98
Commentaires

Cauchemar, le retour

Un appel matinal de Sud Radio au matinaute-"spécialiste des médias":

Derniers commentaires

J'avoue être sidéré par cette débauche d'images ricaines, j'avais l'impression malsaine de voir Al-Quaida exhiber un otage...
Cauchemar, le retour je croyais que vous alliez aborder les dernières informations concernant Fukushima.
Ça ne buzze pas, me direz vous…
Les abonnés d'ASI trouvent-ils normal que Daniel Schneidermann alimente ses "vite dits" avec des reprises d'infos (avec liens, et sans commentaire) du site facho FdeSouche ?! (in DSK Air France /RMC)
Alors, aux Etats Unis, BHL a décidé de défendre bec et ongle DSK alors qu'il avoue en même temps qu'il ne sait pas ce qui s'est passé dans la suite 2806...

Voici la source qui est CNN (l'anglais de BHL,présenté comme journaliste français (sic) ressemble tellement au français qu'on comprend tout) :
BHL joue à Zorro...

Du coup toute la presque américaine lui tombe dessus :
- le New York Times via Maureen Dowd affirme qu'heureusement que BHL n’a pas évoqué l’affaire Dreyfus pour illustrer son plaidoyer
- le Washington Post via Melissa Bell "C’est une méthode classique pour des avocats de la défense de blâmer la victime dans une affaire de viol. Il est honteux que Lévy ait adopté la même tactique"
- Andrew Sullivan, chroniqueur télé, "Il se manifeste pour défendre sa classe"
- le Huffington Post via Asher Smith parle de BHL dans ces termes une "rationalisation pathologique de l’agression sexuelle"
- le Politico via Ben Smith "la défense de Dominique Strauss-Kahn par Bernard-Henri Lévy, plus connu récemment pour avoir embarqué la France et nous autres en Libye", on "doit la lire pour y croire"
- le National Review via Jonah Goldberg "Je suis fier de vivre dans un pays dans lequel une femme de ménage peut faire débarquer un dirigeant international d’un avion en partance pour Paris. Si ce genre de chose est impossible en France, eh bien honte à la France et honte à Lévy pour penser différemment"
- The Moderate Voice via Taylor Marsh, analyste politique "Il est le Charlie Sheen de la philosophie, le Donald Trump de la bouffonnerie carriériste, la version Wall-Mart de Sartre"
- Slate via Tom Scocca "Si Lévy avait accablé Kadhafi comme il défend Strauss-Kahn, les Marines seraient actuellement en train de protéger Tripoli"
- le site Feminist qualifie la tribune de BHL de "bel exemple de blâmons-la-victime et de mes-amis-ne-peuvent-commettre-aucun-mal"
- le Wall Street Journal, rien de moins, est plus ravageur via Matt Welch et son article intitulé "BHL, la honte nationale de la France", BHL est qualifié de "millionnaire narcissique doté de chemises sans boutons » et aux multiples "professions prétendues""

source : http://oumma.com/BHL-a-la-rescousse-de-DSK-une

Et ben, c'est pas en France qu'on va parler de BHL comme ça...

Tenez, une dernière avec sous-titrage.. comment certains américains (pas si cons des fois) voient BHL et se moquent de lui...
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=f-hlsbFJNY4#at=13

SEMIR
Bon,

Je ne sais pas trop où répondre vu le nombre d'articles sur DSK et de toute façon ça va être noyé dans la masse, probablement, mais quand même.

Je demandais la semaine dernière, au détour d'un édito de Daniel ("Daniel" plus tôt que "DS", puisqu'avec ou sans le K, ça fini par prêter à confusion... bref) pourquoi il n'aimait pas DSK, d'une façon presque personnelle, à la lecture des billets au ton bien souvent très ironique qui lui était réservé, sans réponse, semble t'il ou rien de bien convaincant.

Depuis s'est passé ce qui s'est passé. Ma question devenant sans objet, par la force des choses.

