115
Commentaires

Chez Hanouna, "Bruno" contre "Tommi"

Commentaires préférés des abonnés

Si je comprends bien l'argument du sieur Bruno, soit c'est vrai, on a été violé, et alors on se tait et personne n'en entend parler, soit on dénonce un viol, mais alors forcément c'est faux, parce que quand on a été violé, etc....

C'est d'ailleurs une(...)

Je trouve que l’arrivée de Taha Bouhaf dans le journalisme est une des meilleures choses qui soit arrivée ces dernières années. 

Pourquoi ? Pourquoi quand je tombe devant une émission de Hanouna (c'est pas souvent, hein), je suis saisi de pulsions contradictoires, un sentiment d'effroi qui me pousse à appuyer sur le bouton programme + de la télécommande, et une fascination mal(...)

Derniers commentaires

Pourquoi Tommi a accepté l'invitation d'Hanouna ? C'est du viol spectacle, c'est affligeant pour lui et ça ne va pas l'aider à aller mieux.

Poser la question c’est répondre.

 Pourquoi transformer en spectacle ? Bah pur le spectacle justement.

Que peut-en imaginer de plus en venant dans cette émission ? Du journalisme ? 

"Pourquoi transformer en spectacle de catch un viol dans un commissariat" ? Mais comme d'habitude ! Hanouna se pose en détenteur de la justice et du bon sens niveau café du commerce pour faire de l'audience.

"Pourquoi cette séquence de TPMP, où un jeune homme témoigne de son viol, est révoltante

Mercredi 5 mai 2021, le policier Bruno Attal était invité dans l’émission TPMP, présentée par Cyril Hanouna. Il faisait face à Tommi, qui accuse de viol les policiers d’un commissariat du 19e arrondissement de Paris. Une séquence d’une violence sans nom, où le victime blaming était malheureusement à l’honneur."


"Au Féminin", un gentil magazine. Ca n'en prend que plus de force.

Un petit tour sur google actu permet de constater que la grande presse ne goûte pas des masses aux ordureries du policier.

En 2021, on ne peut plus trop soutenir un truc pareil d'autant que notre nazi a fait un sale : la promotion de la culture du viol et celle de la culpabilisation des victimes.

C'est par cet angle que les journaux désapprouvent, à feu doux, quand-même, l'émission.

Mais bon, à demain, hein.

Que dire d'autre que :" Pffffff !" ?


Pour avoir vu l'émission en direct, je ne suis pas sûr que le dispositif TPMP ait joué en défaveur de la victime. En effet, le policier a adopté une attitude qui a révolté jusqu'aux plus à droite des chroniqueurs de l'émission (voir par exemple la réaction de Géraldine Maillet). Et Cyril Hanouna, tout en feignant l'impartialité, a selon moi clairement pris parti en faveur de la victime.


C'était un moment assez étonnant de TPMP. D'habitude, l'émission est bruyante, agitée; cette fois-ci régnait une sorte de sidération, face au visage monstrueux que la police était venue montrer sur le plateau.

Pour l’audience ! 

Il y a donc deux catégories d'adeptes de l'émission de Cyril Hanouna :

une première catégorie de spectateurs jugés pas très malins par les spectateurs de la deuxième catégorie qui eux se "dévouent" pour pouvoir raconter à ceux qui ne regardent pas.


Bien-entendu le sujet évoqué est grave et il faut suivre l'enquête, mais commencer par l'émission d'Hanouna pour rechercher la vérité, ça me laisse perplexe.


J'aurais apprécié qu'on se penche sur une autre info qui est tombée il y a quelques heures :


"Le baiser entre Blanche-neige et le Prince serait non consenti."


C'est lourd de conséquences ; des générations de filles ont été impactées par cette histoire ; heureusement deux journalistes passionnées sont en train de traiter la question avec toute la rigueur nécessaire.


Mais il faut bien le reconnaître, Blanche-neige est endormie quand le Prince lui donne un baiser.


