207
Commentaires

Comment France 2 fait (en douce) la promo des Bogdanov

Cela commence comme un reportage scientifique ordinaire, et se termine par la promo des frères Bogdanov, et...du rôle de Dieu dans le big bang.

Derniers commentaires

alors voilà une présentation du dernier livre d'hawkins, intensément athée et comment on retourne son discours : admirez, c'est dans la dernière phrase...
référence

L’astrophysicien et cosmologiste Stephen Hawking, aujourd’hui âgé de 68 ans, fait actuellement la polémique avec la sortie de son nouveau livre The Grand Design (Le Grand Dessein), pour lequel il a collaboré avec Leonard Mlodinow. Dans cet ouvrage, Hawking remet en cause toute implication d’un quelconque Dieu dans le processus qui aurait finalement amené à la création de l’Univers.

La question philosophique fondamentale «Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?» trouverait tout compte fait sa réponse dans la physique et notamment la force gravitationnelle, ce qui laisse tout de même un peu perplexe. « En raison de la loi de la gravité, l’univers peut se créer de lui-même, à partir de rien. La création spontanée est la raison pour laquelle quelque chose existe, pour laquelle l’univers existe, pour laquelle nous existons, il n’est pas nécessaire d’invoquer Dieu pour activer l’univers », indique Hawking dans son livre paru hier.

Alors que dans un autre livre paru en 1988 Stephen Hawking ne niait pas la possibilité de l’existence d’un Grand Créateur, la découverte de la première exoplanète en 1992 l’a vraisemblablement fait changer d’opinion sur le sujet, l’amenant à penser qu’il pouvait effectivement exister plusieurs univers distincts, et que s’ils existaient bel et bien, Dieu n’aurait finalement pas eu l’intention de créer cet Univers dans le simple but de satisfaire les êtres humains (une logique quelque peu redondante et difficile à saisir, je vous l’accorde, mais c’est une version abrégée de ce que l’astrophysicien explique dans son livre).

« Hawking parle de la théorie M [la théorie du Grand Tout, le Grand Un], elle-même dérivée de la théorie des cordes, comme si elle était déjà validée alors qu’il ne s’agit que d’une piste parmi d’autres », s’exclame alors le physicien Étienne Klein en prenant connaissance de propos d’Hawking. Évidemment, le rôle de Création que ce dernier accorde à la gravitation peut être facilement remis en cause. En effet, si la force gravitationnelle est à l’origine de l’Univers de tout, qui est à l’origine de cette dernière… Dieu ?
Sur ce site (en anglais), http://math.ucr.edu/home/baez/bogdanoff/, un mathematicien demonte la supercherie. On trouve dans les "travaux"
des freres Bogdanoff, du vrai jargon scientifique mais utilise sans queue ni tete. C'est du meme style que l'astrologie qui utilise les mots de l'astronomie sans en utiliser une parcelle de pensee.
Laure Daucy, en direct sur France Inter ! dans l'émission de Guillaume Erner. ASI cité, c'est pas souvent ... mais de plus en plus souvent.
je rebondis suite à l'article récent dans ' vite dit'. J'ai lu en diagonale le forum qui discute beaucoup du fond. J'ai été vraiment choqué l'autre jour en tombant par hasard sur le dernier reportage dans le journal de France 2. Pour une fois qu'on parle de ça ( me suis-je dis); et qu'est ce que je vois? une publicité pour le dernier livre des frères B. Je me suis vraiment demandé ce qu'ils venaient faire là. Pour tenter de faire contre-poids un vrai scientifique était interrogé sur le même thème dans le sujet. A lire l'article , ce n'est pas la première fois. C'est une HONTE journalistique. Ceux qui s'y prêtent devraient s'expliquer . Je trouve qu'une enquète plus approfondie devrait être faite pour comprendre les mécanismes qui mènent à ce genre de dérives. Pourquoi eux? Combien ça rapporte? Quel est le rôle de la maison d'édition et des attachés de presse? Comment est vécu ce genre de reportage dans la rédaction de France2? L'implication politique en est à quel niveau? etc.
D'une manière plus générale les frères B. ne sont pas les seuls. Combien de minc, bhl et autres polluent véritablement l'information et viennent faire leur plan com' avec la complicité de journaleux larbins? Et surtout occupent indûment l'espace médiatique au détriment de personnes vraiment intéressantes qui étudient , pensent ; ceux-ci ne se bousculent pas pour montrer leur binette à la télé. C 'est là le problème. Peut-être même qu'ils ne veulent pas y aller à la télé tellement ils seraient mal traités, leurs propos amputés, déformés, mal compris. M'est avis qu'on prend les gens pour des cons . A juste titre peut-être.
j'ai lu le LUCA, Last Universal Common Ancestor, référé par balthaz. c'est marrant, par exemple c'est le même modèle que l'indo-européen. encore que l'indo-européen, dans la mesure où cette langue hypothétique était parlée contemporairement à d'autres, me semble moins "théorique". on a une sorte de modèle dans la tête du commencement absolu, pour un peu tout, vie, cosmos, langues, pratiques, du *avant rien après tout*, je sais pas, peut-être parce que nos vies conscientes sont limitées de cette manière, peut-être parce qu'on est très imprégnés par nos religions mégalomanes créationnistes (elles ne le sont pas toutes). il y a quelque chose que je n'arrive pas à "acheter" dans ces modèles. quelque part le hasard, sans la nécessité, et cette simplicité de départ pour une complexité d'arrivée me déplaisent.
moi, je milite pour une complexité constante, pour les simultanéités, les co-incidences, la variabilité, le continuum, un monde à la eischer en quelque sorte. mais c'est au pif, et c'est ainsi que sont faites les opinions.

