50
Commentaires

Boris Johnson, un événement alien

Commentaires préférés des abonnés

Le convictions de BoJo sur le changement climatique n'ont aucune importance. Pour la bonne et simple raison que BoJo n'a pas de convictions. Ou plutôt, il s'en fout. Le seul truc important pour lui, c'est d'avoir le pouvoir, par n'importe quel moyen.

(...)

Je voudrai juste rebondir vite fait sur le « climato-scepticisme » ou pas de tel ou tel homme politique.


Franchement, j’ai envie de sortir un gros « quelle importance » qui tache.


Non parce que les soit disant « gentils » (genre au hasard notre Jupiter(...)

Est-ce qu'un canapé est l'endroit le plus approprié pour boire du vin rouge ?

Est-ce que se biturer chez soi et alerter les voisins par ses cris, comme le dernier des pochetrons, est digne d'un futur premier ministre ? Fût-il celui d'une nation en ple(...)

Derniers commentaires

petit chat cherche locuteur

bisous je t'aime surprise

sigourney ou never land


je fais les titres

à vos pupitres

DS confond tout. L'ouverture du monde sur lui-même et la facilitation voire l'incitation à l'excès de la circulation des biens et des personnes, ne sont plus des champs d'opinion. Ce sont des valeurs (actuelles).

Il doit me manquer quelques neurones, et quelques diplômes car je n'ai rien compris de cet article

des nouvelles des "patriotes"  transalpins ( entre autre )

ok, il est pro européen, anti brexit et parfois de mauvaise fois, mais parce que son accent quand il parle Français est ce qu'il y de plus cool dans toute la galaxie : siouplait invitez Alex Taylor    

Godless, le correspondant du Monde a Londres est excellent. LOL, comme on dit en Angleterre. Excellent donc, un journaliste qui caricature a l outrance le Brexit ? excellent donc un correspondant qui fait croire depuis des mois a ses lecteurs francais qu un deuxieme referendum est possible, alors que n importe quel anglais normalement constitue sait que cela n est pas probable ? et enfin, excellent un correspondant qui avait affirme haut et fort lors de la signature du premier accord par May que ce dernier etait une victoire et que cette dame etait vraiment "exceptionelle" (on a vu la suite...)? Je suis "remain" mais il me semble que le role d un journaliste n est pas "de prendre ses reves pour des realites" et de respecter tout le monde. Le Monde sur le brexit, comme sur l Ukraine, n est pas un journal de reference car il biaise la realite. Le Guardian est anti brexit mais ses reportages sont honnetes. La preuve avec, comme vous le dites, les publications de Bernard sur Bojo. Non, desole, mais Mr Bernard n est pas excellent, loin de là meme. Bref, il se veut peut etre au niveau des papiers du Guardian, mais, il ne l est pas. En France, il faut lire les papiers de Mediapart sur le Brexit pour avoir une vision honnete des choses. Certainement pas ceux du soi disant quotidien de reference.

Avec les "Ubu Roi" au pouvoir partout :


Tous aux abris de jardin !


Certains "Ubu Roi" prêtent à rire mais ils sont aussi pervers et dangereux que les  "Ubu Roi" parés de sérieux.


Une presse d'opinion bêlante-même pour éplucher les patates- c'est mieux que de lire l'annuaire téléphonique.


N.B Buzz : regardez la TV la nuit du 19 au 20 juillet, on ne sait jamais ...





Je ne pense pas que les électeurs britanniques porteraient Johnson au pouvoir en cas d'élections législatives, vu la popularité de son parti: il est peu probable que celui-ci obtiendrait la majorité.
Par ailleurs, l'autre inquiétude ces jours-ci est la véléité de Johnson de recourir à une "suspension" du Parlement, ce qui déclencherait une crise constitutionnelle majeure.

Finalement, la question importante, c'est pas ce que pense Boris, mais de savoir s'il pourra gouverner. La majorite de May tenait "by the skin of her teeth", mais elle tentait au moins des grands ecarts pour menager les differents bouts de sa coalition.

Johnson est une figure ultra-clivante. Je vois pas trop ce qu'il pourra faire avec une coalition aussi instable.

