29
Commentaires

Chaude fin de JT pour Pernaut

Commentaires préférés des abonnés

Des génies réacs ce sont les génies réacs qui parlent le mieux.


Le génie de Jean-Pierre Pernaut, […] avait été de comprendre qu’après les années 1980 « fric et frime », le public avait soif d'écologie, d’authenticité, de vraies valeurs. […] Partant de(...)

Est-ce légal qu'une société française fasse encore travailler quelqu'un qui a plus de 70 ans ? C'est n'importe quoi !

La vraie bonne nouvelle serait l'arrêt de la télévision.

Derniers commentaires

À savoir, pour nos plus jeunes abonnés - comme dirait Daniel - au JT de 13h de TF1, il y a eu l’un des présentateurs qui s’est mis un casque de chantier pour accueillir la privatisation de la chaîne par Bouygues. Par ailleurs, il porte une veste en cuir à franges. Ensuite, on ne sait pas ce qu’il s’est passé pour qu’arrive un obsédé de la météo et des santons :

bon vent , une grande partie des seniors/retraites vont être en deuil, curieux de voir qui ils vont trouver pour continuer le concept, pour le cote terroir ils pourraient prendre un presentateur ou une presentatrice d'emission culinaire vu que c'est en générale leur angle d'attaque, peut être réenregistrer le générique du 13h a l’accordéon également.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

On a le droit d'admirer  "ce grand journaliste " anisé, qui, pendant trente trois  ans,  a présenté le journal de TF1;


Dans ce cadre " admiratif ", puis-je solliciter la légion d'honneur, dans la mesure où j'ai cessé de regarder son journal depuis  32ans et 5O semaines.?


A titre subsidiaire, peut-on vraiment dire  que ce grand journaliste est vraiment journaliste?  

Existe-t-il des analyses sociologiques concernant le profil-type des spectateurs de JT par chaîne ?

Des génies réacs ce sont les génies réacs qui parlent le mieux.


Le génie de Jean-Pierre Pernaut, […] avait été de comprendre qu’après les années 1980 « fric et frime », le public avait soif d'écologie, d’authenticité, de vraies valeurs. […] Partant de l’actualité immédiate –violente, rapide, frénétique, insensée- Jean-Pierre Pernaut accomplissait chaque jour cette tâche messianique consistant à guider le téléspectateur, terrorisé et stressé, vers les régions idylliques d’une campagne préservée, où l’homme vivait en harmonie avec la nature, s’accordait au rythme des saisons. Plus qu’un journal télévisé, le 13 heures de TF1 prenait ainsi l’allure d’une marche à l’étoile, qui s’achevait en psaume.   


(Michel Houellebecq, La Carte et le territoire) 


Faut juste donner à écologie le même sens que lui donne "Chasse Pêche et Tradition" (dont Michel/son narrateur dit aussi plein de bien dans le même livre)  pour pas trop s'étrangler, mais c'est la meilleure description de ce qui faisait l'attrait de pépère.                          

Et je rajoute: la météo, c'est caricatural: ça se plaint un peu de la canicule, mais c'est tellement chouette de bronzer au soleil, quitte à se baigner dans la fontaine. Jamais, ou très rarement un mot sur la catastrophe que ça représente pour l'agriculture. Toujours des commentaires ravis et guillerets, touristiques en général. 


"Faner [...] c'est batifoler dans une prairie", rien n'a changé depuis la marquise de Sévigné.

"Depuis des années, le présentateur bat tous les records d'audience, avec en moyenne 6 millions de téléspectateurs"


Si je puis me permettre de diverger un peu du ton général, je ferai remarquer que son succès est peut être dû en partie à l'absence quasi totale de prise en compte des réalités locales par "nos" médias. Passé le périph, plus rien n'existe pour eux, et il faut au moins des mitraillettes (fausses, tant pis...) sur une vidéo, ou le Tour de France pour que commencent à exister des villes comme Grenoble. Parlons pas de "La Tour du Pin" (quelle tour, quel pin?) ou de Villard de Lans, qui a un peu plus de chance, peut être parce que quelques skieurs parisiens ont parfois pris le train (quoique Villard de Lans, bah... parlez moi de Meugève plutôt). 


Je parle des médias parisiens, mais en local, bah, c'est quand même pas la joie. Je regarde régulièrement "France 3 Rhône-Alpes-Auvergne", et je suis souvent énervée, toujours déçue, de leur "couverture" de ce qui se passe près de chez nous. En plus, ils se renouvellent pas trop, et on a souvent droit aux même reportages deux ou trois fois d'affilée. 


Mais ça vaut mieux que rien, et je continue à regarder, ce qui ne veut absolument pas dire que je suis satisfaite.

Mabrouk doit pouvoir remplacer Pernaud au pied levé( ainsi,  elle pourra donner la patte ) !

La question actuelle est: celui ou celle qui le remplacera sera-t-il/elle du même calibre ? Parce que si c'est pour nous filer une jeun vieille réac, c'est pas la peine ! Et à voir l'audimat, c'est flippant, mais ça plaît...


La vraie bonne nouvelle serait l'arrêt de la télévision.

On sait si Channing, enfin Channing Tatum je veux dire, est dispo pour la relève de Jean-Pierre ? 

le journal de 13h de TFI sans Pernaut, c'est un peu comme "question pour un champion" sans Lepers ou @si sans Schneidermann !


C'est à la fois pareil, mais pas tout à fait quand même !


;-)

Il n'y a pas de réchauffement avec un Pernaud toujours rafraîchissant.


Je propose pour le remplacer :  ELkrief,   Waintraub , Malherbe ou Barbier.


Il faut des gens de grand talent pour essayer d'être à sa hauteur.


( le concours   pour  désigner  son successeur reste ouvert, le gagnant pourra regarder le journal de TF 1  pendant 10 ans.)

enfin une bonne nouvelle dans ma journée, ils trouveront difficilement pire à priori...

Est-ce légal qu'une société française fasse encore travailler quelqu'un qui a plus de 70 ans ? C'est n'importe quoi !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.