mais que sur certains médias télévisés, les frères bogdanov représentent, incarnent la SCIENCE, non seulement dans l'exposé des faits, mais également dans leur interprétation majoritaire, ça c'est la honte
Ils ont également postillonné leur cosmologie mal digérée à "L'été en pente douce"
sur France Inter hier.
C'est d'une tristesse que personne ne soit là pour les contredire.
Il est vrai que pour les vrais scientifiques dialoguer avec des incompétents notoires n'a aucun intérêt
On a déjà donné au moment de leurs thèses, ça suffit.
Si des pigeons achètent leur livre et bien tant pis.
jrem, vous dites : "C'est d'une tristesse que personne ne soit là pour les contredire.
Il est vrai que pour les vrais scientifiques dialoguer avec des incompétents notoires n'a aucun intérêt "
c'est vrai mais faudra quand même que quelqu'un s'y colle. il y a pas un reeves dans la salle ? ouais, vous avez raison, c'est triste et même ça fait un peu peur. à quand le créationnisme au programme des collèges ?
Ah non pas Reeves! Il n'hésiterait pas lui aussi à intituler un livre "Le visage de Dieu"
Attention, c'est la compétence et la compréhension qu'ont les Bogdanoff de la cosmologie
qui est en cause, mais ils ne la remettent pas en cause.
Ils n'ont rien à voir avec le créationnisme.
J'ai les mains pleines de peinture, pas pratique pour formuler un commentaire...
Juste quelques mots pour partager un petit sourire... Aucun intérêt de recommencer la même conversation, de toute façon. :-) :-)
J'ai entendu cette émission aussi... Je me suis (un peu) consolé avec le reportage final que la présentatrice leur a balancé dans le menton, sans crier gare: l'interview radio-terroir édifiante d'un UFOlogue aussi demeuré qu'illuminé. Pour une fois, les visagistes de Dieu en sont restés quasi cois.
bon, alors tout va bien dans le meilleur des mondes des médias et de la science ? tant mieux tant mieux
moi qui sors mon bazooka dès lors qu'on commence à glisser sémantiquement d'astronomie à cosmogonie, je vois que ça inquiète pas plus que ça

ps . justement reeves fait partie de ces (astro)physiciens un peu croyants sur les bords (école chez les jésuites, hé, c'est un québecois !!), mais avec un VRAI CV de scientifique, qui vend ni jésus ni le yin-yang avec le big bang, et qui a une position politique et écologique irréprochable, malgré une certaine tendance à un positivisme un peu agaçant
[quote=une position politique et écologique irréprochable]

Très jolie façon de dire que vous êtes dans la même mouvance.
C'est la première fois que j'entends dire d'une position politique qu'elle
est irréprochable.
bah, faut bien donner le bon dieu sans confession de temps en temps... disons qu'il a un pourcentage de conneries proférées à la minute très nettement inférieur à celui des FB. rien que ça... c'est déjà énorme
et je fais partie de la mouvance que dalle, si vous voulez savoir. même pas d'une mouvitude quelconque, c'est dire.
d'accord, mais comment calcule-t-on ce pourcentage, et, accessoirement qui le fait? (avec ou sans décimale?)
au pif et c'est bibi qui le fait quand d'aventure elle entend 30" de FB et 30" de reeves. farpaitement irrationnel et subjectif, donc. c'est ça que vous vouliez que je dise ?
mais plus de 30", que ce soit du reeves ou du 2 zombies, désolée mais je supporte pas.