Cet article du Guardian va dans ce sens

https://www.theguardian.com/commentisfree/2019/jul/09/britain-general-election-reboot-brexit-boris-johnson-theresa-may

"C'est l'espèce tout entière qui court joyeusement à sa perte, pas seulement ses représentants "


L'idée même qu'un Boris Johnson soit arrivé là où il est, c'est comme si Falstaff était devenu roi

L'heure est venue de fermer la boutique

Seule une catastrophe pourra nous sauver

Le convictions de BoJo sur le changement climatique n'ont aucune importance. Pour la bonne et simple raison que BoJo n'a pas de convictions. Ou plutôt, il s'en fout. Le seul truc important pour lui, c'est d'avoir le pouvoir, par n'importe quel moyen.

Vous vous souvenez de Sarkozy, ben c'est pareil. Johnson est le même genre de prêt-a-tout. Il sera raciste demain pour avoir les voix des racistes, ecologiste pour avoir les voix des ecolos, anti-ecologiste pour avoir les voix des anti-ecolos, et ainsi de suite, et tout en meme temps.

Je voudrai juste rebondir vite fait sur le « climato-scepticisme » ou pas de tel ou tel homme politique.


Franchement, j’ai envie de sortir un gros « quelle importance » qui tache.


Non parce que les soit disant « gentils » (genre au hasard notre Jupiter national), qu’est-ce qu’ils ont fait contre la crise écologique ? Tchiboulos, peaud’zob, nada.


Attention, ne pas nier l’évidence c’est bien, mais si ceux qui la nient font au final la même politique (en tout cas au regard de l’écologie) que ceux qui ne la nient pas, ALORS QUELLE IMPORTANCE ?


Ce n’est pas une grille d’analyse intéressante si au final elle n’est pas différentiante.


Voilà voilà, critiquez ce qui est critiquable, mais faites le intelligemment.

Est-ce qu'un canapé est l'endroit le plus approprié pour boire du vin rouge ?

Est-ce que se biturer chez soi et alerter les voisins par ses cris, comme le dernier des pochetrons, est digne d'un futur premier ministre ? Fût-il celui d'une nation en pleine débâcle ?

Chez nous, on se fait une toute autre idée de la fête. Un exemple ?

Rugy et sa femme ont multiplié entre 2017 et 2018, aux frais et sous les ors de la République, de somptueuses agapes entre amis sans liens avec ses fonctions (Médiapart).

La France, pays des grands crus et de la gastronomie, célébrée par nos ministres. Boris doit en baver d'envie.

je ne sais plus trop quoi penser... avec trump on a franchi un tel cap dans la diplomatie clownesque que Boris apparaît presque comme un intellectuel a cote, encore que ses declarations a bruxelles n'ont pas grand chose a envier aux tweet du donald. reac et macho, ils sont faits pour s'entendre.


Finie la diplomatie du 20eme siècle feutrée avec des communiques dont chaque mot etait pesé. "les etats unis via leur département d’état ont manifeste leur vive inquietude suite a la reprise du programme nucléaire iranien" se transforme en un tweet du president "If Iran wants to fight, that will be the official end of Iran. Never threaten the United States again! "...  on est plus tout a fait dans le meme niveau de finesse. les diplomates ont probablement balancé leur petit guide du langage diplomatique a la poubelle tellement la terminologie a évoluée en l'espace de 2 ans.... plus besoin de décodeur a ce stade.


Pour ce qui est de la vision des presses étrangères elles se veulent quasiment toujours militante.  C'est impressionnant comme un journaliste s'auto censure ou arrondit les angles sous couvert d'une pseudo objectivité lorsqu'il parle de ses  dirigeants ou du pouvoir local et se laisse aller a la critique sans aucun retenue ni trop de recul d'ailleurs des qu'il s'agit d'un pays étranger,  C'est quasiment universel.

  

La presse raisonnable a parfaitement le droit de tenter de disqualifier ainsi le militant affiché d'un futur "réchauffement climatique", qu'elle a parfaitement le droit de considérer comme une catastrophe pour l'Union Européenne (et accessoirement pour le monde ). Mais qu'elle s'assume alors pour ce qu'elle est : une presse militante, une presse d'opinion.


Tiens, ça marche tout pareil....



Vous voyez maintenant le problème dans ce que vous avez écrit, Daniel ?



Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.