Aujourd'hui, ASI relaye une rumeur elle même relayée par de fdesouche.

On en est donc là.

Je ne sais pas pourquoi il vous fait perdre la tête, mais il vous fait perdre la tête.

Faudra que vous fassiez un ASI sur ASI, un jour, pour nous expliquer, hein ?
Je partage avec vous cette remarque d'il y a quelques heures d'un enfant qui grandit sans télé et n'a donc vu aucun JT. par contre, il a entendu des discussions d'adultes, la radio, et il vient de croiser une "Une" de journal dans la rue.
" Ah mais c'est un homme DSK !?!" (source de confusion : le prénom Dominique, cet enfant connaît 2 Dominique et les 2 sont des femmes ).
Puis, quelques secondes plus tard.
" Moi je croyais qu'on en parlait partout parce qu'un viol de femme par une femme c'était très rare. Mais c'est pas ça en fait."

J'y avais pas pensé à ça, mais montrer les images de DSK, ça montre déjà une info de base : c'est un homme.
Mouais, ça me fait doucement rire le Canard Enchaîné qui dit s'en tenir au strict respect à la vie privée. Il me semble bien qu'ils ne se privent pas de fortement suggérer qu'un discours incompréhensible de Borloo s'expliquait par un lever de coude plus que de raison.
Il y a tout juste deux ans, en mai 2009, ma compagne et moi avons passé quelques jours à Paris.
Un après-midi, nous décidâmes d'une promenade le long de la Seine.
Le soleil tentait de percer cette putain de croûte de pollution qui recouvre la capitale en permanence, mais comment peut-on vivre dans ce cloaque, comment, je me le demande chaque fois, moi qui respire toute l'année l'air pur des cimes, mais tant pis pour eux, merde, après tout ils ont choisi.
Donc, le soleil faisait ce qu'il pouvait, et nous profitâmes à fond de cette demi-journée pour flâner main dans la main, le long du ruban scintillant où s'ébattaient cygnes et canards que dérangeaient parfois le sillage d'une péniche ou d'un bateau-mouche.
Nous étions jeunes et [s]larges d'épaules[/s] pleins de folles d'espérances. La vie, depuis, s'est chargée de nous ôter nos illusions.
Mais assez de digressions.

A la tombée du soir, nous étions tous deux accoudés à la rambarde du pont de l'Alma, lorsque soudain, elle me dit, je m'en souviens comme si c'était hier, et tenez, je peux même vous retranscrire notre échange mot pour mot :
" T'as pas un peu fini de me pincer les fesses ? "... Je me tourne vers elle, interloqué, et lui réponds : "Moi !? mais je t'ai pas pincé les fesses ! "... "Fais pas l'innocent, tu viens de me pincer les fesses", elle insiste. Ce à quoi je rétorque : "Bon écoute, je dis pas qu'il m'arrive pas de te pincer les fesses, c'est un passe temps comme un autre, mais là non, je t'ai pas pincé les fesses." Et à l'instant où, l'air furieux, elle ouvre la bouche pour me traiter de menteur, ça pouvait durer longtemps, on est aussi têtus l'un que l'autre, j'avise quelqu'un qui s'éloigne de nous en catimini et en sifflotant... Un homme élégant, la soixantaine, cheveux blancs, silhouette massive... Nous étions tellement sidérés (tiens ce serait un super mot pour une chronique d'Anne-Sophie, sidéré, mais bon, je suis pas dans ses petits papiers) que nous n'avons pas eu le réflexe de le suivre. Mais à la lumière des derniers évènements, et bien que ne l'ayant vu que de dos, je suis persuadé que c'était lui.
http://www.rtl.be/info/monde/international/796314/la-victime-presumee-de-dsk-serait-elle-atteinte-du-sida-


O______________________O que de rebondissements.
http://www.lemonde.fr/dsk/infographe/2011/05/17/les-images-de-dsk-marquent-une-terrible-fin-d-epoque_1523439_1522571.html
Interprétation des images de DSK dans la salle d'audience par Christian Salmon, essayiste et chercheur au Centre de recherche sur les arts et le langage.
On est sans doute sur le point d'assister au 3ème départ d'autocrate du printemps arabe :
Saleh au Yémen.

