226
Commentaires

Ciao Marianne !

Fin brutale d'une belle collaboration.

Derniers commentaires

Schneidermann est à Szafran ce que Carles est à Schneidermann...

(Force est de constater.)

PS : Carles peut aussi se "vanter" d'avoir été viré plusieurs fois, me semble-t-il.
C'est absolument terrible comme nouvelle, mais ça explique tout en subtilité, bien des choses sur la chape de plomb médiatique actuelle..Les journalistes parisiens deviennent vraiment très consanguins avec le temps..ça fait fin de race.. pardonnez moi le terme..
Il se trouve que le fondateur de Marianne,JFK ,est volontiers polémiste et... iconoclaste !

Alors que D Schneidermann n'est ni l'un ni l'autre !

Décrypteur des médias, cohérence, constance, d'humeur égale doublée d'humour, exigence, bref une déontologie "asinienne" intrinsèque à la ligne éditoriale du site.

Les "DSchroniques" seraient un pensum sans une dose d'ironie, de recul et une connaissance érudite "des mots pour l'écrire" !

J'ajoute que l'excellent Renaud Dély fait partie de ces journalistes non indulgents ni malveillants, guidés par une trop rare règle d'or : informer fiablement le lecteur, l'auditeur, de l'actu politique après avoir observé, écouté, disséqué les propos, faits et gestes de nos politiciens. Ses convictions, ses réactions sont celles d'un homme dont les valeurs sont siennes.

Le microcosme médiatique est certainement impitoyable.

Afin de résister à "l'imprégnation" ambiante, la confiance en soi est l'immunnité des authentiques "professionnels"
On n'est pas obligé de se fâcher avec tout le monde. Surtout quand on a quelque chose à dire.... Je ne vous soutiens pas là-dessus. Vous vous faîtes des ennemis pour pas grand chose. Si je défends la position de Didier Porte et si je pense qu'il est difficile de faire de l'humour de nos jours, il aurait été de votre devoir de signifier les choses avec un peu de hauteur, en analysant notre époque et le contexte. Vous auriez mieux dit les faits sans vous fâcher.

Sachez qu'il n'y a pas que les humoristes ou les journalistes pour se faire virer. Le jeu de discrimination, de suspicion, le "pouce-au-crime" de la hiérarchie existent dans toutes les entreprises et n'ont aucune corrélation avec la qualité du travail du salarié en question, par ailleurs. Ces procédés révèlent que vous êtes gênant pour une raison x ou y qu'on ne vous livrera pas.

Ici, on voit bien les craintes des journalistes (des médias) devant les ferveurs françaises, en ces temps de crise. Ils ont tous peur que ça dérape. Comme depuis toujours ils se pensent comme des faiseurs d'opinion et en même temps, des camisoles sociales (disons-le), ils mettent le holà.
Il y a quand même un moment que Marianne n'est plus critique, ou si peu ! J.-F. Kahn, à l'époque où il y était encore, lui avait imprimé un tournant "centriste", donc consensuel jusqu'à la nausée. Ce "consensuel" obligatoire persiste. Je ne lis plus Marianne depuis longtemps. Que Arrêts sur images n'y figure plus me plaît assez !
Agnès
« [...] ...pourrais-tu, s’il te plaît, Jack Dion, nous indiquer où (et quels) sont, exactement, ces « groupuscules islamistes »,
ailleurs que dans ton imagination ?
Non, je demande, parce que la semaine dernière, ton big boss, Maurice Szafran,
a sucré un papier où Daniel Schneidermann soutenait Didier Porte, au prétexte, notamment, qu’il ne produisait pas de faits [...]

Fontenelle
La petite phrase de D.Porte est inexcusable : elle est tellement pipi-caca que je ne veux pas me salir l'esprit en la citant textuellement. Je ne parviens pas à comprendre comment un esprit aussi intelligent que D.S. puisse gloser là-dessus.

Ou alors, puisque le Président de la République se comporte à l'occasion comme un charretier, en employant un langage ordurier, tout est permis et même, recommandé. Selon cette belle logique : puisque N.S. ne sait pas se tenir et bien nous non plus. Puisque N.S. est grossier et bien nous aussi. Mais tout cela n'est qu'un comportement de gamins en classe de récré.

O tempora, o mores !
De retour après une grosse casse de mon ordi, j'apprends que Marianne et @SI ont divorcé.

J'ai suivi JFK depuis les Nouvelles Littéraires, et suis une abonnée de la première heure de Marianne. J'ai toujours trouvé très intéressantes les théories de l'extrême-centre. Mais depuis que Jean François Kahn est en retraite, je suis assez dubitative sur la tournure que prend le journal, même si les chroniqueurs sont toujours aussi pertinents.
Sans JFK, le magazine se cherche, et la collaboration avec ASI était une tentative comme une autre, il me semble.

Mais je dois dire que les deux pages d'@SI m'ont toujours semblé tomber comme un cheveu sur la soupe dans Marianne. Il y a quelque chose qui se prend trop au sérieux, trop conformiste, dans Marianne. C'est le principal défaut de cet hebdo, même s'il a bien aidé pour se sentir mieux à l'époque horrible du sarkozysme triomphant. Et un autre de ses défauts est qu'il n'est pas assez pointu sur les faits, trop dans les généralités et le jugement. Et ça, c'est exactement le contraire d'@SI,
Un cheveu dans la soupe, une poignée de cheveux, même, et même le côté visuel, avec beaucoup d'articles très différents et très pointus, ne convenait pas. Un espèce d'effet de fouillis, Parfois, je me demandais même si c'était vraiment @SI. Peu reconnaissable hors de son milieu naturel, l'ensemble de rubriques, surtout que le fait qu'il s'agissait d'un site bien indépendant de Marianne n'était pas suffisamment explicite, et ne faisait pas vraiment de pub pour le site.

Bref, expérience globalement négative.

