149
Commentaires

Cohn-Bendit et les accusations de pédophilie, une histoire ancienne de 34 ans

En accusant sur France 2 Daniel Cohn-Bendit d'avoir "poussé et justifié des actes [inacceptables] à l'égard des enfants", François Bayrou a fait ressurgir un épisode ancien de trente-quatre ans ... mais jugé pendant plusieurs années "inintéressant" par les médias.

Derniers commentaires

Super synthèse, Justine Brabant, merci.

http://anthropia.blogg.org
Y aurait-il moyen d'enlever le T à "CohnT-Bendit" dans le titre. Ça pique les yeux.

à noter aussi la multiplication des fôtes dans les vite dits (désolé de le faire remarquer). Les "ils on" pour "ils ont" ou "quete" pour "enquête", c'est gênant pour la lecture. Pas capital, mais gênant.

ça fait bizarre : "Un porte-parole de l'armée a déclaré qu'une quête avait été ouverte." ou "les autres actionnaires du groupe on découvert "

merci
C'est drôle, mais imaginons que ces même faits (propos à caractère pédophilie) soient reprochés à quelqu'un d'autre. Allez, mettons au hasard un homme politique de droite. Cela ferait la une de tous les journaux pendant des jours et gageons que sa carrière politique en serait fort compromise.
Pour Daniel Cohn Bendit, ce ne sont que des erreurs de jeunesse, d'un gars sympathique.
Imagine t-on seulement combien de détraqués sont passés à l'acte après avoir entendu ça chez Pivot à une heure de grande écoute. Combien de vies brisées chez les victimes.
Apologie de la pédophilie ça existe comme délit ou comme crime ?
ça me donne la nausée la réaction des journalistes.
Merci @si de re-situer le débat dans une France où tout est tabouisée, c'est la raison pour laquelle elle est championne d'Europe de l'utilisation de psychotropes.

Il vaudrait mieux parler de tout ces problèmes sociétaux en toute franchise, dans un débat réel et respectueux.

Le pays en est encore très loin.

En Angleterre et en Allemagne - et dans toute l'Europe du Nord - cela ne pose aucun problème. Ils préfèrent parler des choses plutôt que de les tabouiser et consomment bien moins de psychotropes.

Je cite un rapport de l'Assemblée Nationale de 2003: http://www.assemblee-nationale.fr/12/rap-off/i3187.asp sur l'utilisation des psychotropes en France et en Europe:
[quote=Rapport de l'Assemblée Nationale]La France est le pays où l'on consomme le plus de psychotropes en Europe, l'Allemagne le pays où on en consomme le moins.... [Chiffres de 2003 qui n'ont guère changé: 5,9% pour l'Allemagne, 21,4% pour la France]
Il faut souligner que l'Allemagne, qui est le pays européen avec le plus faible niveau d'usage de psychotropes, est aussi celui où la psychothérapie est la plus utilisée. Une meilleure application des règles élémentaires d'hygiène de vie doit être considérée comme une véritable alternative thérapeutique à la prescription de psychotropes, notamment pour les plaintes concernant le sommeil en l'absence de trouble psychiatrique avéré. Dans cette perspective, il convient de promouvoir une information structurée du public sur la physiologie du sommeil et sur ces règles d'hygiène de vie.
".

Parler des choses franchement, publiquement dans un débat sain et respectueux des faits et des personnes, éviterait ces cris d'orfraies par journalistes interposés et permettrait au pays de savoir comment il traite ses enfants, aujourd'hui en 2009, s'il les respecte ou les instrumentalise, les responsabilise ou les infantilise... ce qui a des répercussions sur toute la société adulte.