En voilà de l'info.

Vous en faites pas pour DSK, il va faire comme M Jackson, négocier pour quelques millions de dollars avec la plaignante, quitter le FMI et le PS, et tout va repartir comme avant, sans lui.

Anne Sinclair paiera et ils continueront leur vie de richards libertins.

Sauf que le tic tac en France continuera de se fausser, tout doucement.... Parce que notre classe politique, jour après jour, heure après heure, se révèle tellement arrogante, méprisante, se permet tout....
Encore un épisode caractéristique de la tendance bien française à soulever des débats de principes, pour de mauvaises raisons, de se réclamer d'un soit disant intérêt général pour l'instrumentaliser au gré de tous les intérêts particuliers, divers et variés, du moment. On aurait droit de dire que DSK a été arrêté, menotté, mais pas le droit de le voir, parce que ce serait soit disant une atteinte à sa dignité d'homme : comme si l'image était plus grave que les accusations qui sont officiellement et publiquement portées contre lui. Alternative débile entre dire sans voir et voir sans dire assez symptomatique d'un analphabétisme visuel partagé manifestement par beaucoup d'hommes politiques et de journalistes, pourtant acteurs du monde audiovisuel. On nous vend depuis des mois l'image d'un homme futur champion d'une élection écrite d'avance sans se préoccuper de ce qu'il a à dire politiquement (quelle importance?), et quand cette image vide de tout discours s'effondre, on se plaint de la perversité des images en affirmant qu'elles mentent, qu'elles en disent trop, alors qu'elles ne font que mettent en évidence juxtaposées l'une à l'autre (l'ancienne et la nouvelle), l'insignifiance d'une image dont on prétend qu'elle parle d'elle-même. Et par dessus le marché ces analphabètes de l'image se permettent d'imputer leur propres analphabétismes aux spectateurs : il ne faudrait pas que les gens voient, car ils seraient incapables d'interpréter des images, ils seraient trop bêtes pour ne pas confondre l'image d'un homme mis en accusation avec l'image d'un homme coupable de ce dont on l'accuse. S'ils ont la même idée des effets de leur propres visibilité médiatique sur les écrans, s'ils ont une telle image de l'intelligence de ceux à qui ils s'adressent, ils est clair qu'ils nous prennent pour des imbéciles.
Et voilà l'emballement ! On est parti pour des semaines d'informations iniques, de pseudo-scoups, de détails scabreux, de repentirs journalistiques, d'avis avisés, de grandes tribunes exotiques et de relents anthropologiques terrifiants ...

Ce qui est sur et certain dans cette affaire, c'est qu'elle est révélatrice des ressorts de l'emballement médiatique permanent, de l'empathie intersidérale que crée une société du spectacle où l'actualité semble inscrite dans un présent bien réduit et réducteur. On se noie dans la contingence, on se gave du fracas du présent... et cette affaire est une bonne occasion pour observer ce phénomène. Certains historiens ont à cœur de disséquer ces phases de compréhension (ou d'appréhension) du temps : régimes d'historicité. Feu François Hartog avait vu juste : nous sommes en plein dans l'ère du présentisme et de ses conséquences (individualisme, pression morale...).
Quand j'observe les premiers jours de l'affaire DSK, je me dis que même à @si on était tombé dans les filets du fameux cauchemar shneidermannien.

