l'élite.
Il doit y avoir une erreur quelque part au niveau des montants annoncés.

900 000 BTC ne font "que" 495 millions de dollars au cours actuel qui est le plus haut historique.
J'ai du mal à comprendre ce chiffre de 1.2 milliards de dollars par conséquent.
bon j'ai essayé , facile d'installer Tor (version mac) , ensuite rechercher le site est plus compliqué , il ne s'affiche pas en premier même si on indique silk road 2.0 : j'ai fini par trouver et voila = http://silkroad6ownowfk.onion/
c'est un vrai coffee shop , incroyable . Maintenant faut que qq se dévoue pour tester ))) voir si ça marche .
Ah les mecs ! Faut appeler Rafik quand ça parle de ciné, même de très loin !

En fait selon la légende, Dread Pirate Roberts est en fait un pseudonyme inter-changeable. Ce n'est qu'une légende mais elle peut expliquer pourquoi on a pas recouvert tous les bitcoins. L'administrateur du site aurait changé régulièrement, une fois que sa fortune était faite. Ross William Ulbricht n'aurait été "qu'un administrateur" parmi d'autres.

Peut-être qu'un jour, on aura le fin mot de l'histoire !
Rholala j'ai lu tout l'article sans percuter avant les dernières lignes... Mais en effet c'est tout à fait logique !

L'histoire du site et la traque par le FBI, c'était déjà fascinant, alors si on y ajoute la légende du terrible pirate Roberts ça en devient franchement épique.
Espérons que le FBI va contacter Rafik.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.