26
Commentaires

Borloo, et le méga-ricanement de Fogielkabbach

C'est un méga-ricanement, abondant, sans risque de pénurie

Derniers commentaires

Je pense qu'encore une fois, il s'agit d'un tour de "magick", si total ferme des raffineries aujourd'hui (et il n'est pas le seul, shell au canada; chevron aux usa, exxon a rotterdam etc, etc ... il suffit de faire quelques recherche gogol pour s'en rendre compte) c'est que tout ces pétroliers commençent a fermer leurs "usines" pour une simple et bonne raison est que la production de pétrole décroit, et ce n'est absolument pas pour une question de consommation en baisse en rapport avec un soucis écologique quelle vaste fumisterie, comme par hasard quelques mois après les grenelles et copenhague, pof les raffineries ferment, commes si ces choses là se décidaient en si peu de temps, les programmes des pétroliers sont établis sur 5 à 10 ans, il est avéré que les chiffres d'exploitation de beaucoup de pays de l'opep sont gonflés, aussi bien en stock qu'en réserve naturelles. Y'a moins de pétrole et y'en aura de moins en moins, total le sait et s'y prépare, les autres aussi. Pour étayer mes dires je vous renvoie vers un documentaire intitulé "crude impact" (http://www.imdb.com/title/tt0932519/) de 2006 qui nous annoncait ce qui commence a arriver et que vous trouverez aisement en torrent ou sur les mules.
Oui, et quand on vit ça depuis vingt ans, des convictions mal perçues par les autres, puis peu à peu le grand public, les médias et les politiques qui vous rejoignent, on croit que ça y est, qu'on va enfin pouvoir parler sérieusement d'une réorganisation du système, la contre-révolution se met en branle, les vieux lobbies conservateurs se réveillent, et tout est par terre. Re-belote et dix de der.


http://anthropia.blogg.org
Daniel, vous vous emportez en disant que le Giec "en a rajouté pour emporter la conviction". Ce n'est pas du tout l'axe de défense des scientifiques. Si ces derniers ne contestent pas quelques erreurs (comme l'admet ici Borloo), ils nient absolument en avoir "rajouté".
Sur le fond, cher Daniel, je vous suis sans réserve. En ces lieux, ceci dit, pas besoin d'en rajouter dans l'approbation vous êtes déjà bien servi. Je vais donc me permettre une petite réserve sur la forme: "immonde" était-il bien nécessaire?

Je le relève parce que je suis un peu las de ce mauvais théâtre de l'indignation surjouée qui pollue partout le débat. Immonde, immonde ... la bête immonde, tout ça .... C'est du vocabulaire de procureur stalinien ou de grand inquisiteur. Ce n'est pas du ASI.
Ce ricanement, il dit aussi la revanche de celui qui a du courber la tête, courber l'échine devant la mode, le discours ambiant, sans y croire, en y étant viscéralement opposé mais en étant tellement lâche qu'il l'a porté.
C'est le ricanement de la lâcheté revancharde !
Les projets de nouvelles raffineries en Europe sont quasiment nuls pour les années à venir. Total comme les autres pétroliers se focalise sur des nouvelles raffineries dans les pays producteurs avec Jubail en Arabie Saoudite ou pour renforcer ses positions aux USA à Port Arthur (les 30% des investissements que Total affecte à la construction de nouvelles raffineries sont uniquement dédiés à ces 2 raffineries), avec un retour sur investissement attendu élevé.

En d'autres termes, Total délocalise, ça ne s'appelle pas autrement!!

Un exemple d'article sur le sujet parmi tant d'autres sur la stratégie de Total.

http://energie.sia-conseil.com/20090304-quelles-perspectives-a-court-terme-pour-le-secteur-du-raffinage/
Ça fait tellement de bien de voir écrit Noir sur Blanc ce qu'on s'escrime à dire depuis des lustres (et qui provoque la plupart du temps des gentils ricanements...).

Merci Daniel !!!!!!
C'est un méga-ricanement, abondant, sans risque de pénurie, qui accueille Jean-Louis Borloo sur Europe 1. ...

Sur Europe1 on ricane, sur France-Culture on glousse ; qu'est-ce qu'ils mettent tous dans leur café ? Tiens, c'est l'heure du mien. ;)
Dire que "les mauvais chiffres" de Total sont dus au Grenelle de l'environnement, cette ridicule pantalonnade, je trouve ça honteux... Evidemment, ça vient d'Elcabot et de la hyène, mais tout de même... Qui y croit encore, à la parole de ces rigolos bien en cour ? A croire que tout est bon pour justifier les délocalisations...

Rappelons que les bénéfices de Total en 2008 se sont élevés à 13,9 milliards d'euros, et quelque chose comme 8 ou 9 milliards "seulement" en 2009, malgré la crise.

