23
Commentaires

Bettencourt : tout à coup, le silence

On les attendait comme le sommet – provisoire – du feuilleton. On a été déçu. Rien, ou presque, n'a filtré des auditions par la brigade financière de Liliane Bettencourt, le 26 juillet, puis d'Eric Woerth, le 29. Pour connaître la façon dont ces deux acteurs-clés de l'affaire qui secoue le pouvoir depuis la mi-juin se sont expliqués et défendus, il faudra se contenter, pour l'heure, du récit de leurs avocats. La faute à un contrôle plus strict des rares sources pouvant parler aux journalistes. La faute aussi… aux vacances.

Derniers commentaires

Edwy Plenel est l'invité de l'émission Pardonnez-moi du 8 août 2010 de la Télévision Suisse Romande.
Bonjour,
Attention Daniel, dans ton émission avec Eva Joly à 5'13'' tu emploies l'execrable expression de média : "...qu'est ce qu'il FAUT penser...". J'eu dis : "...que penser de...". Non ?
Merci encore, je suis fier d'être un de vos fervent @sinaute.
Bien à vous et HAUT LES CŒURS !
HUGUES
Un peu de nouveau quand-même?
http://www.liberation.fr/societe/0101650364-quand-woerth-effacait-l-ardoise-fiscale-de-la-succession-cesar
Il y aura,cette nuit , deux cent vingt et un ans que fut votée l'abolition des privilèges à l'assemblée de l'époque...Un sujet de réflexion que je suggère au président de la France pour ses vacances....
Pour changer un peu de Bettencourt, timide retour de l'affaire Karachi ce matin dans Le Monde. Qu'en diront les autres journaux? Et ASI?
@ Dan: Merci beaucoup pour cet article et cet éclairage sur l'effet estival (dont on pouvait se douter...)!!! Petite précision dans l''avant dernier paragraphe, je pense qu'il s'agit à nouveau de Fabrice Lhomme et non Stéphane:
La période n'est en effet pas la meilleure pour l'investigation : de nombreux journalistes, dont Stéphane Lhomme, sont en congés, de même que certains de leurs contacts habituels.
Bonjour,
Si je peux vous rassurer Dan, même si les médias n'en parlent plus, je constate autour de moi que les petites histoires entre amis du clan a-constitutionnel au pouvoir ont fait leur effet: je n'ai constaté aucun avis défendant leurs actions et leurs magouilles, bien au contraire, des partisans ont définitivement tourné casaque.
Cette histoire est bien ancrée dans les têtes, et beaucoup de monde s'en souviendra le moment venu, quelques soient les fumigènes envoyés (du genre rapport dit de l'IGF qui n'a convaincu personne sauf eux-mêmes).
J'ai l'impression que la terminologie évolue. Aujourd'hui, "juge d'instruction" est devenu "journaliste d'investigation". Or, les juges d'instruction disparaissent, et après eux....
Mais il doit aussi trouver un moyen de faire capoter l'enquète du juge. C'est à mon avis là qu'il faut regarder, car c'est là que la vraie partie va se jouer. Le classement de Courroye étant acquis, pleins de gens doivent maintenant s'occupper de museler l'autre source d'ennuis potentiels.
Alors les sources se taisent, la presse n'a plus à rien à se mettre sous la dent. Étonnant, peut être plutôt ne veut elle pas voir tout simplement, car du Woerth en veux tu en voilà, du Bettencourt de l'UMP ou du PMU, c'est amusant cette résonance d'un coup, PMU/UMP, y a de quoi en écrire des hebdos pendant des mois.. il suffit d'allumer son ordi, et se connecter.

Prix Liliane Bettencourt à l'institut de France
PMU, paris en ligne, Chantilly et toute la clique (vaderetro Satanas, un non journaliste hhhahahahh)
Le Jockey club a pour membre un certain Maistre et un certain Baron Ameil qui est le mari de la banquière qui a démenti Claire T. la comptable. Comme ce prix se passe à Chantilly, il doit bien y avoir quelques rapports lors de ces courses avec son maire
Conseil d'Etat statuant au contentieux et un petit rappel des faits sur l'élection de Woerth à la mairie de Chantilly (c'est pas le même que celui qui a invalidé sa première élection de conseiller municpal... toujours à la limite le Rico, cette fois il s'en sort bien...!!!!)
Et puis un gros morceau, peut être bien le plus gros.. L'institut de France...
Décret n°2007-810 du 11 mai 2007 portant approbation du règlement général de l'Institut de France et des académies
Décret n° 2007-811 du 11 mai 2007 portant approbation du règlement financier de l'Institut de France et des académies
Quel empressement n'est ce pas.. signé Chirac, Sarko élu mais pas encore en fonction... vite, vite les gars on balaye....arrrfff
on y lira avec plaisir:
"Article 3
Le règlement financier particulier du domaine et de la Fondation de Chantilly est défini, après avis de la commission administrative centrale, par délibération de l'assemblée générale approuvée par décret en Conseil d'Etat."
Fondation de Chantilly, est ce la même que la Fondation du domaine de Chantilly ou celle citée dans l'article parlant de la précédente, de la Fondation pour la sauvegarde et le développement du domaine de Chantilly?? "Elle rassemble aux côtés de Son Altesse l’Aga Khan, qui la préside, l’Etat, et l’Institut de France."
Mais aussi Initiative pour un développement durable de Chantilly avec des passages savoureux:

Dominique Louis- Dit-Trieau intervient sur l’augmentation des taxes et notamment ce qui concerne la gestion de l’hippodrome :
La subvention au GIP, Initiative pour un développement durable de Chantilly, est en augmentation, 43 000 euros. Il faudrait trouver un moyen pour que France Galop investisse davantage et que le contribuable de la CCAC ne subisse pas ces augmentations. France Galop investit 240 000 euros et la CCAC 273 000 euros. Or, ils ont les recettes des courses. On pourrait aussi convaincre le propriétaire, l’Institut de France, de réviser son loyer à la baisse. Les frais de fonctionnement sont en hausse.

Eric Woerth répond que l’Institut ne reverra pas son loyer, mais que l’on pourrait essayer que la participation de France Galop rejoigne celle de la CCAC. France Galop a des frais et continue à investir sur l’hippodrome. Les frais de fonctionnement augmentent car ils doivent entretenir correctement les bâtiments.
Qui parle?? Woerth ministre, responsable de tutelle de l'institut de France ou le président de la CCAC?? Je vois qu'une solution, faire comme à Compiègne et vendre pour une bouchée de pain, un lieu qui ne peut être vendu à personne d'autre!! Mais ici, non, bah, bah non, je peux pas la faire qui répondrait Rico la magouille...

Bon on se dit c'est contrôlé tout ça, pas de panique... Sauf que les budgets de l'Institut de France ou de la fondation de Chantilly validée par le conseil d'Etat, si vous mettez la main dessus...!! On, saura peut être combien loue L'institut de France, l'hippodrome de Chantilly à France Galop...

Arrêté du 12 mai 2006 portant désignation de l'autorité chargée de l'exercice du contrôle économique et financier de l'Etat sur le groupement d'intérêt public « Initiative pour un développement durable de Chantilly » Il est sympa cet arrêté aussi.. la réponse st "le trésorier-payeur général de l'Oise est désigné".. mais bien-sur, encore une personne totalement indépendante et du ministre et du local...

"Initiative pour un Développement Durable de Chantilly" (IDC), est créé en 1998, réunissant France Galop, la Communauté de communes de l'aire cantilienne, l’Institut de France, l’État, le Conseil régional de Picardie, le Conseil général de l'Oise, la ville de Chantilly et le Prince Karim Aga Khan IV.

Alors de quoi regardez de plus prêt un peu partout, c'est facile, y a la choix, suffit de le vouloir, au lieu d'attendre le retour des informateurs habituels. Y a plus qu'à se souvenir comment on fait, pour faire des recherches sur Internet.. Mais ça le journaliste avec sa carte de presse, il sait pas trop comment faire, puisque son truc, comme dit DS, c'est le téléphone...
Mais ne nous plaignons pas trop malgréde la dramatique situation du journalisme en France. La situation en Allemagne, semble être bien pire, et les infos autrement plus contrôlées dans leur diffusion. Sans parler de la vision négative des infos du net qu'on peut y ressentir.

La vision du journaliste seul habilité par les hautes instances et sa carte de presse à publier et diffuser des infos, sous le sceau de la crédibilité de sa carte de presse est une situation qui s'avère extrêmement dangereuse pour les libertés publiques.
Le journaliste du haut de son éthique a bien du mal à admettre que sa place d'informateurs de la société, lui soit discutée. Du quatrième pouvoir de la presse en Europe, il ne saurait en être question, ce n'est qu'une entrechambre du pouvoir politique et de la caste politique en place. D'indépendance, il n'en est rien non plus, dépendant uniquement de la bonne volonté du pouvoir judiciaire dans ce qu'ils osent quand même nommer journaliste d'investigation!!
De Agathe Feeling
Mais ne nous plaignons pas trop malgréde la dramatique situation du journalisme en France. La situation en Allemagne, semble être bien pire, et les infos autrement plus contrôlées dans leur diffusion. Sans parler de la vision négative des infos du net qu'on peut y ressentir.

