30
Commentaires

Aylan : pourquoi l'information est allée si vite

Qui dit consensus médiatique dit floraison de complotistes. Sitôt la photo d’Aylan Kurdi mise en Une de la presse internationale – à l’exception notable de la presse française –, des voix ont entonné le refrain du complot. On a ainsi pu entendre sur LCI François d’Orcival de Valeurs actuelles se demander "comment se fait-il qu'on ait tout de suite son identité et sa photo avec son ours ?" Très rapidement en effet, deux photos d’Aylan et de son frère ont circulé sur les réseaux sociaux. Très rapidement... comme par hasard ? S’il est difficile d’identifier l’origine de la mise en ligne de ces clichés, il est moins question de "manipulation" que d'époque où l’information venue des migrants circule rapidement.

Derniers commentaires

Pour apporter une pierre au débat qui avait agité ce forum (qu'est ce qui relève du "complotisme" et qu'est ce qui relève de l'incrédulité face à des complots qui peuvent être vrai), voilà une lecture intéressante : http://www.conspiracywatch.info/Comment-distinguer-entre-complot-et-theorie-du-complot_a1412.html
C'est relayé par Conspiracy Watch (pas creusé l'identité du blog, peu importe) mais ça a d'abord été publié par le Scientific American qui a l'air d'être une publication tout à fait valable : les dix critères qui laissent à penser que l'analyse d'une situation vire vers la théorie du complot plus que sur la dénonciation d'un complot existant :

"Selon Shermer, plus l’hypothèse d’un complot comporte de caractéristiques se trouvant dans la liste suivante et plus la probabilité qu’elle corresponde à la réalité est faible :

"1/ La prétendue preuve du complot repose sur la connexion entre eux d'événements qui n’ont pas de lien de causalité apparent. Lorsqu'aucune preuve n'étaie ces liens à part l’affirmation qu’il existe un complot ou lorsque les éléments de « preuve » pourraient tout aussi bien avoir d’autres causes – ou être dus au hasard –, il y a de fortes chances pour que l’hypothèse du complot soit erronée.

2/ Ceux qui sont censés avoir organisé le complot devraient avoir des pouvoirs surnaturels pour atteindre leur but. Les gens sont souvent loin d’être aussi puissants que nous le pensons.

3/ Le complot est complexe et sa réalisation exige un très grand nombre de paramètres.

4/ De même, le complot implique un grand nombre de gens qui auraient tous dû garder le silence sur ce qu’ils savent. Plus il y a de personnes impliquées dans le complot, moins l'hypothèse du complot est réaliste.

5/ Le complot inclut une ambition grandiose telle que le contrôle d'une nation ou d'un système économique ou politique. S'il sous-entend la domination du monde, la thèse du complot a encore moins de chances d’être vraie.

6/ La théorie du complot embrasse aussi bien des événements secondaires qui pourraient être vrais que d’autres événements, d’importance beaucoup plus grande et bien plus improbables.

7/ La théorie du complot attribue une signification souvent effrayante et sinistre à des événements anecdotiques ou peu significatifs.

8/ La théorie tend à mélanger des faits et des spéculations sans distinguer entre les deux et sans évaluer leur degré de probabilité ou de réalité.

9/ Le tenant de la théorie du complot nourrit indistinctement des soupçons envers tous les organismes publics ou privés, ce qui tend à montrer une incapacité à distinguer entre vrais et faux complots.

10/ Le théoricien du complot refuse d’envisager des explications alternatives à sa théorie, rejetant ainsi toute preuve qui infirmerait sa croyance, et cherchant uniquement des preuves qui confirment ce qu’il ou elle a décidé de considérer a priori comme étant la vérité. ""
Bonjour

Merci pour ce travail utile pour remettre les choses à l'endroit. C'est une des tâches qui doit vous paraître à la fois nécessaire et rageante comme journaliste : passer du temps à expliquer que le temps passé par certains à insinuer des mensonges est du temps perdu pour les lecteurs trompés. Quand je pense à l'énergie nécessaire pour traiter les sujets importants et à la chronophagie induite par le salutaire balayage des immondices de François d'Orcival, je me dis que tout le monde se porterait mieux si ce dernier et ses épigones commençaient tout simplement par nous les épargner... Je suis un grand naïf...