Plus prosaïquement, je me demande si cette perte de leur meilleur (faux)allié ne va pas donner de riches idées au Grecs et aux autres quand se met en place tranquillement, dans un silence médiatique assourdissant, le fameux Pacte pour l'euro : ne pas rembourser, se gausser de la pression du consensus de Washington et reprendre la main au niveau citoyen. La voie ouverte par les pays arabes ou (dans une moindre mesure) par l'Islande semble ouvrir de vériatbles scénarios catastrophes pour nos chers décideurs pieusement pétris de néo-libéralisme (Union européenne, partis majoritaires de nombreux pays occidentaux, FMI, Banque Mondiale, OMC, j'en passe et des meilleurs) : et si les peuples se rendaient compte que la stratégie du choc ? et si ils comptaient enfin reprendre la main sur leurs démocraties ?
Aïe caramba, mais derrière l'affaire DSK se cache une actualité plus profonde... qui est reléguée aux tréfonds des rédactions.

En passant, si le directeur général du FMI devait faire une petit tour en Europe, c'était aussi (et surtout) pour préparer le G8 de Deauville mais qui s'en soucie hein ? Bien que scrutant avec ardeur la couverture médiatique de la présidence française du G8 et du G20, je n'ai pas constaté d'emballement de ce côté-là, hormis du côté des altermondialistes. Mais bon, l'avenir du monde, c'est quand même bien plus barbant que le présent de DSK et consorts...attention aux révélations et images inédites messieursdames, lémédias sont sur le coups !

Enfin, j'ai (un peu) pensé au PS : avec un néo-libéral en moins dans la course, ça va être difficile de faire passer la pilule que leurs amis européens (Shroeder, Zapatero, Blair, ...) ont fait passer à leurs concitoyens...
Mais non, rassurez-vous, je plaisante, lémédias ont choisi Aubry ou Hollande, on va enfin pouvoir prendre les médicaments socio-libéraux prônés par Docteur SK.

Comme quoi, derrière chaque emballement, se cache souvent une actualité bien plus marquante pour l'Histoire.
Comme le rappelait feu Fernand Braudel dans "La Méditerranée..." le journalisme ou l'histoire à l'ancienne ne sont que l’illusion que les hommes ont de faire l’histoire. C’est le clapotis assourdissant, envahissant mais superficiel, des vagues. L’écume de l’histoire empreinte des passions humaines, mais de peu de poids au regard des grands courants qui l’animent.

O tempora, O mores !
Daniel, je suis d'accord avec vous quand vous parlez de l'utilisation condamnable des images de Dominique Strauss-Kahn depuis son arrestation en fond d'écran, comme éléments d'habillage des journaux télévisés. J'avais d'ailleurs éprouvé le même sentiment en voyant l'émission d'"Arrêt sur Images" consacrée à la révolution tunisienne du 14 janvier 2011: des images de cadavres et autres extraits de vidéos de la répression avaient été diffusées en tant qu'éléments d'information destinés à nourrir le débat, avant d'être passées en boucle sur les écrans situés derrière les invités. Cela faisait preuve d'une réelle indélicatesse de la part du réalisateur ce jour-là, qui semblait ne pas se poser la question de savoir si ces images apportaient vraiment quelque chose à l'émission, alors qu'on les avait déjà vues et qu'il s'agissait à ce moment-là d'écouter les propos des invités ; je vous suggère de mieux préparer vos "images qui bougent dans le fond", afin d'éviter la bête redondance ou l'irruption d'une émotion pouvant détourner du discours des invités (ce fut le cas selon moi à une ou deux autres reprises dans des d'ASI, mais je ne sais plus lesquelles). Pour ma part je me passerait sans problème de ce remplissage, un fond blanc me va très bien...
tiens
frederic charles
le correspondant de france inter au japon est en france
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/souriez-vous-etes-informes/

