928
Commentaires

Attaque flottille : les vidéos peu convaincantes de l'armée israélienne

Après l'assaut, la bataille des images. L'armée israélienne a publié sur Youtube trois vidéos censées montrer que les soldats ont respecté les procédures avant d'ouvrir le feu, lorsqu'ils ont pris le contrôle de la flottille chargée d'aide humanitaire, en route vers la bande de Gaza.

Derniers commentaires

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/mavi-marmara-israel-versera-18-millions-d-euros-a-la-turquie_1806484.html

"Le pays a refusé de s'excuser jusqu'en 2013, puis les tensions s'étaient ravivées l'année suivante avec une nouvelle offensive israélienne dans la bande de Gaza. Après six ans de brouille, Jérusalem va signer un accord avec Ankara et s'engagera à verser 20 millions de dollars (18 millions d'euros) aux familles des dix Turcs. "
Certaines officines voudraient-elles étendre le blocus territorial de Gaza au domaine de l'information en France sur ce qui s'est passé et se passe dans ce territoire martyr ?
En tout cas, dimanche 21/11/2010, l'expo de photos "Gaza 2010" au Musée d'art Moderne de la Ville de Paris, a été attaquée par.... des "voyous" !
L'article suivant donne les détails de l'événement:

http://www.europalestine.com/spip.php?article5624
Appel de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine


Campagne des Bateaux pour Gaza-France

Brisons le siège israélien de Gaza !



En Novembre 2010, la population de la bande de Gaza aura passé trois années et demi sous blocus, coupée du monde extérieur. L’attaque de décembre 2008 / janvier 2009 a aggravé une situation déjà intolérable. Selon le rapport de la mission des Nations unies menée par le juge Goldstone : « des actes assimilables à des crimes de guerre et peut-être, dans certaines circonstances, à des crimes contre l’humanité ont été commis par les forces armées israéliennes ». 1410 personnes ont été tuées, dont 82% de civils, 4 100 logements détruits, 17 000 endommagés. Aujourd’hui le blocus se poursuit et la reconstruction de la bande de Gaza n’est pas possible. « Sur une liste de 4 000 produits autorisés par Israël (avant le siège imposé en juin 2007) 30 à 40 seulement sont tolérés »[3] ; les exportations sont quasiment inexistantes ; l’économie est sous asphyxie.

Violation du droit international humanitaire Le blocus de la bande de Gaza est imposée par le gouvernement israélien au vu et au su du monde entier. Il est une punition collective imposée à l’ensemble de la population civile. Israël a transformé la bande de Gaza en une prison de plus de 1,5 millions de personnes. Si l’ONU, les Etats-Unis, ainsi que l’Union Européenne[4], et notamment le gouvernement français, ont appelé à plusieurs reprises Israël à la levée du blocus, ces déclarations n’ont pas été suivies d’actes concrets de la part de la communauté internationale et le monde contemple ! Or, il est urgent que l’UE agisse concrètement pour que les droits humains et le droit international soient au cœur du processus de paix au Moyen-Orient.

Des bateaux pour Gaza : une mobilisation citoyenne Face à cette situation, des associations, syndicats et des citoyens du monde entier veulent agir en envoyant du matériel sur des navires qui feront escale et partiront de villes côtières européennes et internationales (en Suède, Grande-Bretagne, Irlande, France, Espagne, Italie, Grèce, Allemagne, Suisse, Turquie, Algérie, Liban...) pour l’amener à bon port à Gaza !

Dès à présent, une grande campagne populaire est lancée afin d’affréter un navire depuis la France pour se joindre à la seconde Flottille de la Liberté pour Gaza. Par cette action, les associations et citoyens interpellent leurs représentants et leur demandent d’agir et de prendre des mesures pour la levée immédiate et sans conditions du siège illégal de la bande de Gaza. Ils demandent aussi un appui fort de la part du gouvernement français pour permettre aux bateaux d’accoster à Gaza. Ils veulent témoigner de leur solidarité avec la population de la bande de Gaza isolée du monde, en leur envoyant un message clair : Vous n’êtes pas seuls !

Ils veulent apporter un soutien humanitaire en faisant entrer le matériel nécessaire à la reconstruction de la bande de Gaza.