Voici un complément à votre travail, dont il reprend des éléments, d'aileurs
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/10/mort-d-aylan-mensonges-manipulation-et-verite_4751442_4355770.html

Merci encore.
Je n'ai pas ouvert mon ordi depuis une semaine ... Ma réflexion, sans avoir lu le texte d'Anne-Sophie, désolée la téhon pour moi : a-t-on besoin de voir cette photo en boucle pour imaginer la tragédie qui se "joue" en méditérrannée ? Combien d'enfants morts au fond de la mer, d'adultes, de djeuns, de BB, etc ..... de vieillards, que personne ne voient, pour réveiller les consciences ??????????????? Nous avons des choix à faire avant d'ergoter sur les zimages, les complots, les manipulations. Quels choix : deux : nous faisons quelque chose pour ces migrants, ou nous de faisons rien, en une expression : "on s'en tamponne le coquillard", ou nous bousculons nos politiques pour accueillir au mieux, ou au moins pire, ces "migrants". L'exode ça vous rappelle quelque chose ?

Je continue mon exploration sous-marine, et j'attends de lire le revirement de Merkel, suivi de son toutou préféré : Hollande.

Vous l'avez deviné, je suis trrrrrrrrrès en colère. Si un humain tombe à l'eau sous mes yeux, que fais-je, je blablate ou je saute pour le sauver si j'en suis capable. That is the question.
Et oui , ce sont des gens comme nous: eduqué, avec des ordi, des telephones, de la famille à l'etranger . Et oui leur drame n'est pas anodin pour eux, et ils le vivent comme nous les vivont (une famille entiere décimé , un pere survivant, seul , sur une plage avec la presse) .

Ce ne sont pas des petits sauvages, sans education, n'ayant jamais vu un ordi, qui sorte de la cambrousse .
Comment se fait-il qu'à l'heure où j'écris, les 3 "Participations votées d'utilité publique sur ce sujet" dénoncent l'emploi, jugé abusif, du "complotisme" dans l'article d'@si ?
Je vois dans cette curieuse convergence la marque indiscutable (mais on peut en discuter, hein...) d'une manipulation concertée en vue de discréditer un article visant à discréditer ceux qui cherchent à discréditer, et là j'aurais besoin de réfléchir avant de finir ma phrase, je reviendrai plus tard.
Pas plus tard que ce matin, je tombe sur un article de Frédéric Lordon reproduit par Olivier Berruyer sur son blog, dans lequel je lis :

"[...] prêts à tout pour défendre l’ordre social qui fait leur bonheur, les dominants sont notamment prêts aux travestissements les plus éhontés pour écarter toute alternative, invariablement présentée comme monstruosité".

On croirait lire du Chomsky ou du Bricmont. Il est clair que l'idéologie complotiste s'insinue dans les esprits les plus éclairés...
L'image télévisée ne s'adresse pas aux mêmes neurones que le texte. Elle suscite le sentiment et non la réflexion. Elle obéit à une logique contraire à celle de la politique qui est l'art de gérer la durée [...] mais elle remplit l'écran d'une réalité dont elle a du mal à donner la mesure.

Michel ROCARD (aux Rencontres de Pétrarque)

PatriceNoDRM
Je ne suis pas du tout un fan de Valeurs Actuelles, mais pourquoi cette accusation méprisante de "complotisme" quand le reste de la longue démonstration qui suit confirme le rôle majeur joué par les réseaux d'activistes syriens et leurs relais dans l'exploitation médiatique de l'image d'Aylan afin de faire pression sur l'opinion publique? Depuis quand une question, à mon avis légitime, qui pourrait émettre des doutes sur une vérité officielle est-elle nécessairement "complotiste" lorsqu'elle est posée par quelqu'un qu'on disqualifie d'emblée en raison de son identité ? Est-ce de la bien-pensance de gauche ou du militantisme ? Est-ce encore du journalisme ? Je crois qu'il faut commencer à décrypter sérieusement les narrations médiatiques de certains collaborateurs d'@si.
Un excellent article qui montre les rumeurs et les fausses informations à ce sujet : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/09/04/sur-le-web-images-manipulees-et-rumeurs-pour-casser-l-elan-de-solidarite-envers-les-refugies_4746189_4355770.html
On peut dénoncer la position du torchon d'extême droite "Valeurs actuelles", qui voit une manipulation dans cette affaire, sans employer de mot de "complotiste", qui désigne à la fois les hurluberlus qui nient que l'homme a marché sur la lune et ceux qui refusent de prendre pour argent comptant tout ce que veulent nous faire croire les pouvoirs en place.
Pour être plus clair, je pense que les mots "complotisme" et "complotiste", trop imprécis et ambigus, ne devraient pas apparaitre dans les articles de la rédaction d'@si, sauf, évidemment, dans ceux qui se proposeraient d'étudier le phénomène et son utilisation par les pouvoirs en place et leurs chiens de garde pour discréditer toute démarche contestataire.
C'est le moment de rappeler l'ignoble couverture du torchon Valeurs Actuelles : http://fairing.canalblog.com/archives/2015/09/04/32581753.html
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.