106
Commentaires

Cohn-Bendit et les fillettes, l'indésirable deuxième vie d'une vidéo

Apparemment, la vidéo que nous avons mise en ligne la semaine dernière, et présentant un extrait d'Apostrophes de 1982, dans lequel on entend Daniel Cohn-Bendit expliquer combien il est " fantastique d'être déshabillé par une petite fille de cinq ans", intéresse beaucoup de monde sur la Toile.

Derniers commentaires

Le cocu de l'histoire (je ne parle pas de savoir si les propos de Cohn-Bendit étaient de la provocation... ou pas, mais de l'altercation chez la dame Chabot raison de l'exhumation de la vidéo d'Apostrophes), le cocu disais-je, c'est BAYROU, piégé comme au coin d'un bois par un Cohn-Bendit qui, prévenu par un agent double, avait prévu l'attaque. Il se conduit avec vulgarité, insulte son vis-à-vis ("tu n'es qu'un minable") et, au bout du compte, c'est le pôvre Bayrou qui passe pour l'agresseur indigne. Bien joué... oui [large]joué[/large]
Désolé, mais vous avez commis une erreur grave, et votre petit mea culpa n'y fera rien, je ne me réabonnerai pas.
Je suis né en 1979, j'ai 30 ans aujourd'hui et je suis sidéré par le ton badin avec lequel on parlait de sexualité enfantine. Vraiment sidéré ! Cela à l'air d'amuser tout le monde sur le plateau, c'est assez incroyable pour quelqu'un de ma génération.
bonjour,

les réactions sont nombreuses et diverses, les angles de vues très différents. j'ai pour ma part deux interpellations :

- Cohn Bendit à la sortie de l'emmision n'admet pas l'attaque de Bayrou,. Il a reconnu en 2001, que ses propos écrits à l'époque (oubliant au passage dans son mea culpa de préciser qu'ils les avaient confirmés 7 ans plus tard, soit 14 ans après mai 1968) aujourd'hui étaient insoutenables, pourquoi ne pas comprendre, également, l'indignation de Bayrou ?
Il a par ailleurs indiqué avoir été prévenu de l'attaque de Bayrou, pourquoi donc avoir insisté pour que Bayrou s'explique et évoque ses écrits du passé, s'il lui semblait indigne de les évoquer ?
En fait il semble bien que DCB ait utilisé ses écrits du passé (qu'il dit regretter) pour piéger son adversaire. Compte tenu du sujet la démarche me parait très malsaine.

- le plus intéressant dans l'affaire me parait, dans un premier temps, être la réaction de M.BERTRAND qui s'est dit indigné des propos de Bayrou sur le sujet. D'autant plus étonnant que son parti soutenait la semaine précédente l'installation de portiques à l'entrée des écoles. La protection de l'enfance serait donc pour lui une préoccupation, pourquoi trouve t'il indigne d'évoquer les écrits en question?

Je vois deux réponses possibles :

- Soit Xavier Bertrand les légitiment par l'idéologie libertaire de 68, et c'est pourquoi il pense sincèrement que Bayrou n'avait pas à les évoquer. Dans cette hypothèse le secrétaire général de l'ump est en parfaite contradiction avec l'ancien président de l'ump avant son élection qui entendait dans son dernier discours de campagne liquider l'héritage de Mai 68.

- Ou bien il ne légitime pas les propos, en partage la gravité, mais se sert de l'affaire pour porter un coup à son adversaire. Et dans ce cas les électeurs devraient s'interroger sur la sincérité de ses engagements sur un sujet avec lequel, pourtant, on ne peut transiger.

