63
Commentaires

Carnaval des neiges

L'avantage, avec les catastrophes météorologiques

Derniers commentaires

Après Borloo, et sa non pénurie de pétrole, voici Hortefeux ! Mercredi soir, 16h30, le ci- devant ministre de l’intèrieur déclare qu’il n’y a aucun problème de circulation, avec une argumentation qui devrait rester dans les annales: Je cite - Attention, tenez vous bien - : «  Il n’y a pas de pagaille; d’habitude, on parle de « pagaille indescriptible »; or, je décris la situation; donc il n’y a pas de pagaille »… ( Sic. Hélas ! ) Et tous les autres ministricules ( ex. le ministre du logement, jeudi midi à Canal +) de racler les fonds de tiroir de la démagogie pour tenter ( en vain ! ) de justifier ces élucubrations: En fait, il aurait dit ça - dixit le sus-nommé - à 16h30 ; or, à cette heure là, il n’y avait pas de problème ( Encore une invention de journalistes. Les images télé étaient probablement des montages !.. ) c’est après que ça s‘est gâté…. À quelle heure ? À16h 36 ? Ca fait furieusement penser à : Quand il n’y a qu’un flocon, ça va; c’est quand il y en a plusieurs…

C’est pas ce qu’Aristote appelait un sophisme ? Moi qui suis moins poli qu’Aristote, je dirais plutôt qu’ils nous prennent pour des … D’autant plus que le lendemain l’Hortefroid remet ça en disant qu’il n’avait jamais dit qu’il n’y avait pas de difficulté; qu’il mettait quiconque au défi de retrouver une phrase où il disait qu’il n’y avait pas de difficulté (1) ! 400km de bouchons, des centaines de camions bloqués en file indienne, 30 à 40 heures, sans chauffage pour certains, c’est normal; tout au plus difficile; mais normal … D’après ce que j’ai compris, « pagaille » c’est s’ il y avait eu des émeutes !

Sacré Hortefeux; rigoler, ça réchauffe. C’est toujours ça…


(1) Dans le même ordre idée, on pourrait supprimer la mafia d’un coup de plume. «  La mafia est une organisation secrète; donc, on ne peut pas en parler, puisqu’elle est secrète; or j’en parle; Donc… » Et le lendemain, notre Hortefeux nationale pourrait déclarer: «  Je n’ai jamais dit que la mafia n’était pas dangereuse; je mets quiconque au défi de trouver etc. etc …. » C’est pour quoi qu’ils nous prennent, déjà ?
"d'ailleurs, le préfet de police n'a eu aucune difficulté à venir de la préfecture au ministère de l'Intérieur".


je pense que cette citation va connaitre une belle carrière, elle devrait même surpasser celle sur les auvergnats.

et avec quelques adaptation, suivant le besoin, ils pourrons nous en cloquer partout dans la tortore gouvernementale.
Citation DS

l'administration se couvre. L'administration ne veut pas mécontenter sa hiérarchie. Et plus l'administration est haute, plus elle se couvre, plus elle submerge le ministre de rapports lénifiants, l'ensevelit sous les tonnes de sel, les stations service ouvertes, les effectifs mobilisés.

Très bien vu Daniel! C'est tout à fait essentiel.

Vous mettez justement le doigt sur la crainte de déplaire des subordonnés qui s'installe dans les ministères,
le mensonge qui devient une pratique gouvernementale, autre volet d'une sorte de terrorisme d'état qu'on a vu
particulièrement à l'œuvre ces derniers temps dans la nouvelle attitude policière, très agressive lors des manifs
(je dis juste: place Bellecour) , dans l'aplatissement des intervieweurs devant l' 'interviewé" etc..

Dernier épisode en date: la retenue injustifiée d'un syndicaliste à la gendarmerie.

Pour moi pas de doute, c'est une preuve de plus de cet état policier qui se met en place.
Ceci confirme la discussion qui a déjà eu lieu sur un autre fil (il me semble les "policiers-casseurs" avec un lien sur Serge Portelli)