.
Abonnée à Marianne depuis des lustres, je voyais d'un très bon œil votre participation à ce journal, cette convergence me semblait en quelque sorte naturelle. Je n'écoute pas France Inter, (allergie à la pub, redhibitoire à mes yeux) dont je ne suis pas loin de penser comme A. Finkielkraut qu'il ( ou elle?) est un Fox News de gauche.

L'affaire Didier Porte est lamentable, à tout point de vue, la chronique en question est sans contenu en dehors de sa provocation, elle n'est même pas drôle, mais là, je suis peut-être mauvais juge, je n'aime pas le genre! Je trouve, par ailleurs, la défense que S. Guillon a présenté, avec retard semble-t-il, beaucoup plus subtile. Allons, mon cas n'est pas tout-à-fait désespéré !

Je sais gré à à @si, (c'était bien sûr le cas lors de l'émission télé) de me donner à voir ce qui est regardé ou écouté par ce qu'on appelle le grand public, dont je ne voudrais pas être coupée complètement, bien que tentée, parfois par le "dégagement" façon qui vous savez, toute proportion gardée bien entendu!

Vos émissions ne sont pas seulement pour moi une fenêtre, un observatoire, c'est un lieu d'information et de réflexion tout-à -fait indispensable.
Je trouve tout à fait normal que Marianne décide de la ligne éditoriale de ses pages. En revanche, prendre la crise économique comme prétexte pour arrêter cette collaboration est totalement navrant (l'argument ne tient pas). Deux positions bornées et de mauvaises foi ne pouvaient pas conduire à autre chose...
Salut ASI

cette péripétie ne m étonne guère
de part sa nature-même , ASI est condamnée à une visibilié par le biais du bouche à oreille et ne peut compter sur lémédia

tout ça me confirme que j ai bien fait de m abonner depuis le début , et j ai de l admiration pour l équipe d ASI
je n ai pas beaucoup de temps pour lire mais cet abonnement , c est quasiment un geste citoyen

finalement , cet épisode Porte a le mérite d avoir révélé plein de choses , je pense aux lecteurs de Marianne qui doivent etre stupéfaits de ce qui se passe et du billet de Szafran ,ils auront certainement une vision différente de leur journal
Dit donc je croyais que les centristes devaient changer la société français ! Il est où le changement dans leur journal ? Encore une bande de baltring LOL

Je voulais faire un poste incendiaire mais vu que c'est passé en accès libre pas la peine, apparemment le petit peuple présent s'en est déjà occupé.

Toute façon je pense qu'une universalité très forte de l'Homme est d'être prêt à d'énormes sacrifices (meurt de faim, SDF, ...) pour faire tomber le conformisme, présent en France par une connivence exacerbé. Alors qu'ils rament ... ce qui est chiant ce qu'ils ont quand même des pigeons pour leur payer un salaire tous les jours (un peu comme disait Coluche à propos des politiques), tandis que pour d'autres ce n'est pas la même chanson. Mais bon pour gagner cette victoire de l'anti-conformisme il faudra du sang de toute façon, ils ne se laisseront JAMAIS faire alors il faut tuer dans la chaire, là où ça leur fera mal (les riches ont déjà commencé avec les paradis fiscaux de toute façon, ils sont où les retours suite au bouclier fiscal ? mdr).
Moi,j'ai tenté quelques expériences de lecture de "marianne".En fait je n'ai pas aimé le côté attrayant mais quelque peu faux-cul. Et quand je dis peu........
et bien Daniel vous avez bien fait de refuser de vous soumettre en proposant d'autres articles. Cette anecdote est très instructive sur les alternatives à la théorie du complot pour expliquer que l'information, est verrouillée, sélectionnée, que certains articles sont trappés ou qu'on demande au journaliste de les modifier voir d'en faire carrément un autre sur un autre sujet. Merde à tous ces propagandistes de mes fesses, que la honte plane éternellement sur leur tête, ce sont des fossoyeurs...au détour de l'avant dernier numéro de Backshish papier, on décourvrait comment certains journalistes arrivaient à 400 000 euros de revenus annuels, quand certains grands patrons du CAC40 émargeaient seulement à 980 000 euros annuels....sont pas si loin que ça des grands patrons finalement certains journalistes....Enfin , disons qu'ils ont des intérêts communs.
Pas d'article pour Marianne !!! M'enfiche, je ne lis pas Marianne :-p
je viens de répondre au taulier de marianne 2 par la positive OUI

à savoir oui marianne ou maurice est un censeur,

on peut ne pas être d'accord, voir être en désacord, mais on DEBAT!

sinon on est plus journaliste, mais un vulgaire proprio de mag


jb
bonjour
un petit mot pour vous dire que votre réaction est tout a fait saine
Anastasie n'est pas morte !!! et on ne peut que le constater et le regretter
avec mes encouragements à toute l'équipe
cordialement
Tous dépendent du pouvoir ou de grands groupes proches du pouvoir (de droite comme de gauche).
Difficile de défendre un dossier de subventions si vous avez mordillé la main qui vous donne.

Cela dit Porte à dépassé les bornes à mon avis, non pas en politique, on est entre adultes, mais sur la grossièreté du langage à une heure de grande écoute.
Isabelle Giordano a fait une emission la semaine derniere sur la dégringolade de la presse ecrite. elle pensait développer le thème du défaut de distribution, des points de vente qui se rarifient etc. cependant, les auditeurs ont réagi en parlant simplement du manque de qualite et d'impertinence dans ce qui était proposé....
J'adore la devise de l'hebdo mariane, que son redac chef contredit des qu'il prend la plume pour se justifier... ^^
Pas de regret, Marianne est un torchon avec des couvertures accrocheuses et peu d'articles de fond.
Pas de regret Daniel, on est la et on vous soutient - moralement du moins.
Vive votre indépendance.