Enfin les réactions d'un certain nombre de médias mettant les deux protagonistes de l'affaire dos à dos ou présentant DCB comme une vicitme de l'agressivité et de la perte de contrôle de Bayrou, sont très éloquentes sur l'objectivité de la presse, au même titre d'ailleurs que le silence assourdissant (des politiques également) qui entoure la diffusion des désormais fameuses images d'apostrophes.
Dans bon nombre de cas similaires, ces propos, non évoqués dans le mea culpa de 2001, auraient été considérés comme un rebondissement, par les médias, ce n'est pas le cas aujourd'hui pourquoi ?
fallait y penser plutôt non?

ah non, c'est vrai, @si était occupé à censurer les messages de raoul sanchaise qui disait comment enregistrer une vidéo en streaming via le navigateur safari.

lol, etc...
Provoc ? pas provoc ? Daniel assume ! Il est allé au conflit, il doit des explications sur cette période trouble de sa jeunesse. Si ne veut en donner, à chacun de juger. Il dit ? ! avoir été déshabillé par une petit fille ! et après que c'est il passé ? Cette petit fille, femme mûre à présent, pourrait venir témoigner sur votre plateau, vous avez le don de retrouver des témoignages ! Cette attitude de Daniel, ses gestes détestables, d'autres enfants ont du les subir, les connaitre, savoir leurs parcours semblerait un bon enseignement du ressenti de cette expérience ?

Daniel, des années durant, fut en contact avec des enfants, pourquoi pas une enquête sur cette période de sa vie ? Ceci va trainer longtemps dans notre paysage national. Pour Daniel dont les valeurs ne sont plus à démontrer, son intervention sur la Chine est encore dans toutes les mémoires, il est temps d' éclaicir pour tous ses amis, ses électeurs, cette page d' ombre d' un moment de sa vie.

Sinon cela il le portera comme une croix, l' écologie ce moment important de notre vie démocratique, il ne faut pas le rater. Cette campagne réussie par tous les militants d' Europe Ecologie, ne doit pas sombrer dans ces polémiques d' une autre époque que chacun veut révolue. Un autre Monde s' offre à nous, ne partons pas avec ses vieux souvenirs, ses mauvaises images. Daniel vient t' expliquer sur le plateau ARI, qu 'il soit mis un terme à tous ces soupçons.
Vous tous, là, demandez vous si DCB est pédophile, "dans le secret de son âme"... La formule est à la mode, il paraît.

Décidément, notre société est devenue vieille, frileuse et triste, coincée, bref, vraiment moche... Pas pour rien que Bush et Sarko ont été élus, finalement. Pas pour rien qu'on met des gens au gnouf pour une idée, une phrase, une "intention". On remet sur le tapis le "choc des civilisations", les chrétiens contre les musulmans, tous ces réducteurs de têtes, on blablate sur la laïcité positive, beurk, tout ça, beurk...

Aujourd'hui, nous sommes devenus des coupables, de fumer, de baiser, de parler des juifs, des arabes, des gays... Aujourd'hui, Hara Kiri version 68, Ah Nana seraient interdits... Faut être politiquement correct, hein... c'est sûr que ce n'est plus, mais alors plus du tout, "l'imagination au pouvoir"... !

Marre de cette "bien-pensance"...

Bonjour le niveau de discussion, je trouve que tout ce blabla n'est qu'un écran de fumée, honnêtement, vous ne croyez pas que tout ça nous éloigne de ce qui est vraiment important ? .
En 75 on fumait aussi à la télé, quelle horreur!
Mais un de mes souvenirs de gamine c'est d'avoir lu cette BD, enfin ce magazine de BD:
http://www.journaux-collection.com/fiche.php?id=298511
Magazine qui était en vente libre dans les kiosques, et en cherchant sur le net aujourd'hui, v'la que j'apprends que:
24-2006 . Variations
Le magazine Ah ! Nana : une épopée féministe dans un monde d’hommes ?
pp. 251-272
Virginie TALET
Résumé

