34
Commentaires

"Cette rencontre extraordinaire", ou quand la SNCF vous mène en bateau

Quand on voyage en 1e classe dans le TGV, la SNCF vous offre gracieusement une splendide revue intitulée Emmenez-moi à vendue 2,50 euros aux ploucs de la 2e classe. C'est ainsi que se rendant à Strasbourg dans la classe non-plouc, le chroniqueur de ces lieux obtint le tout dernier opus de cette estimable feuille aujourd'hui baptisée… Emmenez-moi à Poitiers.

Derniers commentaires

Le fait que la photo ait été pêchée sur internet ne prouve en rien que le texte lui-même est inventé.

Ce qui prouve que le texte est inventé, c'est que le style est très littéraire, et d'un très bon niveau, et malgré ça manque un peu de vécu. Et ça émeut juste ce qu'il faut.

Mais après tout qui écrit très très bien a pu raconter son histoire, ou l'embellir ....
Mais peu probable.
Si on comprend bien (et on comprend bien), cette Elodie et sa fausse rupture c'est un peu le Gilles, ouvrier chômeur de longue durée du clip de campagne de Mélenchon dans lequel l' "ouvrier chômeur" est en réalité le journaliste et "humoriste" Didier Porte, bien connu des asinautes mais inconnu de 99,90 % des spectateurs du clip ! Il n'y a donc pas que le TGV qui véhicule ce genre d'imposture à l'usage des "ploucs", mais la péniche "insoumise" aussi. Et on se pose cette question : comment se fait-il que les réalisateurs d'un clip publicitaire pour un candidat qui ne cesse de parler du "peuple" n'aient pas été fichus de trouver trois VRAIS ouvriers ? Par exemple des cheminots de Périgueux. Ou des hologrammes en salopette.
Si j'ai bien compris, ça raconte l'histoire d'une actrice qui jouait une femme qui avait des règles douloureuses et que donc son mec il est parti prendre un chocolat chaud avec une vioque nommée Rosemarie ce qui a fait que la jeunette a noyé son chagrin dans le mutella 100% huile de palme ?
Ils vont très loin à la SNCF pour 2,5€...
dommage que l'article de Korkos (first class !) ne soit réservé qu'aux abonnés et que les ploucs non inscrits à ASI ne puissent en bénéficier car cet article est juste, fouillé et drôle !
Chouette chronique qui démontre, s'il le fallait encore, le côté bassement mercantile de cette "belle revue".

Quelque chose que vous n'avez pas relevé me paraît extrêmement "bateau" dans cette historiette toute de flan faîte: car enfin, quiconque a déjà vécu une situation approchante pourra témoigner que, bon, en comparaison d'une rupture sentimentale, le reste paraît bien fade. Dès lors en quoi cette rencontre dans le train est-elle extraordinaire ? L'histoire ne le dit pas. Et me dîtes pas que c'est le chocolat chaud. Bref une histoire à 2 balles pour magazine à 2 balles 50, on se fait rouler de 50 centimes là.
Bon korkos quand on arrivera au pouvoir on interdira la publicité car incitant au vice...et par conséquente toute forme d'expression artistique, parce que ça peut toujours être détourner de son but initial pour enfin servir d'outil de manipulation !...Et puis toute expression sur onde hertizienne ou satellite car la véritable tare de nos démocratie c'est cette abondance de média et de presse qui d'ailleurs sont largement tous interchangeable idéologiquement, ce qui serai réellement démocratique c'est l'absence de moyen d'expression et d'information....le silence quoi et mère de toute les sagesse !!!...je me dis donc après tout ça, qu'est qu'on pourra bien faire de toi sur @si ?
Moi, je vote pour Korkos !!
Korkos Président ! Korkos Président !
Il valait mieux voyager(sic) en seconde. C'est à peine moins cher, à peine plus inconfortable et rien n'oblige à acheter leur papier même pas recyclé.
Résumons...donc c'est une trumperie ? ...vers Poitiers c'est du courant alternatif ou du continu ?
Je ne comprends pas l'intérêt de cet article. Vous n'utilisez pas de photos de stock sur arrêt sur image ?

On devrait s'étonner/s'énerver que les gens en 1ere aient plus de services que les gens en 2nd ? Ce n'est pas le principe même de la 1ere ?

En quoi l'utilisation d'une photo de stock rend l'histoire fausse ? C'est surement juste une photo d'illustration. Vous faites un gros raccourcie.

Donc même si l'histoire est fausse, votre article au final ne réponds pas à la question et essaye de soulever de faux débats ("plouc de 2e classe") en s'attaquant à tout va (elle vous a fait quoi la graphiste ?).
ou ses menus de chefs étoilés à 17 euros

Maestro, je crois qu'il y a une fôte de frappe.

Il faut lire "ses menus de chefs étiolés à 17 euros"

Je ne sais si les chefs sont étiolés. Par contre, les menus...
1) Tableau

Enclavé dans les rails, engraissé de scories,
Leur petit potager plaît à mes rêveries.
Le père est aiguilleur à la gare de Lyon.
Il fait honnêtement et sans rébellion
Son dur métier. Sa femme, hélas ! qui serait blonde,
Sans le sombre glacis du charbon, le seconde.
Leur enfant, ange rose éclos dans cet enfer
Fait des petits châteaux avec du mâchefer.
A quinze ans il vendra des journaux, des cigares
Peut-être le bonheur n'est-il que dans les gares !

Charles Cros

2) Un train qui siffle dans la nuit
Un train qui siffle dans la nuit
C’est un sujet de poésie
Un train qui siffle en Bohème
C’est là le sujet d’un poème
Un train qui siffle mélod’
ieusement c’est pour une ode
Un train qui siffle comme un sansonnet
C’est bien un sujet de sonnet
Et un train qui siffle comme un hérisson
Ça fait tout un poème épique
Seul un train sifflant dans la nuit
Fait un sujet de poésie

L’instant fatal, Raymond Queneau

3) Fugue
(paroles de Boris Vian)
Déçu je suis.
Merdalors, si on ne peut plus croire aux belles histoires de la SNCF la vie va être duraille.
Embourbez-moi, interviview hyper exclu NKM dans le (TGV) Espaces de rencontres et d"émotions pures :

: "oui.. Quand je prend le TGV, c'est une ode à la contemplation méditative intense et délicate où, telle une nappe de chocolat multi-fruits frappé dans son moelleux (4.90 promo spéciale pour vous), ou bien t'encore tel le phénix braquant son regard infini comme un délicat flamby moulé aux églantines pochées gout-fraise des îles vierges (8.95 offre à saisir), je m'envole dans les cieux à travers les effluves braisées d'une inouie passion dévorante et....
.... AH FAIT CHIER MERDE YA 25 MINUTES DE RETARD, je vais etre à la bourre pour la correspondance avec Vierzon !!!!
fais chier la SNCF, tous des feignants....

Merci pour ce moment de rencontre émotionnellement purement intense

Ceci était offert par EMBOURBEZ-MOI.com en partenariat avec En Marche ! (parce que parfois, c'est bien utile tes pieds quand ton TGV est scotché par des sales grévistes radicalisés gauchos qui puent du cul de la bouche)

Klérian.
Belle enquête Sherlock Korkos.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.