Avec certaines de vos dernières émissions, vous pourriez peut être aller voir du côté du Monde diplo, y a encore des efforts à faire mais on serait un certain nombre à hurler "rahhhh lovely" ;-)
cet incident illustre à merveille la difficulté à tenir ses ambitions et à prendre des risques intellectuels. les question de scheiderman sont tout simplement une posture que les journaliste ont abandonné pour des raisons de confort .

j'assure à ce journaliste mon profond respect et son courage honore arrêt sur image.

oui messieurs les directeurs de presse votre peur vous fait tous semblables et ennuyeux.vous devenez trop conventionnels!
DS, il y a quelque chose que je ne comprends pas dans votre fonctionnement. Vous brûlez aujourd'hui ce que vous adoriez hier. Jusqu'à la semaine dernière, faire paraître 2 pages dans Marianne vous convenez parfaitement. Criiez-vous à la censure alors? Pourtant, elle devait déjà exister, mais ne vous gênait pas. Pourquoi avoir accepté de vous compromettre dans un hebdo controversé? Pourquoi avoir voulu vous insérer dans la logique du papier, qui ne vous apportait rien, sur le plan de la notoriété ( mais qui peut-être, mettait un peu de beurre dans vos épinards)? Je lis Marianne chaque semaine, et je vous lis. L'un et l'autre m'irritez parfois, et c'est pour cela que je vous lis. Ni l'un , ni l'autre n'êtes totalement objectifs, dans tous les articles que vous publiez. Mais souvent, ce que vous dites l'un et l'autre est important. Je ne peux m'empêcher de penser que le recueil de l'information nécessite une part de compromission. Et que Marianne doit avoir plus de difficultés dans ce recueil que vous dans la critique (que vous appelez "décryptage") de ce qui est écris ou dit par d'autres.
Les articles incriminés ont leur importance. Insulter le Chef de l'Etat n'est pas pareil que critiquer son action. Que vous défendiez Didier Porte ne doit engager que vous, sur votre site. Quant aux tractations sur le rachat du Monde, il me semble surréaliste que cela fasse autant de "tintoin". Car le Monde s'est déjà "vendu". Il changera de main, voilà tout, et peut-être de ligne éditoriale. Mais il ne retrouvera pas cette aura d'impartialité qui ont fait ses beaux jours.
Bravo !

Ils (ces médias "mainstream") sont déjà tous morts, et ils ne le savent pas.

N'empêche, que Marianne aussi soit passé sous le contrôle des mêmes, c'est impressionnant. Aucun média indépendant ne peut donc vivre sans l'argent des... ... ... l'argent de ces gens qui n'aiment pas ce qui gratte ? Si aucune radio nationale n'est libre, si aucun journal à diffusion nationale n'est libre... où est-il possible d'être informé ? A part sur Internet ?...
Avant d’aller plus loin je veux dire mon admiration sans réserve envers vous Daniel.

Envers vos valeurs sans compromis.

Envers votre fierté.

Dans ce monde des “petits arrangements entre amis”, des compromissions trop commodes, des couilles-mollages face aux puissances de l’argent et à celles du pouvoir vous restez vous-même. Une conscience !

Depuis Albert Camus, Jean-Paul Sartre, Raymond Aron (j'ai choisi une époque proche et des sensibilités différentes à dessein), c'est quelque chose qui nous fait très cruellement défaut, une conscience. J'allais dire que c'est précieux, mais le mot est bien faible face à une si grande nécessité !

Vous avez refusé la pub sur le site. Quelle classe ! On [s]vous suggère[/s] voudrait vous imposer (?) de changer de sujet pour les deux pages de Marianne, vous claquez la porte (Tiens, on ne parle finalement que de cet excellent Didier qui, je le redis, a montré une humanité fragile et bouleversante dans l'extraordinaire émission de Guy cette semaine). Comment faire mieux ?

Comment vous en remercier (j’ai une idée, j’y reviendrai dans quelques lignes) ?

Pour brosser le tableau, mes médias papier sont “Le palmipède déchaîné”, Siné Hebdo du premier au dernier numéro, Le Monde et Marianne. Sur le net @si (90%), rue 89, Bakchich, le blog de Paul Jorion et, bien-entendu quelques passages circonstanciels ici et là, au gré des surfs…

[........]

Je reprends en fin d’après-midi ce papier démarré ce matin et abandonné pour causes d’autres obligations. Mais je ne décolère pas…
J’enrage. J’ai mis “Sacrificium” de Cécilia Bartoli sur iTunes (le bien nommé) et je redémarre.

Je dois dire que l’arrivée d’@si sur Marianne m’avait enchanté – sans rien m’apporter puisque je retrouvais ce que j’avais en général déjà lu. Mais c’était un plaisir de voir @si reconnu et “imprimé dans le journal”. Dans un journal que j’appréciais.

J’ai pris soin de mettre le verbe au passé.

Depuis longtemps le “directeur adjoint de la rédaction” Jack Dion est l’une des signatures qui ne m’intéressent pas dans Marianne. L’indignité qu’il vient de commettre le fait naturellement entrer par la grande porte dans ma “blacklist” personnelle (et je lui recommande d'éviter les cocktails dans lesquels je suis invité).

Chez Marianne j’ai aimé J-F Kahn, merveilleux journaliste, intelligence fulgurante, plume acérée et iconoclaste. J’ai beaucoup de respect pour Maurice Szafran dont l’élégance nonchalante et les textes pleins de pertinence m’enchantent. Et puis il y a Éric Dior, chef du service monde qui est un ami personnel et un délicieux journaliste.

Venons-en au faits et aux décisions.

Il me semblait que l’accès d’@si à Marianne était une magnifique ocasion de trouver de nouveaux abonnés.

J’achetais Marianne en kiosque, tous les samedi. Je l’ai fait pour la dernière fois aujourd’hui. En ayant déjà lu DS, et plutôt pour voir s’il y avait, dans le journal, une quelconque explication de cette soudaine disparition. Un feuilletage trop rapide semble montrer que non.

À vérifier donc.

Maintenant les décisions :

1) Je n’achèterai plus jamais Marianne.