Ah ! Nana est un journal de bande dessinée publié entre 1976 et 1978. Adapté d’un magazine apparu aux USA en 1970, le Wimmen’s comix, sa spécificité est d’être réalisé par des femmes et de viser un lectorat féminin. C’est pourquoi il représente une aventure pionnière dans le monde de la bande dessinée française. Son contenu reflète les préoccupations féministes de son temps, pour aborder des sujets les plus délicats comme les plus tabous de la société de la fin des années 1970, parmi lesquels la sexualité féminine, l’inceste ou les différentes violences subies par les femmes. Des dossiers consacrés à une thématique particulière sont appuyés par une mise en image sans détours, crue et parfois cruelle. Il en faut beaucoup pour bouleverser les mentalités. Les femmes d’Ah ! Nana en ont-elles trop fait ? En tout cas ce projet était trop original pour survivre à cette époque. Il est un échec commercial que le poids de la censure condamne définitivement. Mais il reste une tentative, jusqu’ici jamais reconduite en France, de permettre aux femmes de s’exprimer dans la bande dessinée et il rend compte de leurs difficultés à être publiées.

Source: http://clio.revues.org/index4562.html

Journal féministe! Oups... Et non journal pédophile comme je croyais m'en souvenir!
Comme quoi le second degré vieillit bien mal, et je préfèrerais confier mes gosses à Dany le rouge qu'à sarko, par exemple....
Mais bon, c'est personnel.
Quant à Bayrou, pas glop.
civilisation de taré, gouverné par des mafieux, des pedophiles, des gay, des fous de sectes (religions).
et vous, moutons degenerés croyant a la demcratie
Si tu regrettes que cette vidéo ait fait le buzz, il ne fallait pas la mettre en ligne . Quelle hypocrisie ! Il faut savoir ce que l'on veut .
Je n'ai aucune sympathie particulière pour Cohn-Bendit , mais si on cherche à le couler , après on assume .
On ne fait pas semblant que oui, on a mis une video en ligne , mais c'était confidentiel , ça devait rester entre nous.
C'est les internautes qui en ont décidé autrement .
il dit bien que en 75 c'etait moins choquant que en 2001 a cause des atrocité fait aux enfant dans le temps présent.
Quelle conscience professionnelle appréciable!
Qu'est-ce que ces vidéos, et ces propos, peuvent "valoir" en droit, aujourd'hui?

A titre comparatif:

http://www.laprovence.com/articles/2009/06/10/838267-Region-en-direct-Suicide-de-Stephanie-15-ans-proces-en-appel-des-dix-pompiers.php

