116
Commentaires

Belattar : "J'ai invité Pujadas à boire un verre au bar de Sevran"

Mais pourquoi tant de haine ? Depuis de longs mois, un humoriste en France est objet de la vindicte vigilante de quelques twittos bien organisés, et aussi de certains responsables politiques alors que tout de même d’autres responsables politiques, parfois même très éminents, le protègent discrètement. Pourquoi tant de haine contre Yassine Belattar, alors qu’il pratique un humour, somme toute, bienveillant, ou chacun en prend pour son grade. Est-ce que ça veut dire que décidément, certains ne supportent pas la réussite en France d’un artiste surnommé Yassine, ou alors cette aversion contre vous est elle aussi provoquée par votre propre désir de vous instituer en symbole des victimes de l’islamophobie en France. Grand entretien avec l’humoriste Yassine Belattar, animateur des "30 Glorieuses" sur Radio Nova, en tournée avec son spectacle "Ingérable" et animateur du podcast "Indéfendable".

Commentaires préférés des abonnés

Je vois que la #GaucheFN est bien représentée dans les commentaires.


Il faut resituer le printemps républicain dans une longue histoire qui commence il y a déjà bien longtemps avec un groupuscule de faussaires constitué de Philippe Val-Daniel Leconte-(...)

Insupportable......fatigant ......Debit de paroles incessant qui ne laisse pas respirer ....un vendeur de tapis qui veut caser sa marchandise.....pas si clair que ça ........opportuniste aussi .....on étouffe ....il en fait trop .......trop trop&nbsp(...)

Ce Belattar(dé) illustre bien l'insignifiance et le narcissisme de l'industrie du spectacle.

"Je ne représente que les Belattar", mon cul oui, tu écumes les plateaux télé en parlant au nom "des Musulmans" ou "des banlieues" : ça s'appelle se poser en (...)

Derniers commentaires

Belattar, invité de l'émission, il y a un an déjà.

A relire et revoir à la lumière des derniers évènements : placé en garde à vue hier, et mis en examen aujourd'hui, pour menaces de mort et harcèlement moral. A suivre...

Je me rends compte que depuis que je suis abonné je n'ai jamais posté de commentaire.

Voilà, c'est réparé. Et en plus, je me fous des réactions.

"Zut, flûte et scrogneugneu ; quel sac d'embrouilles ! j'en ai ma claque de ce mic-mac" (un lapin, mais je ne sais plus lequel).


La laïcité façon la caïda des cités (il apparaissait que ce pût être de l'humour) : 


- oui un musulman ça peut boire de l'alcool et jouer aux paris turf."


En France, le peuple, en se Constituant, a décidé de brider {l'Etat}, c'est à dire toute autorité munie d'une capacité à contraindre s'exerçant sur son territoire, dans toutes velléités, aussi minimes soient-elles, de dire et décréter la Conscience. C'est la personne qui définit et nomme le culte et aucune autorité extérieure (s'exerçant depuis la laïcité) ne peut légitimement l'en dégager ; la personne choisit son obédience comme elle choisit sa lecture du Livre : elle nomme et définit ; on peut lui dire qu'elle a perdu la raison, mais certainement pas lui ôter sa conscience ; c'est comme ça en France. 


Or, la grande majorité des musulmans de France que j'ai croisés ou entendus sont tout à fait immatures sur la voie de la laïcité, car ils se montrent incapable d'exercer leur liberté de conscience et pratique une religion à la manière infantile. Ils ne boivent pas pour ne pas se faire gronder. Pourtant, sur le territoire de la république française, aucun curé, aucun imam ni aucun rabbin n'a une cap à cité de sanction autre que celle qui est librement consentie par la personne. 


Aussi, nulle autorité ne peut gronder, elle peut jeter des éclairs dont la foudre ne tombe que sur les conducteurs.


Alors, prouver qu'un rade n'est pas musulman parce qu'on y boit et qu'on y joue, ce n'est pas ne pas avoir la bac, c'est nous traiter ; et s'exclure du groupe constituant.

Un invité sans contradicteur, c'est toujours embêtant. Et cette émission l'était plus encore. Et pour finir...   https://www.lopinion.fr/edition/politique/yassine-belattar-liberalisme-en-banlieue-ca-marche-146573 

Il est cool, ce gars x)

Faut qu'on fasse une liste de toutes les personnes détestées par Valls, je les verrais bien dans le prochain gouvernement :P 

Impossible d'aller jusqu'au bout de cette émission que je trouve clairement ennuyante et inintéressante au possible...