et si asi faisait la fameuse emission sur le Japon.
Le cauchemar ? Y'a longtemps que ça dure et que de ce côté-là, l'horizon est bouché. Une constante de l'histoire de France, on dirait. La preuve, y'en a déjà qui veulent se tirer alors qu'on nous prépare le petit Jésus dans sa crèche pour le début de la campagne présidentielle. La rumeur de la "manip'", renforcée par 70% des Français - dernier chiffre -, me fait penser à la campagne qui triompha avec Vichy: la défaite, c'était la faute des ploutocrates, des feignants à congés payés, de Blum (pour ne pas envenimer le débat) et des francs-maçons, des cocos et des juifs. Comment ne voit-on pas que la suffisance d'un clan est la cause profonde de la "catastrophe" actuelle ? A propos d'images instructives, je propose un AVANT / APRES avec DSK, sa "firme" et ses "fayots". Ah! oui! Aidez le peuple ! En tout cas, merci Daniel : on va lire en entier. Tiens, à propos de Denoël, hier, au tchat de Libé, j'ai posé la question à Taubmann de savoir si la bande du "Meilleur des Mondes" s'était mobilisée pour DSK comme elle l'avait fait en 2007 pour Sarko (avec Glucks en flèche)... "On" n'a pas retenu ma question. Hi hi hi.
J'en ai ASSEZ ! Ça suffit ! On a compris ! On en parle trop ! Trop, c'est TROP !

Il faut parler des évènements les plus graves ! Du Pacte Euro + ! Il faut marteler les esprits avec [large]ÇA[/large] !

http://www.agoravox.tv/actualites/citoyennete/article/le-front-de-gauche-appelle-au-30222

[large]AIDEZ-NOUS ! AIDEZ LE PEUPLE ![/large]
J'adoooore quand daniel schneidermann retrouve enfin sa zone de confort : la connivence de caste

En attendant, j'espère que les millions de $ de DSK vont bien salir la réputation de la soubrette pour discréditer sa parole de victime : rien de tel que les grandes consciences de gauche pour défendre la cause des petites gens, mdrrrrrrr

Mais comme disait l'autre, pendant que sarko fréquente des mannequins, DSK est proche des femmes de chambre. La gauche n'a donc pas complètement disparu, tout compte fait :)
Reportage de 10 minutes hier soir sur le jité de la 2, sur les conditions de détention à Rikers. Ou DSK a quand même une cellule individuelle, alors que les "autres" dorment dans des dortoirs de 50 lits.

Pourquoi ne puis-je m'empêcher de penser que, quoi que DSK ait fait, il va s'en sortir ?

Sans doute ne sera t-il pas le futur président français, mais il pourrait malgré tout bientôt, rentrer tranquillement chez lui.
Et ce sera l'hallali sur la jeune femme. Pauvre, noire, immigrée, menteuse, payée et putain.

Ce qui est drôle, c'est que tous ces bons bourgeois bien propres sur eux sont tous à la remorque des amerlocains. Dont le système écrase la planète, tue des gens, dans une indifférence générale. Ah, l'Amérique, tant vantée par nos philosophes autoproclamés (rire), nos politiques larbins-valets-laquais qui réintègrent l'OTAN, qui dirigent le FMI et l'OMC, ah, l'Amérique, dont la plupart des habitants ont des armes plein leurs placards, dont le système pénitentiaire met au gnouf les pauvres et les noirs.

Bref, DSK découvre l'Amérique.
Et vous voulez que je vous dise ? Je m'en fous.
je ne me suis jamais sentie "sidérée" par cette annonce ?!
je trouve les médias français un peu chochottes par rapport aux médias américains et pas très égalitaires ; à leur décharge chez nous les VIP ont leur carré à la Santé et ça n'est pas le moment de poser des questions sur la garde à vue "à la française" ????
m'étonnerait que DSK ce soit pris des coups de bottin sur le crâne !

par contre que les médias s'emballent ne m'étonne pas : les médias s'emballent toujours quand il y a du stupre et du lucre !...
alors donnons leur du grain du grain à moudre :
On n’ose y croire... La stratégie de défense de Dominique Strauss-Kahn serait sur le point de prendre une tournure pour le moins abracadabrantesque. Selon le New York Post, les avocats de DSK pourraient plaider l’acte sexuel consenti. Le journal a d’ailleurs choisi le titre suivant :

je suppose que l'ultime étape dans la défense pourrait être : "ben moi m'dame la Juge, je sortais de la salle de bains et elle m'a sauté dessus"....
avec les deux avocats les plus chers de New York et de Washington why not ??
mais attendons, laissons la Justice faire son travail,etc, etc.... il faudra le voir pour le croire !....