Au risque de radoter: j'ai vécu pendant vingt ans à Moscou au temps de l'URSS et, malheureusement,
ce n'est pas que la neige qui me rappelle cette période.
Il y a quand même un point anecdotique dans cet épisode anecdotique, qui ne mérite sans doute pas un approfondissement mais s’inscrit dans les interstices du traitement de l’info par asi ; mélange de com et du bon usage d’internet. Hier (8 décembre) devant me déplacer en IDF, j’ai consulté le site sytradin.fr (un site internet qui informe sur la circulation en temps réel) pour voir l’état du trafic. Dès 14 H30, ce site signalait la fermeture de deux axes majeurs à la sortie de Paris, la N118 vers Sèvres et le N 12 entre Paris et Dreux. Citoyen moyen, c’est à dire ni ministre, ni préfet, je me dis « houla ça va être compliqué (complexe ne me semble pas convenir) vu la saturation quotidienne de ces routes en début de soirée ». Et bingo c’est là que les naufragés ont échoué.
Bref plutôt que de prononcer cette phrase mythique « Ce qui pose problème, ce sont les routes lorsqu’elles sont inclinées", le Brice aurait été inspiré
1) de servir d’internet surtout quand celui affiche une bannière gouvernementale (asi peut être vérifier auprès du site ou de France bleu IDFce qui démontrait l’argument de Brice « euh à 16H j’étais pas au courant !)
2) d’appeler le patron de radio France pour faire passer un communiqué (à quoi bon le nommer s’il ne peut pas faire au moins ça), voir même appeler le pote de NS chez europe 1

Alors certes il y a une propension chez les français à râler pour un oui pour un non, mais en un clic et un petit message radio, des centaines de gens auraient pu s’éviter une nuit dans leur voiture. Ce qui aurait pour le coup été de la vraie com !
Cet épisode certes anecdotique me fait néanmoins craindre des effets bien plus ennuyeux quand des évènements non prévisible toucheront la santé, l’environnement ou autre.
C'est toujours une catastrophe quand il neige en région parisienne. Chez moi à 80 km au Nord de Paris, rien .... pour l'instant. La chance. :-))

Ailleurs non pas de catastrophe, que du bonheur pour les stations de ski. D'ailleurs il tombe plus de neige sur les Alpes dans un hiver que sur Paris; Bizarre non ?
Scoop du siècle : en France il neige, et la neige ca patine....waouhhhh.

Au fait quel est le lien entre tant de neige, le gulf stream et la fuite de petrole du mexique ? Mystère, mystère...

Sinon comptez vous traiter ce que je trouve être le point d'orgue de l'information cette semaine.
Est il possible que vous invitiez sarfati et jovanovic, pourquoi pas holbecq aussi ?
Cordialement
Et le préfet qui recommandait de ne pas bouger son véhicule aujourd'hui. Résultat, c'était mieux qu'en période de vacances, périph, A15, A86, un vrai rêve au soleil miroitant sur la neige.

http://anthropia.blogg.org
Journaux télévisés, ce jeudi midi : que de sollicitude, de compassion, pour ces malheureux du 92 et du 78, automobilistes fortunés, obligés de coucher (AU CHAUD, NOURRIS!), dans les aéroports, ou dans leur voiture (c'est mieux que de vieux cartons, non ?) - ailleurs, ( pour le reste de la banlieue et du pays enneigés, "çà va, "pas de pagaye" , comme dirait Hortefeux. On crève, couchés sur le trottoir, mais çà va !

Que les services publics soient amputés, (50% de fonctionnaires en moins), çà ne dérange personne !

Tiens, il neige en décembre !
Eh oui, c'est l'hiver, il neige.
L'an passé aussi, réalité que nous avions eu tendance à oublier ces dernières années.
Incroyable non ? De la neige en hiver...
Ce que Hortefeux aurait dû dire s'il était un peu logique avec lui-même : "Quand il n'y a qu'un flocon ça va, c'est quand y en a plusieurs qu'on a des problèmes."

Entendu à midi sur C+. Propos de Jean blogueur : humoriste !

;-)
La neige en prison ! Libérons les bagnolards !
C'est pas le carnaval, c'est le festival !
Bloqués sur le N118, 8000 "naufragés de la route" ont été hébergés en urgence à Vélizy, dont une bonne partie qui a dormi à même le sol dans le centre commercial.

Selon la police, "il n'y a pas eu de pagaille".

Finalement, c'est comme pour les manifs : les chiffres de la police sont à prendre avec des pincettes ...

PatriceNoDRM
Ils sont incroyables ces gens-là. Ce midi chez E. Lucet, Hortefeux se défend d'avoir sous-évalué la situation, et dit qu'il a pris trois mesures.

J'ai envie de rire. J'ai envie de pleurer. C'est mélangé.

La première mesure qu'a prise Hortefeux...je n'ose vous le dire...c'est...qu'il a donné la consigne aux flics et aux gendarmes de ne pas verbaliser les automobilistes qui ont abandonné leur voiture dans le chaos de cette nuit.