pour une raison "épistémologique" très simple, en fait : je n'ai pas l'expertise scientifique pour juger de la crédibilité des FAITS énoncés : si un physicien, depuis son savoir d'expert, me dit "ceci EST", je n'ai pas les moyens d'aller vérifier (infirmer/confirmer) cet énoncé des faits.

par contre, ensuite, il y a l'interprétation de ces faits, et là mon point de vue est alimenté par des lectures, des savoirs, mais aussi des préjugés et des croyances, donc des non-croyances... or dès qu'on sort dieu, même tout petit au coin du tableau, qu'on essaie de me l'enfiler avec l'eau du bain et le bébé, j'ai des spasmes qui me garantissent une indigestion rapide et douloureuse.

pour moi reeves est le moins pire, mais il est toujours pire qu'un bon vulgarisateur athée... par contre, s'il faut choisir entre une monstre truanderie scandaleuse et consternante comme la soupe que nous servent les FB et le petit bouillon clair de reeves, pour moi, si et seulement s'il faut choisir, ben je préfère le bouillon clair.
L'analyse de fossiles découverts au Gabon par un géologue français montre que les organismes multicellulaires seraient apparus 1,5 milliards d'années plus tôt qu'on ne le pensait.

Ce qui raccourcit d'autant le temps qu'il a fallu pour que le miracle de la vie s'installe, pour partir d'atomes de toutes sortes jusqu'à batir la vie multicellulaire...la probabilité en prend encore un sacré coup!!
Le ministère de la Recherche vient de publier les chiffres des dépenses de recherche et développement (R&D) en France pour l'année… 2007. Résultats pas très bons : le poids des dépenses de R&D dans le produit intérieur brut (PIB) est en effet passé de 2,10 % en 2006 à 2,07 % en 2007. Très loin donc de l'objectif de Lisbonne, selon lequel les pays de l'Union européenne s'étaient engagés à consacrer 3 % de leur PIB à la R&D d'ici à 2010. Si la France reste au-dessus de la moyenne de l'Union européenne (1,7 % en 2007), elle se situe en dessous de celle des pays membres de l'OCDE (2,3 %). Surtout elle est loin derrière la Suède, la Finlande, 3.7%, le Japon 3.4%, la Corée du Sud, 3.4 ; les Etats-Unis et l’Allemagne 2.6 et 2.5 ; Seule consolation (...)

Source : « L'autre économie », Bernard Maris, France Inter, lundi 21 juin 2010 http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lautreeconomie/index.php?id=92764 ( texte )
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10980-21.06.2010-ITEMA_20232401-0.mp3 ( fichier PDF )
quelques réflexions à partir de l'émission, de l'analyse faite en chapeau et des quelques message lus sur le forum :
- il y a des physiciens au CERN qui ont la foi, sisi. j'en connais, peu, mais j'en connais. si la problématique, c'est de comprendre comment des physiciens de très haut vol arrivent à concilier foi et science dure, il suffit de leur demander, c'est très intéressant (et pour une athée, relativement consternant, mais bon, ils n'emmerdent personne)
- s'il s'agit de faire la promo téloche des bogdanov d'une manière putassière, c'est réussi, on titille les interrogations et les inquiétudes des gens (remember quand l'expé du LHC a commencé et que des gens étaient sûrs que ça allait créer un trou noir et absorber le monde...), et on leur sert ces 2 avatars. en ça je suis pas d'accord avec le titre : c'est pas une promo faite en douce, c'est une promo tout à fait explicite pour un discours obscurantiste et fondamentalement malhonnête. le titre, c'est plutôt, comment F2 utilise en douce comme arrière plan visuel le haut lieu de la physique des hautes énergies pour promouvoir un discours pseudo-scientifique religieux aussi débile que celui des créationnistes américains
- je suppose que personne ne croit que F2 ait la capacité et la probité intellectuelles de faire des émissions intéressantes et de bonne vulgarisation scientifiques, ou si ?
- je m'étonne en vous lisant : bon, on conteste les compétences des bogdanov (quelqu'un y a-t-il une seconde cru ?), on discute la vulgarisation, etc. mais personne pour dire que la religion (nous ? me ?) GAVE gravissime. j'ai pas tout lu, hein, mais il est où le discours athée ?
Oui ! dieu existe ... et quand on les voient on se dit qu'il est caricaturiste.
C'est vrai que le fait d'expliquer les mystères de la science par l'hypothèse de Dieu est d'une ébouriffante originalité. Que n'y avait-on jamais pensé depuis 10 000 ans ! Heureusement qu'ils sont là, les Bogdanov...
Les frères Bogdanov sont une bonne illustration de ce que disait Bourdieu sur la télévision : vos pairs, spécialistes du domaine précis dans lequel vous exercez, que ce soit la science, la littérature, l'humour, la chanson, etc, bref, vos pairs vous considèrent comme un charlot ? Tout n'est pas perdu : devenez "bon client" à la télévision, vous y obtiendrez la Reconnaissance, que dis-je, la Consécration que vous appeliez de vos voeux.
Je ne sais pas pour vous, mais moi, quand je les vois à la téloche, les deux frères, là, je me dis que David Vincent avait raison :