ce qui est inquiétant en France c'est que pendant ce temps là il n'y a plus personne pour parler d'autres sujets qui concerneraient au plus près les français ; car après ma petite enquête (moi aussi je fais des sondages non mais !) ben en dehors des militants socialos peu se sentaient concernés par le camarade DSK ??
ah quelle ingratitude ces français : loin des yeux loin du cœur....

nb : si c'était un complot DSK serait alors tout simplement catalogué comme un [s]crétin[/s] faible puisqu'il s'y attendait et serait tombé dans le piège à [s]phallus érigé[/s] pieds joints et donc : non merci pour gouverner le pays !!
Flux ininterrompu d'infos, sorte de ronron qui berce, qui "sidère", qui scandalise ou qui amuse...Le cirque de l'info est présent dans votre vie!!!
Venez regarder nos infos, vous aurez Ben Laden un fantome vivant et mort, les équilibristes et funambules de Fukushima et maintenant, en exclusivité terrienne, DSK le monstre à deux têtes...!!!
Nous vous invitons tous à participer à la grande parade de l'info!!!
Venez commenter le fait du jour, réagir, déverser vos ressentis, échaffauder vos théories...Laissez de côté votre cerveau, vos soucis et venez vous amuser au quiz de l'info....Pas besoin de trop s'attarder sur le fond d'un sujet, seuls l'instant et l'image comptent, de toutes façons une info en chasse l'autre...
Info Circus c'est l'émotion garantie, des scoops, du sang, du rire, des larmes et du sperme!!!
Nous vous offrons le spectacle du monde, quelque coupures pub pour vous montrer ce qu'il faut consommer et le spectacle continue !!!
Notre info est aussi vitale à votre survie que l'eau et l'air, grâce à nous, vous n'en manquerez jamais...
Info circus tourne autour de vous comme le soleil autour de la terre (sic), c'est le mouvement perpétuel, l'ordre naturel des choses...
VIVE L'INFO CIRCUS !!!!
Les journalistes de "Libération" ont cru bon de faire leur une, aujourd'hui, en détournant le titre d'un film de Steven Soderbergh (palme d'or au Festival de Cannes 1989) : "Sexe, mensonges et vidéo" ("Sex, Lies and Videotape"). Est-ce la honte ou la prudence (ou tout simplement les deux) qui les a empêchés de garder le titre original, pourtant bien plus en phase avec l'actualité ? Sexe (7 inculpations, clubs échangistes, etc.), mensonges (des journalistes, par omissions volontaires et répétées ; des politiques, par calculs si évidents et diverses extravagances, etc.) et enfin vidéo(s), ces fameuses vidéos du Sofitel qu'on finira bien par montrer et qui pour l'heure effrayent les avocats de DSK...
DSK out, il va falloir lui trouver un successeur au FMI.
Madame Lagarde est sur les rangs.
Lagarde, ministre intègre qui devrait prochainement (?) comparaitre devant la cour de justice de la République.
Si le jugement n'est pas trop sévère, et à priori, il ne devrait pas la faire rejoindre la Santé (je parle de la prison, pas du ministère), et que Le Machin désire vraiment la booster vers Washington, une enquête de moralité à son sujet ne me parait pas superflue.
Avec une recherche approfondie des raisons qui lui ont fait accorder un aussi somptueux cadeau à Tapie. On peut avoir de sérieux doutes sur la nature de leur relation. Surtout lorsqu'on sait que le microcosme parisien la surnomme "la collectionneuse".
Notre réputation nationale étant déjà passablement écornée, il faudrait à tout prix éviter de remplacer un queutard par une nympho.
Le problème est que lorsque l'on manque d'information, et plus précisément dans ce cas là lorsque l'on veut plus d'information, alors qu'elle n'existe pas ou qu'elle n'a pas été communiqué, et bien on commence à la créer, l'inventer, la supposer. C'est ainsi que se créées nombres de rumeurs.