En réponse à Faab.


Les luttes qui se mènent dans les quartiers sont très diverses : contre les marchands de sommeil, le mal-logement en général, les violences policières, la rénovation urbaine ; ces luttes se déclinent en mobilisations plus ou moins durables et plus ou moins institutionnalisées.

Pour être complet, il faudrait également mentionner les luttes à portée plus générale, militantes, qui s'expriment dans des structures classiquement partisanes ou syndicales, celles qui portent sur la question de la Palestine, etc.

Ainsi que les micromobilisations de self-help  centrées sur des problèmes quotidiens et relatifs à l'organisation concrète de la cité (crèche, services publics...).

Donc, si les quartiers n'échappent pas à une tendance lourde à la dépolitisation, il en est certaines fractions qui sont réellement mobilisées et dont Belattar manifestement se fout pas mal.


L'esprit de charité citoyenniste porté par Coluche n'avait rien d'une panacée, mais il me semble que celui-ci exprimait aussi une défiance salutaire vis-à-vis des champs politique et économique, tonalité irrévérencieuse absente du discours d'un Belattar parfaitement soumis aux cadres institutionnels et discursifs dominants. Coluche, malgré un tropisme show-biz problématique, incitait les gens à s'impliquer dans des structures sinon militantes, du moins collectives. Dans la période de glaciation politique qu'ont été les années 80, ce n'était pas rien. L'hypothèse selon laquelle cette démarche ait pu avoir peut-être indirectement un contenu émancipateur est plausible.


Sur les effets de la folklorisation des cultures alternatives ou "communautaires", comme vous je m'interroge. La cage aux folles avait beau être un film hyper discutable, ce film a été une référence pour beaucoup de jeunes homosexuels, sans doute car il figurait des gays debout, assumant pleinement leur décalage par rapport aux normes dominantes.

Les effets de la production culturelle sur le champ social sont de toute façon incroyablement difficiles à évaluer et d'autant plus si l'on distingue court, moyen et long terme.

Deux éléments (totalement subjectifs) me rendent néanmoins Belattar très antipathique :

1) il ne fait que recycler, dans l'esprit, des sketches qui se faisaient déjà il y a 20 ans : blagues sur le couscous, les pâtisseries qui font grossir, l'incurie des fonctionnaires marocains... on ne peut donc pas dire qu'il démine un dangereux no man's land et fortifierait l'estime de soi d'un groupe stigmatisé comme l'a fait dans une certaine mesure la Cage aux folles.

2) (c'est lié) son humour fonctionne sur le mode du coup de coude, qui implique que l'humoriste se place toujours du côté des ricaneurs, de ceux qui pointent leurs victimes avec leur gros doigt, dans un esprit totalement opposé à un Debbouze ou un Elie Kakou qui allaient jusqu'à tourner en dérision leur propre corps. L'adjectif qui me vient pour le qualifier, c'est "arrogant", car celui-ci est à l'opposé d'un humour de la tendresse et de la vulnérabilité, qui suppose des moments de mise en danger symbolique de l'humoriste.

Son humour me semble donc conventionnel, attendu et non dénué d'une certaine arrogance, ce qui colle tout à fait à l'ethos politique qu'il a exprimé au cours de l'émission.

Comment ? 40 euros l'abonnement, je viens d'être prélevé de 45 euros pour l'année... Sympa, merci Daniel!

Mais ce sera la dernière année... 

Le niveau, le choix des sujets, les angles de vues, les prises de positions ont beaucoup baissées, je le regrette.

Il faut dire que sur la "toile" d'aujourd'hui on peut trouver mieux ailleurs.

Des chevilles horriblement enflées et une conscience politique droitière : j'ai tenu à peine 30 minutes. Soutien malgré tout à l'humoriste contre les poussiéreux réacs qui défoulent leur racisme sur lui.

que de fadaises! Les banlieues peuvent en attendre autant que SOS Racisme : rien.

Aujourd'hui 1er avril, en ce jour de printemps, après avoir bu un verre au bar de Sevran,  D.S vient d'annoncer  officiellement  la restauration de l'ancienne présentation du forum !