2) Je vais écrire (ou @er) à Jean-François Kahn, Maurice Szafran, Jack Dion (pouah !) et Éric Dior pour leur faire part de ma déception et de ma décision de quitter le club de leurs lecteurs n’ayant pas l’intention de financer une presse de collaborateurs et de vendus.

3) Puisque nous sommes dans les finances la calculatrice de mon iPhone m’informe que le résultat du calcul suivant : 2,50 € x 4,2 semaines x 12 mois est 126 €. Somme que je dépensais jusqu’à maintenant pour me procurer Marianne. Et que je vais économiser. Je décide d’en affecter la moitié à @si qui ne me déçoit jamais. Ma prochaine cotisation (avancée dans le temps selon mon habitude) se montera à 35 € + 63 €, soit 98 € que j’arrondirai à 100 € par goût des chiffres ronds.

4) J’appelle tous ceux qui me lisent en ce moment à faire, s’ils le peuvent, un effort financier pour @si qui est l’un des derniers médias libres. Et dont la survie est donc non seulement indispensable mais vitale.

5) Je suis si préoccupé par cette histoire (triste puisqu’elle m’impose un divorce avec Marianne et heureuse puisqu’elle démontre une fois de plus que DS est, au-delà de mes espérances, une figure morale comme on en croise rarement) que je n’ai pas encore bouclé ma réconciliation avec Fred B –je vais le faire tout à l’heure - à la fin heureuse d’un conflit qui avait obligé Pierre Schneidermann à sortir les ciseaux d’Anastasie et Daniel à écourter un brunch dominical (pardon !)

6) Vous êtes tous chiants les mecs ; je dois aussi écrire à un Préfet qui est de mes amis pour qu’il considère d’un œil favorable (et pas trop lent, ils demandent un an) le regroupement des enfants de la femme d’origine philippine d’un de mes plus proches amis… Sacrebleu ! J’ai du courrier à écrire, et pas du plus facile, entre Marianne et la haute administration française. Heureusement que je pratique un peu la langue de Voltaire et d’Hugo et que je connais un peu les usages…

7) Je publierai ici-même les différents messages adressés aux gens de Marianne lorsqu’ils seront partis de mon clavier ou de ma poste.

8) Je ne vais pas dire une fois de plus combien j’aime @si. Je n’ai de projet sentimental avec aucun des membres de l’équipe (j’ai horreur des râteaux), je n’aime que les femmes (en amour) et celles qui bossent ici me semblent heureuses sur ce plan tandis que je suis moi-même marié avec Bao, ma moitié adorée que quelques @sinautes – et non des moindres - ont rencontrée dans les Jardins de l’Atlantique. Aucune ambiguïté donc. Seulement des exigences intellectuelles et morales qui rencontrent parmi vous tous un écho d’une rare qualité.

9) Bon ! J’arrête, il ne faut pas en faire trop non plus, tout ce qui est excessif est insignifiant, dit-on.

10) Naturellement je vais faire tout ce que j’ai annoncé ci-dessus. Dans une époque où les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent j’appartiens (comme Daniel à sa façon) aux derniers des Mohicans : ceux qui restent fidéles à leurs convictions, et ceux qui font ce qu’ils disent...

11) Hors sujet massif : j’ai gagné un prix (mais pas le premier hélas) dans un concours de photos LE SITE EST ICI, on trouve des photos réalisées par ma pomme dans les deux dernières années : les cinq sens et la nature dans la ville, sous mon nom d’ou l’intérêt de se présenter sous son vrai nom…

Hier soir avec ceci :

Pour moi la balle au pied ne peut pas être autre chose que cet instant de grâce…

P.S. : Si quelqu'un a aimé cette image, en pleine coupe du monde, il n'est pas interdit de le dire : je suis comme tout le monde les commentaires m'intéressent, et parfois m'aident à vivre...

***
Szafran a répondu aujourd'hui à 16 heures sur Marianne2 en publiant les deux articles précédemment refusés.
C'est un peu léger, mais...
J'ose ?

"J'encule Marianne !"... j'ai osé.

Peut-être d'autres l'ont écrit avant ? J'ai pas lu les commentaires
Qu'est-ce qu'on s'en tape...
Vous allez rire: j'étais hier soir, fort tard, sur le site d'@si où D.Schneidermann
'racontait' la fin annoncée -abruptement- de la collaboration avec Marianne....
Il éxagère me dis-je sur le moment...

Samedi.11h30 dans la boîte aux lettres, Marianne. Enfin des vraies infos

Eh bien, j'ai beau chercher la moindre allusion, le moindre entrefilet ou brève
concernant la recapitalisation du "Monde" ce petit et ridicule aléa de la vie de la
presse héxagonale,.....Que dalle, rien, nibe!

LES BRAS M'EN TOMBENT : le sujet n'est pas digne d'intérêt visiblement!

MARIANNE, tu commences à vraiment déconner ces temps-ci;
j'ai comme un mauvais feeling...
Phil V
Je veux pas la ramener, mais les raisons que vous évoquez son exactement celles qui m'avaient chagriné lorsque vous avez annoncer votre partenariat avec Marianne. J'ai acheté Marianne au tout début de sa parution, et j'ai arreté (assez vite) lorsque j'ai eu l'impression d'avoir dans les mains un tract. A l'époque, leur bête noire (c'est peut être encore le cas aujourd'hui, je n'en sais rien), c'était Cohn Bendit. Pas une page (j'exagère à peine) sans qu'on nous explique en quoi c'était le mal absolu (il faut dire qu'à l'époque, Marianne était un peu la caisse de résonnance de la gauche chevenementiste)

Une ligne éditoriale, OK. Mais la pluralité dans un journal, ça me parait indispensable. Une vraie pluralité, et même des contradictions. Faut arreter de croire que le lecteur a besoin qu'on lui dicte un "pret à penser".

