6
Commentaires

Caisses noires de l'UIMM : partis politiques et syndicats restent dans la ligne de mire

Il y a un an ...

Derniers commentaires

Merci pour ce suivi... même si ça n'a pas l'air de franchement bouger !
Attendons 3 mois ;)
http://eco.rue89.com/2009/01/18/affaire-uimm-laurence-parisot-savait

"En clair, Parisot aurait su qu'une caisse noire alimentait à la fois les syndicats, certains politiques, journalistes, chercheurs. Tout ce qui sert à « fluidifier le dialogue social », pour reprendre l'expression de DGS."

et quid des journalistes arrosés ? Il ne doit pas y en avoir des masses, ça doit pas être très compliqué d'enquêter...

D'autre part, les sommes n'ont pas été déclarées au fisc par les bénéficiaires, ça peut-être une source d'enquête et de mise en cause...
Enfin, il suffirait de mettre DGS dans une cellule normale d'une prison française quelques temps, il finirait par parler... Ou alors, confier l'enquête à Jean-Marc Rouillan...
Très bon suivi de l'affaire, merci.

Mais le suivi n'est rien comparé au superbe panier de crabes que voilà... Combien d'années avant un règlement " à l'amiable " entre les parties ? ( qui n'en font d'ailleurs qu'une apparemment ).
Je ne peux plus voir Laurence Parisot, ça en devient épidermique. Ses postures offensées sont insupportables. Elle savait et elle a couvert ? Elle dégage. Elle ne savait pas ? Incompétente, elle dégage.

On est bien curieux de savoir qui est cet " homme politique ambitieux ", ou " ce ministre en poste ", mais ça n'amènera pas grand chose, tant les collusions sont importantes... Et le juge d'instruction ? Sarko style : " Allez dehors, le fouineur, on t'a assez entendu."
Après tout, ces gens-là ne font que gérer l'UNEDIC, c'est pas grand-chose... Il ferait beau voir que des chômeurs protestent en temps de crise ( mondiale ).

On devrait se la faire à l'américaine : 100 ans de ballon pour tout le monde, blocage des comptes et pis c'est tout ( copyright P.Lucas )
Je suis très énervé. j'y reviendrais :-)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.