Le VarMatin nous apprends aujourd'hui que les peines de sursi ont été confirmées! Les accusés ont objecté qu'ils ne conaissaientt pas le statut de "mineur" de la victime!!!!
Vos dires me choquent quelque peu :
Bendit a affirmé à deux reprises, et pas que pour les filettes, à la télévision, mais avant dans l'ouvrage "Le Grand Bazar" sa pédophilie.
Remarques : Parler de provocation ou de dérapage dans le cadre d'une entrevue télévisée pour une personne qui ne maîtrise les mass medai, pourquoi pas. Parler de provocation pour deux citations dans un ouvrage, cela me laisse rêveur ... Après tout, et sans remonter à Gide, renan et Montherlant, David Hamilton aimait photographier des jeunes filles pré-pubères et a bien gagné sa vie. Alors pourquoi, ne pas mettre sur le même pied la provocation qui a valu plus de 48 heures de garde à vue à deux abbevillois suite à la violation de correspondances privées par Bouygues Télécom, pour une blague sur une bombe dans un train? Alors, pourquoi, un député de Roubaix-Tourcoing a-t-il été poursuivi pour propos homophobes et relaxé en Cour de Cassation? Qu'en est-il de G. Fresch? Qu'en est-il de Dieudonné? Alors tout le monde pourrait, faire en public (télévision et ouvrages) de la provocation sur les juifs, les arabes, les noirs et les homosexuels? C'est oublier un peu vite que Bendit est un politique depuis son plus jeune âge (pour être étudiant en 68, il fallait un certain patrimoine, et une certaine éducation). Sauf erreur, il a également connu quelques démêlés en Allemagne pour terrorisme.
Quant au droit à l'oubli, cela me laisse plus que songeur. Ici encore pourquoi ne vouloir l'appliquer qu'à certaines personnes, et pas à Goebbels, Hitler, Mao, Pol Pot, Bronstein (Trotsky), etc ?
Peut-être qu'en cherchant les points communs, ou pour citer l'Abbé FARIA "A qui profite le crime?", nous aurions un début de réponse.
« J’ai mauvaise conscience parce que ce texte peut paraitre comme une justification d’une certaine pédophilie » Moi j’aimerais bien comprendre ce bout de phrase.
1) D’abord « peut paraître » …. Pourquoi minimiser et dire « peut paraître » quand il faut dire « paraît » ? C’est assez minable cette ‘’euphémisation ‘’. Quand on affirme que tel discours a été tenu dans le seul but de provoquer , il n’est nullement utile ni besoin de minimiser. On assume, on regrette peut-être, mais on ne louvoie pas. Louvoyer est plutôt mauvais signe.
2) « Une certaine pédophilie » : qu’est-ce que ça veut dire ? Y en aurait-il de plusieurs types ? On en vient fatalement à se demander : sont-elles toutes condamnables ou seulement quelques unes ?
Mai 68 a bon dos. Certes l’ambiance, le contexte étaient à la liberté sexuelle, aux communautés etc. mais les goûts, jeux et pratiques perverses datent de la nuit des temps ! Elles n’ont pas attendu mai 68 et Daniel Cohn-Bendit ! Leurs nombreux adeptes se recrutent autant sinon davantage chez les Bourgeois que dans les autres classes sociales. En mai 68 comme en juin 40 et en 2009. Le jeune provocateur l’ignorait-il ?
Personnellement je considère que les informations qui révèlent le profil psychologique (pervers, menteurs, hyper-narcissiques, par exemple…) des dirigeants ne font pas l’objet d’un domaine réservé. Les journaleux sont à côté de leur job quand ils blackoutisent les informations gênantes que le « bon public »n’a pas besoin de connaître. De deux choses l’une, soit le public est immature par nature et les défauts de raccords dans les récits calibrés qu’on lui sert pourraient troubler son sommeil. Soit l’on considère qu’il est adulte et qu’il saura apprécier. Qu’il est même en droit d’apprécier. (N’était-ce pas l’objet de la discussion entre D. Schneiderman et un journaliste de Libé?). Certains plus inspirés, plus intelligents seraient-ils au-dessus de la Constitution qui énonce que le peuple est souverain ? Mieux !: auraient-ils le pouvoir d’apprécier quand il l’est et quand il ne l’est pas, peu, plus tout à fait ou plus du tout.
En admettant que le passage à scandale de D. Cohn-Bendit ait été une pure provocation anti-bourgeoise à remettre dans son contexte, il y a au moins un détail, un tout petit détail qui lui ne relève nullement de la rhétorique libertaire anti bourgeoise de l’époque : « je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi ».
Pour moi, ça sonne plutôt comme l’aveu très personnel, joyeux et involontaire, d’une tendance naturelle à prendre son pied dans des formes de jouissance perverses liées au pouvoir sur autrui. A la manipulation pour tout dire. Et ça, 68 ou pas, c’est un trait de caractère.
En cela Bayrou n’a peut-être pas complètement tort : voila peut-être la connivence entre Sarko et Conh-Bendit. L’un et l’autre n’en ont strictement rien à foutre de ceux qui ne servent, ne flattent ou n’excitent ni leur intérêt ni leur ambition personnels.
A part ça tout va bien.
" Vous me direz (bis) : oui, mais comment savoir ce qu'il avait alors vraiment en tête ?

