Campagne Orange pour la 4G : "ce n'est pas du publi-rédactionnel" (c'est pire)
enquête

Campagne Orange pour la 4G : "ce n'est pas du publi-rédactionnel" (c'est pire)

Faux articles et fausses émissions sur France Télé, Libé, Melty, etc

Réservé à nos abonné.e.s
On connaissait le publi-rédactionnel : ces encarts placés dans les journaux, rédigés par une marque et indiqués comme tels. Une gigantesque opération publicitaire d’Orange pour ses offres 4G, intitulée "M4GIC Noël" met en lumière une pratique qui ringardise le publi-rédac : le "native advertising" (multi-media qui plus est). Faux articles, fausses émissions, vrais-faux tweets : au secours ! Enquête (réalisée conjointement avec nos confrères de PCINpact).

Orange, troisième plus gros annonceur de France, a décidé de frapper (très) fort avec son opération M4GIC Noël pour promouvoir ses offres 4G. Un personnage haut en couleur (campé par le comédien-humoriste Sylvain Quimène alias Gunther Love sur Canal+), un site dédié, des spots TV, des comptes sur les réseaux sociaux : l'opération M4GIC est sur tous les fronts. Surtout, la marque joue à fond la carte du "native advertising", procédé qui "vise à intégrer un contenu éditorialisé, sponsorisé par l’annonceur, prenant la forme et le ton du support sur lequel il apparaît" (selon Lagard&egrave...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.