50
Commentaires

Comment dit-on "parler mal" en espagnol ?

La presse espagnole s'émeut, nous apprennent les revues de presse du matin.

Derniers commentaires

Entre Sarkozy qui agace de plus en plus avec son comportement d'enfant gâté et Royal qui semble n'avoir pas trouvé mieux pour préparer 2012 que d'exporter la campagne à l'étranger, la France n'a pas finie d'être ridicule ! Mais enfin, tant qu'à l'intérieur de nos frontières on ne se doute pas trop de la façon dont on est perçus ailleurs, hein ! tout va pour le mieux !
La suite: à 13h sur France inter

13 H France Inter 20-04-2009
Le présidentiel locuteur se surveiller davantage ?

Et alors ?

Il ignore le français (et les Français également, mais il ne sait pas dans quel cas il faut une majuscule)

Pour lui Montaigne est une colline, Proust une madeleine, Céline une chanson d'Hugues Auffray,

Tout ce qu'il connaît c'est Picsou Magazine et ses enfantines onomatopées...

Et puis deux ou trois trucs éculés :

- Vous voulez savoir si... Eh ! Bien ! Je vais vous le dire patali-patala...

- Pourquoi ? Parce que... gna gna gna...

Des techniques pour convaincre l'imbécile [s]d'auditeur[/s] de client et lui piquer son portefeuille qui sont enseignées dans toutes les écoles de commerce en première année. En français ordinaire on appelle ça : "faire les questions et les réponses", mais le français moyen est totalement stupide, c'est évident, surtout vu depuis les ors des palais nationaux réquisitionnés pour abriter la pire voyoucratie qui ait jamais investi les rouages de la République.

P.S. : balthaz a raison, il comprend très mal aussi... C'est normal quand on ignore une langue !

***
à force d´avoir une coach qui lui fait travailler son périné, il afinit par comprendre qu´il devait travailler les pyrénées, et il envoie un scud sur madrid, shakeqi. il ne fait pas que parler mal, il comprend mal aussi.
Cher Daniel,

Dans la conclusion de votre chronique, vous me citez à propos des fautes de style ou de grammaire commises par Nicolas Sarkozy lorsqu'il s'exprime à l'oral. Je pense effectivement que les journalistes de la presse écrite (pas audiovisuel), qui ne s'expriment pas mieux que le chef de l'Etat une fois leurs propos retranscrits par écrit, doivent corriger ces fautes qui n'apportent rien. Ou plutôt, l'oral retranscrit tel que à l'écrit concoure à ridiculiser l'auteur de ces propos (je maîtrise mon niveau d'expression écrite et en citant tel que une personne interviewer, je le place en situation d'infériorité). Ll'objet de votre chronique est tout autre: il s'agit de propos de fond et là, aucune autocensure n'est acceptable. J'ai moi-même rendu compte à plusieurs reprises de propos tenus en privé par le chef de l'Etat, notamment une diatribe sur les musulmans (http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2007/11/sarkozy-et-les-.html ). Car là la valeur informative est réelle. Au passage, sachez que l'Elysée ne m'en a jamais tenu rigueur.
Bien à vous
Jean Quatremer (Libération et Coulisses de Bruxelles)
Aller critiquer le premier ministre Espagnol quand on parle comme une vache Espagnole, c'est quand même un comble !

***
Et encore une admirable photo sur Libé.fr : Sarkozy , lui aussi a son roquet , mais celui-là n'est pas vacciné...Il font très forts en ce moment avec les photos , à Libé .
Le pitt -bull sans cagoule...
Admirable photo sur le site de Libé , je la recommande ! Les deux nabots populistes ensembles dans un combat de vendeurs d'aspirateur de foire , et au dessus d'eux Merkel et Obama qui se demandent lequel va se prendre une rouste.A voir de façon cathartique...

PS : Sarkozy ressemble de plus en plus à Clavier ou alors c'est le contraire.
Extrait de l'article de Libé "Avant de se séparer, le locataire de l’Elysée a promis aux élus du «G24» de les inviter pour un quatrième déjeuner en juin."
Après la mort du "G7", mort prochaine du "G24" ?