Je pense que le rôle des journalistes, plutôt que d'encourager l'emballement, serait de faire comme ici de "calmer le jeu", en analysant ce que l'on sait, en annonçant les suites possibles, mais en éradiquant les rumeurs, théories plus ou moins fumeuses.

On ne peut pas en vouloir à quelqu'un de réfléchir, de se poser des questions et d'élaborer des théories, mais cela doit rester à ce stade dans une affaire de justice, et les médias ne doivent pas colporter ces bruits de comptoirs, à moins d'avoir des éléments concrets et solides...

PS : je me suis enfin abonné à votre site dont j'apprécie la qualité et les analyses qui y sont faites. Bonne continuation !
J'ai décidé de penser en pourcentages. Je ne sais pas d'où ça me vient. Je vais aller voter avec une paire de ciseaux pour mettre des pourcentages de bulletins dans l'urne. C'est le mieux.
Je pense à 30% qu'on lui a tendu un gentillet piège politique, à 30% qu'il s'y est fourré tout seul, à 30% que c'est quand même moins rigolo qu'un président en pyjama sur le quai qui rate son train, que Felix Faure et tout, parce que les extravagances sexuelles frôle le ridicule, sauf dans le tragique. J'ai 10% qui ne sont pas persuadé du côté tragique. J'ai 2% qui voit la scène de la dame poursuivi par Depardieu et Dewaere en caddy de supermarché, gloussant d'une peur nourrie par son imagination, et ça c'est moche mais DSK fait très peur aux américains (le discours d'un gars qui dit ailleurs peut-être mais pas de ça chez nous..., entrentendu à la radio). J'ai 0,009%, c'est peu, qui croit aux affabulations de quelqu'une dans le forum sur le malentendu entre une soubrette déguisée "payante" substituée par une vraie soubrette. Parce que j'ai encore plus d'imagination dans les scénarios possibles :-) .
O% se sent sidérée en moi. J'ai des pourcents plein la tête, comme des bulles et comme il y en a plus que 100, ça ne tombe pas juste. Une histoire de collégien: un a qui on a demandé d'écrire % en toutes lettres a écrit pour sang. Normal que tout ça lui échappait... mathématiquement, mais était très fort en émotion.
Combien de temps va-t-il falloir encore attendre pour qu'on voie ENFIN apparaître un Comité de soutien à Nafissatou Diallo, la "femme invisible" comme on l'a lu hier sur France Info.fr, le jour où le Monde.fr publiait, lui, un article éloquent sur les "jeunes filles invisibles" d'Afrique et d'ailleurs (à l'occasion des journées des 16 et 17 mai sur ces questions, devant être débattues au prochain G8 de Deauville, tragique ironie du calendrier sarko-strausskahnien) ?
Combien de temps ?
Vous auriez pu également parler des journalistes qui insistent lourdement sur les conditions de détention, comme si la prison c'était des vacances en France. Pauvre DSK, il va s'ennuyer et mal manger, comme il est mal traité!

Ce qui est stupéfiant dans cette histoire c'est la différence de traitement, flagrante, énorme, entre un faible et un puissant en France. Je n'ai pas encore trouvé un seul journaliste pour poser la question à un de ses interlocuteurs "est-il anormal que DSK soit ainsi traité ou est-il anormal que n'importe quel être humain soit ainsi traité? quid de la préventive en France?"