La presse magazine d'information en France est d'une indigence et d'une nullité effrayante.
En effet, Daniel, Marianne fait partie de la presse "impertinente" au premier sens du terme,
elle manque sérieusement de pertinence,on peut donc s'en passer...
Le Monde Diplo, lui, est certes partisan, mais totalement pertinent ! tout comme @si, là-bas si j'y suis, Acrimed, qui sont nos "niches" d'information pertinente.
En bref, les lecteurs de Marianne n'ont que faire de la pertinence, ils veulent du divertissement, quelque chose de facile à lire dans le train et qui soit plutôt gauche. Rien ne sert qu'@si y publie deux pages.
[large]Sur @si, je ne vois guère de couverture du procès Kerviel vs. Société Générale... Pourtant, l'objet de ce procès touche à des sujets souvent évoqués sur ce site, et en particulier aux "ratés" de la gouvernance des banques françaises.
Et si "l'auto-censure" était plus largement partagée qu'on ne le croit ?[/large]
et l'édito de marianne de cette semaine donne des leçons de journalisme à aphatie...
J'ai spontanément voté pour cette info !
Je suis abonnée à Marianne après avoir laissé tomber mon abt à l'OBS. Je ne renouvelerai pas mon abonnement.
Résumons =
Je ne lis plus l'OBS
Je vais lâcher Marianne
Je vais lâcher France Inter
J'hésitais à m'abonner au Monde DIPLO, finalement je vais le faire.
Et bien que joyeuse pointeuse récente chez "Fout-rien" je réserve mes sous pour mon prochain abt à ASI avec, comme chaque année depuis le début, une participation supplémentaire de soutien.
Ca se rétrécie sévère en ce moment....
Bravo pour votre indépendance et courage pour la suite !
A lire un article sur le sujet sur NouvelObs.com :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/media/20100611.OBS5379/marianne-schneidermann-la-rupture-est-consommee.html

Si DS crie à la censure, ne peut-on pas aussi y voir une simple rupture commerciale entre un client (Marianne) non satisfait de son fournisseur (@si). Peut-être que Marianne trouvait que les productions d'@si n'était plus trop du décryptage de média... comme c'est effectivement le cas depuis plusieurs semaines maintenant. Peut-être que ce nouveau positionnement d'@si ne correspondait pas au contrat passé initialement avec Marianne, comme il ne correspond plus au contrat passé initialement avec les abonnés !
Ben moi, j'achetais Marianne assez souvent. Je suis pas fan des éditos de Szafran ("Tout est dans tout et réciproquement") mais j'aime assez bien pas mal d'autres chroniques, dont celle de Kahn ou de Konopnicki, ainsi que leurs enquêtes, souvent assez bien foutues. Je suis agacé par leurs couv' racoleuses et même lourdingues ("Kouchner, casse-toi et vite !"). Bref, entre deux énervements, j'y trouvais mon miel à peu près.
Le plus savoureux, c'est qu'ils ont même une page "Ils ne pensent pas forcément comme nous !". Z'ont dû oublier leur goût affiché du débat.
Je leur ai fait savoir. En attendant, je vais espacer ma visite chez le marchand de journaux…
alors là je tombe de haut.

donc leurs articles de "personne qui ne pensent pas forcément comme nous" ça voulais dire en fait que, malgré tout, rien de ce qui y était

écris n'était rédhibitoire pour marianne. qand on sais à qui était offertes ces tribunes: pas plus sarkosiste tu meurs...


ils me prenaient un peut la tête ces derniers temps, mais là le reste de mon abonnement ira direct à la poubelle.

qu'en pense JFK?

PS: oui, il est important que ça se sache
Droit dans son slip, c'est sain. Bien joué Daniel !
On voit là les limites de l'impertinence de Marianne poussée si loin sur certains sujets qu'elle donne l'illusion de l'être sur tous les sujets.
Fait froid dans leur papier glacé.
eh bien continuez tout seul! tant pis pour le partenariat, s'il doit impliquer une forme de censure del part de Marianne, d'autocensure de la part des intervenants d'A.S.I.
Ceci dit, une question se pose : Charlie-Hebdo ne se sort pas de la valtitude correcte, Siné-Hebdo vient de mourir, dans la Presse satirique ne reste que l'increvable (heureusement!) Canard, en titre national... En terme audiovisuel, on frise le néant, à part quelques émission ici ou là sur France-Culture... Il reste le web où il faut chercher, se répérer, sélectionner, piocher où on peut afin de s'informer et surtout pour avoir plus d'éléments de débats que d'éléments de langage (ahurissante, d'ailleurs cette expression, elle me fait personnellement frémir, tant cela ressemble à une espèce de pravdienne Propagandastaffel)...
Bon courage, à tous. merci de votre travail, merci.

P.S :Jack Dion a-t-il un visage ou est-ce l'un de pseudos de J.F Kahn? et si c'est le cas, pourquoi ne pas le dire sur A.S.I?
Très déçu également par la situation décrite dans votre billet Daniel, j'avoue que je tombe d'assez haut. Je suis abonné à Marianne depuis maintenant 3 ans et j'espérais encore qu'il s'agissait d'un journal où la liberté d'opinion était respectée et les sujets tabous bannis. J'ai commencé à changer d'avis ces derniers temps où je trouve que le départ de JFK modifie subtilement les choses dans le journal.

Cette histoire me conforte dans l'idée de m'être réabonné à @si. Continuez sur cette voie et merci pour vos émissions!
Bah, Marianne a décidé de se tirer une balle dans le pied en se rangeant dans le rang. Rien de très étonnant à cela quand on sait que son rédacteur en chef est, selon un commentateur autorisé (Jean-François Kahn), un habitué des diners mondains et des vas-y que je te rends la pareille comme à BHL (bien entendu JFKahn le dit plus élégamment et avec la prudence qui caractérise celui qui parle de son successeur).

