46
Commentaires

Au nième épisode, Sarkozy bouscula Copé...

Il ne faudra pas attendre septembre 2009. C'est dès janvier 2009 que Sarkozy veut voir disparaitre la publicité après 20 heures sur les chaines publiques.Et ce n'est pas seulement 0,5%, mais 0,9%, qu'il souhaite prélever sur le chiffre d'affaires des opérateurs de portables, et des fournisseurs d'accès Internet, pour financer cette mesure.

Derniers commentaires

ou comment l'état finance ses lubies en faisant du chantage au mépris total de son peuple :
http://www.numerama.com/magazine/10135-4eme-licence-3G-le-chantage-se-confirme.html

ça va changer... ?
Il est clair que la commission COPE décidée par le sieur N.S.était une petite mise en scene pour donner une petite touche de démocratie à son projet murement réflechi et arreté dans sa petite tète depuis longtemps .
Il est clair également que la future situation budgetaire de la télévision publique sera misérable , et dans 2 ou 3 ans , après le retour au calme , N.S pourra se présenter en sauveur de la situation et faire avaller la couleuvre en annonçant que le seul moyen de rendre viable la TV publique c' est de ceder FR3 à son ami BOLLORE .
Il jouit, il jubile, il casse tout avec une autosatisfaction confondante, une incompétence abyssale doublée d'un cynisme calculé incommensurable devant un parterre de courtisans anesthésiés qui se bousculent pour toucher la main du Roi, sous le sourire niais et béat du valet Copé prêt à toutes les compromissions pourvu qu'on le voit et la face jubilatoire du pitbull Lefevre, toujours dans le champ des caméras. Les soldes sont ouverts, chronique d'un casse annoncé sans précédent. Une vraie purge, une vraie nausée. C'est dégueulasse, comme dirait l'autre. Il faut résister par tous les moyens : la gauche, les députés, les citoyens, de grâce, par pitié, pour l'honneur de la démocratie ,on ne peut laisser faire ça.
depuis le debut j'ecrivais que sarkozy mettrait notre democratie en danger.Depuis qu'il est au pouvoir il n'arrete pas de reglementer à sa maniere pour avoir les pleins pouvoirs.On rentre dans une dictature et les deputes s'ils continuent à ne pas travailler pour les français ils auront sans qu'ils s'en rendent comptent plus aucun pouvoir vu qu'ils laissent faire. c'est la premiere fois que je languis aussi vite les prochaines elections pour que l'on puisse se debarrasser politiquement dans les urnes de sarkozy and co .Mettre des deputes democrates à l'assemblee française et europenne sinon le peuple de tous les pays avec cette optique ultra liberale nous dirige vers une catastrophe.vivement les elections.Depuis que sarkozy est au pouvoir il accumule les catastrophe et detruit tout sur son passage .L'audio visuel ne sera pas le dernier on va de plus plus souffrir .Il faut etre riche et bien portant en ce moment car les demunis car on le devient de plus plus ne pourront plus ou de moins en moins se soigner .Les pauvres 100 pour 100 qui n'auront pas les moyens de se soigner et de se payer une mutuelle n'auront plus que les yeux pour pleurer et encore on pensera à leur taxer les larmes qui couleront sur les joues.Avec sarkozy et sa cour plur rien ne m'etonne.Il ne laissera rien de bon le jour où il partira des caisses tres vides un train de vie elyseen insupportable pour notre bourse des frais de fonction ministeriel pas mieux un desordre institutionnel sur tout le pays .Bref la pagaille et la panique .On s'en souviendra de cette election
Pour résumer cette histoire, le Président a une idée, il l'annonce, le gouvernement et le parti majoritaire essaient de faire croire que c'est un projet longuement réfléchi et qu'ils l'approuvent. Une commission est mise en place pour définir les modalités... Le Président rejette plusieurs recommandations importantes et en ajoute d'autres, jamais discutées, mais la commission nous affirme déjà qu'au contraire, les déclarations du Président sont conformes au rapport. La suite probable étant que le parti majoritaire et la commission soutiendront le Président quoi qu'il décide.