Les beaux jours, enfin. La campagne reverdit et refleurit. Les oiseaux qui ont survécu aux pesticides gazouillent joyeusement. En ville, passants et passantes, désemmitouflé(e)s, offrent leur peau à la caresse du soleil. La vie reprend ses droits. Le printemps a mis du temps à pointer son nez, mais il est bien là.. Qu'il soit le plus républicain possible !

Du coup, je suis en train de me remater la vidéo. Et je tombe sur la séquence avec la vidéo en noir et blanc où il dit qu'il achète des parts du bar de Sevran parce que le documentaire de France 2 prétendait que c'était un lieu de recrutement pour Daesh. Sauf que ce documentaire n'a absolument jamais prétendu cela. On a donc un deuxième flagrant délit de mensonge. Tu m'étonnes que Pujadas a pas très envie de prendre un verre avec lui.

Et là je me pose quand même la question sur Daniel Schneiderman, donneur de leçon professionnel envers ses confrères, qui laisse passer cela, alors que cette vidéo en noir et blanc, il la connaissait...

J'étais venu lire les réactions avant de regarder, désolants ces commentaires, si même sur @si on trouve des islamophobes on est pas rendu. Le mépris des gens des quartiers est décidément partout.

24h après avoir regardé cette vidéo, un truc me revient en mémoire qui m'avait interpelé durant la vidéo, c'est qu'il fait le lien entre la haine que lui voue Marianne et la proximité entre Marianne et le CRIF. Sur le coup, j'ai été étonné, je me suis dit que je ne connaissais pas ce lien mais je l'ai cru. J'ai du intégré inconsciemment que si le CRIF donc Marianne en voulait à Belattar, c'est parce que celui-ci est antisioniste (ce que je ne sais pas en fait, mais je l'ai inconsciemment supposé).

Mais ce matin, je me suis dis que j'allais vérifié quand même. Je tape CRIF + Marianne dans google, et surprise, je ne tombe que sur des articles critiques, parfois assez violents.

https://www.marianne.net/debattons/editos/marche-blanche-contre-antis%C3%A9mitisme-il-faut-ecouter-fils-mireille-knoll-pas-le-crif

https://www.marianne.net/debattons/tribunes/quand-le-crif-entache-l-hommage-mireille-knoll

https://www.marianne.net/debattons/billets/le-crif-un-danger-communautariste

https://www.marianne.net/debattons/editos/le-crif-s-est-il-dissous



Et là forcément, ça pose beaucoup de question, c'est un flagrant délit de manipulation, par quelqu'un assez bon en rhétorique (je l'ai cru initialement) et les réponses auxquelles j'arrive ne me font absolument pas plaisir. Tout cela me donne plutôt envie d'être dans le camps de Valls, Clavreul, Fourest et Marianne.

Comme d'autres asinautes, je n'ai pas pu aller jusqu'au bout. Merde, on a réussi, athées et/ou amis des Lumières, avec la complicité du temps, à arriver à diminuer fortement le son des trompettes du catholicisme,  et voilà maintenant que d'actifs  militants de l'islam viennent nous casser les oreilles avec leur obscure religion. Marre des religions et des religieux, foutez-moi la paix !

blablablablabla.... il pourrait probablement dire tout et son contraire si on le laisse dérouler plus avant.  Il me donne 'l'impression de s'être égaré dans un tourbillon politico médiatique qui le dépasse un peu finalement.   beaucoup de confusion.


Je ne vois aucune raison bien sur de censurer ce monsieur ou de ne pas l'inviter sur les plateaux tele , il serait d'ailleurs interessant de verifier aupres de France Tele le pourquoi du comment. 


Finalement ce qui me manque c'est un peu de contexte ,  je ne connais guère le personnage, il faudra que j'écoute son émission sur nova. ou son podcast, vous auriez sans doute pu passer quelques extraits également.







Ce Belattar(dé) illustre bien l'insignifiance et le narcissisme de l'industrie du spectacle.

"Je ne représente que les Belattar", mon cul oui, tu écumes les plateaux télé en parlant au nom "des Musulmans" ou "des banlieues" : ça s'appelle se poser en porte-parole. Sauf que personne ne t'a rien demandé, à l'exception de quelques journalistes.

