46
Commentaires

Bouteilles, coq mort et vendetta

O fidélité à une belle amitié maritime.

Derniers commentaires

Siné, dans son premier numéro qui va sortir en kiosque le 10 septembre, il faudrait qu'il pense à rappeler que, lorsque sa maison a sauté en Corse (2 janvier 2003), le ministre de l'Intérieur était un certain Sarko… et que personne n'a été sanctionné.
Bravo, les Corses! Continuez votre combat. Nous avons vu ce qu'est devenue la Côte d'Azur. Elle était belle autrefois.
Ne tenez aucun compte des clichés ressassés sur les insulaires. Ils sont le fait d'ignares ou d'inconséquents. Sans intérêt, sans importance.

DIO VI SALVE
Quand même, honnêtement, il fallait bien à un moment donné mettre le hola aux actes odieux de cette horde hirsute et hagarde d'indépendantistes !
Sinon, qui sait jusqu'où ils auraient pu aller ?
Cette fois-ci, ils ont simplement déféqué ; la prochaine fois, ils auraient carrément chié, moi je vous le dis!
Alors, même si on peut avoir de la sympathie pour une personnalité connue (Dominique Rossi est le petit-fils de Tino), on doit se féliciter de la fermeté de la ministre de l'Intérieur!
Et le symbole du coq dans la piscine (c'est encore pire s'il était en plâtre, il ne pouvait même pas se défendre), j'imagine que çà dû être insupportable au Président, lui qui avait été nommé - et il en était très fier - "Coq U" d'honneur de l'année 2006 !
sur le blog d'Apathie hier, il laisse clairement transparaitre que l'affaire corse sent le pâté mais dans sa chronique au grand journal le même jour, il émet l'hypothèse que le remplacement du coordinateur pourrait être le prélude à une reprise en main de la sécurité en Corse!!!

proprement hallucinant...
Il y a presque aussi intolérable que cette affaire, c'est la réponse de Fillon à ce propos : le gouvernement "ne rend pas de comptes sur ces questions", à savoir la nomination des fonctionnaires. Ah ? Existerait-il un domaine réservé au gouvernement, dans lequel il aurait loisir de faire tout ce qu'il veut sans ne devoir aucune explication à personne ?
A Athènes dans la Grèce ancienne, à la fin de leur charge, les magistrats devaient passer devant une assemblée pour défendre leur bilan. Rendre des comptes était juste un des piliers de la démocratie.

Rappelons-nous, allez, pas si loin que ça, l'ère Chirac, aurions-nous accepté cette phrase, n'aurait-elle pas provoqué un scandale à elle seule ? Seulement, de l'eau a coulé sous les ponts, et nous en avons déjà vu tellement d'autres depuis un fâcheux mai 2007.

Comme d'habitude, une actualité va chasser celle-ci, et rien n'aura changé, sinon dans l'esprit de chaque Français, la représentation de la démocratie qui aura encore une fois insidieusement pâli.
La déposition de Clavier ne mentionnant ni défécation, ni urine, on peut conclure que Messieurs Darcos et de Rocca Serra, hauts fonctionnaires de l'Etat Français, ont menti en toute connaissance de cause.