Je crois que je vais aller pleurer un peu en fait.
A force de démanteler les services publics,de ne pas remplacer les départs à la retraite,de ne plus investir dans les équipements au service des français,le pouvoir actuel est responsable de cette situation,comme il le fut en 2003 avec la canicule,dans l'autre sens...
Mais le président a son gros navion,il voyage à grands frais avec son épouse ,sa belle-mère et moult invités...deux Falcon escortent le palais volant présidentiel.Puis il fait des annonces aussi mirifiques que fausses....et pendant ce temps les manants crèvent de froid au bord des principaux axes dont il est responsable mais dont il se fout comme de sa première trottinette...
Le posture ne révèle pas que de l'aveuglement mais surtout du mépris. Certes le ministre ne peut d'un coup de baguette magique résoudre un tel problème ou juguler avec cette même baguette une catastrophe naturelle et les citoyens de plus en plus énervés expriment sans doute trop rapidement leurs exaspérations de tous ordres. Il n'en reste pas moins que la réponse du ministre est éclairante sur l'état d'esprit de ceux qui nous gouvernent et ou ceux qui pensent tenir les manettes dans tous les secteurs clés. Oui "ils méprisent" et n'en contrôlent même plus "leurs éléments de langage" si huilés sur d'autres sujets. Passez "y a rien à voir". Casse toi pauv'con, etc....
Et pendant ce temps-là passent à la trappe beaucoup d'infos:

Un syndicaliste détenu préventivement lors d'une visite de sarkozy dans l'Allier
Vous confirmez DS ce que je me dis souvent: les ministres n'écoutent pas la radio, pas même le 20h de TF1.
Tous les ans c'est la même chose, les gouvernants semblent s'étonner du circuit immuable des saisons : il fait froid en hiver et chaud en été; les medias en remettent une couche et l'on assiste toujours aux mêmes pseudos reportages (routes bloquées, les gens qui râlent, les gamins insouciants qui jouent aux boules de neige au lieu d'aller en cours, les personnes âgées isolées qui-attendent-q'on-vienne-les aider-passque-à-notre-âge-on-peut-plus-bouger...

Quant au gouvernement ça n'a rien d'étonnant, il vit en autarcie. "il n'y a pas de pagaille, tout est sous contrôle, dormez braves gens et allez bosser, on va pas se laisser enquiquiner par des flocons"...
Le Français veut rouler par tout temps, sans prendre la peine de s'informer des conditions météo, et que la route soit sèche et non glissante devant lui - sans quoi il vilipendera pêle-mêle le gouvernement incapable, Météo-France (qu'il ne consulte pas, mais ce n'est pas grave car "ils se trompent tout le temps"), la DDE qui c'est bien connu ne fait jamais rien, la gendarmerie qui n'est pas au ras de sa vitre de voiture (c'est bien le seul cas de figure où l'automobiliste moyen la réclame), les pompiers qui ne sont pas là pour le dorloter alors que comme un imbécile il est parti avec femme et enfants sans couverture, sans nourriture et sans boisson, le maire du bled où il est bloqué parce que les lits de camps déployés où l'on a pu ne sont pas assez moelleux et qu'en plus "on n'est même pas informés"... STOP !!!

Le Français veut être choyé en toute circonstance, materné comme un bébé, mais ne veut pas payer d'impôts, oh le gros mot. Il veut qu'on sale la route avant la neige et partout où il passe, mais il ne veut pas payer pour le sel, pour les saleuses, et pour les employés d'astreinte de nuit. Sait-il seulement combien coûte le salage d'un seul kilomètre d'autoroute ou de RN à 4 voies ? Il y a trop de fonctionnaires, mais pas assez de gendarmes et de policiers aux carrefours les jours de neige. On nous cache tout, on ne nous dit rien, mais les "naufragés de la route" s'épanchent complaisamment sur leur tragique expérience (de quelques heures, une nuit en gros) à longueur d'antennes sur les radios et TV.


Peuple de veaux ! Réveillez-vous un peu, sortez-vous les doigts d'où je pense et bougez-vous un peu les miches au lieu de pleurnicher !
http://www.lepost.fr/article/2010/12/09/2334059_hortefeux-mute-a-la-circulation.html#xtor=RSS-30
Allez, pour la route (lol), un petit commentaire tiré du figaro : Au moment où le ministre de l'intérieur s'était exprimé, il n'y avait effectivement pas de pagaille. Tout c'est considérablement détérioré vers 17-18H et la communication demandant aux automobilistes de ne pas prendre leur véhicules est arrivée plus tard . Désolé pour les anti tout