[large]les envahisseurs sont là... !![/large]

Blague à part, France 2 est vraiment devenue télé sarkozy, et le service public de la trash-tv...

Pujadas me sort par les trous de nez, j'avais regardé il y a quelques jours les explications tronquées de la "journaliste" sur les retraites (il y a une chronique sur ASI, je crois)...

Tous ces gens ont l'air d'être en plastique, des robots interchangeables, avec en plus, un manche à balai dans le fion... Alors qu'ils invitent ces deux rigolos pour parler de "science à l'usage des cons d'en bas", et en plus en filmant ça au CERN, ne me paraît pas étonnant. Juste très logique. La télé est en train de fabriquer des décérébrés.

Et finalement, ça va aussi avec la casse de l'école, avec la princesse de Clèves qui est chiante, avec les sciences humaines et les "humanités" jetées aux orties, parce qu'inutiles pour le bon peuple, qui devra juste aller bosser jusqu'à cent ans, et fermer sa gueule.
Aaaaah, je crois que j'ai compris : en fait, ils veulent ressembler à l'extra-terrestre ALF... bientôt ils auront des poils partout et ils boufferont des chats !
Que faisait Dieu avant le big-bang?
Saint Augustin a déjà répondu vers l'an 400 de l'ère chrétienne à cette angoissante question (dans "Les Confessions-chapitre sur le temps)
Evitant la raillerie (Il préparait des supplices pour ceux qui se poseraient cette question qui dépasse leur entendement) il montre qu'en fait elle n'a pas sens, que l'éternité (des chrétiens) n'est pas une succession d'intervalles du temps que nous connaissons etc...
Ah , s'il avait pu prévoir les frères Bogdanov!
Pas le temps de lire l'ensemble du forum. Quelqu'un a sans doute signalé l'étrangeté de la première image de la video dans l'article. C'est d'ailleurs pourquoi je n'avais pas regardé l'extrait hier ; je pensais que c'était un canular.
Mais l'étrangeté est confirmée par l'extrait entier : le Bogdanov qu'on voit ressemble extraordinairement à une marionnette des Guignols. Je me souviens vaguement des zigs dans les émissions pour la jeunesse de mes 10-12 ans. Ils n'avaient pas cette tête-là ?!? Accouchement d'une thèse aux forceps, chirurgie esthétique (vraisemblablement), peut-être en ont-ils profité pour se faire implanter un cerveau.
Quand je dis "esthétique", c'est tout relatif : quelle drôle d'idée de vouloir ressembler à une caricature... les voies de Dieu sont impénétrables.
Qu'on présente les bogdanov comme comme des scientifiques me révulse. J'ai déjà des aigreurs d'estomac quand le mammouth allegre se prend à parler de changement climatique mais là c'est le summum. Est-il nécessaire de rappeler que ces deux abrutis s'habillent de doctorats qu'ils n'ont jamais obtenus; oui ce sujet prouve qu'il faut le rappeler et le crier haut et fort. Je n'attend plus rien depuis longtemps des journaux télévisés, mais là, comme scientifique je suis profondément choqué. Et dire que ces deux trous du cul ont eu (et ont peut-être encore) une émissions sur le service publique ....
Je désespère; comment voulez vous éclairer les gens sur les questions scientifiques quand l'on vous présente ce genre de pseudo-scientifique-people comme référence.
Cela me confirme dans l'idée qu'il y a deux monde celui des gens curieux et informés et celui des consommateurs de journaux TV (ou de journaux de manière générale, quand on voit ce qu'est, par exemple, devenu "le monde"). Malheureusement le 2ème groupe représente la majorité.
A la fin de l'émission de Ruquier, les Bogdanov affirment sans sourciller qu'on aura la preuve d'ici 5 ans que les extra terrestres existent. (faisant implicitement réference, je crois au projet Seti)