Dommage qu'il n'y ait pas une procédure d'Impeachment en France !! On pourrait faire un sacré ménage...
Comme d'habitude quand il s'agit de la Corse tout le monde peut se laisser aller !
En réalité comme le journaliste de Radio France l'a précisé -il était présent- personne n'a déféqué dans les jardins ni commis quoique ce soit de répréhensible.
Mais bon ça fait tellement plaisir de se défouler sur les Corses.
Par contre jusqu'à preuve du contaire, je n'ai entendu nuille part évoquer le motif de la manifestation.Manifestation qui n'était pas uniquement constitué de nationalistes mais aussi d'écologistes; et pour cause .....
Que chacun se pose des questions sur le fond du dossier, à savoir le bétonnage illicite de la Corse aves les soutiens gouvernementaux.
Pour cela il faudrait creuser un tout petit peu le dossier et se référer aux derniers procès qui concernaient Ségala and cie et Clavier (tiens Clavier comme c'est étrange !)
Ces messieurs souhaitaient construire leur petit paradis sur le site protégé de Caza longua, ils ont fini par perdre mais au bout de combien de temps !!!!
C'est ce que Jane évoque ci -dessus.
Cherchez un peu et vous trouverez.
Le Canard avait dénoncé plusieurs fois il y a quelques années, les manoeuvres de Christine Okrent pour acquérir un terrain (ou une maison ?) en Corse alors que la construction était interdite à l'endroit visé (j'ai des infos un peu vagues car cette information est lointaine). Elle avait manoeuvrée politiquement ... etc. Cela serait intéressant de retrouver cela.
Les corses, et pas seulement les indépendantistes, sont exaspérés par cette "colonisation résidentielle", obtenue généralement par le biais de soutiens politiques.

PS. Très malin DS le lien vers le dossier Asko.
Très bon article, monsieur Schneidermann.
J'aime bien ce style de la substance bien placée.
c'esr la loi du talion : la peau d'un poulet (mort) contre la peau d'un autre.
Je ne comprends pas pourquoi la France n'organise pas un référendum en corse pour savoir une bonne fois pour toute si cette région veut son indépendance?

Quand il s'agit de se mêler des affaires d'autrui, que ce soit au Caucase, au Sahara occidental, ou au Timor, là elle veut être sur le premier plan et pour l'indépendance, mais quand on parle de la France et d'un département qui essuie régulièrement des attentats, on fait la politique de l'autruche???
BRAVO ET MERCI A MONSIEUR DANIEL S.
Cher Daniel,

Je vais finir par croire que vous avez un compte personnel à régler avec Asko.
Juste avant le coup du Fouquet's ce bon Askolovitch (bien envoyé) a dit : "Le chef de l'état n'a pas toujours le sens de l'humour... et ça pourrait lui jouer un mauvais tour !"

Selon l'expression "Les rats quittent le navire !"

Il est vrai que la perspective d'un gigantesque naufrage se précise...

Cette histoire qui a assez peu d'intérêt par elle même ne serait-elle pas une goutte d'eau, celle-là même dont la fonction est de faire déborder le vase...

Seigneur ! Chez Morandini on est en train de rappeler que le plasticage de la maison de Siné en Corse n'a pas donné lieu à la révocation du responsable de la sécurité de l'île, pourtant Sarkozy était ministre de l'intérieur, comme c'est étrange !

Enfin nous sommes priés de noter qu'Europe 1 est passée dans l'opposition (le temps que L'Elysée fasse le ménage)...

Ce qui est tout de même assez divertissant !

***
Si pour un caca et un coq dans la piscine (ça a fait sonner l'alarme anti-noyade au fait?), le préfet démissionne, que n'ont-il mis une bombe comme d'habitude. Si on applique la loi des proportions entre les causes et les effets, c'est carrément Sarkozy qui aurait dû démissionner!
Allez, une petite devinette.

L'un des deux gars sur la photo a tenté d'incarner Napoléon dans une super-production télévisuelle financée par le service public. Le résultat ne fut pas vraiment crédible.
Lequel ?
Chapeaux bas , Mister Schneidermann : quel talent !
J'attend la prochaine explication de texte à venir où on nous expliquera qu'il ne s'agit pas d'une affaire d'état, mais d'une affaire de l'état :)
On l'a tous fait ça, ado... et à chaque fois, ça faisait partir un policier ?
précision importante: c'est l'élysée qui a appelé clavier (et non l'inverse)...
on est rassuré!!

et l'image de Fillon disant qu'il n'a pas de compte à rendre est "mortelle"...
eh bien moi je dis que si Clavier avait eu les moyens de se payer des WC à l'intérieur de sa villa, comme tout l'monde, les indépendantistes auraient pu déféquer dans les "commodités" et on en serait pas là aujourjourd'hui................
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.