18
Commentaires

Climat : fallait-il publier le brouillon du rapport du Giec ?

Les climatologues du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) n'ont pas mégoté leurs reproches envers l'AFP, qui a obtenu le brouillon d'un prochain rapport dont elle a tiré de nombreuses dépêches. Bien que courantes, ces fuites peuvent cependant participer à une mauvaise information autour du dérèglement climatique, font remarquer des journalistes spécialisés.

Commentaires préférés des abonnés

Merci de tous ces détails. Pour prolonger, il y a quand-même un éléphant dans le couloir : le fait que la version finale soit cosignée par les scientifiques et les gouvernements. Doit-on se  réjouir, ou du moins trouver ça banal ? Pour une produ(...)

Bonjour, merci pour votre commentaire : de ce que j'en ai compris, les scientifiques et experts gouvernementaux parviennent au plus petit dénominateur commun sur lequel aucun doute scientifique n'est permis, du moins dans le rapport principal (le rés(...)

Derniers commentaires

Qui est responsable du réchauffement ? Les milliardaires , les bourgeois , les libéraux , le capitalisme en générale , quand est ce que ces mecs ont pris leurs responsabilité ? Une date ? Jamais ! Il est l'or monseigneur ...

"La vie sur Terre peut se remettre d'un changement climatique majeur en évoluant vers de nouvelles espèces et en créant de nouveaux écosystèmes. L'humanité ne le peut pas." 


Oui cette phrase sera surement supprimée, d'abord parce que c'est un jugement à la fois trop catégorique (ne peut pas) et malgré tout imprécis (qu'est ce que ça veut dire "se remettre"? Si 99% de la population disparait et que le reste joue à Mad Max, est-ce que malgré tout on ne peut pas considérer que l'humanité s'est remise?)


Merci de tous ces détails. Pour prolonger, il y a quand-même un éléphant dans le couloir : le fait que la version finale soit cosignée par les scientifiques et les gouvernements. Doit-on se  réjouir, ou du moins trouver ça banal ? Pour une production scientifique, ce mélange n'est pas facile à comprendre, sur le fond. On voit bien l'intérêt d'un document qui ne soit contesté par aucun état, pour le renforcer et permettre l'action, mais on imagine que c'est forcément au prix de compromis que, seuls et indépendants, les spécialistes pourraient ne pas vouloir faire. C'est quoi, une séance de travail entre scientifiques et politiques pour consolider le rapport ? "Vous me biffez ça sinon je ne signe pas"? Autre chose ? 

Bonjour, merci pour votre commentaire : de ce que j'en ai compris, les scientifiques et experts gouvernementaux parviennent au plus petit dénominateur commun sur lequel aucun doute scientifique n'est permis, du moins dans le rapport principal (le résumé aux décideurs étant soumis à des pressions politiques plus intenses). C'est-à-dire, comme l'expliquent les journalistes interrogés dans cet article, que 195 pays y compris l'Arabie Saoudite, en acceptent les conclusions issues de la synthèse de milliers d'études scientifiques. Une grande particularité étant que l'ensemble du processus de révision est mis en ligne aux côtés de chaque rapport final rendu public : libre à vous, donc, de le consulter en profondeur pour en comprendre les subtilités. En espérant avoir répondu à votre interrogation, bonne journée !

D'après Wikipédia, c'est à M. Tatcher et R. Reagan que l'on doit cette ingérence politique dans les affaires strictement scientifiques du GIEC ; par peur des "scientifiques militants".

Au passage Londres qui n'est pas une ville côtière est aussi susceptible de connaître quelques problèmes malgré la barrière/barrage mobile de la Tamise, voir la rubrique The future for London dans l'article du lien

Et si les membres du GIEC faisaient "semblant" de s'indigner de cette fuite, mais la trouvaient fort bienvenue pour secouer ceux qui croient qu'ils échapperont au problème grâce à leur fric ou qui préfèrent ne pas savoir? En tout cas, ceux qui prévoient de faire des enfants devraient bien réfléchir, dans nos pays où on peut s'inquiéter de la question climatique...

Ca explique pourquoi je ne trouvais pas ce pré-rapport sur le site de l'IPCC. Si c'est vrai que le GIEC n'a pas fait une publication précisant qu'il s'agit d'un brouillon ça peut effectivement être embêtant.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.