Re-certes. On ne saura jamais. Tout au plus pouvons-nous rappeler que Cohn-Bendit, 20 ans plus tard, en 2001, revenu à une activité politique en France, a alors jugé "insoutenables et intolérables" les phrases de son livre (rédigé, je le rappelle, en 1975)."


Il ne faudrait pas être naïf non plus, comment imaginer un instant que l'ambitieux CB revenant à une activité politique en France ne se sente pas obligé de se débarrasser de cette grosse casserole ? comment imaginer un instant qu'il ait eu le culot ( ou la franchise) de maintenir des points de vue qui mettaient en péril sa nouvelle image bien propre ?

Ne battez pas trop votre coulpe : vidéos ou pas, CB est devenu la nouvelle vache sacrée du PAF.
M. Cohn-Bendit se justifie ainsi : « Avec ce que nous savons aujourd'hui sur la pédophilie, avec ce que nous savons aujourd'hui sur l'abus sexuel, ces lignes sont insoutenables et intolérables. Mais c'est en fonction de ce que nous savons aujourd'hui. »

Quelles sont donc ces mystérieuses choses que nous savons aujourd'hui et que nous ignorions à l'époque ?
Je ne sais pas pour vous, mais dans cette émission de Pivot, D. Cohn-Bendit m'apparaît époustouflant de vanité auto-satisfaite.
Un Parangon de prétention nullarde et arrogante.
La parfaite tête-à-claque(s!)

...Heureusement qu'il a vieilli (en beaucoup mieux, je trouve).
Non mais franchement y'a pas photo la, tu fais ce que tu peut mon Daniel (S) mais je vois pas la différence, la deuxième partie est une excuse simplement minable, on ne savait rien sur la pédophilie avant?? Mais merde les ballet rose et compagnie ça ne date pas d'hier, si je ne me trompe pas c'est François numero un qui a instauré ces manières dans la cour et les réseaux de puissants sont toujours d'actualité (demandé a Élise Lucet pour voir) merde crotte et zut!
Daniel Cohn-Bendit ne parle pas d'une petite fille qui le déshabille mais qui commence à le déshabiller. Nuance ! Cette phrase laisse entendre qu'il ne la laissait pas aller jusqu'au bout. De même, il ne faut pas voir dans ces "papouilles" autre chose que des câlins assez innocents. Et puis il faut voir la gaîté, l'humour, la légèreté de ses propos, leur tonalité humoristique.

Personne n'a porté plainte, des parents (ou d'"anciens enfants" !) auraient certainement profité de la notoriété de Cohn-Bendit et de la médiatisation de l'affaire pour le faire s'il avait été coupable. Ils auraient eu envie de clamer "ce type ment !".

Le fait qu'il tienne aujourd'hui des propos sans complaisance aucune sur la pédophilie devrait justifier qu'on lui fiche définitivement la paix sur ce sujet.
ho Daniel on vous sent tout contrit d'avoir à l'insu de votre plein grè ouvert la boite de Pandore. Et bien au moins on sait d'où ça vient ce qui est rarement le cas avec le buZZ.

le Patient 0 en quelque sorte, facteur initial de la contamination.

Alors bien sur on pourra toujours lui ressortir ce propos outrancier et volontairement provocateur à l'envi mais c'est un peu comme pour Fabius et l'affaire du sang contaminé il y aura toujours quelqu'un pour faire prendre l'air aux squelettes qui dorment dans les placards, vous ou un autre cela n'aurait pas manqué de ressortir

la deuxieme video qu'est ce qu'elle montre? qu'avec l'age , une forme de discernement lui est venu , que le contexte à evolué est que le jeune anar s'est embourgeoisé au niveau de la forme. Il joue de sa provoc mais avec un bémol, il gesticule et braille toujours autant mais de maniere plus consensuelle, . il a pris des années plus tard conscience de l'enormité de ses propos, le Deputé Européen Cohn Bendit desavouant Dany le rouge pourfendeur autoproclamé de la morale bourgeoise

a ce rythme, et compte tenu d'une duree de vie de plus en plus longue, il finira sur une liste de droite et on pourra alors ressortir comme preuve irrefutable votre excellent article sur le vote des seniors .-))
L'emission " A vous de juger" c'etait quand deja ?

le 4 juin ...

il y a six jours ...

