33
Commentaires

Brel en matinales

Commentaires préférés des abonnés

Chez ces gens là, Monsieur on peaufine, on remanie, on boit du glyphosate jusqu'à 63 ans, voire plus, en soupirant Yeh Men pour la punktitude! 

Sonnez donc grand frère! 

Sonnez!

Comment ça :  "ou de soeurs (plus rarement)." ??? mon jeune frère m'a dit :" je sais pourquoi BREL est mort : c'est parce qu’il ne t'a pas rencontrée !"

Ils feraient mieux de laisser tomber, avec leurs hommages à la noix. Comme vous dites, juste une de ses chansons, entière pas coupée, ce serait déjà énorme. Ceux qui le connaissent encore, et aiment ses chansons, n'en ont pas besoin. Les autres pourr(...)

Derniers commentaires

Brel un macho, éructant, avec peu de respect pour les femmes et bcp de plainte , p'ov choux .. Ne me quitte pas, meme si je suis un con qui baise mal, et sans originalité (a verifier mais vu son machime ...),  et  j'oublie que tu as un cervaux, et que tu preferes comme tout les humains qu'on lui parle ... 


 Le 9 Octobre 2015 décédait Lény Escudéro . 


 Il composa notamment cette chanson en hommage à son père :


Vivre pour des idées


 

Comment ça :  "ou de soeurs (plus rarement)." ??? mon jeune frère m'a dit :" je sais pourquoi BREL est mort : c'est parce qu’il ne t'a pas rencontrée !"

Bel hommage du petit frère!

Madeleine ( ? ) Regain ?

Non Daniel, t'es pas tout seul...

Chez ces gens là, Monsieur on peaufine, on remanie, on boit du glyphosate jusqu'à 63 ans, voire plus, en soupirant Yeh Men pour la punktitude! 

Sonnez donc grand frère! 

Sonnez!

Ils feraient mieux de laisser tomber, avec leurs hommages à la noix. Comme vous dites, juste une de ses chansons, entière pas coupée, ce serait déjà énorme. Ceux qui le connaissent encore, et aiment ses chansons, n'en ont pas besoin. Les autres pourraient ainsi s'en faire une petite idée, en passant, mais pas trop déformée du coup. Et ceux qui ne l'aiment pas, ou plus comme Hannah, pourraient l'oublier aussitôt. Pas besoin de se sentir obligé. J'aime bien votre premier paragraphe, Daniel. C'est exactement ça. Merci. (On pourrait en dire autant pour Brassens, Ferré, Ferrat, d'ailleurs. Eux non plus ne se révèrent pas en bande).

Je vais au devant de critiques et même de condamnations.

Mais, pour moi, Brel s'évanouit doucement et même s'éteint.

Alors que Brassens continue d'éclairer et même d'illuminer.

Merci.


Je lis : "Pour apprendre que Brel a un ADN punk, c'est là"


Bof...


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.