J'ai bien compris ?
Et il fait semblant de ne pas comprendre de quoi on parle quand on évoque la "monarchie élective"... ([url]http://www.dailymotion.com/video/x40ln3_2008-sarkozy-mr-joffrin-monarchie-e_news[/url])
Nicolas Sarkozy a par ailleurs sorti de son chapeau une suggestion inédite : les producteurs d'émissions sur le service public pourraient être « intéressés » à l'audience de leur programme. En d'autres termes, si une émission ou une série fonctionne bien, ils percevraient un bonus financier. Plus étonnant, le président a semblé suggérer que le système fonctionnerait aussi « dans l'autre sens », en cas de mauvaise audience.
Je comprends pas bien, l'arret de la pub n'était il pas justifié par la suppression du "poid de l'audimat"... Vive l'incohérence présidentielle, ou le foutage de gueule ; on a le choix entre deux qualitatif pour notre président soit stupide soit escroc... les deux sont flippant.

Bizarre cette impression que les F.A.I. se sont mis d'accord pour plumer l'abonné.
on ne paye pas cher notre internet en france grâce à la guerre des prix pratiqué par free (et ce qui explique pourquoi aucun des opérateurs mobile ne veulent voir free debarqué dans le mobile et que la 4eme licence gsm n'est pas prêt d'arriver). La politique de cette dernière était de proposer justement une offre simple et unique, tripleplay pour tous à prix fixe, quelque soit le type de réseau ou les services utilisé. Les autres se sont alignés.
Maintenant de plus en plus de gens se sont débarrassé de la télé, de la redevance par la même occasion, c'est mon cas, ça me fait également un peu mal de voir une taxe pour financer une chose que je refuse, et qui est destiné à mourir à moyen terme...

C'est de pire en pire, de plus en plus n'importe quoi, j'en suis à guetter l'évènement qui va mettre le feu aux poudres, très très abondante ces dernier temps...
Question : est-ce que tout ceci ira jusqu'au bout? N'y a t-il pas des impossibilités ou des retoquages possibles? Je ne rêve pas trop, mais ce ne serait pas la première super idée qu'on laisse tomber au bout d'un certain temps car posant trop de problèmes de mise en œuvre (quand l'effet d'annonce et les conséquences voulues de celui-ci sont passés...)

Et ne vous bilez pas trop, ça fait longtemps que je le dis, la télé est déjà morte et franchement, je n'en suis pas triste....
En plus, on n'est plus au temps de l'ORTF et il y a maintenant Internet et là par contre, restons vigilants sur son indépendance.
J'ai vu la fin de ce monologue du roi sur i-télé.

En quelques minutes:
-comparaison idiote entre les affrontements au sujet de la tv publique en France et la situation au Moyen-Orient
-"Je" va verser 140 millions d'€ du gouvernement (non, non, pas un dédomagement des pertes qui ont suivi une annonce précipité) alors ça montre bien que "Je" n'est pas contre France Télévision
-tout l'habituel nombrilisme de faux chef de famille ou patron bienveillant au choix ("Vous me connaissez, ça se voit quand je mens.", les gentils ministres appelés par leur prénoms vont sur le champ prendre soin de leurs tâches efficacement dictées par le chef bien aimé, etc.)
-Pic à la gauche et aux gouvernements précédents qui n'ont pas su faire bouger les choses avant alors que "Je" est allé super trop vite et avec quel brio... tout en invitant l'opposition à continuer le chantier avec lui (faut pas oublier l'ouverture pour le côté sympathique après avoir opposé tout le monde)

Tout ça m'évoquait les quelques mots d'une célébre philosophe: "Il ne fait pas Président de la République." , Cécilia Sarkozy.
.. que les fournisseurs d'accès proposent des solutions et des forfaits sans la télé, et qu'on puisse juste payer mensuellement moins de 29 euros par mois si on ne prend pas l'option tv box.
C'est bien parce-que je la paye que je la regarde encore un peu.
Le jour où il proposeront des forfaits tel + internet seuls, à 20 euros pas mois par exemple, là ça risque de faire très mal à la télévision et publique, et privée.
J'en suis maintenant au stade sans retour de ne pas pouvoir pardonner la propagande et toutes les aberrations relevées notamment par Arrêt sur images depuis un certain ministre de l'intérieur et une époque où la plupart des médias lui mangeaient dans la main. Pourquoi est-ce que j'utilise l'imparfait d'ailleurs ?

Quitte à faire des suggestions, il serait bien, aussi, d'avoir la possibilité de choisir ses propres chaines préférées, sans payer celles que l'on ne veut pas.
Bref, une redevance à la carte: ça serait LE bouquet ultime, en somme...
.. et en définitive, une vraie démocratie télévisuelle.

Pourquoi pas.... si un provider lit ces lignes....
à partir du 1er septembre grève de téloche, organisation d'évènements de quartiers, tournois de pétanque et barbecue;
l'occasion pour les gens de se parler, de se rencontrer, voire plus si affinité
Merci à @SI pour ce résumé clair de la situation.

