13
Commentaires

Brave, le navigateur qui veut remplacer (plutôt que bloquer) les pubs

Et si au lieu de bloquer complètement la publicité en ligne, l'internaute pouvait choisir d'en afficher certaines, peu intrusives, et se rémunérer (un peu) au passage ? C'est la promesse d'un nouveau navigateur, Brave, lancé par un ancien fondateur de la Fondation Mozilla. Un logiciel qui veut donc remplacer les pubs des sites que vous visitez... sans qu'on sache vraiment par quoi il veut les remplacer.

Derniers commentaires

La publicité, on ne peut la bloquer que dans l'univers numérique. C'est déjà ça, mais ça reste insuffisant. Surtout, surtout, on ne peut pas refuser de la payer.
Le système pensé autour de ce navigateur paraît vraiment douteux et bancal. Cela dit, il a le mérite de proposer un système alternatif au presque-monopole de Google.

Car ne nous y trompons pas : la publicité parviendra toujours jusqu'à nous. Les logiciels bloqueurs de publicités sont très efficaces pour empêcher la réclame d'être gênante, intrusive, mais ils ne parviennent pas à l'abolir totalement pour autant.

Google est un des grands gagnants de nos combats (légitimes) contre les publicités. Privilégiant les systèmes promotionnels peu envahissants mais très ciblés, bien positionnés et très bien rémunérés, cette société a su opter pour un système qui lui garantira, à terme, l'essentiel des revenus publicitaires. A-t-on envie de céder, une fois de plus, face à une telle hégémonie ?
L’ancien co-fondateur de Mozilla, Brendan Eich (qui a quitté la fondation suite à une controverse liée à son opposition au mariage homosexuel)

Et avec son brave truc, on pourrait insérer des liens ves les sites LGBT ?

Ceci dit, cela ressemble à un brave piège à gogos.
Refiler du flouze à l'utilisateur qui conserve des pubs "saines", c'est le pousser à conserver le plus de pubs possible.

Le brave Brendan !
Pourriez-vous nous faire une brave capture d'écran avec une pub "saine" ?
Adblock c'est très bien , pas la peine de pub. Aucune pub n'est vertueuse, et j'aimerai un adblock pour iPad .
A #nuitdebout samedi , il y avait une conf sur l'information avec L Mauduit et une proposition a émergé du public (par les femmes), de faire une caisse commune pour le paiement de sites, de presse, d'info, qui serait abondé par ceux qui ont des sous, mais ouverte a tous et toutes. LEs services publiques n'en sont plus, se sont les service apres vente du patronat et payer pour que ces assistés restent au pouvoir , ça donne envie de vomir. Arrêtons de payer la redevance en éteignant la TV et en rendant nos décodeurs aux fournisseurs, ça c'est simple.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.