Organisateurs internationaux : La coalition de la flottille de la liberté pour Gaza a été créée en avril 2010. Cette coalition a été à l’initiative de la première flottille qui a été attaquée par l’armée israélienne dans les eaux internationales le 31 mai 2010. Fondée au départ par 5 organisations : Free Gaza Movement, IHH, Ship to Gaza- Sueden, Ship to Gaza-Greece, The European Campaign to end the Siege on Gaza, la flottille de la liberté rassemble aujourd’hui des dizaines d’organisations et de coalitions européennes et internationales. Cette opération se fait en lien avec des organisations de la société civile dont le PNGO (Réseau Palestinien des Organisations Non Gouvernementales) et un de ses membres, le PCHR (Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme).

En France : La Plateforme des ONG Francaises pour la Palestine appelle à une large mobilisation pour briser le blocus de la bande de Gaza, en complémentarité de la décision du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens de faire partir un bateau français pour Gaza et rejoindre la deuxième flottille de la liberté.



Pour en savoir plus : visitez le site de la Plate forme des ONG pour la Palestine : http://www.plateforme-palestine.org/article.php3?id_article=1855

Signataires :

Action des chrétiens pour l’abolition de la torture-France (ACAT-France)

AFRAN SAUREL

Agir ensemble pour les droits de l’Homme (AEDH)

Association France Palestine Solidarité (AFPS)

Association pour les jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes françaises (AJPF)

Centre de Recherche et d’Informations sur le Développement (CRID)

Collectif judéo-arabe et citoyen pour la paix

Comité catholique contre la faim et pour le développement-Terre Solidaire (CCFD)

Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP)

Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche Orient (CVPR-PO)

Comité Gaza Jérusalem Méditerranée

Comité inter-mouvements pour l'accueil des déplacé (CIMADE)

Comité Inter-universitaire de Coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP)

Génération Palestine

Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)

Ligue des droits de l’Homme (LDH)

Ligue des femmes pour la paix (WILPF)

Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP)

Mouvement International de la Réconciliation (MIR)

Pax Christi France

Ritimo

Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement (SIDI)

Terre des Hommes - France

Union Juive Française pour la Paix (UJFP)
Lu dans Politis
L’incroyable machination
jeudi 7 octobre 2010, par Denis Sieffert


Dix ans après le début de l’affaire concernant la mort du petit Mohammed Al-Dura, Charles Enderlin démonte une à une les accusations de la droite pro-israélienne.

C’est une histoire comme seul sans doute le conflit israélo-palestinien peut en engendrer. Lorsque des femmes et des hommes, les uns cyniques, les autres gavés de propagande, deviennent capables du mensonge le plus fou, en application de cet adage qui défie toute morale : la fin justifie les moyens. Rappelons brièvement les faits : le 30 septembre 2000, au carrefour de Netzarim, dans la bande de Gaza, un homme, Jamal Al-Dura, et son fils, Mohammed, sont pris dans une fusillade entre des combattants palestiniens et l’armée israélienne. À plusieurs reprises, ils sont atteints par des balles provenant de la position israélienne. L’enfant succombe dans les bras de son père. Un parmi tant ­d’autres, hélas, puisque 1 273 enfants seront abattus par des soldats israéliens au cours de la dernière décennie [1]. Mais, cette fois, un caméraman est là, qui filme la scène. Il s’appelle Talal Abou-Rameh. Il est le caméraman « historique » du correspondant de France 2 à Jérusalem, Charles Enderlin. Mohammed Al-Dura ne sera jamais un anonyme dans les décomptes macabres de fin de journée : il a un nom, une silhouette, un visage. En quelques jours, il devient le symbole de la « barbarie israélienne ».

C’est ce symbole que quelques hommes, agents de désinformation, adeptes de la théorie du complot, tous idéologiquement proches des milieux néoconservateurs américains et israéliens, vont s’efforcer de détruire. S’ensuit une incroyable machination. À l’origine, une officine de désinformation bien connue, destinée à un public français : la Metula News Agency (Mena). Le scénario est l’œuvre d’activistes français qui s’adjoignent les services de pseudo-experts israéliens, dont l’homme qui avait déjà prétendu démontrer qu’Itzhak Rabin avait été victime d’un complot fomenté par Shimon Peres… Et ce scénario est hallucinant : tout ne serait que mise en scène orchestrée par Talal Abou-Rameh, avec la complicité d’Enderlin. Le petit Mohammed aurait joué sa propre mort. Sur ses lèvres, affirment ces « experts » de pacotille, on pouvait lire les consignes qu’il donne lui-même au caméraman. Et les soubresauts de son corps après l’impact de la dernière balle prouvent qu’il n’est pas mort. Il coulerait aujourd’hui des jours heureux en Libye.

