64
Commentaires

Birkin, jusqu'au bout du matin

Commentaires préférés des abonnés

les artistes (chansons cinémas surtout car ils dépendent beaucoup du système médiatique détenus plus ou moins directement par les dominants comme chacun devrait le savoir ) sont très ambigus dans leurs positions politiques. Prenez même Lindon qui a p(...)

Approuvé 16 fois

J'ai moi-même bénéficié il y a longtemps d'une aide substantielle (bien supérieure à ce que j'attendais en fait) de l'ANAH sur une année charnière, sans le "préméditer" toutefois, après m'être endetté sur une éternité pour un appartement pourri à ref(...)

J'aime bien quand on qualifie Birkin d'artiste.

Dans le même esprit, on dit que Pernault est journaliste, qu'Hanouna est sociologue,  que Ménard est  un gestionnaire municipal, que Nadine Morano est professeur émérite , que Tapie est un phil(...)

Derniers commentaires

https://www.youtube.com/watch?v=lTWwwudsVLc

Même ressenti que DS. 

Mais faut-il toujours choisir entre avoir une conscience politique critique H24 et se laisser charmer par un moment impromptu, au petit matin. Les 2 sont compatibles. (Et on ne peut pas taxer DS ou Guillaume Ener d'être des moudujenous ... alors, keep smile les asinautes)

noel arrive et D.S. est chafouin de nôtre époque.....alors il s'émeut sur le triste sort que celle-ci (nôtre époque ) réserve a birkin , qui n'as plus qu'inter , culture , fnac , leclerc , tv et presse pour s'exprimer....toute ostracisée qu'elle est ! Courage D.S. , nous te soutenons dans ce combat ! ( la preuve , on es la ) 

Merci pour cette chronique. Indépendamment de ce que chacun pensera de cette artiste et personnalité publique ( les goûts, les couleurs, tout ça...)  n'est-ce pas finalement incroyable, symptomatique, qu'il vous faille déployer tant de précautions, concéder tant de points à tous les anti-bien-pensants (tels qu'ils se décrivent eux mêmes), supposer tant de  détestations à son endroit ( qu'en sait-on finalement?) pour, dans un ultime souffle, comme si vous avouyez un forfait, admettre que vous avez simplement pris du plaisir à écouter quelqu'un dont le discours généreux rencontre grosso modo vos valeurs (si je comprends bien)? Question sans arrière-pensée, et signe de la violence des temps, je trouve. 

 J'ose dire qu'elle représente à mes yeux la bécasse de haute volée. Chanteuse? Comédienne ? Penseuse aussi apparemment....Quel ennui d'écouter cette nana!  Qu'elle cause ou qu'elle chante.  Même ses mines inspirées sont ridicules.

   Je remercie encore une fois DS pour ce documentaire sur les migrations. Le B&B est accessible aux migrants qui peuvent ainsi partager le quotidien, le salon, de l’autochtone Français. D’autres préfèrent les Hôtels Gare du Nord ou la Chapelle. Ces pratiques citadines font la richesse de l’humanité.
On y lit l’intérêt du migrant pour le cinéma, surtout allemand. Pour les plus pauvres l'humaniste Merkel réserve personnellement des places de ciné gratuites.
Pourtant, la France a tout à craindre de cette politique offensive de l’humaniste Merkel. En effet, ce soft power vise essentiellement à détruire le cinéma français et la Francophonie. On l’a vu dernièrement avec les attaques de Merkel contre l’Arabie saoudite (qui n’a pas pu rejoindre les humanistes membres francophones) où elle s’engage à ne plus vendre d’armes ceci et d’autant plus facile qu’elle ne lui en vend déjà pas. Simon


J'aime bien quand on qualifie Birkin d'artiste.

Dans le même esprit, on dit que Pernault est journaliste, qu'Hanouna est sociologue,  que Ménard est  un gestionnaire municipal, que Nadine Morano est professeur émérite , que Tapie est un philanthrope ,  que  Mélenchon st un sage bouddhiste,  et que Macron est un homme d'état,

et qu'il me reste des années heureuses avant la mort.

Le Matinaute est consacré à Carla Bruni. Merci pour ce capital culturel partagé. J'y lis que le tabac, outre de pouvoir se fumer, possède également des vertus médicales. Si l’Orient connaît l'acupuncture, patrimoine culturel immatériel de l’humanité, l’Occident y répond par sa réplique née de la Révolution industrielle et des progrès de la Science. Ainsi, après une ou deux taffes, appliquer la cigarette directement sur la peau. Cette application peut se faire, au choix, soit délicatement, soit violemment
Dans ce dernier cas, la cigarette n’est pas réutilisable. Aussi, dans un souci de développement durable (Charte de 2005 qui nous engage tous), préférer l’usage délicat qui permet plusieurs applications. Cette pratique développe les réflexes, surtout chez les personnes dépendantes. Ainsi, la baffe n’en devient que plus efficace et agréable (idées claires). Simon