Et pendant six jours les medias ont parle essentiellement de cet echange entre Cohn-Bendit et Bayrou
Tout le mond a analyse le pour ou le contre : est-ce que c'etait une "strategie" ou non, est-ce qu'a l'epoque Cohn Bendit pensais ce qu'il a ecrit ou etait-ce de la provocation ?

Or on ne parle pas de la situation reelle en ce qui concerne :
pedophilie / protection de l'enfance
liberte individuelle
de la continuite des reformes et de la politique interieure
des idees politique de Bayrou ou Cohn Bendit
de la crise
des relations France / Gabon
...
encore moins d'Europe


Au contraire, soit ces problemes sont totalement ignores, soit ils sont amalgames de maniere a rendre leur signification totalement confuse dans l'esprit de tout le monde

Ce qu' on nous dit par contre, c'est que l'UMP vient de vivre une victoire electorale incroyable, voire historique.

Mais que veut-on vraiment cacher ?
Mon impression est qu'en ce moment les seules alternatives theoriques serieuses au systeme Sarkozy sont Bayrou et le comite invisible ( je ne suis personnellement en accord avec aucune de ces deux voies ).

( En ce qui concerne l'ecologie, je ne vois pas l'ecologie comme une alternative, mais une necessite absolue et ne devrait pas etre cantonnee a une pensee politique precise, mais plutot embrassee par tous )

Or si la tentative de destabilisation du Comite Invisible fut de juste rendre visible un suppose leader afin de fixer un "ennemi", c'est quand meme plus pratique pour tout le monde, il fallait faire taire Bayrou.

Ceux qui ont pris la peine d'aller voter n'ont pas vote pour Bayrou. Pourtant il semble que son bouquin se vend plutot bien : son analyse de la situation actuelle et les solutions qu'il apporte interesse quand meme pas mal de gens.

Maintenant en ce qui concerne l'emission " A vous de juger" ce titre meme m'a toujours pousee a me mefier : est-ce qu'il ne pousse pas ceux qui sont invites au jugement justement plus qu'au dialogue ?

Et maintenant que Delarue vient de se faire virer de la chaine, Mme Chabot a trouve un creneau parfait a remplir, un vide pour les telespectateurs.

Est-il vraiment impossible de penser que peut-etre certains intervenants auraient ete un peu chauffes juste avant le debat ? est-ce qu'un des sondeurs invites sur le plateau n'aurait pas pu par hasard pu voir Bayrou 5 minutes avant l'antenne et lui dire : " vous savez dans nos dernieres projections vous etes en train de completement plonger", qui a fait part a Bayrou des ecrits de Cohn Bendit ? et surtout quand ? Est-ce qu'on a offert des aperos aux invites avant l'antenne : est-ce que le studio n'etait pas par hasard surchauffe ?

beaucoup de questions auquelles je n'ai aucune reponse, mais le peu que j'ai pu voir de ce "debat" m'avait l'air quand meme bien plus tendu que l aplupart des debats politiques, meme ceux qui ont ordinairement lieu la veille d'un scrutin
Internet, le meilleur, avec ASI, et le pire... avec certaines vidéos, tronquées, extraites de leur contexte, etc... Ça buzze, parce que c'est croustillant... Tout le monde ne peut pas être asinaute ! Bref, rien d'étonnant sous le soleil... Ce n'est pas une raison pour vouloir, comme d'aucuns, censurer la toile...