.................cui.....cui...cui............
En écoutant les témoins de JJ Bourdin sur RMC ( mon côté masochiste ), des braves camionneurs bloqués sur les autoroutes je n'ai jamais entendu ni ceux-ci ni JJB rappeler que les autoroutes sont "privatisées" et que leur entretien devrait être assuré par ces sociétés. Me trompai-je ?
C'est la galère dans les transports ! Les usagers sont pris en otage par les conditions météo ! Inadmissible... Mais que fait le président ?!
Comment pourrait-on passer à côté de l'info du siècle ? "Hier, il a neigé sur Paris". Vingt minutes au 20h de France 2, avec des envoyés spéciaux dans les Yvelines, sur le périf', à Roissy, d'excellents reportages dans lesquels le journaliste, au péril de sa clavicule, demandait, transi, à des passants ce qu'ils redoutaient le plus, et ces passants de répondre : "glisser"... (si, si). Et le midi, on a vu un super reportage qui démontrait, preuves à l'appui, qu'il a neigé aussi à Laval. De la neige à Laval, un 8 décembre !!! On avait pas vu ça depuis... au moins un an. A part ça ? La semaine scolaire de 4 jours remise en cause, après nous avoir bien fait chier et prouvé, experts à l'appui, que c'était génial pour le rythme des gosses, le procès des complices de Pinochet, qui n'ont pas jugé bon de venir, faut surtout pas les obliger les petits pépères, etc. Mais c'est rien tout ça. Le pire, c'est qu'il a neigé sur Paris (et Laval)...
Constat salé (lui) : l'empereur est nu ... alors qu'il neige.
Pas bête cette analyse, ça mérite d'être creusé.
Une ligne jaune sur la transmission des infos vers le haut, et l'édulcoration des rapports ? on va bien trouver une balance ou deux dans la chaîne ...
Je connais certains de ceux qui salent les routes dans ma région, où les chutes de neige sont bien plus fréquentes qu'en Ile de France. Ces employés de la DDE soumis aux critiques des éternels mécontents, de la plupart de ces "naufragés de la route" qui trouvent qu'ils ne travaillent pas assez vite ou qu'ils ne se lèvent pas assez tôt. Je considère, pour ma part, qu'ils font le maximum avec les moyens limités dont ils disposent, en matériel et en effectifs.
Les radios du matin "ricanent", mettent en cause leur hiérarchie jusqu'au plus haut-niveau ? Tant mieux. Ce n'est que justice.
Malgré tout, doit-on parler de catastrophe (DS a écrit catastophe, comme s'il doutait que ça en soit tout à fait une) ?
L'hiver est une saison froide, au cours de laquelle les éléments naturels sont susceptibles de se déchaîner et de causer quelques désagréments au zuzagers. Ceux-ci devraient pouvoir prendre définitivement conscience de cette réalité.
Que révèle ce "il n'y a pas de pagaille", qui rappelle évidemment le "pas de pénurie d'essence" de Borloo, quand la France entière était à sec ? Leur incompétence ? Certes. Mais, davantage que leur incompétence personnelle, leur incompétence structurelle. Qu'est-ce qu'un ministre ? Quelqu'un qui est davantage informé par les rapports de son administration, que par l'écoute de France Info. Or l'administration se couvre. L'administration ne veut pas mécontenter sa hiérarchie.

je vous trouve bien généreux avec nos ministres tout à coup....
nous dire que leur incompétence serait due à leurs services qui ne voudraient pas les fâcher !!
bigre, on ne leur dirait pas tout ??

et moi qui croyais que leur "incompétence" était dictée par Elysée.fr qui exigeait qu'ils se conforment à ce qu'on a appelé des "éléments de langage", novlangue pour le coup lénifiante qui a pour but d'enfumer le peuple en toute circonstance en essayant de lui faire croire que tout va très bien madame la marquise quand le château brûle et, qu'ils gèrent les difficultés grâce au seul activisme du suprême qui réussit à lui tout seul à éteindre le feu !!

perso je suis sûre que nos ministres sont informés mais que leur cerveau a été lavé au kärcher par l'Elysée à leur entrée dans les ministères pour pouvoir y caser le discours des consiglieri, condition sine qua non pour qu'on leur donne les clés !!
Tout à fait hors sujet (mais comme ici il ne neige pas du tout...)
Pourrait-on faire un parallèle entre le traitement du financement de la campagne de Balladur (et peut-être aussi le financement occulte de celle de Sarkozy) et le procès qui est fait en ce moment à Huchon pour sa campagne d'affichage qui risque de lui coûter son poste de président de région ?
J'avais parié sur un édito sur les conditions météo... mais pas sur cette conclusion sur l'inutilité des personnages qui jouent les ministres !
Je remarque au passage que vos collègues, si prompts à tisser des louanges à Brice, ou en tout cas à lui donner la parole pour s'auto-satisfaire, a dû attendre une poche d'air froid pour conchier le même incapable !
Si sa réflexion sur les Auvergnats ne l'a pas fait "tomber", peut-être son affirmation "il n'y a pas de pagaille" le ferait ? Croisons les doigts, sortons nos aiguilles et nos poupées à jeter des sorts...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.