35
Commentaires

BFM : priorité au direct (ou presque)

Commentaires préférés des abonnés

"Le Grand Complot de la Madame Renversée contre son gré tourne au carnage!"


 Une Madame Renversée contre son gré a mordu cruellement le pacifique bouclier d'un policier innocent.


Le policier Nestor B. promenait tranquillement son bouclier à 13h01(...)

Ben mon Collomb (ho pardon j'ai des renvois)

Pour les journalistes je n'ai pas beaucoup de surprises qu'une chaine de Drahi censure tout ce qui peut faire penser que la police du gouvernement se comporte et oui je vais le dire, comme une milice.

Simple(...)

Comment dire la consternation qui m'a envahie devant ces images, avant tout, n'étant pas sur place, parce que les FDO CONTINUENT leur marche après que cette femme soit tombée à terre.

J'ignore si elle a dit ou fait quelque chose, si le geste avec le b(...)

Derniers commentaires

Certes , mais Gilles Legendre , lui, voyage dans le temps ! Cherchez , vous allez rire !

Comment dire la consternation qui m'a envahie devant ces images, avant tout, n'étant pas sur place, parce que les FDO CONTINUENT leur marche après que cette femme soit tombée à terre.

J'ignore si elle a dit ou fait quelque chose, si le geste avec le bouclier était délibéré ou de l'ordre du réflexe idiot du gars que rien n'arrête,  envoyant valser les gens comme des personnages de jeu vidéo.

M'enfin ! (Comme dirait Gaston)

Un membre des FDO ne doit-il pas s'enquérir de l'état d'une personne à terre et lui apporter les premiers secours, pendant qu'un collègue compose le 15 ?

Mais qui sont donc ces voyous pour poursuivre leur chemin comme si de rien n'était ? 

L'un d'eux, dans un élan d'humanité, a bien fait mine de s'arrêter ; mais qui était-il, au sein de ce groupe, pour s'opposer à l'indifférence générale et prendre soin de  cette femme ?

Si, à pied, à vélo ou en voiture, je venais à bousculer un piéton, qu'il se jette sous mes roues ou non, m'arrêterai-je ? Of course. Parce que c'est le pacte moral essentiel à la vie en société. Accessoirement c'est aussi, me semble-t-il, une obligation légale (dans la négative,  n'y a-t-il pas "délit de fuite" et "non assistance à personne en péril" ?

Merdum ! Un peu de bienséance pour changer ?

 

Peut on soupçonner que cette "apparition" soudaine de la victime soit due à un voyage temporel avec terminus malencontreux ou bien une téléportation ratée ?

Un démarcheur par téléphone me demande une "prise de contact" , j'ai peur de me prendre un coup ! J'ai raccroché !

Niveau media "mainstream", un grand voile pudique semble s'être posé sur les Gilets Jaunes, surtout sur la violente répression policière, depuis qu'"ils" (les media) sont entrés dans la vraie campagne (avant, le voile était tout aussi épais d'ailleurs puisqu'ils faisaient campagne avec Macron pour son grand débat de dupes)... Mais là, j'ai comme l'impression que, sur F. Inter et sur les chaînes de télé publiques, on fait tout pour "éteindre" le feu : "circulez, y'a pu'd'gilets jaunes à voir ou à compter..." "le mouvement s'essouffle... " reprise des chiffres de Castagneur... et surtout sujet qui passe en 4e ou dernière place... juste avant la météo. 

Et pourtant, les blessés sont toujours très blessés (le jeune de 18 ans de chez nous, blessé à la tête par un tir de flash ball lors de sa 1e manifestation (dont le grand père était policier), est soigné pour crises d'épilepsie, souffre de dépression et ne peut plus retourner en apprentissage du coup... La personne décédée à Marseille par un tir de grenade arrivé alors qu'elle ouvrait sa fenêtre est toujours décédée, les mains arrachées n'ont pas repoussé. La "justice policière" d'exception ne cesse de déclarer "circulez, y'a rien à voir"... la justice aux ordres des préfets requiert des peines de prison pour des broutilles... Nous sommes des gens violentés par des policiers et des préfets aux ordres d'une barbouze et d'un p'tit président complètement isolé... Nous sommes le petit peuple de gueux, de gros cons qui votent à droite, qui "vont voter Francis Lalanne" comme j'ai vu écrit récemment... La presse vieille aux côtés du pouvoir...

Chronique de la censure ordinaire...


Vive la France, cette grande démocratie !

Ben mon Collomb (ho pardon j'ai des renvois)

Pour les journalistes je n'ai pas beaucoup de surprises qu'une chaine de Drahi censure tout ce qui peut faire penser que la police du gouvernement se comporte et oui je vais le dire, comme une milice.

Simplement ils nous prendraient  pour des lapins de 15 jours ces anes ( je ne regarde jamais cette télévision) en parlant de "confusion".

Si ce sont TES journalistes qui filment tu ne leur fait pas confiance pour les images?

