6
Commentaires

Call of Duty : les héritiers Savimbi attaquent

C'est une première en France. Trois des enfants de l'ancien chef rebelle angolais Jonas Savimbi, ont attaqué en diffamation la filiale française de l'éditeur américain du jeu de guerre Call of Duty, estimant que leur père y apparaissait comme un "barbare". Ils réclament un million d'euros de dommages et intérêts et le retrait du jeu. Les juges civils examineront l'affaire le 3 février. En attendant le verdict, @si est allé voir à quoi ressemble vraiment Savimbi en 3D.

Derniers commentaires

J'imagine que si mr Hollande était étranglé dans un jeu vidéo la demande serait aussi rejetée par un juge...

Bien que eux leur truc c'est plutôt la décapitation comme leurs grands amis d'Arabie saoudite.

Cela pourrait donner des idées à certains concepteurs de jeux de l'EI !
Un « gros bêtasson qui va tuer tout le monde », déplore leur avocate.

Elle parle de Valls ou de Hollande?
J'attends la version "Call of Duty: Syrian nightmare.". Le boucher de Damas vs les égorgeurs de l'EI. Tout un programme...
L'occasion d'un peu de finesse. Le test du dit black ops par dr Loser, de Nofrag:
https://www.youtube.com/watch?v=yuAi-9nRlPg
Si vous aimez Mozinor, ça devrait vous amuser. Sinon, non.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.