Gamin, je devais regarder Temps X et j'ai un vague souvenir d'une émission où ils nous racontaient l'histoire d'un type enlevé par des extra terrestres dans une soucoupe volante qui ressemblait à une balle de tennis. C'est le seul souvenir que j'en ai,

Bref tout ça pour dire que il n'y a pas que la vitesse de la lumière, la constante de Planck et la constante de Boltzmann; les frères Bogdanov ont aussi une certaine constance dans l'illumination. Ils sont donc, quelque part, la preuve que Dieu existe.

Ils n'ont même pas parlé du paradoxe de Fermi qui pourtant soulève de véritables interrogations (y compris chez Vidal Madjar qu'il ont cru bon de citer). Je vous cite wikipedia (ya mieux mais j'ai pas sous la main)

Sommes-nous la seule civilisation intelligente et technologiquement avancée de l'Univers ? En 1950, au cours d'une conversation informelle avec des collègues, Enrico Fermi examine le cas d'une civilisation intéressée à la conquête de la Galaxie (quels qu'en soient les buts), et dotée de moyens techniques raisonnables, à la portée de la civilisation humaine de l'époque (Fermi étant le père de l'énergie nucléaire civile) : voyage intersidéral à une vitesse nettement inférieure à la vitesse de la lumière et colonisation d'une nouvelle planète pour la transformer en nouvelle base de départ, chaque cycle prenant quelques centaines ou milliers d'années et permettant d'avancer, par bonds successifs, plus loin dans l'espace de quelques dizaines d'années-lumière.

Sachant que la Voie lactée fait environ 50 000 année-lumière de rayon, une vitesse globale du front de colonisation de 1% de la vitesse de la lumière suffit à la coloniser entièrement en quelques millions d'années, ce qui est très peu par rapport à l'âge de la galaxie et au temps qu'il a fallu à la vie terrestre pour évoluer jusqu'à la civilisation humaine actuelle. Si des civilisations extraterrestres existent (L'équation de Drake tente de quantifier leur nombre en faisant intervenir de nombreuses variables par ailleurs toutes inconnues sauf une), la logique serait donc que ce phénomène se soit déjà produit, et même éventuellement plusieurs fois. Le paradoxe, c'est que nous n'en observons aucune trace.

Enrico Fermi demande : « si les extraterrestres existent, mais où sont-ils donc ? ». Pourquoi n'avons-nous vu aucune trace d'une vie intelligente extraterrestre, par exemple des sondes, des vaisseaux ou des transmissions radios ?


Les frères Bogdanov, seraient ils l'avant garde des extra terrestres?
Oh le bel été qui se prépare à la téloche, encore un coup de Sarkozy et de Beretta que je ne connaissais pas encore hier.

Je suis admirative des forumeurs qui arrivent à dire des choses intéressantes et intelligentes à partir de .... peu de chose finalement. :-)
[quote=pompastel]TXT ne passe pas pour un charlot dans le monde des astrophysiciens (à ce que j'en sais), et il pose l'hypothèse que la conscience humaine est attendue depuis l'origine.
Sa position est religieuse (américain d'origine vietnamienne et bouddhiste ), mais pas chrétienne. Il ne prononce pas le mot "Dieu", mais démontre (?) que n'importe quelle modification mineure des grandes constantes fige la simple possibilité de la vie (concernant n'importe quelle espèce vivante).
Je me rappelle de sa comparaison pédagogique avec "l'archer" : les probabilités que la vie apparaisse et se maintienne avoisinent la chance qu'aurait un archer de planter une flèche dans une cible de la grandeur d'une boîte d'allumettes, alors qu'il serait placé à une distance de plusieurs millions de kilomètres.
Il rejette l'hypothèse du hasard.