[large]Info de dernière minute :

Le conseil constitutionnel vient de retoquer une partie de l'hadopi, seul un juge, et non "l'autorité administrative" pourra "couper internet"... ![/large]
Je savais bien qu'il me manquait quelque chose,
à mon immense culture :
la pédophilie,
pourtant dans les années 70, j'ai fait des colos avec des jeunes de moins de 10ans,
raté, je creverais sans avoir connu ça,
merde !
gamma
c'est lourd
comment on fait pour écrire petit ( pas enfant )
L'intitulé de ces "copies" Dailymotion est assez effrayant..
Mais enfin, il suffit peut-être de diffuser une version plus longue de cette vidéo?

Dans cette même émission, à un autre extrait d'Apostrophes de 1982 disponible ici: http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&id_notice=I00008856 ;

- on peux y voir Paul Gutht dire "on peut être ironique ici encore en France" (à propos d'un autre sujet, d'accord) et provoquer Cohn Bendit sur sa posture et le traiter de cochon.

- on y entend aussi "le problème de Cohn-Bendit, c'est qu'il ne choque plus personne."

On aimerait pouvoir appuyer sur "Play" un peu plus longtemps à arrêt sur images? (Ceci est une boutade)

BONUS (making-of): j'ai trouvé l'émission complète ! ===> http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&full=Guth%2C+Paul&num_notice=1&total_notices=12
Les @sinautes qui ont propulsé votre extrait vidéo au premier plan par leur vote, l'ont fait car elle leur pose problème.
Par ce geste, ils montraient du doigt un homme jeune qui, à l'époque, étouffait encore sous l'ancienne morale (Mitterrand n'était pas au pouvoir depuis longtemps). Alors face à Paul Gvth, tout était bon pour "secouer le cocotier".
Les jeunes gens qui s'offusquent aujourd'hui n'ont pas connu ça.
Avez-vous demandé à Bernard Pivot ce qu'il pensait de tout ça ?
Je me suis aussi demandé si DCB ne faisait pas allusion à des pratiques qui n'étaient pas les siennes mais celles de quelqu'un d'autre qui était présent ce soir là ...
Et qu'en adviendrait-il aujourd'hui de Lewis Carol, de son album de photos et de son plus que célèbre livre qui fait l'apologie des différentes drogues psychotropes ?
Du bon travail, vraiment.

La succession de chroniques n'y est certainement pour rien. Ni la même vidéo diffusée à l'envi.

Et puis, relayer le désarroi du camarade Bayrou qui tient à se convaincre - et à faire convaincre - qu'il a été excellent en définitive, et qu'au grand jamais rien n'a été calculé (vu le résultat désastreux, il vaut mieux d'ailleurs qu'il ne se prévale pas de ses talents, tiens)...
Faire semblant de croire que DCB aurait publiquement avoué une pédophilie présumée à la TV, puis rendosser subitement les pincettes du journaliste en se posant des questions l'air de rien ("qu'avait-il en tête ? ".. oh, mais "nous ne saurons jamais "), peu importe le contexte d'il y a plus de trente ans, que Cohn-Bendit confirme le contexte de provocation, que l'on fasse buzzer la fulgurance bayrouiste (plus pratique qu'en 2001 et 2005, pas vrai ?)...
puisque quoi que l'intéressé en dise.. "nous ne saurons jamais ". Commode et sans appel. C'est ce qu'on appelle "ne pas trancher ".

Répéter encore et encore les mêmes vidéos, bien sûr ne sert pas de combustible dans la propagation de rumeurs qui ne vont évidemment pas entretenir le doute, surtout dans l'esprit des nouvelles générations qui n'ont pas connu le contexte de l'époque...

Je ne sais pas pourquoi, mais je ne m'attends pas à ce qu'un Daniel Cohn-Bendit déboussolé style "un politicien fait son numéro à un journaliste", passe un coup de fil à DS afin de se pseudo-épancher sur ce qu'il a découvert sur le site.