C'est vrai à propos du "coca cola", cela expliquerait aussi pourquoi Carlita a toujours l'air de planer à 15000 et inconsciente.

Je pense (pour revenir à une émission précédente) que le parler mal est calculé. Et dans le cas de "bonnes blagues", avec l'intention de renforcer sa "puissance comique". Cela marche très bien en tout cas avec la bande de journalistes embeded.
Quand,un beau matin,touché par un vent d'objectivité,il évaluera enfin ses pseudo réformes à leur juste valeur,l'humilité l'envahira et il sera à la hauteur de sa tâche.......Ben quoi? Il est permis de rêver,non?
«on risquerait de tarir l'abondante source»
Messieurs les journalistes, de grâce tarissez-la...
Etre le roi parmi tous ces cons (pas intelligent, inexpérimenté, copieuse,...) comment l'appelle -t-on?
C'est clairement la tête à Jospin que se paye not'président, dans sa phrase... Zapatero n'est là qu'en métaphore -interchangeable- du gars "qui en a" (Pas forcément de l'intelligence, mais de ce qui a beaucoup plus de valeur aux yeux de Sarkozy: des bouboules !)...

Mais comment expliquer ça à un membre de la presse espagnole (de droite), trop content de flinguer Zapatero ?
Peut-être en Latin...: "Habet...duas...et bene pendentes !..." ;-))
Hier j'ai reçu "mon" Courrier international la couverture: Obama de profil, le titre: l'Hyperprésident (le vrai) , et ping Sarko! faut l'aider à ramasser ses dents, le pauvre.
Courrier International devrait envoyer un exemplaire à Zapatero, à Merkel, à Baroso...
J'oubliais, lisez aussi l'éditorial la petite dernière phrase est vraiment assassine :
[quote=Et il le fait avec plus de méthode et plus de profondeur qu’un Nicolas Sarkozy, toujours suspect d’opportunisme. L’hyperprésident, le vrai, c’est lui.]
Parler mal en espagnol ? Hablar mal. Mais je suis immédiatement tentée d'ajouer, dans le cas de Nicolas S., "de alguien", ce qui donne en français : dire du mal de quelqu'un... Notre Président est un grand Maltraitant, c'est un fait.
Pour juger de l'intelligence des autres on ne dispose guère que de la sienne.
Zapatero, Obama & cie n'ont pas d'inquiétude à avoir sur l'évaluation que fait d'eux
notre hyper"tordu"président.
Par contre la France devrait s'inquiéter chaque jour d'avantage des prestations
logorrhéïques continuelles de son homme aux 7 cerveaux.
Ne pourrait-il pas en mettre 6 en veilleuse?
De la part de Sarko, plus rien ne m'étonne, il parle mal c'est un fait, mais ses idées sont à la [s]hauteur[/s] à la bassesse de son langage. Encore 3 ans .... De quoi se refaire une petite ligne .... pour oublier !!!!
De plus en plus de surenchère dans la démagogie
l'egocentrisme de la part de "Bling Bling" !
moi je me pose une question grave , jusqu'ou va t-il
aller dans la non-intelligence et le manque de respect !!
Va t-il nous déclencher une guerre avec ses conneries
à répétition ?? Vous rappelez vous de sa rencontre avec
le président chinois il voulait lui laisser son fils car il
avait besoin de discipline !!! Quelle classe !!
Ce n'est pas un ni deux cordons de CRS qu'il va lui falloir ,
bientôt ce sera quatre , cinq dans ses déplacements !!
Enfin cela n'empêche pas les snipper d'agir !
L'article de LIBERATION montre Sarkozy un brin exalté.
J'ai entendu parler d'un produit qui provoque une euphorie immédiate, un sentiment de toute-puissance intellectuelle et physique et une indifférence à la douleur et à la fatigue. Mais aussi des troubles psychiques, une grande instabilité d'humeur, des délires paranoïdes ou des attaques de panique, et qui lève les inhibitions, ce qui peut conduire à des actes de violence, des agressions, des dépenses compulsives, etc. La sensation de "toute-puissance" entraînée par ce produit peut engendrer des passages à l'acte.
Je me demande ...
ce n´est que de la politique franco-française et sarko use des derniers ressorts pour se maintenir à flot dans l´opinion.
Sarkoleon est plus proche d´un waterloo politique durant le G20. c´est tout sarko ça : plein de petits trafalgars en nous privant d´un moindre austerlitz. La communication politique de l ´Elysée est là pour nous faire croire le contraire
Les complaisants avec sarkozy nous expliquaient qu 'il ne parlait pas mal mais qu 'il s adaptait à son public et qu'il savait se rapprocher du peuple en parlant le même langage que lui .... la preuve que non .... il parle mal naturellement quelque soit son public , sauf quand il lit des discours ecrits par d autres et la il peut parler faux et être colonialiste comme à Dakar ou de droite dure comme à Toulon ...
Je ne sais pas comment interpréter exacement la phrase de M. Sarkozy.
Mais je pense de manière générale qu'il n'est pas anormal d'un dirigeant européen dise assez franchement son opinion sur un autre. Cela devrait même être une juste conséquence de la construction d'un espace politque européen.
Dès lors que l'on entre dans une certaine mesure dans un jeu démocratique commun, que l'on est amenés régulièrement à prendre des décisions ensemble, il est normal de sortir du cadre figé des relations diplomatiques.