TXT comme beaucoup parle de physique et d'autre chose. Et bien entendu il s'appuie sur des connaissances acquises dans ses recherches en astrophysique pour tenter de raisonner (rendre raisonnables) ses croyances. Rien n'est plus légitime.
Mais pas grand chose n'est plus trompeur.
En ce qui concerne par exemple le « réglage fin » des constantes fondamentales de la physique, de nombreux physiciens plus renommés que lui (par exemple Paul Adrien Dirac Prix Nobel de physique à l'age de 31 ans) ont envisagé qu'elles puissent avoir considérablement varié au cours du temps ce qui anéantirait l'argument de TXT.
Puisqu'on évoque le temps, d'autres physiciens s'interrogent sur la signification de ce concept dans les conditions extrèmes d'un éventuel big-bang. Voir par exemple le dernier numéro de "La Recherche" où est posée par Carlo Rovelli (probablement aussi réputé en Théorie quantique de la gravitation que TXT en astrophysique.) la question de l'existence du temps à ces échelles d'énergie.
D'autres encore se sont demandés si le big-bang avait bien commencé. Nous mesurons aujourd'hui le temps avec des « horloges atomiques », mais les frères Bogdanov eux-mêmes nous disent que la synthèses des éléments légers qui en sont à la base a nécessité un certain « temps »!.
Qui peut dire alors quelle était l'échelle de temps puisqu'aucun électron ne tournait autour d'aucun atome?
En redéfinissant le temps de façon cohérente avec l'expansion de l'univers apparaît la possibilité que son age (intervalle entre aujourd'hui et l'époque à laquelle son rayon était nul) soit infini.

[quote=Agathe Feeling]
Sans compter le temps d'apparition de la première cellule fonctionnelle et de tous ses éléments. La aussi hasard darwinien. Et pourtant le hasard a décidé que sur les milliards de milliards d'essais de la vie, avant la cellule unique, il n'y ait qu'un type fonctionnel.

Lire le livre de Sean Caroll "From eternity to here: the quest for the ultimate theory of time" paru récemment où il est avancé que le hasard seul, dans les conditions du bilan entropique de la terre, permettrait l'apparition de la complexité actuelle existant sur celle-ci en une seule année!
Bon, ce petit reportage est certes très amusant, mais c'est du niveau Sciences&Vie, autrement dit niveau 1ère S, à la limite Terminale.

Prenons les points un par un :

1. Tout d'abord, un proton n'ira jamais à la vitesse de la lumière. On peut l'approcher, mais certainement pas l'atteindre, et cette approximation demande déjà énormément d'énergie.

2. Quand on nous donne les chiffres, il est bon d'avoir une idée de quoi on parle.

Un terraélectron-volt (TeV) représente 1,60217646 x 10-10 Joules, donc sept TeV dans les 11,215 x 10-10 Joules.
Un joule, c'est l'énergie qu'il faut déployer pour déplacer d'un mètre un poids de 1N (autrement dit 102g).
Un proton pèse 1,672×10-27 kg, soit 1,64x10-28 N, et une règle de trois nous 6,84 x1016 mètres.


Autrement dit on libère autant d'énergie en une fraction de seconde que si on faisait faire à notre proton 1,7 milliards de fois le tour de la Terre. Oui, on peut dire que c'est impressionnant.
Ceci dit, on ne nous dit pas quelle énergie a été dépensée pour amener le proton à cette vitesse. Elle aussi doit être colossale.

3. NON, on ne peut pas dire objectivement que notre monde soit régi par des lois extrêmement précises. On peut dire que les modèles mis en place par les scientifiques utilisent des constantes extrêmement précises, et que ce sont ces modèles qui à l'heure actuelle correspondent le mieux à la réalité. Désolé de faire mon chieur, mais la science n'est pas une religion et n'a pas pour but d'apporter la vérité. La science a pour but, en fonction de théories, et si on se met dans une situation qui peut être modélisée par telles et telles données, de prédire ce qui se passera alors. La science modélise, et ne s'embrasse pas pour négliger tout ce qui est jugé trop petit pour avoir une grande influence.