Un grand coup de chapeau sur ce coup-là, once again.
Que vous preniez la défense de votre ami du Modem en entretenant le buzz sur la polémique Cohn Bendit pédophile ? est une chose.
Mais, M. Schneidermann, je trouve regrettable de le faire en vous dissimulant derrière un simulacre de transparence.
Cela n'est pas très courageux, et relève de l'instrumentalisation de votre public.

Jérôme
C'est dommage. Il faudrait peut être faire preuve de plus de prudence la prochaine fois, le net s'emballe vite pour sur ce genre de trucs...
D'accord avec Bison et Fred B.

Cette époque était libertaire et la provocation un jeu de société que tout le monde comprenait.

Pour exemple, un écrivain pouvait se vanter sur toutes les ondes et des plus sérieuses vivre avec des adolescentes de 15 ans et que pour des adolescentes de 15 ans sans que personne n'y ait rien à redire...
telescopage de supports...
L'intérêt documentaire de bien des "papiers" d'ASI réside dans la juxtaposition de texte, icono, et vidéos.
La vidéo revit sa vie (la troisième on va dire en fait) délestée d'une bonne partie de la valeur ajoutée qui l'accompagnait dans le texte initial sur ASI.
On en reste à du fait brut. Pourquoi pas mais c'est un peu ballot après le boulot de remise en contexte.
Serait-il jouable de muscler un peu l'aspect décryptage en vidéo ?
C'est que quand ça vous arrange ! Bravo
Comme quoi meme un maitre de la provoc' peut se prendre les pieds dans le tapis sur un sujet aussi scabreux bien des années plus tard! Rappelons quand meme un certain état d'esprit à l'époque avec des films comme "beau-père" et des choses comme ça (meme si quelque part, c'est toujours une ressucée de Lolita sans le talent de Nabokov) ...

Il me vient cette question saugrenue: le roman de Nabokov serait-il encore accepté aujourd'hui ?
Bon, vous ne l'avez pas fait exprès. Je ne vous croyais pas au niveau de Richard Virenque, mais après tout....
Cette histoire me laisse songeuse ......

Pour moi [s]c'est[/s] c'était de la procovation, mais ce qui m'épate, c'est que partout on nous dit qu'en 1975, nous apprenions que les enfants avaient une sexualité, sans blague, papy Freud était arrivé à cette conclusion bien avant.

Et surtout, la pédophilie, l'inceste, le viol n'étaient pas connus à l'époque, il a fallu 68 pour avoir connaissance de ces choses, c'est du grand n'importe quoi. Ce n'était pas choquant en 75 de dire qu'on était pédophile même sur les bords ..... Allons, allons. De tous temps c'est une chose épouvantable, indéfendable. Faudrait arrêter là !!!!!

Nous n'en entendions pas beaucoup parler, et maintenant nous en parlons trop, et nous voyons des pédophiles à chaque coin de rue. Je le redis : FAUT ARRETER.
je trouve assez incroyable que les @sinautes aient voté pour cette vidéo comme contenu d'utilité publique. Personnellement fouiller les poubelles n'a jamais été mon truc. Les @sinautes sont pourtant censés avoir d'avantage de recul que le citoyen moyen sur les médias, pourtant ils se repaissent de cette vidéo digne de voici, choc et VSD réunis surtout lorsqu'elle est livrée "brut de décoffrage".
le sujet méritait d'être traité sur @si mais il y a tellement d'autres sujets dignes d'un vote d'intérêt public...
Attention dans l'émission Cohn Bendit ne dit pas "agréable" il dit "fantastique"

Ce mot a une signification de provocation certes, mais intellectuelle : c'est "fantastique" du point de vue de ce qu'on voit de la sexualité des enfants, d'être déshabillé par une petite fille de 5 ans.

Certes, la phrase telle quelle ,ne passerait plus aujourd'hui.

Mais SVP ne tombez pas dans l'analyse bayrouiste !

(ce qui n'est pas le cas certes, merci pour votre deuxième montage)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.