les artistes (chansons cinémas surtout car ils dépendent beaucoup du système médiatique détenus plus ou moins directement par les dominants comme chacun devrait le savoir ) sont très ambigus dans leurs positions politiques. Prenez même Lindon qui a pris le risque (?) de tourner des films franchement engagés ("en guerre" par exemple, quasiment une illustration cinématographique des thèses de Lordon sur la fabrication des affects politiques de colère), il est (?) ami avec Chirac, et je l'ai vu dire sur un plateau de télévision (il est vrai bien avant "en guerre") qu'il fallait arrêter de s'acharner sur les hommes politiques qui ne peuvent pas grand chose, et qu'il était injuste de s'en prendre à eux. de même Souchon avait tenu des propos équivalents sur Sarkozy à l'époque et disait "qu'il faisait ce qu'il pouvait". Les artistes, s'ils ne veulent pas se marginaliser (par exemple comme Pierre Carles l'a fait comme réalisateur engagé, alors qu'il venait de FR3 et que maintenant il est "grillé" partout dans les médias, le prix d'une parole libre) sont quasiment obligés, sauf sens de l'honneur très particulier, possible et cultivé (Lavilliers a son public et peut se permettre de critiquer la charité intéressé des restau du coeur)  de se prostituer comme l'avouait honnêtement Flaubert qui pourtant n'a pas hésité à affronter la bien penssance (orth?)  ou simplement les préjugés bourgeois de son époque. Quand on verra tous ces artistes si touchant manifester avec la même vigueur contre les licenciements ou le contrôle des capitaux dans un pays osant sortir de l'Europe, on pourra croire à leur audace et leur liberté. Mais râler contre le brexit avec tout le système médiatique derrière soi n'a rien de courageux (et au nom de quelle compétence particulière d'ailleurs?). Mais la plupart sont incompétents ou ignorants en politique et vont où le vent souffle dans la bulle de leur milieu très privilégié. En général les artistes vont où le vent leur semble souffler.....

J'avoue avoir été tentée d'éteindre la radio. J'ai trouvé la voix "susurrante" assez insupportable. Le filet de voix à l'accent  british façon femme-enfant ne prend plus…. pathétique image de marque trop longtemps cultivée ! Quant au couplet sur les femmes battues, nous voici une fois de plus dans les délices transgressifs de l'élite pseudo-artiste. Le "gnon-artiste" vs le "gnon-tout-venant". Tellement chic mais affreusement convenu ! Passons ! 

Je me suis laissé prendre, moi aussi à cette voix d'avant, susurrante qui nous dit l'humanité possible mais qui est aussi, cette voix qui endort, qui aide à nous endormir, qui  est bien utilisée pour nous endormir.

Dormez braves gens, nous veillons sur vous.

Nous ne sommes pas méchants voyez mais quand il faut, il faut.

Quand est-ce que le gentil Bruel va venir nous dire que l'on n'a rien sans rien?

Un livre des souvenirs. Des souvenirs, un livre.


Un automne, une mélancolie.

Ce noir  mélanos qui assombrit, qui embrouillardise, qui fait sauter les vigilances.


Et puis j'ai entendu une ministre dire qu'on allait construire 40 000 logements pour que les personnes qui sont en centres d'hébergement ne retournent pas à la rue quand on les en sort.  (!!)

Etait-ce pour m'endormir?


Trop de somnifères...

Mais quand on nous prend pour des cons...parfois ça réveille.

Effet inverse.


 

J'ignore s'il en a été question sur les stations de Radio France, mais il semble que le couple infernal de la FI ait encore frappé. Une aide de 19 754 € de l'ANAH (Agence Nationale de L'Habitat) perçue par Corbière et Garrido pour la rénovation de leur maison de Bagnolet, au titre de ménage "très modeste".

Il y a des jours sans. Le mieux, ce serait de ne rien écrire.

Amertume matinale :


"Elle parle des grues de la Tamise qui s'inclinèrent une à une, à la mort de Churchill. "


Juste une chose : Jane Birkin a dû les voir à la télé ces grues qui s'inclinaient

car elle n'avait guère dû mettre les pieds, enfant, à l'Est du Tower Bridge


Il y a deux ans - je crois - Jane Birkin est venue chanter Gainsbourg avec l'orchestre symphonique de Lorraine. C'était à Strasbourg au Festival des deux rives. Concert en plein air sous la pluie. La voix relayée par les immenses hauts-parleurs. Nous sommes partis très vite, non pas à cause de la pluie car nous sommes par nature amphibiens. Mais parce que le murmure de la chanteuse âgée saccageait les chansons de Gainsbourg. Et le pauvre orchestre n'arrivait pas à sauver le tout.


C'est méchant ce que je dis mais pourquoi devrais-je être aimable et falsifier mes ressentis.


J'ai eu l'occassion d'écouter récemment des extraits d'un des derniers concerts d'Aznavour, craignant le pire après cette expérience désastreuse. Et là étonnement le nonagénaire avait gardé son souffle.

Intelligence lumineuse et humanité profonde...

Qu'importe dès lors d'où elle parle, ce qu'elle censée représenter, au regard de ce qu'elle est ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.