Selon une variante, l’enfant serait mort, mais tué délibérément par des Palestiniens. Un « sacrifice humain » en quelque sorte. Qu’importe les dizaines de témoins de la scène, tous ne sont que les complices d’une gigantesque mise en scène. L’histoire aurait pu s’arrêter là, circonscrite à une poignée de fanatiques. Mais, en vérité, elle ne fait que commencer. Et c’est ici que le livre d’Enderlin devient passionnant, lorsqu’il raconte comment, par ­cercles concentriques, les réseaux de cette extrême droite pro-israélienne vont parvenir à diffuser leur énormité dans des médias grand public : une chaîne de télévision allemande, le Los Angeles Times, le Wall Street Journal. Chaque fois, il suffit d’un relais bien placé pour que la thèse du complot soit reprise ou, à tout le moins, le doute subtilement instillé sur l’authenticité des faits. Des personnalités « médiatiques », comme le président du Crif, Richard Prasquier, le philosophe Alain Finkielkraut, Pierre-André Taguieff ­– qui voit pourtant des « complots » partout – mais aussi des journalistes comme Clément Weill-Raynal (France?3), Élisabeth Lévy et l’inévitable Daniel Leconte (Arte) [2], qui ira jusqu’à demander la tête d’Enderlin dans le bureau d’Arlette Chabot, alors directrice de l’information de France 2, jouent les procureurs.

Le livre de Charles Enderlin retrace par le menu les persécutions dont il a été la cible, avec les siens. Il reprend les faits un à un. Il a appris à ses dépens que les arguments les plus fous ­doivent être réfutés avant qu’à force de se répandre ils finissent par prendre consistance.

Dix ans après les faits, l’offensive se poursuit. En lisant le récit serré et rigoureux d’Enderlin, on est parfois pris de vertige. Comment certains, qui avaient dénoncé avec une juste indignation les théories du complot qui ont suivi les attentats du 11 septembre 2001, ont-ils pu succomber à la même folie ? Et quelle crédibilité professionnelle peuvent encore revendiquer ces journalistes qui ont cyniquement prêté la main à l’opération ? Dieu merci, des personnalités comme Élisabeth Schemla et quelques autres ont su garder raison, et la direction de France 2 n’a jamais lâché son journaliste. L’une des leçons de cette affaire, c’est que cette camarilla de la droite pro-israélienne est finalement plus redoutable en France ou aux États-Unis qu’en Israël même. Jamais, ni les gouvernements Sharon, Livni ou Olmert, ni l’état-major de l’armée, ni le Shin Beth (la sécurité intérieure) n’ont repris à leur compte les thèses qui se sont propagées en France. Ni Talal Abou-Rameh ni Enderlin n’ont jamais été contestés professionnellement par les autorités israéliennes. Le livre du correspondant de France 2 illustre certes la difficulté d’informer sur le confit israélo-palestinien. Il est, plus encore, le récit d’une hallucinante entreprise de désinformation.

Notes
[1] Source? : Palestinian Center for Human Rights, entre le 29 septembre 2000 et le 30 juillet 2010.

[2] Celui-ci vient une nouvelle fois d’être accusé de bidonnage pour un reportage diffusé le 29 septembre sur Arte (« la Cité des mâles »). Voir Politis n° 1119.


Charles Enderlin sur France Info
Des pacifistes juifs -européens, israéliens et américain- ont appareillé dimanche du port de Famagouste, dans le nord de Chypre, à destination de la bande de Gaza, dans une tentative de briser symboliquement le blocus maritime imposé par Israël.

