66
Commentaires

Ceci n'est pas un parapluie

Si on n'avait les yeux écarquillés d'effroi, on en rirait. Alors, ce parapluie ?

Derniers commentaires

Je ne pense pas que Kadhafi puisse tenir très longtemps. L'argent est le nerf de la guerre. Il n'a plus confiance en son armée et il doit payer des mercenaires pour faire le sale boulot. Machiavel a montré en son temps comment s'appuyer sur de tels hommes est dangereux pour un pouvoir. Sachant que l'économie lybienne est à l'arrêt, il va y avoir un moment où le choix de partir avec un magot sûr va peser plus lourd que celui de continuer une lutte incertaine et ruineuse. Il faut à tout prix que la communauté internationale prenne les mesures pour étouffer financièrement ce tyran. Le reste suivra...
la phrase entendue ce matin sur France Inter disant que Khadafi avait changé puisqu'il lit Montesquieu a été prononcée lors de la dernière visite du dictateur fou par Mr Patrick Ollier, spécialiste de l'amitié franco-lybienne. Ce monsieur est connu puisqu'il est ministre et compagnon de ................... Mme Alliot Marie!!!!!!!! Décidément, on n'en sort pas!
Le parapluie?
Ben, c'est un parapluie bulgare, que les infirmières ont oublié au cours de leur départ précipité il y a 3 ans (départ précipité qui, au passage, semble indiquer qu'elles n'avaient pas la consience tranquille ...)
Moi je dis que la France se conduit comme une pute, elle se laisse payer par les industriels pour se faire enfiler. Que ce soit en politique intérieur ou extérieur, s'il y a un peu d'argent à se faire, elle n'hésite pas écarter les cuisses. Foulant des talonnettes nos beaux principes, construits depuis 1789, petit prez et nombre de politiques de tout bord sont vendus.

Tous maitrisent parfaitement la langue de bois, ou l'art de parler pour ne rien dire. Ne dit on pas que les gens les plus intelligents parlent le plus simplement? Et pourquoi? Mais pour se faire comprendre bien sur ! Le problème est que ça fait belle lurette que les politiques ont renoncés à leur mission d'information ou de dialogue efficace. Oublié les positions clairs et tranchées ! Oublié les discours sincères, écris avec les tripes par des hommes de valeur qui aiment le peuple plus que l'argent ! Où est passé notre philosophie, notre humanisme? Notre fierté? Notre répugnance à se faire contrôler? Plus je m'intéresse à la politique, plus j'essaie de me tenir informé, et moins j'y crois. C'est navrant !
La meilleure hier, ça a été l'appel lancé "à l'écoute et au dialogue avec les manifestants" (je ne sais plus qui a sorti cette énormité: Ashton, ou un quelconque représentant de l'Italie ou de la France)... Vous imaginez, vous, Kadhafi présidant une table-ronde avec l'opposition ?? I len faut une sacré dose d'hypocrisie pour sortir de telles phrases au moment où on tire au lance-roquettes contre les révoltés.

Sinon, la crainte obsessive de l'arrivée de flux d'immigrés suite à l'implosion de Kadhafi était aussi totalement indécente...

Amusez-vous à relire toutes ces déclarations et à remplacer "2011" par "1989" et "Libye" par "Tchécoslovaquie" ou "Roumanie"... Quelqu'un aurait-il osé appeler Ceausescu "au dialogue" en décembre 1989 ?
Visiblement, Khadafi n'est pas de la même trempe que les deux premiers dictateurs déchus, parce qu'il se bat. Ben Ali est parti la queue entre les jambes, Moubarak a réussi à sauver la face en restant sur le territoire égyptien, mais est menacé de procès.
Horreur pour les Libyens, parce que leur révolution se voit virer à la boucherie et qu'ils devront, beaucoup plus que les Tunisiens et les Egyptiens, payer le prix du sang. Avec toutes les conséquences que ça aura sur leur reconstruction politique, à partir d'une révolution entachée de violence.

Mais Khadafi, lui, se bat pour son pouvoir. Il est vrai qu'il a grillé toutes ses chances d'exil. Pas l'occident, pas les pays du golfe, pas les pays africains, pas ailleurs. Et contrairement à ce que prétendent les Anglais, ce serait étonnant que CHavez veuille de lui. Sa seule solution, c'est de rester dans son pays, et de s'y battre pour son pouvoir, quitte s'il le fallait à être réduit en charpie, parce qu'il a fait de son pays le territoire de l'arbitraire.