Merci également à Mr N. d'avoir fait augmenter plus que prévu notre abonnement téléphonique, mobile et/ou Internet. Que la taxe concerne les abonnements mobile ou Internet ayant une composante TV diffusant les chaînes de France Televisions, je veux bien mais qu'il concerne également ceux qui n'y ont pas accès (téléphonie fixe ou avec un mobile simple - téléphone et SMS), je trouve cela injuste. Les utilisateurs de Skype, de Wengo et des autres services de VoIP seront-ls également taxés pour l'audiovisuel publique?

N. ferait-il payer aux FAI et aux opérateurs la baisse de TVA (5,5% contre 19,6%) sur une partie des offres télécoms ayant justement une composante TV (WebTV, TV par satellite ou TV par ADSL)?
Hello @si ! merci pour l'article.

Mes 2cents :
Si on regarde bien ou va l'argent, le capitalisme ayant horreur du vide :
Taxe mobile & internet => financement France Télé => moins de pub sur France Télé => plus de pub sur TF1 & M6 => plus d'argent pour eux => leurs actions augmentent.

Sachant que Bouygues est opérateur mobile & proprio de TF1(et pote à Sarko), on peut douter que Bouygues boucle la boucle en répercutant chez eux la taxe, c'est donc très certainement répercuté sur le consommateur. Idem pour les autres opérateurs, il n'y a pas de raison.

Donc au final on a quoi : le consommateur paie plus (donc pouvoir d'achat en moins, donc absurdité par rapport à leur politique) pour augmenter l'action de TF1 et M6. Ce qu'on payait éventuellement en temps de cerveau disponible on va le payer certainement aux chaines privées. Je dis éventuellement car conditionné au fait de regarder France Télé à 20h (ce qui n'est pas mon cas).

Cela ne fait que retarder l'inévitable, l'érosion des audiences est là, dans mon entourage, la télé ça sert surtout à jouer à la ps3 et à la wii ... Pour l'info il y a les gratuits & le net au boulot & chez soi. Pour les films, la location de dvds & la vod. Pour les séries, hmm il y a mieux !
Hé bein voilà!
Manque plus que les mouchards dans les PC, et hop, on y est. Où ? Mais chez Georges Orwell voyons.
Une seule chose me fait encore tiquer: il est susceptible de perdre les prochaines élections encore (certes le pourcentage est faible, mais pas nul). Quand donc va t on réformer le scrutin présidentiel ? Il est temps là. S'agirait pas de prendre du retard sur l'horaire.

2+2=5
we shall overcome
we shall overcome
we shall overcome

someday......
Personne n'a encore relevé la petite phrase concernant "la tyrannie de la publicité" prononcée par le président, comme un fléau dont il fallait libérer les braves ménagères... quelques instants après passait le clip de propagande sur le pouvoir d'achat. Le voyage en terre sainte n'a pas changé Sarkozy, il navigue toujours sur un océan d'incohérence.
Après le coup de vis en direction d'internet, avec la pression fiscale comme bâton, la destabilisation de l'AFP orchestrée par le maréchal Lefebre (dans le but probable de préparer la vente à un groupe privé, genre Bolloré), maintenant la prise de possession de France Télévision par la garde élyséenne. Poutine n'aurait pas fait mieux. Il ne manque qu'une défenestration de journaliste (Daniel Schneidermann, évitez les étages) et nous y serons totalement. où ça ? mais en dictature voyons !
l´indexation de la redevance permettrait de récupérer 40 millions d´euros" . M´enfin si c´est de l´inflation , les prix des fournisseurs de france télévision augmenteront aussi. non ? ou c´est moi qui ne comprend plus rien ?