Pas un mot sur les luttes des quartiers, où des gens n'ont pas besoin d'un représentant autoproclamé pour s'organiser. En vérité, Belattar jubile devant sa petite consécration médiatique d'humoriste à la Gad Elmaleh (mais 15 ans après... faudrait lui dire que l'humour de stand up autocentré et benêt est passé de mode), et le groupe d'ennemis vraiment très méchants (là dessus on est d'accord) et d'amis (présidentiels) qu'elle lui a permis de se constituer.

Non seulement il s'impose comme porte-parole de "groupes" qui ne lui ont rien demandé, mais en plus, il se comporte en bon bourgeois paternaliste. Un PMU est victime d'une reportage médiatique mensonger : il le rachète ! Un pauvre garçon se fait envoyer à l'hosto par un flic : il s'improvise coach en charité footballistique (en n'oubliant pas de se mettre en avant) !

Ce clown (au mauvais sens du terme) a su incarner à merveille la figure éculée de l'Arabe sympa et inoffensif qui plaît tant aux puissants, qu'ils soient journalistes ou politiciens, qui ont bien besoin de ce genre de mecs pour continuer de nier leur racisme indécrottable.

S'il avait un minimum de fierté, de culture politique et de réflexion sur le racisme structurel en France, il changerait de métier.

Mr Belattar, il n'y a pas que sur Callé que les "migrants" sont traitaient pire que des chiens par la politique de votre "amis" Macron. Alors oui pardon, ce n'est pas votre amis, patatipatata... en attendent, des humains sont traitaient pire que des chiens par sont bras armé... Alors, arrêtez avec vos paroles politicienne svp 

surnommé Yassine ? c'est quoi ce mot ? Il s'appel Yassine, ce n'est pas un surnom , du racisme la rédaction ? Les Yassine n'ont que des surnoms pas de prénom ? 

Bravo pour cette émission !

J'avoue avoir abandonner l’ascension du Mont Belattar à la 43ème minute 54ème seconde.


Mon petit vélo cyclotomique n'en pouvait plus à force de tourner en rond parallèlement à la ligne droite et son contraire. 


Mon Maitre Ruban Pierre Dac l'avait dit : " L'homme a son avenir devant lui ; quand il se retourne, il l'a dans le dos "


PS Mention spéciale Ervé et son goût musical.

Un peu de Zappounet                

Au début de l'émission le Printemps Républicain et consorts sont présentés comme des "laïques radicaux". Cette expression que l'on lit un peu partout me dérange beaucoup.

Car enfin, est ce que ces gens réclament la fin du concordat en Alsace et Moselle ? La fin du financement public pour les écoles confessionnelles ? 

Non.

Pa


Les femmes voilées, elles respirent aussi, dixit Bellatar.

Sans doute Yassine, mais j'ai quand même le sentiment que celles qui ôtent leur voile en Iran au péril de leur liberté, et dans d'autres pays où les obscurantistes leur imposent ce carcan, le font toutes dans le but de mieux respirer.

Hollande? Macron? le congrès du Medef? Décidément un invité aux fréquentations vraiment douteuses, qui participe à la start-upisation de la société. A cause de gens comme lui, dans certains quartiers, les chômeurs et les précaires n'osent plus sortir de peur de se faire radier par un conseiller pole-emploi radicalisé sur internet par les éditos de Christophe Barbier et Dominique Seux.

 (blague à part soutien quand même à lui parce que la bande de chiens enragés qui le tient au molet le lachera pas si facilement. dommage qu'il n'ai pas eu le courage de soutenir le CCIF).

A quand Daniel une émission avec Anne Roumanoff, Popeck ou Roland Magdane. Ils ont surement autant de choses intéressantes à dire.

J'aime à penser que Coluche n'aurait pas été proche de Macron. Ce que fait Macron est d'une violence que je ne saisi pas comment Y. Belattar peut s'associer à lui.

je ne connaissais pas du tout l'invité : un sympathisant de Macron, effectivement je trouve çà très très comique !

La campagne de calomnies qui vise Yassine Belattar est un signe que les tenants de l'ordre médiatique envoient à tous les arabes : rien d'autre que la soumission la plus complète (à la Malek Boutih , par ex.) ne sera toléré.

Un peu de musique, pour bien terminer la semaine.

Pour une fois je ne suis pas d'accord à vous Daniel, non la démarche de Yassine n'est pas comparable à celle de Coluche en rien.
L'émission m'a fait penser à la fable de la Fontaine "Le corbeau et le Renard"
Le fromage : l'opinion public, les populations ciblées mais qu'on ne nomment pas directement, "les villes".
Le corbeau : des personnes choisies pour représenter les populations en question.