Et il combat aussi parce qu'il a conscience qu'une fois que son cas à lui sera réglé, ce seront toutes les autres dictatures, et les plus répressives, telles que la Syrie ou les pays du Golfe, pour lesquelles le verrou sautera. SI la Libye cède, toutes les autres sont en sursis. Il avait insisté auprès de Ben Ali pour qu'il n'abandonne pas en Tunisie car il savait ce que ça signifiait pour les autres dictatures arabes. Il doit prouver maintenant que si on emploie contre eux le maximum de violence, certains peuples n'arriveront pas à se libérer. Il est un tenant de l'idéologie de la violence.

Allez, @SI, une petite émission sur la Libye, qu'il saute, et que le calvaire des Libyens s'arrête. Je rigole, évidemment. Mais uniquement à propos de vos émissions qui mettent fin aux dictatures.

Je m'interroge sur le parapluie, moi aussi. Peut-être que c'est un parasol, et qu'il veut faire savoir ou faire croire qu'il est dans le désert libyen, son baden-baden à lui. Mais alors, pourquoi le fermer quand il sort ? En fait, il rentre dans son 4/4 et il plie son parasol avant de repartir. Il signifie qu'il est dans le désert et qu'il est protégé.

Ou un message codé pour ses troupesr? Il a plein de défauts, mais il est intelligent, et ça peut avoir une signification précise.
Pour moi le coup du parapluie, c'est clair comme de l'eau de roche.

Décryptage (enfantin pour un habitué d'@si):

"Au secours! j'ai un pépin:" voilà ce qu'il dit et comme cet appel n'est compréhensible qu'à un francophone,
cet appel à l'aide ne peut s'adresser qu'à son ami Sarkozy.
"Khadafi n'est plus un terroriste !"
Boillon en Novembre 2010
"dans sa vie on a tous droit au rachat "!!
alllez, à dégager ! je refuse d'être représentée plus longtemps à l'étranger par cet abruti, il n'y a pas d'autre mot !
le quai d'ORSAY sous Sarko est une caricature !
Tandis que les gouvernements, les instances internationales, condamnent avec plus ou moins de force et de retard les massacres en Libye, le sympathique Eric Besson, répondant à une question essentielle posée sur RTL, assure qu'il n'y a pas de péril sur les approvisionnements en pétrole.
Ouf ! On respire.
C'était justement pour cela que je passais sur ASI (enfin @si, toutes mes excuses). Ce sont bien des armes françaises qui tirent sur la population lybienne, et je n'en ai pas encore entendu parler dans les journaux. Les "Mirages" sont mentionnés comme si de rien n'était, mais c'est la France qui s'est enorgueillie de ses contrats.

S'il-vous-plaît, suivez ça pour nous, c'est une collaboration bien pire qu'un voyage en jet aux frais d'un quelconque dictateur.

Sors tes gros bras super-@si, voire même d'autres attributs, car j'ai bien peur que quelques journalistes courageux en auront besoin ces prochains jours. Les autres se contenteront sans doute de la hausse du pétrole.
Vous dites que notre petit prez n'a pas réagi ! Que nenni !
Il a réagi, et de belle manière : Toutes les images de Kadhafi lors de sa visite en France, les tapis rouges, la tente bédouine, les fières amazones, la virée en bateau-mouche et les réceptions à l'Elysée onttoutes été retirées du site de l'Elysée !
Toutes !

C'est un signe ça, ou je ne m'y connais pas !
En référence à ce que disait notre décidément très très petit président à propos des supposées ventes de Rafale à la Lybie, " c'est pour l'emploi et la croissance des français", le moins que l'on puisse dire c'est qu'une fois de plus avec Sarkozy la France n'en sort grandie.
Il est heureux que parfois la morale, la décence, la justice fassent un retour en force. Aujourd'hui la France est accablée de hontes diverses et ne mérite qu'une chose : qu'on lui crache à la gueule jusqu'à ce qu'elle en ait le visage propre. Des tonnes de gens meurent en ce moment parce qu'elle a été complaisante. Et ils meurent, en Libye, sous des tirs d'engins français. D'où vient qu'un terroriste ait en sa possession des Mirage ?