4. L'exemple des marguerites n'a STRICTEMENT rien à voir avec les constantes utilisées en sciences. Cela a trait à la théorie de l'évolution. On peut d'ailleurs démontrer expérimentalement et de façon relativement simple que des mutations aléatoires et la mort (sans progéniture) des moins aptes conduiront à des résultats précis, ceux qui sont les mieux adaptés (avec des algorithmes génétiques, que l'on utilise d'ailleurs en intelligence artificielle). Ceci dit, on a le droit d'adhérer au créationnisme, tant qu'on n'essaie pas de faire croire que c'est une théorie scientifique.

5. Maintenant, nous en arrivons au rapprochement entre le Big Bang et Dieu. Ce n'est pas de la science mais de la philosophie, et même très probablement de la métaphysique. Ce rapprochement vient du concept de causalité. Selon ce principe, toute action a des causes, mais aussi des conséquences, et toutes ces conséquences ont-elles-même des causes et des conséquences, etc...

Pour expliquer cela de façon simple, on prend souvent l'allégorie de la table de billard : les boules roulent, frappent les bandes, puis frappent d'autres boules, qui elles aussi vont rouler et ainsi de suite. Seulement, si on s'attache à la cause d'une action, puis à la cause de cette cause et qu'on remonte ainsi dans le temps de cause en cause, on en arrive à une impasse. Qu'est-ce qui a causé le Big Bang ? Qu'y avait-il avant ?
Qu'est-ce qui a frappé la boule blanche, mettant en branle ce gigantesque billard cosmique ?

C'est par définition au-delà de nos facultés de compréhension, et on peut bien lui donner le nom qu'on veut (d'autant plus si on a eu une révélation religieuse). Comme l'aurait si bien dit ce bon vieux Bébert, "dites moi ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j'y crois".
Ces types on bercé ma jeunesse télévisuelle, quand je les vois aujourd'hui, c'est comme des oncles qui seraient devenus alcholos et tordus, certes c'est pénible lors des réunions de famille, mais on peut pas s'empêcher de garder un peu de tendresse ...
Su leur physique plus qu'étrange, je les avais entendu un jour expliquer qu'il étaient issus d'un métissage assez particulier (Mongolie, Asie, et d'autres endroits ...) qui avait donné ça. J'avais trouvé ça vraiment gentil de leur part de couvrir à ce point leur chirurgien.

Concernant leur dernier bouquin, que je n'ai pas lu, mais qui est présenté ici comme "légitiment la création de l'univers par un dieu", il ne me semble pas qu'ils soient aussi radicaux, ils étaient invités au fou du roy il y a peu et ils n'avaient pas l'air de vouloir faire passer cette thèse. apres j'ai écouté ça de tres loin...
D'abord, quelques corrections sur le reportage.
- Le premier satellite à l'image n'est pas Planck, mais Herschel, observatoire infra-rouge, envoyé en même temps que Planck. Le second est le bon.
- Le journaliste s'extasie ensuite devant l'exactitude de la vitesse de la lumière. Cette valeur est exacte car elle a été fixée à cette valeur sert dorénavant de définition au mètre. (cf site du Bureau International des Poids et Mesures)
- Le satellite Planck ne nous livre pas l'image du Big-Bang, mais d'une lumière émise 300 000 ans après lui, que l'on appelle "fond diffus cosmologique"

Pour ce qui est de la crédibilité des frères Bogdanov, je vous laisse vous référer à l'article qui leur était consacré dans la revue Ciel&Espace
http://ybmessager.free.fr/docs/ciel-et-espace-bogda1.pdf
La théorie du big bang c'est la création de l'univers à partir du vide, le JT de France 2 c'est l'inverse.
Je sais, c'est facile, je sors ;-)
C'est quoi ça ? Un reportage dans un JT de France 2 vraiment ? Ils ont perdu la boule ou quoi ?
De mieux en mieux ! Bonjour le service publique. Franchement il y a de quoi pleurer !
A voir un docu d'Arte sur le sujet de la création de l'univers et sans les deux frangins:
LE MONDE A-T-IL ETE CREE EN 7 JOURS
ici en vod sur le site d'Arte (payant)
Ici sur dailymotion en trois parties (gratuit, legal?)

b.
Wow ... je ne les avais pas vu depuis les annees 70 quand j'etais mome et que je regardais leur emission de science-fiction :

J'ai cru que l'image de la video en lien dans l'article allait lancer une emission des "guignols" de Canal ....
les deux clones et tom cruise sont les plus voyants scientologues.a choisir pour la bouille je préféré TOM cruise!!
Piqure de rappel (pdf) sur la mystification scientifique que constituent les deux frères Bogdanoff.


