19
Commentaires

B. le Maudit

Une ville, la nuit. La caméra poursuit un homme qui s'enfuit dans les ruelles.

Derniers commentaires

Dans le même genre de journaliste fouille merde maquerelle piplette brasseur de vent on a Bruno Roger Petit je me suis laissé prendre par le titre racoleur de son article qui ne nous apprend rien (la magie de FB).

si quelqu'un veut se faire du mal je partage http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1154471-enregistrements-de-buisson-sarkozy-et-carla-bruni-entre-mepris-du-peuple-et-vulgarite.html


Quelques extraits:



Deuxième enseignement : Carla Bruni a placé son mari sous emprise. On entend même Nicolas Sarkozy dire : "Dans notre couple, y a l'homme c'est elle" (à 40'). Et Carla d'en rajouter : "C'est moi qui t'entretiens...", "je croyais que j'épousais un salaire..." Le président de la République n'assume pas seul la conduite des affaires du pays, mais sous l'influence de son épouse.

Une blague vaseuse de sarko preuve que Bruni l'a sous son emprise quel fin limier ce BRP


D'un certain point de vue, il convient de remercier Patrick Buisson. Car la publication de ces enregistrements permet de considérer que, quels que soient les échecs de François Hollande, il était temps de mettre fin au règne Sarkozy. En une conversation, l'ancien président et son entourage se démasquent.


Et hop pub gratuite pour le gentil Hollande et vocabulaire de journaliste à sensation : "se démasque" c'est comme se dévoile,expression consacrée pour les médiocres au même titre que "le vrai visage", "les révélations", ou ce mot dégueulasse de "décryptage", de "dérapage", marre de ces formules de gratte papier sans talent.



Vertige du pouvoir. Dédain du peuple. Obsession de la célébrité. Amour de l'argent. Hédonisme vulgaire. Voilà ce que montrent les enregistrements de Patrick Buisson.

Ce tacheron ne fait aucune analyse politique, s'il condamne sarkozy c'est pour la forme pas pour les magouilles du fils spirituel de Pasqua biberonnée à la corruption des Haut de Seine. Il n'explique pas les tenants et les aboutissant de cette énième affaire de corruption. Bref il hiérarchise l'information dans le sens du néant.

Mais qui recrute ce genre d'incompétents? Jean Daniel ou Joffrin.

Dernier point, mes tendances conspirationnistes/tous pourri/de toute façon ça changera rien me laisse entrevoir que ces révélations sont des contre feux qui s'éteindront vite car la droite en allumera d'autres comme d'hab. J'aimerais bien que Sarko tombe vraiment mais je n'y crois pas, trop de gens malhonnêtes et n'ayant aucune éthique à l'instar d'un Bruno Roger Petit.
Ben, finalement je fais bien de ne pas regarder les JT, tous confondus, puisque que je viens d'apprendre l' événement par cet article. Tout ça ne fait-il pas parti de l'écume des choses car pendant ce temps là le navire amiral du libéralisme continue tranquillement sa course ( le navire c'est pour filer la métaphore de l'écume ) ?
Cette photo du Monde, portrait de Sarkozy le visage à moitié dans l'ombre, à la Une au moment ou je poste ce commentaire, est tout à fait dans l'ambiance. Y-a pas à dire, Editorialiste, c'est un métier !

ça fait peur !
c'est sacrément bien vue cette analogie avec un si grand film merci pour cette analyse
Quelques journalistes de canal plus et d'itélé pensent que leur travail consiste à harceler leur cible sur la base de questions sans intérêt. Buisson n'est pas la seule de leur victime. De telles pratiques sont aussi condamnables que celles sur lesquelles elles prétendent mettre la lumière. Ce reportage interminable est insupportable et incline à compatir au calvaire du poursuivi.
L'affaire Buisson, c'était la mise en appétit.
Place à présent à l'affaire Azibert.
Un fasciste harassé et une chaine d'info continue qui fait toute seule la démonstration de son inutilité : que du bonheur.
Brillante analyse,bravo!
Parvenir à victimiser Patrick Buisson ! Bel exploit.
Merci, I>Télé.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Absolument d'accord . C'etait ecoeurant !
ces televisions d'information continue posent vraiment un probleme qu'il serait interressant d'analyser plus en profondeur .
pipi de chat tout ça..une surprise nous attend !
Quel malaise ! Ces chiens de garde gourmands à la curée sont répugnants. Brrrrrrrrrr
Un journaliste est vendu ou est un chômeur, donc pas de surprise de ce côté là, les chiens de garde sont en place et ils sont enragés.