Ce n'est pas un problème politique, mais un problème sociétal.
Cohn Bendit, la brosse "Lajoie" de l'écologie:

Cohn Bendit plaît beaucoup aux médias : bonne bouille, tutoiement facile, un passé de "rebelle" qui fait bien dans le décor.
Son étonnante polyvalence lui permet de faire tandem un temps avec François Bayrou, puis de se faire applaudir à l'université d'été du Medef il y a quelques années. Quelques psycho-rigides de gauche ne l'adorent pas ? ils ont tort , ils sont peut-être même antisémites.
La droite l'aime bien, et elle a raison, ce n'est pas lui qui ira mettre en cause le modèle libéral. Il est , entre autres, pour la délocalisation des emplois et voit dans le travail dominical une libération.
Comme les Européennes sont l'occasion de son avènement, on tirera un grand trait sur tout ce qui gêne, y compris d'ailleurs les touche-pipi dont F.Bayrou s'est brusquement souvenu lors de l'émission d'A. Chabot. Le Béarnais n'aurait pas dû, une bonne partie de l'opinion publique va le conchier pour iconoclasme.
Avec Cohn-Bendit, l'opposition est devenue bien sympathique, cool et tout et tout.
Dans le Libé du jour

Cohn-Bendit, le catalyseur vert
article de MATTHIEU ÉCOIFFIER

extrait : "En 1975, dans le Grand Bazar, il écrit, par provocation, que des gamins ont une sexualité et lui touchent la braguette. Il n’y a pas eu d’actes, témoigneront parents et enfants. En 2001, une polémique surgit et le blesse profondément. Alors pourquoi, lors du débat, Cohn-Bendit a-t-il poussé le leader centriste à le calomnier ? «A ce moment-là, je sais que je vais m’en prendre plein la gueule, mais que lui, il est foutu.» Incorrigible trublion…"
http://www.liberation.fr/monde/0101572087-cohn-bendit-le-catalyseur-vert

pour la référence aux témoignages.

Sinon, pourquoi dire que DCB aurait "poussé" F.Bayrou à le calomnier qd il indique surtout la bassesse du procédé de FB / connivence Sarkozyenne ? D'où sort cette prétendue intentionnalité ?
alors premièrement Bayrou m'a téléphoné hier, pas à vous? j'ai reçu 2 appels un sur chaque ligne, ça a du lui couter bonbon !
mais ça lui a pas rapporté beaucoup de voix on dirait seulement 8% c'est naze et gaby qui talonne le PS avec plus de 15% . Mauvaise stratégie M Bayrou.
J'ai parfois l'impression de lire le "pèlerin" de ma grand-mère ....en lisant certains commentaires !

Je reviens du bureau de vote .C'est plus important ..une "mamie".
Merci à @si pour l'information rapide et complète donnée sur l'altercation entre DCB et FB.
La présentation historique de Justine Brabant sur DCB permet à chacun de réfléchir et se faire une opinion...tranquillement, loin des rumeurs et des commentaires qui nous ont envahi ces jours derniers.
Bravo et continuez ainsi. A 67/68 ans, nous avons besoin que vous nous rafraîchissiez la mémoire. Et que vive longtemps @si

Bernadette
[quote="J-F Sébastian]
Concernant Bayrou :

Il a évoqué "à froid" les faits ce matin :
http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/bayrou-incident-cohn-bendit-050609.html
(vidéos de la conférence de presse)



Merci pour le lien.

Rien là-dedans sur la malhonnêteté intellectuelle de l'attaque initiale de Bayrou qui prend ouvertement les spectateurs de l'émission pour des imbéciles.

Sinon, c'est délicieux d'entendre Bayrou, nouveau et bien opportun lecteur d'un vieux bouquin, inviter courageusement DCB à s'expliquer sur un débat qui a déjà eu lieu.
il y a quelques années, le grand thème des Européennes avait été le mariage de deux hommes homosexuels célébré à la mairie de Bègles.
Cette fois ci, c'est un peu plus corsé. C'est toujours aussi hors-sujet.
Je ne pense vraiment pas que Cohn -Bendit ait été pédophile.D'après ce que j'en sais les pédophiles sont plutôt du genre sournois et pervers ,alors que Cohn-Bendit est plutôt extraverti. Je crois surtout que Cohn- Bendit est avant tout un contestataire de l'ordre bourgeois ,et , dans les années 1968 , il était amusant de contester la rigidité familiale.Depuis ,les lignes de clivages se sont déplacées.Le pédophile qui avait séquestré sa fille en Autriche ressemble d'avantage à un nazi qu'à un libertaire.
un peu hors sujet, mais peut-etre pas tant que ca :

Cette attaque de Bayrou est une strategie politique, histoire de faire un maximum de bruit juste avant l'election. Mauvaise strategie sans doute, mais peut-etre qu'il y aura des effets sur les resultats des elections.