Je dirais bien que j'arrêterais d'acheter leur journal, mais cela fait aussi un ou deux ans que j'ai arrêter de faire ça. Disons que je vais brûler tous ceux qui ont suivi le départ de Kahn. J'ai de quoi tenir tout l'été - et surtout tout l'hiver prochain.
Il n'y avait rien à attendre de ce torchon . Avec des titres aussi racoleurs que France Dimanche sans grand intérêt.
Bientôt eux aussi se demanderont pourquoi la presse ne fonctionne plus. Doucement ça dégringole. Le nombre de page de pub suffit à voir le changement depuis quelques années. La pub c'est moins chiant que les lecteurs il suffit juste d'être docile et ça coule.
Je n'achète plus Marianne depuis 2 ans et je vais les virer de ma page publique NetVibes car ils ne publient pas grand chose d'intéressant.

ASI c'est de mieux en mieux.

Pour ma part je verrai bien une collaboration avec La Télé Libre et John Paul Lepers, pour des reportages.
Là où Schneidermann passe
On lui sucre son passe.
Pour moi Marianne c'est parfois le blog de JFK, pour les polémiques, et Perico Legasse
quand je cherche une bonne table.
C'est maigre...
Ils viennent de perdre un abonné: moi.

Bravo à @SI !

Meulnes
Lecture plus ou moins régulier de Marianne, j'avoue comme les autres être vraiment déçu de leur décision.

Déçu par leurs faux discours sur la pluralité des opinions, leurs Unes toujours dans la surenchère (rarement en rapport avec les articles).

Je continuerai probablement à lire Marianne mais j'espère que Szafran et ses collaborateurs réagiront (rapidement) sinon...

Depuis quand est-il "interdit" de critiquer France Inter, Demorand & co ?
Sage décision. Je pensais que ça allait finir assez rapidement mais pas de cette manière. Genre avec un article qui critique [s]l'hebdomadaire[/s] le torchon. Mais à cause d'un gars-du-show-biz-ami-de-sarko, ça m'étonne pas mal.

Personnellement, je n'ai jamais pu lire Marianne. Le fait qu'@si soit dans celui-ci me faisait ni chaud ni froid. Si ça permettait d'arrondir les fins de mois, ça ne me dérangeait pas. À mon sens ce n'est pas un drame pour @si. Pour la crédibilité du quotidien un peu plus. Je pense que votre valeur ajoutée est le fait que peu de gens reprennent vos infos, vous blacklistent.

Félicitation !


PS : Est-ce qu'il serait possible que vous publier les PDF de tous les articles d'@si dans Marianne ? Il y a peut-être un problème de droit d'auteur ?

PS : Tiens en parlant de droit d'auteur, j'adorerais voir une émission sur ce thème (animé par Judith ou par Guy).
Problématique proposée : Les droits d'auteur sont-ils voués à disparaître ?
Proposition d'invités : Jean Luc Godard (pour cette interview remettant en cause l'héritage du droit d'auteur), Richard Stallman (Pour sa vie sur un autre droit d'auteur peut-être difficile à le faire venir celui-là :)), un juriste et un économiste.
assez déçu par marianne sur ce coup là...
il va rester quoi pour s'informer à part @si? mediapart, le canard enchaîné et... rien??

je pense que ça devait permettre de grapiller un peu de fric quand même (1500? 2000€ par mois?) et surtout à diffuser le travail d'@si...
Bravo Daniel.
J'attends avec curiosité le commentaire de JFK sur son blog!
Cela ne m'étonne guère...

Et qu'en serait-il d'une coopération avec Mediapart ?
Entre sites sur le net vous pourriez coopérer.

J'adore les enquêtes recherchées et le journalisme d'investigation de Laurent Mauduit et Edwy Plénel... elles correspondent à la qualité d'observation et d'investigation de @si.

En ce qui concerne Marianne, j'y trouve une fixation assez maladive sur Sarkozy et sur l'Allemagne. Il ne se passe pas une semaine sans que n'y paraissent des articles absolument psychopathes sur ces deux sujets. A savoir pourquoi. Et pourtant, je n'apprécie pas DU TOUT Sarkozy ni l'UMP... Les articles sur l'Allemagne contiennent des mensonges à la pelle et des contrevérités flagrantes, purement idéologiques et maladives.

Je trouve que Marianne n'a plus du tout de compas depuis que JFK n'en fait plus partie au niveau décisionnel.

En tout cas, c'est plutôt Marianne qu'@si qui a profité de cette brève collaboration.
Navrant ! Je suis lectrice assidue de Marianne et je vais probablement revoir ma position.
J'avais adoré Maurice Szafran lors d'une émission d'@si et patatras ! J'aimais bien aussi les analyses de Renaud Dely...mais bon, pauvre France-Inter et pauvre Marianne. Pitoyable vraiment, vraiment...Quelque part, comme on dit, ça fait mal..
Soutien inconditionnel à DS. On tiendra bon sur @si et s'il n'en reste que quelques uns, (mais il n'en n'est pas question), j'en serai !
Décidément en France une presse libre et indépendante qui ose vraiment informer ses lecteurs s'avère impossible. Le soutien de Maurice Safran à Perdriel (soutien de Minc contre la rédaction lors de l'éviction de celui-ci) m'avait déjà paru suspecte.
Marianne, (qu''on l'aime ou pas, qu'importe) qui semblait un magazine impertinent et libre, se révèle lié à des intérêts inconnus de ses lecteurs. Qu'ils ne viennent plus pour parler de l'état lamentable de la presse en France ! Ils perdent toute crédibilité. Il va falloir le lire avec des lunettes infra-rouge pour détecter quels intérêts (leur intérêt) cachés ils défendent.
Bien triste tout cela !! Merci d'avoir révélé les dessous de leur prise de position éditorial et les causes de votre éviction. Il ne faut jamais mourir idiot ! Mais aujourd'hui à quel saint se vouer. Pauvre démocratie française, bien mal servie par les valais du pouvoir qui sévissent dans les médias.
"Michel Drucker, par exemple, n'avait pas apprécié un article rappelant qu'il fait co-produire ses émissions par des collectivités locales, ou par l'Armée."