Mon opinion personnelle sur ces deux frères: je pense qu'ils sont sincèrement passionnés par la science, qu'ils essaient de faire de la science, mais qu'ils ont tendance à surestimer leurs capacités, qu'ils mélangent trop science et science fiction et surtout, ils se présentent comme des scientifiques alors qu'ils n'en sont pas.

Dans les années 80, alors présentateurs de l'émissions Temps X sur TF1, ils se sont présentés comme titulaires de doctorats qu'ils n'avaient tout simplement pas. Dans les années 90, ils se sont mis a vouloir obtenir ce diplôme suprême, et le moins qu'on puisse dire est que leur parcours a été laborieux. Alors qu'une thèse en physique se prépare généralement en 3 ou 4 ans, ils soutiennent en 99 (soit 8 ans après le début de leur thèse), l'un obtient sa thèse à condition de réviser des pans entiers de son manuscrit, et l'autre est recalé (c'est très rare en France où on ne vous autorise à soutenir que s'il y a suffisamment de résultats pour être admis). Ce dernier devra attendre trois ans de plus pour obtenir sa thèse.

Ils ont tous deux publiés quelques articles dans des revues scientifiques sérieuses. Cependant, ils s'agit de physique théorique sans validation expérimentale. Une rumeur a d'ailleurs dit que ces articles étaient en fait un gros canular (cf l'affaire Bogdanoff). Il n'en n'est rien, mais il n'en demeure pas moins que la qualité de ces travaux est jugée comme faible par les scientifiques qui se sont penchés sur ces travaux.

Le problème, c'est qu'ils ont la grosse tête, au propre comme au figuré, et qu'ils se prennent pour des nouveaux Einstein alors que n'importe quel chercheurs recruté au CNRS est dix fois plus talentueux qu'eux. Et en exposant les théories farfelues des deux jumeaux, les chaines de TV desservent la Science, la vraie.

EDIT: en voyant la couverture médiatique dont bénéficient ces deux mystificateurs mystiques, on pleure en pensant à tous ces jeunes scientifiques qui galèrent pour trouver un poste dans une université. Enfin, surtout moi je pleure puisque je suis dans ce cas :)
dégoutant!
dans le même genre, je vous invite à écouter sur france inter une matinale du WE sur la vie monastique, avec un allumé qui évangélise, il y a qss semaines, beurk
Bien joué @si ! Vous oubliez de signaler que les deux frangins étaient invités samedi soir de l'émission de Ruquier, encore sur France 2. Et ce n'était pas pour parler de prognathisme...
France Dieux roule pour la scientophobie ?
"Quelle mutation !", aurait pu s'exclamer l'ami Darwin. Voici que le phénomène de l'évolution, qui est un FAIT, est remis en cause sur une chaîne nationale française. La THEORIE de la descendance avec modification trouve ici une nouvelle illustration : le milieu devenant raréfié en intelligence, les organismes en sarkose prolongée se couvrent de bondieuseries pour essayer de survivre. Voilà qui sent l'impasse évolutive ; gare aux hallucinations !
Je n'ai pas lu leur livre, mais il semble qu'il traite d'une question que je me pose depuis longtemps :
est ce que l'univers est régi par des "lois" (gravitation, ..) qui comportent des constantes, ou est ce que les lois sont des description humaines et fausses (de moins en moins, mais toujours un peu) de phénomènes physiques qui "sont".

question un peu vaine, il est vrai...

mais quand on démontre scientifiquement queqlue chose, je me dit toujours, in petto et pas trop fort, "jusqu'à la preuve d'autre chose"...
Leur ami Luc Ferry avait déjà fait la promo de leur "livre" sur LCI.
Quand aura-t-il fini de les remercier de lui avoir présenté sa femme?
Et ras le bol d'entendre qu'ils sont docteurs en physique et mathématique,
leurs thèses sont lamentables...eux aussi d'ailleurs.
La vulgarisation scientifique à ce niveau de démagogie c'est...vulgaire...
Et franchement pour s'extasier sur des constantes, il faut vraiment être con...
;..Et ils étaient aussi chez Ruquier où on voyait les mines admiratives de Naulleau et Zemmour quand ils racontaient leur petite histoire (je sais qu'il ne faut pas parler du physique, mais là, en plus leurs tronches de martiens, c'est difficile...).

En tous cas, merci pour ces recherches et donc savoir d'où ça vient .
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.