15
Commentaires

Campagne Orange pour la 4G : "ce n'est pas du publi-rédactionnel" (c'est pire)

On connaissait le publi-rédactionnel : ces encarts placés dans les journaux, rédigés par une marque et indiqués comme tels. Une gigantesque opération publicitaire d’Orange pour ses offres 4G, intitulée "M4GIC Noël" met en lumière une pratique qui ringardise le publi-rédac : le "native advertising" (multi-media qui plus est). Faux articles, fausses émissions, vrais-faux tweets : au secours ! Enquête (réalisée conjointement avec nos confrères de PCINpact).

Derniers commentaires

Quand j'ai lu ça : "En décembre on commence la diffusion d’une web-série M4GIC réalisée par Alexandre Astier"

J'ai poussé un profond soupir, je ne sais pourquoi.
Sur le site de "20 minutes", il y avait une news avec pour titre "Un homme pris pour une météorite !", l'article était écrit avec la charte graphique de "20 minutes" et insérer dans la page d’accueil comme n'importe quelle news. J'ai cliqué et c'est en lisant la news que j'ai d'abord cru que c'était une blague style 1er avril et ensuite je me suis aperçu que c'était une publicité.

Ce n'est pas la première fois que j'éprouve cet effet de croire à une information (même insolite) et ensuite de comprendre que c'est de la publicité, c'est l'affaire de quelques secondes mais ce n'est jamais immédiat.

Le cas le plus frappant que j'ai en mémoire est le suivant : en écoutant la radio Europe1 le matin, il y a un moment où une animatrice lit un message publicitaire et sans annoncer que c'est une publicité enchaîne sur les titres du journal, à charge pour les auditeurs de faire la différence. Je suis persuadé qu'il y a une étude quelque part qui montre que l'association animatrice-informations peut être exploiter en animatrice-publicité, surtout pour une radio où la voix est bien sur primordiale.
"M4GIC serait donc un sujet "porteur", incontournable pour n'importe quel site attrape-clics ? Pas sûr. Les deux dernières vidéos sur ce thème du compte Youtube Orange France comptent actuellement 3600 et 480 vues après une semaine, malgré le matraquage ; on est donc (très) loin d’un phénomène viral. On notera au passage que le site de l'opération renvoie sur Youtube plutôt que Dailymotion, pourtant propriété d'Orange. "

Il faudrait qu'@si stoppe cette fixette sur les "vues" comme étant un indicateur précis, déjà, concernant ces pubs précisément, notamment Dailymotion: rien que le fait d'ouvrir une page, la plupart du temps, fait démarrer une vidéo de pub avant qu'on puisse cliquer "accès direct à Dailymotion"; et sur Youtube, il suffit de cliquer et de regarder quelques secondes, même en cliquant par erreur ou suite à un lien externe, pour être décompté comme une "vue".

Merci pour le reste de l'article néanmoins.
"intégrés sur le site comme n’importe quel autre (vrai) article.".
Laissez-vous entendre qu'il y aurait de (vrais) articles sur le site ?
Le jeu est de deviner la prochaine étape dans les innovations marketing de catégorie brouillage des lignes : un 20h spécial BMW ? Des profs sponsorisés par H&M dans les écoles ? Un parti politique Spécial K de Kellog's ?
Excellent papier. J'ai hâte de voir comment LIbé va nous emballer sa "der" en mode publi pour Orange. Je n'ose imaginer que la situation économique du journal affecte le rapport de force entre la rédaction et la régie pub de mon quotidien préféré. Mais...
Ce genre de papier dénigrant le progrès va dans le sens du pessimisme ambiant, qui sape la nécessaire foi en la science sans laquelle aucune foi en la science n'est possible.
Si je comprends bien, puisque cette 4G est tellement rapide que pour @M4GICNoel aujourd’hui est déjà demain, les gens non équipés de cette merveille recevront après-demain un message que le 4noëliste aura envoyé avant-hier... Quel progrès....... !!!!.
Euh, pas sûr d'avoir tout compris sur la fin. Le "portrait" dans Libé a été co-écrit par un journaliste pigiste, mais ce n'est pas quelqu'un qui travaille pour Libé, c'est ça?
OUI ? heu...bof !
message annulé...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.