à Agathe Feeling
Je constate que vous ne connaissez pas grande chose ...mais vraiment pas grande chose sur la situation de l'info en Allemagne...

Jean-Luc LUMEN
Constatez, constatez, moi aussi je constate de mon côté.

On va jouer, vous donnez vos arguments qui pour le moment sont un peu limités, et je vous donnerai les miens. je précise que si je ne l'ai pas déjà fait, c'est que j'en avais écrit quelques tartines sur cette page.
Voilà, donc j'attends votre lumière.

Constatez, constatez, moi aussi je constate de mon côté.

On va jouer, vous donnez vos arguments qui pour le moment sont un peu limités, et je vous donnerai les miens. je précise que si je ne l'ai pas déjà fait, c'est que j'en avais écrit quelques tartines sur cette page.

Voilà, donc j'attends votre lumière.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 07:35 le 04/08/2010 par Agathe Feeling.


************************************
à Agathe Feeling,
j'ai la chance d'être bilingue, d'habiter à 2 Km de l'Allemagne, à 17 du Luxembourg, d'être marié à une Sarroise, d'avoir travaillé 30 années en Allemagne, de recevoir par le satellite les infos de Suisses, d'Autriche, de Hollande, d'Allemagne...etc. etc. Donc j'ai la possibilité de comparer les infos...surtout la qualité...

Pour toutes personnes connaissant les systèmes d'infos ainsi que la démocratie Allemande actuelle, qui après 45 ont été construits de tel sorte qu'un despote ne puisse plus mettre la main dessus... il est clair que la France n'arrive même pas à la cheville de cette qualité de l'info et celle de leur démocratie

Jeran-Luc LUMEN
Les sources se tarissent, normal pour l'été. Attendons le retour des tempêtes d'automne.

On verra Woerth en sortir blanc comme neige, sans aucun doute, mais qui croira cette justice sincèrement?

et puis si journaliste d'investigation se limite à avoir accès aux sources judiciaires sur des questions posées toute en douceur, je ne vois pas trop l'intérêt. Paris est an vacances, mais à Genève, Zurich, Luxembourg, y a plus personne? Y a t il seulement un français qui y ait été?

et puis lorsqu'on découvre que pour Compiègne c'est à un ami de Cap Nègre que l'hippodrome et le golf ont été vendu, qui en fait état par exemple? Personne!! a croire que seules les infos autorisées sont effectivement publiées après autorisation donc. Pourtant le sujet était assez intéressant vis à vis de la politique précédente même si complexe de La Parcelle de l'an IV.

Enfin bon les affaires défilent, les unes après les autres, et le pouvoir croit, on ne sait trop par quel miracle avoir réussi à sauver sa peau. Ce sont de tristes rêveurs qui vont nous faire sombrer dans le cauchemar.

Petit conseil au PS, qu'il s'apprête à affronter le FN au second tour de 2012, qui pourrait bien être le retour de 2002. On verra alors si la droite qui se dit républicaine établit un si beau report de voies que la gauche l'a fait en 2002 en offrant un majestueux 80%, à celui qu'on regrette presque jour après jour, au moins dans le discours, l'acadabrandesque Chirac. On verra bien, mais je doute que si c'était le cas, on voit un score si flagrant. On jugera alors sur pièce de la valeur républicaine de la droite. Cela pourrait être le seul intérêt à voir le FN au second tour.
Un silence assourdissant. Faut-il s'en étonner ? Sans doute pas, même si j'espérais autre chose. Et puis tout à coup, des prédateurs beaucoup plus dangereux sont apparus, les roms, les tziganes, toutes ces personnes incapables de vivre ailleurs que dans de luxueuses caravanes. Le chefaillon s'entraîne pour sa campagne de 2011. C'est tellement plus important que des petits truands richissimes. Mémée Lili peut encore signer généreusement quelques chèques. C'est essentiel.
Je ne suis pas certaine qu'enterrer l'affaire soit une bonne idée de la part du pouvoir, au contraire.
C'est eux qui voient. Et c'est nous qui voyons.
En tout cas, article précieux, surtout en ces temps de disette informative estivale ! merci Dan !

Et puis, Sarko a repris la main en faisant de la com sur des lois liberticides qui seront annulées par des juridictions diverses et variées si par hasard elles arrivaient jusqu'au Parlement.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.