Je fais le rapprochement avec une publicité trouvée dans mes mails ce matin.


Je cite


"Pourquoi vous infliger le supplice de quitter votre canapé moelleux ou votre lit douillet pour éteindre une lumière ? Ne bougez pas xxxxxxx va le faire pour vous ! ......Avec nos produits connectés, contrôlez tout du bout des doigts. C'est simple, accessible et tellement plus confortable pour vous."


Je nous vois comme Blanche-neige sur son lit de satin blanc, ne bougez plus, le Prince s'occupe de tout.


Un viol , plutôt une humiliation semble t -il , ce qui est tout aussi grave.

https://twitter.com/CerveauxNon/status/1390232436487905280

il en dit quoi le Bruno?

Je vous admire de passer votre temps à regarder ce genre de (.........) je n'ai même pas de mots pour définir ce "spectacle"

Quand je pense à l'énergie et l'intelligence qu'il a fallu pour inventer la télévision et en arriver à ça...

Je renvois au post de Youri Llygotme


Au moment où l'on respire aux USA avec l'espoir d'un changement d'attitude, voilà que la France avec ce suivisme qui caractérise désormais ce pays (faire du Thatcher quarante après, faire du Gerhard Schröder près de dix ans après, faire du Trump et du Bosonaro près de quatre ans après... on remarquera que le copie-coller est de plus en plus rapide), la France se distingue désormais par son manque d'originalité


J'éprouve désormais pour ce pays une condescendance comme on en a pour les personnes atteintes d'Alzheimer qui oublient toutes les normes qu'elles avaient dans leur existence précédente et chient derrière les portes ou se baladent le cul à l'air dans les couloirs


Ce pays qui autrefois fut la source où venaient s'abreuver les intellectuels

...Breyten Breytenbach

....wat het van Frankryk geword 


Qu'est devenu ce pays que j'ai tant aimé

et maintenant 

même Onfray se décompose dans cette pourriture à venir

C'est dommage, je ne regarde jamais  cette confrontation d'éminents intellectuels ....

Jean Ferrat évoquait déjà les dérives de cette télévision obscène dans une de ses chansons des années 80 (grande époque de la libéralisation du PAF dont nous ne sommes pas sortis).  


"C'est une série faramineuse
De grands débats télévisés
De controverses fabuleuses
De face à face sans pitié
Entre qui saigne et qui charcute
Entre bourreaux et torturés
Entre un ripou et une pute
Un délateur un dénoncé
Entre un para et un fellouze
Entre un violeur et des violées
Et puis comme une apothéose
Entre SS et déportés "

Peut-être un peu hors-sujet mais je trouve cette contribution d'un blogueur de MDP très pertinente sur la situation actuelle dans notre beau pays:

L''étrange défaite qui vient 2022

C'est en le  fabriquant à partir de faits divers  et en évoluant dans un désordre grandissant  que les "tire laine", brigands, imposteurs  et autres filous tirent le plus avantage  de situations encore plus glauques... A défaut, ils le créent de toutes pièces... On peut remonter au Moyen Age.....!!

Après relecture de l'édito du chef, l’émission est autant intéressante à étudier que son analyse.
Ou de son questionnement, devrais-je dire.

Il faut documenter la dérive fasciste 2.0, à travers les émissions de Hanouna (*), par exemple. @si fait le job, même si le site ne voit peut-être pas les choses comme ça.

Le TPMP présent est tellement innommable envers les victimes de viol que beaucoup d'entre elles n'ont pas pu éteindre le poste sans se sentir coupables. L'émission était tellement dégueulasse que l'on ne même pas se dire ou dire à ses proches que l'émission était dégueulasse, en gros. Parce qu'on va nous répondre que "c'est fait exprès".

C'est là que Daniel est surprenant ; il ne cherche à décrypter un dispositif télévisuel, politique, même mais prends cette fausse confrontation au premier degré.