taxer les téléphones et internet pour financer ? je viens juste de réaliser à quel point l´idée est mauvaise. elle revient à faire payer également ceux qui n´ont pas la télé, ou qui ne la regarde pas. et ça existe de plus en plus, à cause d´internet, justement.
Etrange au moment oú on taxe les un petit peu moins pauvres pour aider les plus plus pauvres, (prime à l´emploi-RSA) , qu´on taxe les malades pour financer la sécu, (ze feymouss franchise), on taxerait ceux qui n´ont pas la télé pour la financer. j´habite en espagne et j ´ai deux cartes SIM pour mon téléphone, une française, une espagnole. cela veut dire que désormais, je risquerais de payer plus cher mes communications françaises pour une télé à laquelle je n´ai pas accès ? on appelera ça de la solidarité avec la production culturelle française ? (pour ma part, je préfère être solidaire avec un malade du sida que de subventionner des producteurs de telenovela" à la française")
taxer les utilisateurs d´internet au moment oú l´on les suspecte d´être tous des pédophiles potentiels, ludomanes utraviolents et désaxés, des pirates, des voleurs , des pilleurs.
(pour les culpabilser et qu´ils acceptent les mesures ?)
Faut pas qu'ils s'étonnent si à force, on finit par dire que si personne ne claque la porte et ne fiche le camp, dans les rangs de la droite, c'est pasqu'il est fou et qu'il ne faut pas contrarier un fou...
Je me demande si M. Sarkozy n'a pas pris ses décisions en marge de la commission Copé, pour autant qu'il ne les inspirât pas, et dans quelle mesure celle-ci constituait un habillage participatif afin de prévenir l'opposition de certains professionnels... Nommer le Directeur de la chaîne publique en conseil des ministres, comme le dirigeant de la RATP ou d'EDF, ne contient-il pas l'aveu que l'information n'a plus à être spécialement indépendante de l'état? Tant de journalsites que ça s'en offusqueront-ils?
Coquilles :
« Tout ceci serait impossible dans des démocraties de plein exercice. On a rarement vu un plan aussi déterminé de mise sous contrôle de la télévision »[s]"[/s], a quant à lui déclaré François Bayrou. « Le service public devient directement dépendant de l'Etat : son patron va être no[s]m[/s]mmé par le pouvoir, et ses financements dépendront chaque année du bon vouloir des gouvernants. »
Moi ce qui me fascine, c'est de voir à quel point ce président réaffirme la puissance (du) politique.
La majorité ( voire la totalité ) des mesures gouvernementales prises sont, à l'évidence, néfastes, impopulaires, déraissonnables , irraisonnées, ... mais, fruits de sa seule volonté, sont mises pourtant en oeuvre, qu'importe la casse sociale et le coût sociétale.
Tout le monde s'en rend compte et personne ( ou quasi ) ne bronche.

Concernant la Tv, c'est anecdotique, mais autrement plus grave pour l'éducation, la santé, le droit du travail, la justice...pareillement détourés pour être réduits aux funestes dess(e)ins présidentiels.
Lapsus savoureux de PPDA ce soir: "la suppression de la télévision...euh... de la publicité à la télévision publique. Ça fait une semaine qu'il enchaine les lapsus et les boulettes.
Depuis le début, j'ai plutôt l'impression que c'est moi qui me fait bousculer
Allez le Petit père de la nation continue son action, il a déjà mis 4,3 millions dans sa propagande mais ce n'était pas suffisant. Tant d'égo mérite bien tout l'espace.
Et puis il pourra nous diffuser en boucle les clips de sa femme... Et oui, c'est encore pire que l'on pouvait le penser...
On taxe le pétrole, l'alcool et le tabac non seulement pour remplir les coffres de l'état, mais aussi pour en dissuader l'usage. Est-ce que c'est ce que veux le gouvernement? Freiner le développement des hautes technologies en France? Pourquoi pas une taxe sur l'intelligence ou sur les investissement productifs? Comme pour la "riposte graduée", Sarko est bien plus occupé à aider ses potes "ayant droits" qu'à travailler pour les français en général. Il va ruiner ce pays.
Merci pour cette synthèse.

L'amateurisme du petit timonier en matière de décisions politiques concernant le service public continue. Ainsi donc, il explique maintenant qu'il faut anticiper de neuf mois la date prévue par la commission pour le début de suppression progressive de la pub sur le service public parce que « si on attend septembre 2009, c'est encore un an où le téléspectateur aura entendu dire qu'il allait se passer des choses et que ça allait changer et où il ne se passera rien »... Tiens tiens, cet argument bidon me rappelle la récente campagne de pub gouvernementale centrée sur l'impatience présumée des citoyens. L'impatience, elle me semblé plutôt du côté de l'exécutif qui aimerait avoir des résultats mais ne peut en avoir, et elle s'accompagne en plus d'impréparation et de désinvolture. Pitoyable.

Sinon, je ne comprends toujours pas la logique qui voudrait que les fournisseurs d'accès internet paient des taxes pour financer pour la télévision publique...

Bref, Bouygues peut remercier Sarko de lui avoir ôté un concurrent sérieux du PAF...

Sinon, pourquoi est-ce qu'on-a-t-y pas des extraits vidéo mais seulement des captures d'écrans ? Pour les inconditionnels de la parole de notre vénéré président de l'identité nationale, la vidéo de cet événement interplanétaire est apparemment disponible sur Public Sénat, .
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.