30
Commentaires

Au fait, pourquoi les permanences LREM sont-elles "vandalisées" ?

De nombreuses permanences de députés LREM ont été prises pour cible ces derniers jours par des agriculteurs. A la télévision, les images de locaux emmurés ou devant lesquels se déversent des tonnes de fumier sont amplement montrées. Mais les motifs de la colère des agriculteurs sont bien moins télégéniques. Arrêt sur images fait le point sur les sujets qui fâchent.

Commentaires préférés des abonnés

Merci mille fois de nous donner, détaillées et argumentées, ces infos sur les permanences vandalisées que "nos" médias nous refusent, tout à fait sciemment je pense. Il arrive qu'ils ne nous disent même pas qu'il s'agit d'agriculteurs! 


Asi devra(...)

 " Là où il n'y a le choix qu'entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence " (Gandhi )

Approuvé 7 fois

C'est que la violence (et quelle violence?) n'est pas à bannir d'entrée, mais à utiliser avec précaution et après avoir mûrement réfléchi sur ses conséquences. Ce qui est après tout une évidence


Le "haro sur la violence" dont on nous accable, m(...)

Derniers commentaires

pffff , encore 3 ans !

Très bon papier mais, comme vous le signalez au début, il n'y a pas que les agriculteurs qui refont la déco de ces permanences. Rien à dire sur les autres acteurs ? 

Encourageons les agriculteurs "indépendants" à quitter la FNSEA, qui cherche à se racheter une virginité à moindre coût avec cette affaire, et à retrouver des pratiques et des modes de défense plus sains pour eux et pour nous tous.

Si par hasard vous souhaitez parler du mouvement social à la DGFIP complètement occulté par les médias, n'hésitez pas à me contacter. On retrouve le meme comportement servile des médias main stream, les même contre vérité et mensonge de la part du gouvernement et le mépris de tout discours argumenté ou construit.


Merci mille fois de nous donner, détaillées et argumentées, ces infos sur les permanences vandalisées que "nos" médias nous refusent, tout à fait sciemment je pense. Il arrive qu'ils ne nous disent même pas qu'il s'agit d'agriculteurs! 


Asi devrait se faire une spécialité de ces "trous noirs de l'info" dont "nos" médias sont coutumiers. Combien de fois, devant une info énigmatique, me suis-je demandé le pourquoi du comment? Désormais, je sais que ces trous noirs ne sont pas involontaires, mais carrément significatifs de l'existence d'infos gênantes. 


Fuck-news par défaut.

Henri Brichart, numéro 2 de la FNSEA voulait être sur la liste LREM. Etonnant non ?

 " Là où il n'y a le choix qu'entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence " (Gandhi )

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.