C'est peut-être ses années au "Monde", le quotidien qui croit à la mondialisation heureuse et, donc, pointe ses "erreurs de parcours" qui sont toujours là. "Le Monde" dénonce les exactions policières, dénonce qu'elles font système, met en lumière les violences contre les immigrants, et qu'elles font système, mais ne remet jamais la machine en question (à coup d'éditos de Fressoz...). Sérieusement, le très-à-gauche que je suis a bien plus de mal à lire "Libé" ou le "Le Canard" que "Le Monde".
 
Daniel est comme Mélenchon, ou Ruffin, il veut encore croire au système. 
 
Et, la forme une fois décryptée, il fait le job : on saura dans 10 ans, dans 20 ans, comment tout cela est arrivé.


(*) Je conseille à toutes et tous de lire ou relire la trilogie "Dark Night" (BD) de Miller. C'est une dystopie écrite dans les années 80, mais sa représentation des médias, littéralement en lutte contre toute forme d'humanisme, est terrifiante... de réalisme.

 


Si je comprends bien l'argument du sieur Bruno, soit c'est vrai, on a été violé, et alors on se tait et personne n'en entend parler, soit on dénonce un viol, mais alors forcément c'est faux, parce que quand on a été violé, etc....


Alors que sur ASI c'est quand même d'un autre niveau mais au final cela dit la même chose


A priori cela ressemble à une fausse dénonciation 


 cela n'a probablement rien à voir avec la sortie de son dernier bouquin où il menace explicitement le bourgeois de tribunaux populaires 



Pour le coup ça sent la baudruche dégonflée 


le mal est fait; "calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose"


C'est surtout qu'il vient juste de publier un nouveau brûlot  

Daniel Schneidermann,


C'est la deuxième fois que je vous y prends à faire du "Ma vie au Poste".


D'ailleurs excellentes et pertinentes chroniques  de Samuel Gontier, en libre accès, sur le site de Tollérama.


Et pourquoi se plaindre de ce double regard ?


Et évidemment qu'il faut s'inquiéter du cirque Hanounâne vendu par le trust Bolloré and Cie.




Liane Samuel Gontier:

https://www.telerama.fr/ecrans/regionales-en-paca-sur-franceinfo-les-informes-rabachent-linfo-macroniste-6874081.php




Pourquoi? Pourquoi "pourquoi" ?bah comment ça ? Bah dit donc Daniel faut pas découvrir la lune tous les quatre matin quand même. l'audimat, le temps de cerveau disponible, le bonheur des clashs télés, re dieu audimat, la pub, le buzz, la friction, le fric, bref la télé quoi... Occuper le vide médiatique avec du vide de contenu tout ça pour remplir pas mal de cerveaux avec du vide, à défaut de pouvoir y apporter du fond!!! Non mais sans blague, pourquoi??! Vous savez, vous arrivez quand même à me faire rire. C'est pas mal. Allez bonne journée... ho ho ho ho la la le pourquoi ? ha il est bon le Daniel, il arrive, après toute une carrière, de se poser encore cette question... Pourquoi ?Respect quand même.

Et pourquoi regarder Hanouna ? Pourquoi perdre son temps avec ça ?

On a hâte de regarder le débat d'entre les deux tours de la présidentielle arbitré sous la ferme mais bienveillante autorité de "Baba' Hanouna !

"Alors pourquoi l'inviter ? Pourquoi inviter Tommi ? Pourquoi transformer en spectacle de catch un viol dans un commissariat, sur lequel deux enquêtes sont ouvertes ? "

Alors pourquoi en parler dans cette chronique ?

Oui, ça fait beaucoup de pourquoi ? Mais j'ajouterai: pourquoi cet article ? Quel intérêt ces questions autour de l'émission la plus sordidement bête du Paf ? 


Pourquoi ces questions sur un doigt mal placé alors qu'il serait autrement intéressant de chercher les raisons de l'énorme et encenseur portrait d'Hanouna publié récemment dans le Monde. 