Parce que ce n'est pas vrai ou bien parce qu'il ne veut pas que ça se sache??
Si ce n'est pas vrai, qu'il poursuive en diffamation.
Avez-vous déjà refusé de passer des papiers, des avis, avez-vous déjà imposé votre ligne ? Y aurait-il possibilité pour que la pluralité puisse s'exprimer sur le site ? Parce qu'on peut constater les limites des autres, mais celle d'@si, qui pourra nous en parler ? Je me souviens des contre-opinions de certains @sinautes. Mais à quand la rubrique : contre-enquête, droit de réponse d'@si.

Cela dit, je suis déçue de Marianne, les réseaux de potes sont vraiment trop puissants en France, quelle difficulté à être du parti de la vérité, de la réalité.

http://anthropia.blogg.org
J"ai pas lu le fil .
Je ne sais pas ce que ça représente pour vous en termes financiers mais j'espère que ça ne vous contraindra pas d'émettre des opinions décalées.

Tout mon soutien.
Enfin une bonne nouvelle...
Bon, ben voilà, encore un journal que je ne lirais plus.
Cette réaction est très troublante et viens confirmer les impressions que j'avais en tant que lecteur abonné au magazine.
Je pense qu'il ne faut pas pour autant tout rejeter dans ce magazine, les analyses économiques notamment me semblent extrêmement pertinentes et cela depuis plusieurs années. Par contre les analyses politiques me paraissent du même tonneau que celles des autres hebdomadaires et autres quotidiens nationaux, c'est à dire sans aucun intérêt. En effet le magazine ne parle que de l'UMP et du PS puis du PS et de l'UMP, ouvrant ses colonnes toujours aux mêmes responsables politiques alors qu'ils n'ont strictement rien à dire, en occultant les partis qui ont des vraies propositions même si elles ne correspondent pas à la ligne éditoriale qui, cet incident le prouve, exerce une pression manifeste sur les contenus. Autrement dit le magazine Marianne participe à l'appauvrissement politico-médiatique qu'il dénonce par ailleurs.
Curieux paradoxe que d'observer un "système" complexe, de le dénoncer, de l'analyser, et de croire sincèrement en être à la marge, alors que le magazine utilise insidieusement les mêmes pratiques devenant l'un des maillons de la longue chaîne, celui garantissant l'illusion de la liberté, permettant ainsi de perpétuer la pensée unique en élargissant juste un peu ces ornières.

Petite anecdote: parfois les coups se télescopent, en ce qui me concerne c'est le 2ème coup porté au pluralisme de Marianne de la semaine. En effet j'avais envoyé un courrier au magazine en réponse à un de leur dossier, et il a été publié cette semaine. Or mon article a été littéralement sabré, et parfois légèrement réécrit, même si je dois l'admettre cela ne changeait pas le fond de ce que j'avais écrit. Je n'ai aucune coquetterie d'auteur, et je ne prétends pas avoir écrit quelque chose d'une pertinence telle qu'il ne fallait pas en changer une virgule, mais cela m'a interloqué de constater que la rédaction se permettait ce genre de procédé puisqu'il prouve qu'un filtre existe même pour le courrier des lecteurs. Si le manque de place pourrait justifier la réduction en longueur des articles pour en publier le maximum, cette pratique de réécriture me gêne pour le principe et il ne suffit pas de publier un article critiquant le journal pour se prétendre pluraliste.
La mésaventure d'@si semble conforter l'existence d'un tel filtre en dehors du courrier des lecteurs, on peut donc s'interroger si c'est également le cas pour les interviews, les enquêtes, les citations, etc...

Pas vraiment une surprise, mais une déception quand même.
Ce qui n'enlève rien à la liberté d'expression de Jean-françois Kahn.
Bravo à l'équipe d'Arrêt sur Images pour cette décision.
Je ne suis vraiment pas surpris, il y a bien longtemps que je n'achète plus marianne qui occupe un créneau et distille une doxa aussi rigide que celle du Figaro ou de Libération.

Peut-être même est-elle encore plus rigide.

Ils ont peut-être été vexé aussi que vous vous moquiez de leur sondage sur Carla Bruni.
Je suis déçu, mais surtout choqué !
Marianne qui a vocation au DEBAT, censure pour copinage avec France Inter !!! Mon Dieu, mais où allons-nous !?
Bah, au moins ça clarifie les choses, on ne peut pas critiquer la télé à la télé, et on ne peut pas critiquer la presse dans la presse ... va pas falloir trop critiquer internet, sinon vous êtes bon pour nous demander de nous abonner à des signaux de fumée ...

Je ne comprends pas trop la suggestion d'aller voir le canard, ou d'autres journaux, comme je ne comprenais pas la suggestions de pas mal d'abonnés d'avoir un "bouquet" de sites avec mediapart et rue 89 ... c'est un peu comme si UFC que Choisir faisait un partenariat avec darty. Reste les sources de financements, mais je doute que ce partenariat avec Marianne était lucratif.
Essayez un rapprochement avec le canard enchainé!
ils avaient repris des infos d'@si dans un de leur numéro..

Sinon, c'est tant pis pour Marianne et ses lecteurs..
Mais il serait bien de leur faire parvenir les raisons de l'annulation du partenariat...
. Mais aurez-vous les moyens de votre dignité professionnelle ? L'argent de cette collaboration était-il indispensable à votre survie ? Malgré ça on a toujours raison de ne pas céder à ce genre de chantage .
Bah...

Bon, maintenant tout ça ne va pas arranger la visibilité d'@si...
Puis faut surveiller ce que Marianne va bien pouvoir écrire pour expliquer à ses lecteurs l'absence de la rubrique...
Cela montre, Daniel, qu'habitué à fendre la presse, vous n'avez rien gagné à vous nicher dans un torchon
ça tombe très bien cet article, je venais de m'abonner à votre site et d'arrêter l'abonnement à Marianne !

Aucun regret !
quitte à choquer ici, je suis 'content' de cette mise à la porte déguisée!!!

tu croyais quoi daniel......????

marianne est comme les autres , de vulgaires laquais de tous les pouvoirs....

cette alerte je l'ai eue grace à twitter de guy sur android

toute mon affection , tout mon soutien ds,
C'est la preuve par l'exemple de la faible valeur qu'on peut accorder ce journal.