Notre grand ami Ben Ali, notre grand ami Kadhafi sont sur le point d'être rejoints par Nemesis, mais l'énoncé de leurs crimes nous éclaboussera car la France les a soutenus, armés et encouragés. J'espère ardemment que bientôt cette fusée magnifique obliquera vers le nord ; qu'elle vienne exploser au-dessus de l'Élysée ; que ses éclats transpercent l'arrogance monumentale de ces fous déconnectés pour lesquels le pays, en 2007, a osé voter, et qui depuis nous démembrent.

Si ce qui arrive n'est pas un signe que maintenant il faut se tenir droit, alors rien n'est un signe ! Malheur à ceux qui ont précipité notre déchéance par leur goinfrerie. La liste est longue de leurs démesures.

Qui sont donc ces esprits mal finis qui ne sauraient vivre sans prétendre être tout ? Gare aux anagrammes, car aux faibles êtres qui veulent rayer jusqu'au ciel, il arrive qu'elles rappellent sur quoi ils sont fondés. Ainsi de l'hébreu ani, qui veut dire « je » ; les sages l'ont bien compris, qui ne savent seulement pas si ce « je » existe et vaille qu'on en cause... aussi ont-ils nommé le néant ain. Et débrouillez-vous avec ça.

Qui se veut sans limites, sans sacrifices, qui veut tout être et tout faire, jouir toujours sans rien se refuser, s'étiole et s'écroule comme une tour sans fondations. Sophocle : « La démesure enfante le tyran » (Œdipe roi). Certes. Et depuis la nuit des temps l'on sait que celui-là finit dans le précipice, qui, croyant régner en maître absolu, est lui-même esclave d'un tyran plus terrible encore qui fait de sa vie un cauchemar vibrant, à chaque heure plus démoniaque, plus hanté de frustrations. Il court à sa perte, sommé d'accélérer encore, sous peine de ne rien sentir, de ne plus jouir ; de grands massacres l'accompagnent, le maudit, et son sillage est un champ de ruines. Tel est aujourd'hui le monstre noir contre lequel il conviendrait, si l'on écoutait Minc et ses compères, de ne pas s'élever : le libéralisme extrême, sans règles, sans morale, sans freins, sans buts, oublieux de ses origines, insoucieux du temps. Ses serviteurs les dictateurs, les grands patrons, les ministres, pervertis au-delà de toute rémission comme l'actualité le montre bien, ne sauraient échapper à ce qui les ronge déjà, et que les populations expriment aujourd'hui de plus en plus violemment. Pensez à Caïn le débridé, qui ne trouva nul abri lorsque la justice fut réclamée contre lui. Nemesis est inextinguible. Vous allez souffrir, charognes, mais votre supplice sera bien pâle comparé à ce que vous nous faites endurer, chaque jour, sur la planète entière.

Malheur aux compagnons de la démesure, nulle arrogance ne saurait les protéger indéfiniment. Ce parapluie est ridicule.

http://alabergerie.blogspot.com/
http://blogs.mediapart.fr/blog/alabergerie
On dit que tous ces colonels africains ont écumé jadis les séminaires de nos meilleurs intellectuels humanistes, de la Sorbonne à l'Ecole pratique ou encore l'Ecole de la cause freudienne.

Pourtant, à voir les troubles du comportement de Kadhafi, on se dit que des séances psy ont manqué. Ou alors qu'il s'agit d'un dégât collatéral de la psychanalyse lacanienne.

Lors de son séjour à Paris, le malaise ne provenait pas seulement du décorum offert au dictateur, il venait aussi de cette image de malade mental, que dégageaient les JT, le pouvoir avait offert le saint des saints à un fou furieux.

http://anthropia.blogg.org
Cette vidéo de K. c'est le parapluie-bouclier contre le micro-sabre ...
l'image de ce malade mental sous son parapluie pourrait faire rire s'il n'avait pas tous ces morts sur la conscience en plus de 40 ans de dictature !

le pathétique c'est le silence de notre tout petit prez face à ces exactions, et le minable Baroin hier soir au Grand Journal (à 6') pour justifier, la vente de rafales et la stabilité de la région sic !, de la présence de ce sanguinaire dans les palais de la République !