[www.liberation.fr]
Bah, comme Plomb Durci et autres exactions, Israël n'a qu'à patienter : le monde a d'autres soucis et pas le temps de s'occuper de ça. Les conseillers politiques du gouvernement israélien avaient parié que la réprobation tomberait vite et qu'il suffisait de faire le dos rond quelques semaines : pari gagné ! Bravo au sens politique israélien, ils connaissent le monde mieux que personne.
Un rapport de trois experts des droits de l'homme des Nations unies, rendu public mercredi, conclut que l'armée israélienne a violé le droit international lors du raid contre une flottille d'aide humanitaire pour la bande de Gaza qui a tué neuf personnes plus tôt cette année.
La mission d'enquête du Conseil des droits de l'homme de l'ONU a conclu que le blocus naval imposé à la bande de Gaza par Israël est illégal à cause de la crise humanitaire qui afflige le territoire. Le Conseil a jugé que le raid militaire contre la flottille avait été brutal et disproportionné. [...] Le document de 56 pages énumère une série de crimes allégués commis par les forces israéliennes, dont des meurtres volontaires et de la torture, et affirme qu'il y a des preuves claires permettant de soutenir des poursuites judiciaires.
http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/raid-israelien-contre-une-flottille/201009/22/01-4320721-israel-accuse-davoir-viole-le-droit-international.php
URIBE, ex-président de Colombie, recyclé vice-président de la Commission d'enquête de l'ONU sur l'attaque de la Flottille de la Paix par Israël.
Sa vie, son oeuvre:

http://www.legrandsoir.info/Colombie-le-dernier-jour-du-President.html
A lire, et à méditer :

La mort d'un grand Monsieur
Sur la prétendue commission d'enquête internationale, un article de Mediapart :

Le rôle d'Alvaro Uribe

Sinon, l'assassinat des populations civiles continue, dans l'indifférence générale.

Israël utilise des "obus à fléchettes"
M. Alvaro Uribe est nommé vice-président de la commission mise en place par l’ONU
Enquête sur la flottille pour Gaza :recyclage express de l’ex-président colombien

[www.monde-diplomatique]
Cela n'empêche pas Israël de continuer son sale boulot... avec l'aide de jeunes lycéens...

Des villages palestiniens rasés dans le désert du Néguev

J'ai lu ça aussi, sur le site de CQFD

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, quoi...
j'ai quitté ce fil brutalement à cause de mon départ en vacances. Si tout s'est passé normalement Isa n'est plus parmi nous. Pas que j'ai trouvé un cousin à Porto Vecchio prêt à lui couler 2 pieds dans le béton, mais parce qu'elle a terminé son mois gratuit et qu'elle a terminé sa vengeance contre son ancien voisin (je sais que tout le monde comprend pas tout mais je sais aussi que certains comprennent.

quoi qu'il en soit avec le recul cette chanson mémorable m'est revenue à l'esprit:
"Regarde sa main ce que l'enfant dessine, le monde de demain avec la Palestine".

mais si je fais remonter ce fil c'était pour savoir où on en est des informations sur cette attaque du bateau, sur la flotte israelo américaine qui approchaient des eaux iraniennes....bref quoi de neuf parce que moi depuis 3 semaines c'était du sable, de l'eau éventuellement un poulpe ou une raie mais peu d'informations.
Petit aparté... Que penser quand un ancien ministre, député français, déclare ceci :

http://www.dailymotion.com/video/xe0utd_raoult-se-fiche-des-francais_news

Je trouve ça sidérant... A la hauteur de la célèbre phrase de DSK affirmant "Dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l'ensemble de mes actions, j'essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d'Israël."

Mais visiblement, c'est "normal" pour l'ensemble de la sphère médiatico-politique...
Si! Si! on en parle ! mais dans la
presse internationale
(hélas reservée aux abonnés).
On y apprend que les passagers du "Mavi Marmara" ont ouvert le feu sur les soldats israéliens etc.
(Dépêche AFP datée du 18 juillet à Istambul)
Hé hé, vous avez vu, on en parle déjà plus depuis un bon moment maintenant ! Bah alors, où qu'elle est la fameuse "commission d'enquête" ? Où qu'ils sont les journalistes si attachés à la "liberté de la presse" et à "l'information pour tous coûte que coûte" ?
Un officier de l'armée sioniste annule sa visite à Londres de peur d'être arrêté:
http://www.eutopic.lautre.net/coordination/spip.php?article5657
Shalit, Hamouri, Bernard-Henri Lévy et les intellectuels mercenaires
par Alain Gresh

[www.monde-diplomatique.fr]
Le 17 juin, 100.000 ultra-orthodoxes ont défilé dans les rues de Jérusalem pour protester contre un arrêt de la Cour Suprême interdisant la ségrégation entre ashkénazes et séfarades dans une école primaire religieuse de la colonie d'Immanuel en Cisjordanie. Un épisode navrant qui témoigne du néo-tribalisme qui mine la société israélienne.