Le Renard : Macron et son staff.


Conseil présidentiel des villes : d'emblée le titre  donne toute la mesure de l'enfumage et de la stratégie de l'équipe Macron : flatter les égos de personnalités emblématiques, convaincues mais pas trop et surtout malléables.
La stratégie de Macron est à l'oeuvre partout et consiste à choisir les compliments qui font mouche pour arriver à ses fins et attendre que ça tombe dans l'escarselle présidentielle.


L'association des deux mots "conseil / présidentiel " est un exemple de plus qui témoigne de la volonté quasi monarchique de chapeauter l'ensemble des débats. Quand aux débouchés de ses consultations la Fontaine la fournit 

" apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute".


La situation des banlieues pose deux questions :
- la première est soulevée par Daniel et est évidemment politique (budget,  politique urbanistique et aberration de la politique des grands ensembles, le Corbusier compris, services publics, transports....)
- la seconde concerne la culture et les mentalités collectives qui irriguent ses guettos sociaux.

Concernant la seconde question, il serait vraiment souhaitable d' entendre le point de vue de personnes plus atypiques comme Abdenour Bidar ou le mathématicien Ahmed Djebbar, bref des analyses moins conventionnelles.

PS : Je recommande une conférence de l' Agora des savoirs 

Le marché halal ou l'invention d'une tradition - Florence Bergeaud-Blackler

Le mec m'était vraiment très sympathique, jusqu'à ce qu'il parle de Théo et l'association qu'il a avec lui, alors que les mensonges de ce type ont été largement démontrés et qu'il est la figure du mouvement antiflic. Le tout pour favoriser le foot dans les banlieues. 

Perso, j'ai vécu 25 ans dans une cité dortoir, je m'en suis sorti par les études et pas par le foot ou la haine des flics. C'est dans l'enseignement qu'il faut investir si on veut aider les jeunes de banlieue.

Très intéressant pour le moment, je fais pause le temps d'écrire ce petit mot, obligé car je suis plié en ayant entendu que le nom du bar aurait pu être Allah Akbar.
C'aurait été un bon moyen de décrisper les gens !

Bonne idée encore une fois vous tapez juste et à temps !!

L'émission quand à moi c'est finie par un fou rire !! Tous en CDI, il est trop fort 

Ajoutons que Valls est carrément gonflé d'écumer les plateaux pour donner des leçons sur le terrorisme quand c'est sous son gouvernement qu'il y a eu les attentats les plus meurtriers. 

Comme l'avait dit Todd, Cazeneuve aurait dû démissionner dès le 7 janvier 2015 et Valls devrait aller se terrer auprès du roitelet d'Espagne et de Rajoy. (Désolée pour les Espagnols et encore plus pour les Catalans).     

Je vois que la #GaucheFN est bien représentée dans les commentaires.


Il faut resituer le printemps républicain dans une longue histoire qui commence il y a déjà bien longtemps avec un groupuscule de faussaires constitué de Philippe Val-Daniel Leconte-BHL-Fourest, autrement dit, le néoconservatisme à la française, basé sur l'islamophobie et l'ingérence impérialiste, et qui se poursuit maintenant avec Renaud Dely, Elisbeth Levy, Finkie, Elisabeth Quin, Enthoven et compagnie, Arte et Charlie Hebdo servant de plaque tournante et de caution pseudo-intellectuelle à cette mouvance rose (lol)-brune. 


Sinon, Yassine, si vous comptez sur Macron et ses walking-zombies pour vous défendre, bon courage. Vous avez bien fait de ne pas aller à cette marche blanche, c'était un traquenard et vous vous seriez fait lyncher par la LDJ. 


À bas le PR, à bas Valls, à bas Marianne et 28 minutes !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Insupportable......fatigant ......Debit de paroles incessant qui ne laisse pas respirer ....un vendeur de tapis qui veut caser sa marchandise.....pas si clair que ça ........opportuniste aussi .....on étouffe ....il en fait trop .......trop trop 

Pas de plaisir, difficile à suivre , pas trop crédible tout de même , inquiétant parfois ...trop bavard ...qui est il vraiment.....à fuir parle trop de religion ,, paravent...bref 

Je n’ai pas envie d’ecouter Plus ce baratineur...pas si sympa que ça ..sans doute que c’est parce que je ne suis pas une partisane de Macron et ne partage pas ses mesures de saupoudrages sur tous les domaines lui aussi est un baratineur et dans les faux semblants ..à s’en méfier, il est dangereux...