concernant les milliards de vente de rafales par le petit prez depuis 2007, purement virtuels, ils ne sont qu'esbroufe comme tout le reste de sa politique !
et si l'on veut parler de la stabilité de la région ben euh ouaip enfin bravo le côté visionnaire du Quai d'Orsay sous Sarko : Hu Jintao, Khadafi, El Assad, je crois qu'à part Ahmadinejad ( et encore je suppose que c'est lui qui a dû refuser l'invit), je pense que notre suprême n'a pas raté un seul des dictateurs de la planète !!
ah oui, et ne l'oublions pas, accompagné pour la plupart de notre french horror : Kouchetoila !!

nb : tiens où sont donc passées les khadafettes qui protégeaient sur la scène du spectacle de Marigny (et sans doute sous la menace) ce dieu vivant parmi les morts de ses massacres ?!
Une occasion de plus d'être navrés : le choeur encore renouvelé des indignés... qui ne l'étaient guère il y a peu.
Un point spécial pour Rama Yade : elle rappelle abondament son indignation d'alors... qui ne l'avait tout de même pas amenée à démissionner.
Une histoire de beure et de crémière?
La vente avortée de nos Rafale, c'est une claque, pas de doute. Mais quelle belle consolation de voir nos vieux Mirage dégommer si efficacement les émeutiers libyens !
La France restera toujours en pointe en matière "d'aide sécuritaire".
Des massacres en Lybie ! Combien de morts ?

Je ne doute pas que le pouvoir lybien soit capable de telles atrocités, mais ce matin en écoutant la radio, je repensais à Timisoara et à la chute de Ceaucescu...

La difficulté d'avoir des infos fiables sur place risque de rendre les choses difficiles...
A force de zapper sur les chaînes toute info françaises et Al Jazeera hier soir, je ne sais plus où j'ai vu une évaluation de la fortune du Muhammar : aux environs de 80 milliards de dollars ! Il battrait Moubarak d'une courte tête !
Les Mirages français qui ont atterri sans autorisation à Malte dataient des années 70, mais étaient bien entretenus (on s'est empressé de dire que c'était par des sociétés privées françaises, et pas par le gouvernement...). Ils portaient des missiles (ou des bombes?) destinées au petit peuple libyen. Les pilotes mutins ont décidé que c'en était trop et ont atterri de force à Malte.
J'entendais ce matin un commentateur politique (et peut-être l'ambassadeur libyen à l'ONU) dire que le régime Khaddafi n'en avait guère que pour quinze jours mais qu'il s'écroulerait lui aussi.
Et quand je pense à la comédie que nous avaient rapportée les journaux du passage du "grand timonier arabe", avec sa tente montée dans la cour de l'hôtel particulier sur les Champs Elysées, je me marre... Là, Sarko en avait fait des kilos, de son cher ami Khaddafi. Même moi, j'étais morte de rire et je trouvais plutôt rigolard que Muhammar fasse avaler des couleuvres à notre petit dirigeant énervé...
Là, je ne rigole plus du tout !
>< Peut-etre que Kadhafi est reellement a Tripoli comme il l'affirme ><

Vraiment pas de chance Sarkozy : Ben Ali, Moubarak, Berlusconi, maintenant Kadhafi ... Les partenaires internationaux sur lesquels il a base sa politique d'echanges commerciaux, qui, de plus, etaient, comme il aimait le montrer dans les medias, des "amis" proches sont plutot en mauvaise posture.
Bonjour tout le monde... les amours de kadafiotte et du nain jaune sont bien éclipsées pour moi ce matin par une toute petite nouvelle diffusée en toute fin d'émission sur nos radios nationales : la terre a de nouveau tremblé en Nouvelle Zélande, à Christchurch... où il y aurait au moins autant de morts qu'à Benghazi... Ya des matins comme ça où le croissant a du mal à passer.
http://static.actustar.com/img/photos/big/10777-michael_jackson_emmene_ses_enfants_paris_blanket_et_prince_faire_du_shopping.jpg
Kadhafi prend le pouvoir à 29 ans en 1969… 41 ans plus tard, il est toujours là…
Beaucoup pensent que Kadhafi serait une sorte d’agent secret des américains… je ne sais pas…

En tout cas, on ne peut pas rester plus de 40 ans au pouvoir sans soutient international…

SEMIR
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.