19
Commentaires

Cirque Romanès : "Roms" persécutés ou fraudeurs ?

Le cirque Romanès est sous le coup de plusieurs décisions de l'autorité administrative : annulations d’autorisation de travail pour des musiciens roumains, des enfants qui n'ont plus le droit de se produire, et lourde amende à payer à l’état pour "dissimulation de travail".

Derniers commentaires

Asi n'a pas autre chose à faire que de faire la police? Qu'est-ce que ça peut faire, les éventuelles roublardises d'un petit cirque? "Ah, mais, alors, s'ils ne sont pas dans les clous, alors là, Madame Michu, euh, faudrait réfléchir avant de leur accorder notre généreux soutien, pas vrai?". C'est tout réfléchi: il n'y a même rien à vérifier. Et dans la manif de septembre contre la politique d'expulsion de personnes en raison de leur appartenance à un peuple, hé bien moi, Madame Michu, j'ai adoré que des mamas roumaines, bébé dans les bras, viennent me taper deux euros. Depuis quand c'est interdit de vivre du travail des autres? Il y en a, qu'on n'expulse pas, qu'on ne contrôle pas, qui réussissent très bien dans cette aventure, bien au-delà du SMIC, sans inspecteur du travail.
Expulsés ? Oui, mais seulement du xvii e arrondissement de paris
Il faudrait être précis, il y a deux choses, l'expulsion du cirque de son lieu actuel, donc le titre du paragraphe est OK, mais pour les musiciens dont le titre de travail n'est pas renouvelé, ils sont Roumains, et seront donc en situation irrégulière, et donc expulsables, de France, eux... Là le titre est biaisé...
C'est étonnant la relativisation de la réalité selon le regard porté. Le prisme Woerth permet de dire qu'il n'a pas fait spécialement attention à l'attribution d'une légion d'honneur à M. de Maistre. Le prisme Romanès permet d'affirmer que ce cirque ne mérite pas d'exister.
Le prisme TF1 tresse des louanges à la réalité du moment. Le prisme réalité permet de douter de l'objectivité de TF1
"Le cirque Romanès aurait été breton, provençal ou alsacien, la solution aurait été en tous points identique du point de vue de l’administration"
En est-on si sûr?
Etonnant cet article qui prétend démontrer et qui "au final" ne démontre rien du tout.
Allez donc écouter le lien France Inter sur le sujet.
... ils ont réussi à faire déplacer des inspecteurs du travail.
À peine quelques centaines en France, et ils trouvent le moyen d'aller contrôler un cirque en pleine représentation.
Il y a tellement peu d'autres endroits où ils seraient tellement plus utiles, mais les représentants des ressources humaines et directions de grosses sociétés présentent tellement mieux, aussi.
Belles chaussures, chemises, pantalon, veste...
Les saltimbanques, c'est tellement plus facile à contrôler.
D'ailleurs à ce propos, ça va bientôt être l'heure de revenir emmerder les intermittents du spectacle, l'un des sports favoris des gouvernements de droite. J'en suis presque à me demander ce qu'ils foutent, ces "bons Français" que sont nos actuels gouvernants.
Mais siiiiiiii... ceux qui aiment tellement évoquer les années 30 pour leurs adversaires, mais qui s'offusquent tout rouge dès que l'Europe compare la chasse à l'homme (c'est la saison des Roms en ce moment, mais ils ne devraient pas tarder à revenir à la charge dans la traque des Noirs et des Arabes, si tout se déroule comme prévu dans ce programme de l'UMP alourdi par celui du FN) aux déportations de populations.
Cette Viviane Reding, infoutue de distinguer des voyages offerts à l'œil (avec argent de poche à la clef) de déplacements massifs banals de toute une communauté de gens.
Vous allez voir qu'elle va bientôt nous sortir que des policiers se déplacent en personne dans nos écoles afin de ramasser des gosses d'immigrés, ou que ces derniers sont raflés directement dans certaines administrations dans lesquelles certains auraient eu l'outrecuidance de s'y déplacer.

Et pendant ce temps-là, TF1 sévit toujours.
C'est clair qu'il faut mettre de l'ordre avec tous ces petits magouilleurs, après les cirques, ce sera au tour des agriculteurs, j'imagine, les inspecteurs du travail demanderont les bulletins de salaire des femmes d'agriculteurs, de leurs enfants etc....(temps de travail, sécurité) et pendant ce temps là, au sommet de l'état (pas de majuscule) ... no comment .....

Il faut signer la pétition en soutenant toutes sortes d'entreprises familiales et artisanales. Tout le monde ne peut pas donner dans la grosse industrie, tout en délocalisant peut-être en Roumanie, entre autres.
Persécutés ou fraudeurs ?
On pourrait faire un parallèle avec le récent dossier sur TF1 qui contourne allègrement la loi pour continuer d'émettre sans repasser par la case appel d'offres. Mais bien-sûr, avec les amitiés de ses patrons, avec un arsenal d'avocats, de services juridiques, de lobbying... On ne va pas contrôler les emplois précaires de cette chaîne avec des inspecteurs du travail accompagnés de policiers.
Mais des tziganes (même français) qui vivent d'un petit cirque familial, avec peut-être des pratiques à la marge mais bon, est-ce que l'état de MM Sarkozy, Besson et Hortefeux avait besoin d'attendre le discours de Grenoble pour les emmerder (désolé je n'ai pas trouvé d'autre mot). Certains agents publics n'ont (hélas) pas besoin d'ordres écrits pour faire du zèle... L'exemple des banlieues est là pour nous le rappeler tout les jours. Manipulation dit le ministère de l'immigration... C'est tout ce qu'ils ont trouvé pour continuer à écraser le pot de terre ?
Et la mairie de Paris ? (il paraît que le maire serait socialiste ?) Que font-ils ? Vite Messieurs les élus, venez à l'aide du cirque Romanès, c'est aussi une part de notre culture.
Alexandre est un poète, il joue du luth baroque, bien sûr on pourrait ne retenir que quelques insultes proférées sous la colère devant une injustice flagrante.
Pour ma part, je préfère les soutenir, même s'il y a des torts - à vérifier - dans la gestion du cirque et du personnel, n'oublions pas que le monde des tziganes est aussi un peu "à côté" du notre, de ses lois, de ses règles, n'essayons pas de mettre des oiseaux libres dans une cage, même si nous, nous supportons la notre. (et encore on la supporte de moins en moins...)
V.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.