En guère contre les connivences, Marianne montre qu'elle ne fait pas mieux.

Terrible pour eux. Il faut relayer l'info.

F.
Pourquoi ne pas essayer une "collaboration" avec... Charlie Hebdo (maintenant que Val n'y est plus...)?!!!
Le journaliste critique des médias – à ne pas confondre avec le journaliste sur lémédia - est le mal-aimé démédia. C’est ainsi.

Par ailleurs, pour ceux qui seraient intéressés par la Marianne selon Delacroix, c’est ici.
Je vais pouvoir économiser un peu d'argent en ne renouvelant pas mon abonnement à "Marianne". De toute façon Philippe Cohen est sur Marianne2.fr

Au fait, où ai-je lu que ce journal n'a dû à un moment sa survie qu'à une aide financière de Bernard-Henri Lévy, et est-ce exact ? L'"information" si elle est confirmée ne provient en tout cas pas de "Marianne".

Combien "Marianne" versait-il à "Arrêts sur image" en échange de cette collaboration ? Y a-t-il eu une AG de journalistes de "Marianne" pour s'inquiéter de l'éventuelle future emprise de Daniel Schneidermann sur l'hebdomadaire, comme au sujet d'Edwy Plenel quand "Marianne" a signé avec "Mediapart" ?
@DS

Peut-être est-ce aussi une conséquence de la "Ligne Jaune" avec Riposte Laïque, Marianne (enfin, surtout le site je crois, je ne lis pas le journal papier) ne cachant pas ses sympathies pour ce "mouvement"... Les animateurs de RL ont quasiment "tribune ouverte" sur Marianne2.fr.
Quant à Bilger, qui écrit un billet quasi-quotidien sur le site, il a souvent commis des textes qui auraient pu être signés par Pierre Cassen.
Et je ne parle pas du fait que Marianne2.fr pond un papier pour soutenir Zemmour à chacun de ses dérapage.
Bonjour
Bravo pour ce bel acte d'indépendance journalistique que je soutiens à 100 %.

Je suis très déçue par le journal Marianne auquel je suis abonnée. Je pensais, moi aussi, naïvement, que ce journal était sans reproches sur le plan de la liberté d'expression. Je vois qu'il n'en ait rien et c'est toujours la même histoire : connivence, copinage, compromis, etc. Pauvre presse!
Quand on voit les cuisines de Marianne, censé être un hebdo "impertinent"... Qu'est-ce que ça doit être chez les autres, qui ne sont même pas censés l'être.
Et pour quelle raison ce papier est-il daté du 9 juin à 19h13 ?
Eh, oui! On ne peut être qu'à moitié étonné.
Je n'avais pas augmenté ma périodicité d'achat (assez faible)
de Marianne pour vous y retrouver, mais je trouve regrettable qu'on vous en
expulse sur le sujet de l'achat du monde qui nécessiterait plus de clarté.
Cela relativise aussi (pour ses fans) la liberté d'expression supposée de Jean-François Kahn (à moins qu'il n'écrive là-dessus demain)
Bon débarras !
Au passage, je note que la rubrique de Porte d'hier, sans aucune vulgarité, n'en est que plus acerbe.
Talleyrand, expert en coups vicieux, disait qu'il y a bien pire que la calomnie, c'est la vérité. L'outrance des vulgarités de Porte est sans conséquence, ("ce qui est excessif est insignifiant", Talleyrand-bis) et certains devraient s'inquiéter quand Porte arrête ses blagues potaches. Les puritains sont trop cons pour percevoir cette subtilité.

http://rimbusblog.blogspot.com/2010/06/sans-outrance-la-critique-nen-est-que.html
Je suis une lectrice assidue de Marianne depuis son 1er N°.......Je suis terriblement déçue de leur attitude mais malheureusement pas trop surprise car je trouvais qu'ils avaient bien changé depuis leurs débuts. Je vais essayer de leur dire ma petite musique.
C'est à vous dégoûter définitivement de la presse écrite !
C'était la bonne décision (ne pas proposer d'autres articles).
Cela étant dit le problème de visibilité d'@si ne risque pas de s'arranger.
Je ne comprends tout simplement pas de quoi ils ont peur.

On peut faire une Une sur laquelle on écrit que sarkozy est "fou", autrement dit "tapé", "barré du caisson", comprendre "bon pour les médoc et l'hôpital psychiatrique", mais pas faire dire à un Villepin atteint de Tourette "j'encule Sarkozy" ? Les bras m'en tombent. D'autant plus que la plupart du temps les Une de Marianne, que j'ai cessé d'acheter depuis belle lurette, me semblent outrancières, et totalement contre productives par rapport au message qu'ils entendent faire passer. Message dont la clarté se brouille à mesure que les censures, douces, s'opèrent.

On ne peut pas se fâcher avec Val ? Avec Demorand ? Et pourquoi ? Parce que Marianne est citée dans la revue de presse ? Et alors ? C'est ça, être journaliste ? Réaction faussement naïve motivée par une extrême fatigue. Médias de merde.

Demorand est un sale con prétentieux, qui malgré ses mirifiques diplômes ne sait même pas parler français correctement, pose des questions débiles et fait le malin à la première occasion sans jamais creuser véritablement un sujet. Legrand est presque à mettre dans le même panier, quoi que la dérive soit plus récente, la fréquentation du Grand Journal n'aidant pas les journalistes à faire leur métier correctement. Tout cela fait de la matinale d'Inter un grand moment de consensualisme faussement impertinent, où seul Porte et Morel racontent des choses dignes d'être écoutées (bon y'a Duvic, quand même).
Ce serait bien que cet article soit en consultation libre, histoire qu'on puisse le faire circuler sur les réseaux sociaux.
où ça va se nicher les conflits d'intérêt, les réseaux, les copinages...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.