En France apparement les resultats importants risquent d'etre ceux du centre et ceux des ecologistes.

Mais en termes de strategie : on peut se demander si la diffusion hier du film "Home", difusion au niveau mondial, mais donc bien sur au niveau europeen ( je suis en train de le downloader depuis youtube maintenant, et c'est ce qui m'y a fait penser ), n'est pas une strategie extremement intelligente de la part ds ecologistes. Or la diffusion de ce film se fait alors que les politiques ne sont plus autorises a s'exprimer dans les medias, et il ne faut pas oublier que le parti ecologiste est le seul qui soit un reel parti au niveau europeen.
Une info que je trouve très intéressante à creuser. Jean-Marcel Bouguereau, éditorialiste de LA REPUBLIQUE DES PYRENEES, apporte une info aujourd'hui dans son canard. Selon lui, l'attaque de Bayrou contre Cohn-Bendit n'était pas du tout improvisée. Pour preuve : "l'opération avait été soigneusement montée puisque la plupart des candidats MoDem avait reçus les extraits en question du livre, épuisé depuis plus de 20 ans !", écrit-il. Ce serait intéressant de vérifier cette info, non ?
Voir des extraits de l'édito sur http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/revues_de_presse/francaise/20090606.OBS9489/les_europeennes.html
après les premières attaques,sur le même thème,contre cohnt-bendit en 2001,il a poursuivit son parcours politique avec une constance et une cohérence remarquable,cette nouvelle ignoble péripétie ne l'atteindra pas plus sur le long terme,il a du coffre dany!
par contre bayrou va y laisser des plumes,il a les nerfs moins solides...et les calomnies de fin de campagne électorale se retournent en général contre leurs auteurs...
ceci dit,votez front de gauche.
Question à Bayrou : avoir été ministre de Balladur, c'est plus ou moins ignominieux que déjeuner à l'Elysée ?
Cette dernière semaine Bayrou cherche l'esclandre en accusant d'abord Demorand puis Cohn-Bendit de collusion avec le pouvoir. Encore une fois il joue la partition de Le Pen light qu'il utilise pour s'imaginer en pourfendeur du "système", lui le centriste chrétien qui a été ministre de Chirac, (il a une chapelle au fond de son jardin aussi mais c'est vrai qu'il défend la laïcité). La bataille pour la troisième place aux européenne avec les écologistes et la seconde pour les présidentielles lui font perdre de vue la tenue des débats en ce qui concerne l'Europe. Cette campagne a été très courte et on y a très peu entendu parler d'Europe. Mais ses attaques malsaines montrent aussi son isolement (comme Le Pen). Qu'on parle de lui c'est tout ce qu'il cherche. Je trouve la façon de faire de Bayrou tout simplement honteuse.
"une vieille histoire que tout le monde a oublié", citation reprise 3 fois dans l'article. Visiblement il y a d'autres choses que certains ont oubliées, comme les règles d'accord du participe passé avec l'auxiliaire avoir ... ça serait pas mieux comme ça : "une vieille histoire que tout le monde a oubliée" ?
Le XXIème siècle sera apparemment victorien : que d'hypocrisie!
Comme si Freud n'avait pas existé.
Quand on vous dit "nudité", vous pensez "obscénité". Vous avez trop regardé les séries TV américaines.
Nota : ce message excessif est à destination des malades (pervers, refoulés?) qui voient de la pédophilie partout
Il y a 30 ans, ce monsieur à écrit un livre ou il s'accuse de pédophilie ... et Bayrou ressort ça maintenant, deux jours avant les élections en oubliant le contexte de ce livre.

Arg, je suis ecoeuré, moi qui voyait une alternative dans ce modem ... ils ont perdu là toute crédibilité.

Ces procédés "infamants" ne sont ils pas ceux qu'ils critiquent justement ?
"S'il y a aujourd'hui une reconnaissance de l'abus sexuel, c'est parce qu'on a imposé dans les années 1970 de parler de sexualité. C'est ce mouvement-là, libérateur, qui impose à la société ce débat dont elle ne voulait pas. Un enfant n'est pas un objet sexuel ! Une femme qui dit non, dit non ! Une épouse qui dit non et qu'un mari force à faire l'amour, c'est un viol : telle était notre immoralité permissive, celle des féministes, la nôtre, la mienne."