Combien de "personnalités" ont défilé sur les plateaux pour s'insurger des conditions dans lesquelles des ressortissants français étaient détenus à Guantanamo?
Il est essentiel aussi de parler de cet énorme complexe qu’est Rikers Island :
- 17000 prisonniers
- 450 hectares
- 6 miles de distance de l’Empire State Building (environ 10 km)
- 92% des prisonniers sont Noirs ou Hispaniques
- 90% de ces prisonniers ne sont pas diplômés
- 25% de ces prisonniers ont une maladie mentale
- 700 millions de dollars de budget

Rikers Island Partie 1
Rikers Island Partie 2
Rikers Island Partie 3
Rikers Island Partie 4
Rikers Island Partie 5
Rikers Island Partie 6
(pas de 7ème partie)

Il suffit de regarder les visages des prisonniers sans comprendre la langue pour voir tout le manque d’humanité de cet endroit… Tout le manque d’humanité et la peur engendrée de ce pays… Les Etats-Unis...

C’est aussi une information. Et cette information nous ramène à qu’est ce qu’on souhaite comme modèle de société en France ?
Sarko « l’américain » veut faire des Etats-Unis son modèle.

Sarko « l’américain » veut faire de la France un clone des Etats-Unis et il suffit de voir sa politique sécuritaire qui « bourre » les prisons françaises… Jamais nous n’avons eu autant de prisonniers sous Sarko et cette droite abjecte et raciste au pouvoir…

L’UMP dont Sarko « l’américain » est le champion n’est qu’un parti qui veut créer un modèle de société américain… On peut critiquer Chirac, on l’a traité de roi fainéant car il ne voulait pas remettre en cause le modèle social français… Chirac n’avait pas « cassé » brutalement avec la période Mitterrand… Je pense en fait aux lois sur les retraites, au modèle des banques dites « universelles » et non des banques d’affaires dites "spéculatrices" et c’est pourquoi les Français souffrent moins de cette crise mondiale grâce à une « couverture » sociale… dont on peut être fier.

Sarko « l’américain », lui, a cassé ce modèle ou a tenté de le faire et continue de le faire. Il est le Président de la « rupture » et s'en vante…

Sarko « l’américain » doit quitter le pouvoir, vite fait et bien fait et sans pitié.

SEMIR
Bonjour
Ce qui m'a sidéré, c'est en écoutant hier après-midi le répondeur de La-bas si j'y suis.
Pas un message pour accepter que ce qu'aurait fait le FMI man était mal. Chacun défendait ce pauvre "innocent" en critiquant les accusateurs sur la base des mêmes faits. Oui même ce repère de gauchistes y allait de ses sanglots compatissants.
Et ce matin, voilà notre machin sorti d'affaire puisqu'il réapparait comme éligible au second tour...
Les bras m'en tombent de la futilité de ce monde.
Comme dirait quelqu'un : "on n'a pas encore sorti le cul des ronces !!!"
Tout à fait d'accord avec ce papier.
Mais en son temps, il vous faudra aussi, vous l'équipe @si, et avec nous sur les forums qui participons désormais – même modestement – au contenu informatif du site, revenir sur ce qui a été une nouveauté et qui a été pour moi un motif de colère, le fait que @si ait été dans le peloton de tête de cette course à l’emballement, à la réaction qui précède la réflexion.
[quote=DS]Préférez-vous encore savoir que les trois quarts des Français pensent qu'il s'agit d'un complot ? 57% ça ne fait pas les 3/4 mais alors que les pièces à charges semblent s'accumuler ( ligne de la défense, griffures, vidéosurveillance) ça reste un chiffre surprenant.
Itou. L'emballement était, comme toujours dans ce genre d'affaire, programmé, ce qui explique les râleries sur le forum du 9/15 intitulé "sidération".
"Sidéré" : le mot est rare, mais a pourtant été repris plusieurs fois, en télévision, dans la presse écrite, précisément au sujet de DSK.
ça fait un bon mot pour Anne-Sophie.
Je suis heureux, après deux jours d'absence, d'avoir retrouvé le Daniel Schneidermann que j'apprécie. Analyse et recul sont de retour, j'espère pour de bon!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.