16
Commentaires

Blessé à l'oeil, Jérôme Rodrigues : "On ne lâchera rien"

Gravement blessé à l'oeil par la police ce samedi, le Gilet jaune Jérôme Rodrigues était devenu ces dernières semaines l'un des visages du mouvement, souvent invité des plateaux télé. Retour sur l'émergence d'une figure des Gilets jaunes qui samedi matin appelait la police à "rejoindre" les Gilets jaunes.

Commentaires préférés des abonnés

Approuvé 8 fois

Ce qu'il manque à ces gilets jaunes, c'est un symbole fort comme Malik OUSSEKINE l'a été en son temps. C'est triste à dire, mais il faut en arriver là ! 


Ah non, quand même, on va pas souhaiter se faire tuer (armons nous et partez) pour avoir une(...)

Ce qui est ignoble, c'est de lire la news de France Inter. Article nauséabond : https://www.franceinter.fr/societe/jerome-rodrigues-figure-et-desormais-martyr-des-gilets-jaunes

Aucune information sur les faits dont tout le monde a pu voir la preuve en(...)

Approuvé 5 fois

Comme le disait le graffiti, la violence s'est benallisée. La mort de Rémi Fraisse n'a pas eu l'impact de celle de Malik Oussekine, on fait le même constat.

Castaner continue, encore et toujours, sur sa ligne politique sans issue et, comme dans chacun(...)

Derniers commentaires

Je n'en peux plus de ce gouvernement menteur, manipulateur, obtus. "Indignez-vous" disait Hessel ( alors que Finkelkraut faisait  les plateaux télés pour dénigrer cette indignation). Il aurait peut-être dit actuellement 'révoltez-vous". Jérôme Rodriguez est une victime parmi tant d'autres...

Ce qui est ignoble, c'est de lire la news de France Inter. Article nauséabond : https://www.franceinter.fr/societe/jerome-rodrigues-figure-et-desormais-martyr-des-gilets-jaunes

Aucune information sur les faits dont tout le monde a pu voir la preuve en vidéo  : il n'y a avait pas de situation de danger, des CRS étaient en train de charger dans une direction différente à une dizaine de mètres et l'un d'entre eux a décidé d'attaquer Rodriguez qui était en train de les filmer.

France Inter ne pose pas les faits. C'est de la désinformation. Cette radio me fait gerber.

Peut-on signaler au CSA ?


Bravo la rédaction !



Ce qu'il manque à ces gilets jaunes, c'est un symbole fort comme Malik OUSSEKINE l'a été en son temps. C'est triste à dire, mais il faut en arriver là !


Cependant, les choses ont changées depuis lors, et on voit que les violences policières sont plus difficilement condamnables. La violence d'Etat ( plus exactement gouvernementale ) est désormais acceptée, les journalistes ne suivent plus les victimes, et les policiers qui s'opposent à ce qu'on leur demande sont rares et non entendus. 


Je ne suis même pas certain que l'affaire de Jérôme RODRIGUES soit suffisante à faire évoluer les esprits malheureusement !!!  quand on voit que des gens défilent sans honte avec des foulards rouges pour que surtout rien ne change ...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.