Si oui alors n'importe quel personne dotée de deux yeux en fonctionnement voit comme pour Geneviève Legay un milicien balancer une femme à terre volontairement.

Mais nous ces gazelles ont des pudeurs, en fait non ces propagandistes sont confrontés en direct à la réalité de la rue.

La conclusion qu'il faut tirer de ceci c'est surtout le degré d'impunité que peuvent ressentir ces miliciens pour s'en prendre à des femmes manifestement pas jeunes en plus. Et nos gouvernants et présidents parlent en,core de démocratie... Quant aux policiers honnetes en éspèrant que la sixième extinction ne soit pas terminée pour eux, je vous plains tant comme pour les journalistes vous devenez une profession detestée.


Quant à vous M.Castaner à propos des policiers résistants, ce sont des policiers français et pas de soldats allemands qui ont livré mon grand père aux prisons de Vichy!


Des "miliciens"... Z'êtes sûr que ce ne sont pas tout bêtement des SS, tant qu'on y est ?


Traiter du scandale du "maintien d el'ordre à la Française " ne se fera pas en plaquant dessus des images toutes faites qui n'ont rien à voir avec la réalité de 2019. Vous discréditez vos argument en comparant Macron (qui ne mérite aucun compliment) et Vichy.

Il me semblait qu'une police républicaine respectueuse du droit ne frappait pas des innocents volontairement (et évidemment encore moins des femmes et encore moins quand elles sont agées), ne désobeissait pas à la loi (camouflage des identifiants) , faisait son travail d'enquete pour identifier les coupables (IGPN). ne profitait pas que ses autorités de tutelle ne disent rien pour piétiner la légalité (motifs d'arrestation pré remplis, garde à vues sans motifs, gazage de manifestants pacifiques etc..),

Pour une police républicaine un citoyen ne doit pas etre un gibier.

Vu tout ceci ce n'est pas une police actuellement à l'oeuvre mais une milice au service de...

Je n'ai pas dit "la milice" mais une milice mais vous avez de vous meme vu une ressemblance.

"Des "miliciens"... Z'êtes sûr que ce ne sont pas tout bêtement des SS, tant qu'on y est ?"


Des SS? Pas encore, rendormez vous bonnes gens, tant que c'est pas la gestapo tout va bien. Mais vous avez peut être raison, c'est la police, tout simplement. 


Et c'est "normal" qu'elle frappe, mutile, nasse, insulte, viole, etc... la police, c'est comme ça.

Finalement, nous nous indignons parce que nous avons pour la police plus de respect que vous.

Vous noterez que je n'ai jamais dit que c'était "normal", mais que ça desservait l'action nécessaire contre ces agissements.

"Le Grand Complot de la Madame Renversée contre son gré tourne au carnage!"


 Une Madame Renversée contre son gré a mordu cruellement le pacifique bouclier d'un policier innocent.


Le policier Nestor B. promenait tranquillement son bouclier à 13h01 lorsque Mme Xyz a surgit inopinément.


Mme Xyz, sous les yeux du policier Nestor B. -ainsi que des caméras de notre chaine cent boulets- s'est attaquée au pacifique bouclier.


Les images étant insupportables, nous avons flouté le pacifique bouclier.

Pour réagir aussi vite ils ont dû être très vigilants et y avoir pensé avant, bref il y a une "procédure". Ça ne pouvait pas s'improviser, les quelques secondes nécessaires pour voir, s'alerter et décider auraient été fatales. 


C'est peut être ça qu'il faut creuser?

Il fallait rendre l'antenne, les directs sont toujours soumis à des contraintes de temps indépendantes du bon gré, et par ailleurs il est difficile d'entraver le bon déroulement des opérations de la police derrière laquelle se trouve le reporter et derrière laquelle il doit s'abriter, puis en effet cela aurait fait preuve de voyeurisme, d'intérêt pour les faits divers qui sont contraires à l'éthique de notre chaîne qui informe tout le monde avec une objectivité que tout le monde s'accorde ...tatati tatata


Reste étrange ce demi seconde d'étonnement qui sépare la coupure d l'image, le reporter qui continue de parler, le studio atterré (merde c'est sur nous que ça tombe..), la coupure du son


Mais l'essentiel, et il fallait qu'un Ministre s'en soucie (en son nom, à sa demande etc)

Castaner tweete : 

"Je condamne sans réserve et sans ambiguïté les propos inqualifiables et le clip odieux de .
Je saisis le procureur de la République.
À ma demande, la plateforme Pharos œuvre au retrait de ce qui n’est rien d’autre qu’un appel à la haine de notre pays et à la violence. "



"Priorité au commentaire en direct", non ? Au vide.

" J'interdis les chaines d'informations à  mon chien. Pas  question de l'abêtir !  ( d'après Obaldia )

Youpi! Prum's! Nous sommes lundi matin et cette chronique ne sert à rien.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.