Je me permets de copier le commentaire de Stéphanie , il doit être lu et relu .

Ce moment a été une réelle avancée de l' Humanité .
"Libération" met un lien vers une interview de Cohn-Bendit de 2001, très intéressante, où il déclare notamment :

"Contre le caractère autoritaire, il n'y a qu'une solution, c'est l'autonomie de l'individu. Comment l'individu arrive à son autonomie? D'où les débats sur l'éducation, la sexualité, l'enfance. Comment permettre à l'enfant qui découvre sa propre sexualité, donc sa propre identité, d'arriver à son autonomie?

Autre chose: qui en premier a mené la lutte contre certains petits groupes homosexuels qui revendiquaient la pédophilie? Ce sont les femmes, les féministes, et moi! Pas en 2001, mais dès 1971. Dans Tout! , puis à Libération, comme en Allemagne. Le mouvement antiautoritaire, les féministes, se sont battus sur cette question, car pour eux, derrière la pédophilie il y avait une nouvelle forme de domination, un nouveau rapport d'autorité: l'exploitation du faible et du vulnérable par le fort. On peut tout reprocher à Mai 68 et à l'après-mai, mais pas de ne pas avoir mené publiquement les débats. Aujourd'hui, on dit que la dérive de la libération sexuelle a débouché sur la permissivité. Autrement dit, les curés du coin, les pères de famille, les oncles se sont dit: «On peut y aller», parce que des pédophiles homosexuels ont pu s'exprimer dans Libération même s'ils ont été contredits. Parce que quand même, 95 % des cas d'abus sexuels sont dans la famille! Et ce sont les pères, les oncles, parce qu'ils ont lu Schérer et Hocquenghem , qui se sont dit: «libérons-nous, allons-y». C'est complètement fou. S'il y a aujourd'hui une reconnaissance de l'abus sexuel, c'est parce qu'on a imposé dans les années 1970 de parler de sexualité. C'est ce mouvement-là, libérateur, qui impose à la société ce débat dont elle ne voulait pas. Un enfant n'est pas un objet sexuel ! Une femme qui dit non, dit non ! Une épouse qui dit non et qu'un mari force à faire l'amour, c'est un viol : telle était notre immoralité permissive, celle des féministes, la nôtre, la mienne."
Nicolas Sarkosy, dans sa campagne, voulait "liquider mai 68" (citation à retrouver).
Aujourd'hui, quoi qu'il en dise, François Bayrou s'en fait "l'allié objectif" comme on disait à une époque encore plus lointaine.
Quelqu'un a demandé son avis au juge Burgaud? Au Procureur Lesigne?
Quand on taquine la vierge ! Quand on l'accuse d' être redescendue sur Terre ! Quand on accuse à tort ! son adversaire politique d'être touché par la grâce divine ! Alors oui l' on s' expose aux foudres de Dieu !

Jeudi soi ( de fait jeudi après midi, émission enregistrée ) pourquoi de pas avoir coupé le passage ? Aurait on laissé parler des licenciés de la crise économique sur leurs difficultés dues à cette politique Européenne ? Cohnt-Bendit fut odieux à l' encontre de Bayrou, et comme lui même le dit : ( mon pot tu l' as pas volé celle là )