Donc, à mon avis, c'est très bien que M. Sarkozy dise assez franchement son opinion sur M. Zapatero, M. Brown, ou autres (en effet pour M. Berlusconi les gens ne se privent pas, depuis longtemps). Bien sûr, celà implique que M. Sarkozy accepte en retour que ceux-ci fassent connaitre leur propre avis sur notre Président.
1- Que Sarkozy manque d'éducation et de culture, c'est évident.
2- Qu'il cède parfois à une diarrhée verbale incontrolable, c'est clair.
3- Que malgré ces lacunes il se prend pour, sinon le centre du monde, du moins pour aussi important sur la scène mondiale qu'Obama, c'est vrai.
4- Qu' il a été élu, c'est tristement vrai. La faute à qui?
http://www.ozap.com/actu/espagne-pub-reduite-tele-publique/270902

pas grand chose à voir avec l'idéologie de la réforme française semble t'il...
Tras un elogio a otro político —Silvio Berlusconi—, el mensaje sarkozyano quedó perfectamente aclarado: No ser inteligente es una virtud en política. Al menos en la política tal como la entiende Nicolas Sarkozy, que dejó patidifusos a los parlamentarios

après une éloge d´un autre homme politique -silvio berlusconi- le message sarkozyen est parfaitement clair : ne pas être intelligent est une vertu en politique. Tout du moins la politique comme la comprend sarkozy, et qui laissèrent les parlementaires pantois.

l´article complet

le résultat est là : le titre reste en gros dans les kiosques à journaux.

quand on me demandera d´où je viens, je dirai que je suis belge, ou suisse...
( parait qu´un suisse, c´est un belge qui a fait des études ^^) ok , je m´en vais
Si on peut se poser des questions sur la réplique sarkozienne à l'encontre de Zapatero, par contre Berlusconi est bel et bien traité d'imbécile !!! «L’important dans la démocratie, c’est d’être réélu. Regardez Berlusconi, il a été réélu trois fois.»
Une vision sarkozienne de la démocratie et qui veut légitimiter son "parler mal" en tant que président, la fin justifiant les moyens.
Mais que sarko parle en bon ou en mauvais français, c'est toujours aussi moche pour ma vision de la démocratie, l'important n'étant pas dans sa façon de parler mais dans le contenu de ses discours...
L'article de Libé est à cette adresse : http://www.liberation.fr/politiques/0101562292-sarkozy-se-voit-en-maitre-du-monde
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.