Il faut vraiment que toute cette merde s'arrête un jour, parce que là ça va crescendo et ça va mal finir.
Heureusement qu'il y a les Ch'tis à Ibiza pour soulager le peuple.

Le débat politique est dominé par des abrutis qui ont fait un IUT journalisme et qui posent des questions absolument débiles à des politiques fantoches et soumis. Il ne peut donc pas en sortir grand chose.


Pourvu que d'autres conseillers aient pensé à faire ce que Buisson a fait, et que les dossiers sortent...
Les voir nous dominer et avec autant de morgue, ça me désole de plus en plus chaque jour.
Difficile d'avoir de la sympathie pour Buisson mais cette séquence "exclusive" n'est pas ragoutante. Galzi s'en est justifié a l'antenne en montant sur ses grands chevaux journalistiques.
Je regarde souvent un bout d'i-télé le soir mais Galzi commence a me poser de nombreux soucis. Parfois j'ai l'impression qu'à côté de lui Pujadas serait un journaliste du monde diplomatique.
Récemment il y a eu un sujet monstrueux sur le procès de Pistorius en Afrique du sud. Il a passe au moins 15 mn dessus avec comme spécialiste un gars qui a connu Mandela ( et qui avait aussi servi de " spécialiste" a la mort de ce dernier). Il y avait aussi une liaison téléphonique avec un avocat qui ne parlait pas français et comme il n'y avait pas de traducteur c'était absolument grotesque. L'avocat expliquait a Galzi qu'il ne comprenait rien et l'autre continuait a lui poser des questions. Par dépit l'avocat a raccroché en direct.
Remarquons d'abord que vous n'hésitez pas à rediffuser vous-même la séquence dont vous mettez en cause la diffusion (je n'aurais pas eu d'autre occasion de la voir).

Remarquons aussi que "M" est poursuivi pour un crime absolu qu'il a commis sous l'empire d'un autre lui-même, alors que "B" est ici poursuivi pour un délit que commet I-télé elle-même en le poursuivant.
Oui, on traque, on guette, on presse...

Mais, il me semblerait fort utile de décrypter le pourquoi du Buisson.
Sans jeu de mots c'est le Buisson qui cache la forêt.

Pourquoi un certain Président l'a-t-il pris comme conseiller entouré de E.Mignon, G.Peltier?
Il était connu le Buisson pour ses épines empoisonnées et ses baies vomissantes, urticantes..
Quel était le but de ce certain Président pour s'afficher, se confier, éoouter à la Minuté ce Buisson là?

On ne mange pas avec le Diable même avec une grande cuillère disait le Raymond qui n'était pas de science mais de relative sagesse...

De Buisson, on savait...pourquoi le traquer maintenant?

Nouvel Obs Temps Réel, extraits

"Quand Patrick Buisson défendait Drumont, Le Pen et l'OAS...
Créé le 16-02-2012 à 15h26 - Mis à jour à 17h07 1 réaction

Par Renaud Dély

Il a fait l'éloge de l'antisémite Drumont ou des terroristes de l'OAS : le gourou du président a longtemps baigné dans les eaux troubles de l'extrême-droite. La preuve par ses écrits. "


Se référer à l'article de Renaud Dély.
La vie médiatique est pleine de facéties. Patrick Idiot Utile Cohen et Daniel Mort dans l'âme Schneidermann font leur chronique du matin non seulement sur le même sujet mais dans le même sens (la référence cinématographique en moins pour Cohen). Et le pire, c'est que je suis complètement d'accord avec les deux.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.