Le gouvernement continue ses effets de manche et Estrosi agite ses petits bras vengeurs, mais il quand même dit la semaine dernière qu'il ne pouvait contraindre Total à quoi que ce soit... Pas étonnant que les ouvriers soient méfiants.
Tant que la France (donc les industriels, les banquiers, les gouvernements successifs) ne comprendra pas que nous allons devoir faire un virage à 180° sur le plan écologique (donc économique, industriel, etc... puisque tout est mêlé), on aura des Elkabot et des Fontcniel qui gueuleront avec la meute médiatique...
Le tout bagnole, c'est fini... mais la France continue de produire des bagnoles, qui fonctionnent avec du pétrole. Pas de bol, les Japonais avaient fait des voitures hybrides dont certaines sont rappelées par le fabriquant pour défauts de construction... Voilà qui va encore dans le sens des réac/vieux-cons/passéistes du genre Elkabot/Vogiel. Ils s'en fichent, eux, ils ont les taxis remboursés par la boîte, la voiture de service et Elkabot certainement la voiture avec chauffeur.
Une fois de plus, les personnes qui informent cette pauvre France ne sont en aucun point concernées par les restrictions budgétaires, le recul de l'âge de la retraite (Elkabot devrait l'être depuis longtemps... et ça nous ferait du bien), l'endettement excessif, la pollution, la maladie, la France des invisibles (comme dit le médiateur de la République), les immigrés, l'école publique qui bat de l'aile, les migrants climatologiques, etc. Ils s'en tapent le coquillard. Du moment qu'ils peuvent vivre leur petite vie de stars des media tranquillou... ils vont continuer à être du côté du plus fort, des plus riches, quitte à aller dans le mur.
Pourtant, le mur est énorme, et il va faire très mal.
Quel crétin cet Elkabbach : "Alors monsieur Borloo, l'écologie ça veut dire moins de pétrole donc moins de raffinerie donc le chômage c'est de votre faute !". Vous avez tout faux pauvre fou. La production déclinera toute seule comme une grande nous plongeant dans une merde noire ! Le problème avec les gens comme vous c'est que l'on se demande si vous êtes seulement fou ou malhonnête. J'ai ma petite idée...
Je n'en revenais pas de voir comment ElKabach parlait à Borlou, c'était vraiment indécent et presque pire que Marco avec Brian--je-m-auto-flagelle-Jouber.

De quoi rendre Borloo vraiment sympathique !
Je pense que Elkabach doit sentir le vent tourner et il devine que
Bling Bling et sa "dream team à la c.." va bientôt dégager car le peuple
n'en peux plus !! Aussi Elkabach commence déjà à retourner sa veste ,
regardez il a déjà retiré une manche .
Quand à la hiène de Foggiel , lui je le voit bien "pendu à un croc de boucher" !
Evidence Bling Bling !!!
Voilà que vous jouez les Cassandre maintenant ! Vous avez peut-être raison en ce qui concerne la mise à mort de l'écologie en France, après Badinter, la Presse, mais les écologistes sont habitués à ce genre de combat ; ça fait un certain temps qu'ils sont en butte à l'arrogance de tous ceux pour qui seul compte le profit.

Je crois qu'on peut leur faire confiance : ils ne vont pas en rester là, le combat continue. :)
Alors que la conscience écologique avait (enfin) réussi à faire une percée dans les esprits, on est en train de se prendre une sacrée lame de fond en réaction visant à la réduire en bouillie.

Première étape : le marketing récupère l'écologie pour en faire un tube de dentifrice comme un autre. Deuxième étape : on lobbyise à mort pour finir par faire passer les scientifiques (les sérieux, pas les Allègre) pour des charlots, et en faire passer d'autres (les Allègre, pas les sérieux) comme recevables. Troisième étape : culpabilisation massive sur le mode "voyez avec votre écologie à la noix vous mettez l'économie à mal et faites perdre des emplois, honte à vous" !

Évidemment, c'est une tartufferie, parce que l'économie s'est toute seule mise à mal comme une grande, via les mécanismes délirants - et irrémédiables - des marchés libérés en concurrence, l'écologie n'y est pour rien. Mais que voulez-vous, l'écologie, dans sa substance même, est une critique radicale contre l'idéologie libérale dominante et l"'épanouissement individuel", et ça, n'est-ce pas, c'est impardonnable, et pour ça il faut qu'elle meure.

Hé ben on n'est pas sorti de l'auberge.
Mais c'est que les deux zozos nous rendraient presque Borloo sympathique !

N'empêche que, si on fait un demi-tour sur les économies d'énergie etc, ça va être "après moi le déluge" !
Enfin, les sophistes de l'environnement YA Bertrand, Hulot, Al Gore, Duflot ... tombent de leur suffisance intolérable. Car une chose est sur, c'est que Elkabacch n'a pas besoin d'expert pour sentir le vent tourner. Et ça c'est un signe qui ne trompe pas.
Je voudrais relativiser les "préoccupations environnementales" qui ont conduit à la baisse de consommations.
Il y a d'abord eu une baisse des km parcourus suite à la forte hausse du prix des carburants de l'été 2008, qui a semble-t-il enclenché un mouvement de fond (après tout on ne vit pas plus mal en roulant un peu moins...)

Il y a ensuite eu les différentes aides à l'automobile (vignette écologique, prime à la casse, 1700€ au maxi, renforcés par les rabais des constructeurs) qui font que de nombreux véhicules plus ou moins anciens (certains sont en très bon état, vive l'alibi écologique !) ont été remplacés par de petites voitures consommant peu, voire très peu.

S'agit-il réellement de "préoccupations environnementales", ou d'un effet d'aubaine sans embryon de conscience écologique ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.