Vous avez fait néanmoins une émission très travaillée et respectueuse et de qualité journalistique...

Je ne connaissais rien de cette personne...je ne regarde qu’Arte et le soir à partir de 20 h et France Culture comme radio ...et bien sûr VOUS .....Arrêts sur Images depuis sa création....je ne suis parfois pas trop emballée par vos sujets ...c’est rare mais ......cordialement...Jacqueline Rigouleau 

Bravo Daniel, bravo Yassine, ça fait du bien d’entendre des gens de bon sens échanger sur des sujets de bon sens. Ça fait du bien.


Je recommande à tous l’émission qu’il co-anime sur Nova, encore plus marrante que les Belges sur France Inter (qui est son émission concurrente). Banzaï

Bravo Daniel, bravo Yassine, ça fait du bien d’entendre des gens de bon sens échanger sur des sujets de bon sens. Ça fait du bien.


Je recommande à tous l’émission qu’il co-anime sur Nova, encore plus marrante que les Belges sur France Inter (qui est son émission concurrente). Banzaï

Bravo Daniel, bravo Yassine, ça fait du bien d’entendre des gens de bon sens échanger sur des sujets de bon sens. Ça fait du bien.


Je recommande à tous l’émission qu’il co-anime sur Nova, encore plus marrante que les Belges sur France Inter (qui est son émission concurrente). Banzaï

Bravo Daniel, bravo Yassine, ça fait du bien d’entendre des gens de bon sens échanger sur des sujets de bon sens. Ça fait du bien.


Je recommande à tous l’émission qu’il co-anime sur Nova, encore plus marrante que les Belges sur France Inter (qui est son émission concurrente). Banzaï

Merci, interview sans concessions,  bravo Yahcine. Après selon votre vécu, les ressentis seront bien différents... Très positif me concernant.

Je ne savais pas pour la marocaine invitée par Macron à retourner dans son pays.


https://www.youtube.com/watch?v=q2rY3DTIMe0


Mais elle est née à Paris, 20e arrondissement… :

https://www.huffpostmaghreb.com/2018/02/09/marocaine-qui-avait-interpelle-macron-toujours-en-situation-irreguliere-paris_n_19193892.html

Je voulais juste revenir sur Valls, que je déteste encore plus que ne le fera jamais YB. 

Ce mec a coulé définitivement son parti en se faisant passer pour quelqu'un de gauche alors qu'il est de la droite la plus ploutocratique et la plus vile.

Il croit surnager en s'alliant avec Marianne, autre has been si ce magazine ne se ressaisit pas tout de suite, pour dégommer tout ce qui bouge et qui ne serait pas de son avis de m..de, ces mots, cette langue de fer qui lui permettent de croire qu'il existe encore....

Je trouve que c'est lui faire bien de l'honneur que de tenir compte d'un mm d'ongle de petit doigt de ce qu'il dit ou pourrait dire comme vilenies diverses.

CE QUE DIT MANUEL VALLS, TOUT LE MONDE S'EN FOUT. IL EST MORT ET BIEN MORT POLITIQUEMENT ET HUMAINEMENT DEPUIS LONGTEMPS.


DE PROFUNDIS;


Bonne émission, j'ai trouvé M. Belattar intéressant. Je ne l'avais jamais vu avant !!

Merci !

Mettez cette émission en accès libre !

31 minutes et je suis déjà en overdose... insupportable. Bonne soirée tous ! j'arrête le massacre.

quel anguille ! quel faux cul ! je me doutais de l'inconsistance du personnage mais , très franchement , pas a ce degré ! merci D.S. ! merci D.S. ! ! ! MERCI ! ! !  Il a tout essayer , la flatterie , le mensonge , le retournement de veste PENDANT une réponse , etc.....Inouie ! a faire apprendre par coeur pour se sortir des situations désespérées ! ! comme dirait obierwan " ....Merci pour cette émission !


Merci pour cette émission.

Je suis en cours de visionnage.
L’idée de renommer le bar de Sevran Alaouaque Bar m’a donné un fou-rire. :-D

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.