Cohnt-bendit est à l'origine de l' incident, comment réagirait chacun d' entre nous, s' il se sentait attaqué où rallié dans ce que chaque Homme porte de plus précieux en lui, à savoir ses intimes convictions, et pour certains leurs croyances ?
Merci mille fois pour ce dossier. Justine Brabant confirme cette fois encore ses qualités, déjà remarquées, de journaliste sérieuse et compétente !
" Le père ferronnier mort à 29 ans d'un cancer. La mère, volage, qui l'abandonnait à ses copains maoïstes. La vie en communauté jusqu'à ce qu'un soir un journaliste de «Libé» se glisse dans le lit du petit Franck. Christian Hennion avait 40 ans. L'homme qui avait, lui aussi, connu les foyers de la Ddass se proposa comme tuteur et fut son bourreau jusqu'à l'âge de 17 ans. C'est cru, parfois insoutenable.
Demules fait revivre le monstre qui, au retour de l'école, lui demandait de baisser le pantalon. Ce père-amant qui, avec tous ses cadeaux, ses idéaux, ses belles vacances chez des amis psychiatres prétendait faire de lui un homme alors qu'il le tuait à petit feu.
A «Libération», où Franck fut, dès l'âge de 14 ans, livreur, standardiste puis maquettiste, tout le monde savait. «Je n'en veux à personne», jure-t-il. Mais, à l'aube de la quarantaine, Franck est allé trouver son «pédophile». Le vieux journaliste lui a simplement dit : «Tu sais, c'était une autre époque. C'était l'esprit de «Libération» qui avait précédé l'arrivée de Mitterrand au pouvoir.» Le jour de son enterrement, Serge July a serré Demules dans ses bras. Voilà, c'est tout, victime de la révolution sexuelle. Franck Demules s'est jeté dans l'alcool et a commencé à écrire. Le moral remonte, le nouveau mari de sa patronne, le président qui s'est juré de liquider Mai-1968, vient de finir son «Petit tour en enfer». Et il l'a même félicité avec le tact qu'on lui connaît : «Très bien décrit l'époque, ton livre va faire un carton.»
"

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2322/articles/a400904-le_mousquetaire_de_carla.html
S'il y a bien une forme d'éthique que l'humanité n'a pas, c'est celle sur les sexualités.

La prétendu augmentation de la "tolérance" qui est attribué à la société moderne envers les homosexuels ou les femmes est une fumisterie.

C'est lé néolibéralisme qui a libéré les homosexuels et les femmes. Et le coût à payer fut leur sexualité dans le premier cas et leur féminité dans le second. Le néolibéralisme, dont l'effet est d'effacer les particularismes, est aller jusqu'à annihiler les différences génétiques entre homo et héteros et entre femmes et hommes.
Peu importe les différences neurologiques entre homos et héteros et entre femme et homme. Peu importe aussi les différences façons de percevoir la vie selon la vision qu'on a des hommes et la vision qu'on a des femmes, vision qui change en fonction du sexe et de la sexualité.

Est-ce un hasard si le lobby gay est le premier à lutter pour l'héterosexualisation de la société ? Est-ce un hasard il n'existe rien de plus masculin qu'une féministe ? Certainement pas. Désormais, on est passé à l'heure de l'adoption pour tous et des quotas de 50/50 en politique.
L'homosexuel est un hétero qui aime les hommes. L'avenir de l'homme c'est la femme et l'avenir de la femme c'est l'homme.

C'est ça le coût à payer pour être accepter. C'est le déni de son sexe ou de sa sexualité. La différence ne peut être que néfaste, la différence ne peut être qu'un prétexte à l'exclusion. La différence c'est le mal et la conformité c'est le bien.
Plus d'hommes, plus de femmes, plus d'héteros, plus d'homos: l'uniindividu. C'est ça qu'on a engendrer et certainement pas une société respectueuse des particularités sexuels de chacun. Plus d'homosexualité, plus d'homophobie. Plus de femmes, plus de machisme. C'est beau, c'est merveilleux, c'est nous.
A partir du moment où il n'y a jamais eu la moindre plainte, le moindre procès, la moindre condamnation, cette histoire n'a pas le moindre intérêt... Et aussi admettre que Cohn-Bendit porte seul le chapeau pour des dérives libertaires de son époque :

http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9titions_fran%C3%A7aises_contre_la_majorit%C3%A9_sexuelle

Il n'a pas écrit ce texte au lendemain de l'affaire Dutroux !
Merci pour cet article. Judith, vous avez écrit :
« Fait rare : la "passe d'armes" entre les deux hommes politiques avait été annoncée avant même la diffusion de l'émission dans la soirée du jeudi 4 juin. »