Et toutes les insinuations qui tournent sur un supposé débat présidentiel animé par l'insupportable Hanouna. Pourquoi, vraiment si ce n'est pour enfoncer un peu plus cette pauvre France déjà accablée par les années Macron, les Gilets Jaunes, la Covid et tant d'autres choses.

 L émission de hanouna sous couvert de donner la parole à toutes les parties est en fait une "blanchisseuse " qui  sans en avoir l air donne toujours le point aux forts , gouvernement , police etc ....Observez bien !!! tous les sujets sont traités ce cette manière .

Pourquoi l'inviter ?

Hanouna lance le "Cyril Comedy Club" et Bruno vient rejoindre le truc en offrant ses plus belles vannes à la télé : "Hé la victime ! Tommi c'est mytho à l'envers, lolilol !"


À s'en tenir les côtes :|

Pourquoi ? Pourquoi quand je tombe devant une émission de Hanouna (c'est pas souvent, hein), je suis saisi de pulsions contradictoires, un sentiment d'effroi qui me pousse à appuyer sur le bouton programme + de la télécommande, et une fascination malsaine qui retient mon doigt ?


Hors sujet, le discours de Macron pour la célébration de Napoléon. J'ai tenu à peine 3 minutes sur les 18 minutes. Entre son autosatisfaction si évidente, et le creux absolu de sa prose lyrico-poético-réaco grandilotesque, c'était trop. Je me suis arrêté à son énumération "les cannonades de la campagne d'Italie, l'entrechoquement des sabres d'Austerlitz, les suppliques grelottantes des soldats engagés dans la campagne de Russie". Pas pu le regarder la suite de ce spectacle virilo-masturbatoire.


Heureusement qu'il y a avait un refuge à cette pornographie, le contre discours de Mélenchon sur l'anniversaire de l'ouverture des états généraux de 1789. Là, j'ai su changer de chaîne.

La police : une institution à la dérive. Elle est devenue un ennemi du peuple. Au lieu de rassurer, elle fait peur. 

Si je comprends bien l'argument du sieur Bruno, soit c'est vrai, on a été violé, et alors on se tait et personne n'en entend parler, soit on dénonce un viol, mais alors forcément c'est faux, parce que quand on a été violé, etc....

C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles les bourreaux emploient le viol comme torture : ils comptent sur la "honte" pour que les victimes se taisent, et rester impunis. C'est une mentalité de violeur, non ?

Et si vraiment ce Bruno a eu à recevoir des victimes de viol, alors je plains ces pauvres femmes (ou hommes) : je n'aurais pas aimé être entendue par lui dans de telles circonstances. Brrrr...

Y'a quand meme quelque chose a en retenir , outre le fait qu'enfin les poulets avouent enfin leur homosexualité , peut être que ces coming out vont les rendre moins agressif .Pas vraiment besoin que Bruno sorte des arguments , il est un argument a lui tout seul .Alors je sais bien faut pas se fier aux apparences , mais c'est un beau beau spécimen quand meme ? Virilité , grande gueule , nez de boxeur , y' a quelques uns de ces potes au commissariat qui doivent avoir des palpitations anale et le souffle coupé .Vous croyez qu'il a fait sentir son doigt a tous ses collègues le violeur ? Moi je vous pari que oui, ils ont du s'éclater ces tronches ! A m'écouter on dirait que je suis de la maison hein?

Je trouve que l’arrivée de Taha Bouhaf dans le journalisme est une des meilleures choses qui soit arrivée ces dernières années. 

Pourquoi regarder hanouna ?

"Alors pourquoi l'inviter ? Pourquoi inviter Tommi ? Pourquoi transformer en spectacle de catch un viol dans un commissariat, sur lequel deux enquêtes sont ouvertes ? "

Peut-être simplement parce qu'on est chez Hanouna. Le fond de poubelle, c'est pas ça son fonds de commerce ?

A Bruno, certains seraient tentés  de dire : çalecon !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.