La joute avait, si ça se trouve, été prévue par les intéressés avant même l’émission ! Hé oui, il n’y avait rien de mieux pour masquer l’indigence d’une campagne électorale que ce numéro télévisuel, où seuls comptent les petites phrases, le roulement des yeux dans les yeux, effet de manche contre effet de manche, champ contre champ, bref autant d’indices qui nous font oublier qu’ils ne sont peut-être pas si en désaccord que cela sur le fond, qui n’est jamais abordé, fatalement.
Justine ferait bien de prendre exemple sur Judith qui bosse jusque tard le vendredi.
Oui, je me suis trompé de prénom, j'ai confondu Justine et Judith. Merci donc à Justine Brabant.
L'ex-leader de mai 1968 y évoque son activité d'éducateur dans un jardin d'enfants "alternatif" à Francfort, et raconte son rapport érotique à certains jeunes enfants :

Dans ces années la il-y a eu aussi l'institut, lieu de vie alternatif Coral

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Coral
http://droitfondamental.eu/06-Zandvoort-coral-FR.htm

Rien a voir peut-etre, si ce n'est qu'il serait bon de se replonger dans l'époque.
Pour voir :/
Quand on voit les médias s'enflammer pour cetains dossier comme les sifflets dans le stade de france ( demain ça risque d'hurler ), ici il -y - aurait peut-etre une raison valable de le faire.

ça me rappelle aussi l'ancien realisateur du 20h dont ont a plus beaucoup de nouvelles, ou encore la loi sur l'inceste repoussé pour hadopi ( c'est tellement plus important ).
A entendre Cohn-Bendit la pédophilie c'est comme l'amiante, le sang contaminé et peut-être prochainement les OGM : ON NE SAVAIT PAS !
Le point de vue de J-L Bennahmias (ex-Verts puis MoDem) sur cet incident.
http://www.mouvementdemocrate.fr/actualites/telechargement/bennahmias_aux_GG_de_RMC.wav
Vous ne trouvez pas curieux que France 2 ait diffusé, tout de suite après ce débat une émission qui contenait des passages de la fameuse émission d'apostrophes avec Cohn Bendit, histoire d'en rajouter une couche ?
Par ailleurs que pensez-vous de la mise en scène de ce débat, avec ces duels qu'Arlette Chabot essayait d'atiser, Xavier Bertrand égrénant calmement des contre-vérités dénoncées pas ses adversaires ? Volonté de ridiculiser le débat politique, de noyer les arguments dans une impression de chaos ?
Le plus drôle, (ou le plus sinistre?) étant de voir Arlette Chabot protester de son indépendance par rapport au pouvoir sarkozyste ...
Bayrou qui lit vite fait ce bouquin juste avant une confrontation télévisuelle avec Cohn-Bendit alors que son parti vient juste de passer derrière europe-écologie.......et il voudrait nous faire croire que c'était sans arrière-pensée ??
nos politiques qui se transforment en accusateurs publics !! niveau zéro de la politique....ça donne pas envie de voter.... et pourtant il faut voter !!
s'il y a crime, il y a les tribunaux et non les plateaux d'Arlette Chabot !!
Les années 80, c'était quand même une sacrée époque niveau look... Cohn-Bendit a bien fait de vieillir :D
D'après Lefigaro.fr Bayrou a expliqué qu'il venait seulement de lire le livre de Cohn-Bendit et que c'est pour cela que la référence lui était venue à l'esprit en entendant le mot ignominie. S'est-il plongé dans ce passé lointain sans intention particulière? Plongeons nous dans son avenir proche : un pinailleur aigri (vous avez diné TROIS FOIS avec Sarkosy!) dénonçant pêle-mêle la presse aux ordres, le pouvoir corrompu, les politiciens salonnards tous pourris (il ne l'a pas encore dit), etc...
[quote=Justine Brabant]"Arrêt sur images", excellente émission qui passe alors sur la Cinquième, s'attarde sur ces "révélations" tardives et leur impact.

Et aujourd'hui encore, le sujet turlupine (que j'aime ce mot...) l'équipe d'ASI, tout comme le curé Bayrou. Que Dieu me tripote, comme disait Desproges, ça en fait des zobsédés chez les culs bénis !
Un sujet qui sort à 21h30 un vendredi, quelle misère.

Forçat du web unissez-vous !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.