[www.marianne2.fr]

Modif: J'ai oublié de dire que le mot "cosmopolite" est utilisé dans l'article...aïe, Marianne anti sémite ? On est pas dans le secret de son âme.
L'association France-Israël donne l'information suivante:
En Belgique, une plainte vient d'être déposée à l'encontre de 14 dirigeants israéliens, à la suite de l'opération "Plomb durci", conformément à la loi de compétence universelle:
http://www.france-israel.org/articles.ahd?idart=663

"Le dernier mot ne doit pas revenir à la force mais au droit" (UJPF):
http://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=764
La France, premier marchand d'armes en Europe pour l'état hébreu

En Grande Bretagne, les politiques ont davantage de courage

Evidemment, sous le deuxième lien, vous pourrez lire les commentaires, les anglais ne sont en bref que de dangereux antisémites. A la différence des français, qui eux, restent à peu près fréquentables, enfin, pas pour tout le monde, apparemment.

J'avais lu il y a quelques années, un petit livre très bien écrit, par Dominique Vidal, édité chez Agone, qui s'appelait "le mal être juif".

« De nombreux Français d’origine, de religion ou de culture juive éprouvent un malaise qui renforce repli identitaire et radicalisation. Cette dépression se nourrit de l’impasse au Proche-Orient (symbolisée par les terribles attentats-kamikazes) et de la multiplication d’actes antijuifs en France - même si les listes qui en recensent des “centaines” mélangent incendies de synagogues et… graffitis. Ces facteurs conjoncturels n’auraient pas un tel impact s’ils n’intervenaient sur fond de crise d’identité, structurelle celle-là. Sur ce désarroi mise une campagne de manipulation des esprits, conçue pour rattraper le terrain perdu par le gouvernement israélien dans l’opinion française : il s’agit d’aligner la “communauté” pour mieux peser sur les médias. Hélas, des intellectuels issus de la gauche jouent leur partition dans cette campagne inspirée par les “anti-terroristes” d’extrême droite… Cette dérive, qui ne sert ni le combat contre l’antisémitisme ni la paix au Proche-Orient, beaucoup de Juifs la rejettent. Parce qu’ils refusent de laisser les ultras - nationalistes comme orthodoxes - confisquer le judaïsme. Ce petit livre leur est dédié. » Voilà ce qui est écrit sur la couverture de ce livre.

Pourquoi avais-je acheté ce livre ? Parce que j'essaie toujours de comprendre. Je me dis, ce n'est pas possible qu'on puisse être ce peuple (encore que je ne crois pas à l'existence d'un "peuple" juif, comme Shlomo Sand) qui a vécu l'horreur, et qui est capable de faire exactement la même chose aux arabes.

Ce petit livre est vraiment très instructif, ainsi, page 101, on peut y admirer, en fac-similé, la prose des extrémistes juifs, sur certains sites internet, qui parlent en termes très élégants, de "L'immonde" (pour le Monde) et Fange 2 (pour France 2) et également de "France qui pue". Les palestiniens y sont qualifiés de "déchets", un peu comme ces graffitis que l'on trouvait il y a peu en Israël "Shoah pour les arabes"...

Moi, ça m'a fait froid dans le dos.

Un autre livre qui m'a beaucoup appris, c'est celui de Joseph Massad, "La persistance de la question palestinienne", paru chez La Fabrique.
L'auteur analyse les théories de Théodore Herzl, le fondateur du sionisme, et découvrir ce texte m'a vraiment stupéfiée. je m'attendais à tout, sauf à ça.

Herlzl avait adressé une lettre au pape de l'époque, où il proposait le baptême de masse pour les juifs d'Europe. Il écrivait par exemple que "les juifs français avaient en effet de gros nez difformes, des regards rusés et fuyants" !

Il voulait faire des juifs de vrais européens. Dans son roman "Altneuland", il décrit un "état qui constituerait la sentinelle avancée de l'occident contre la barbarie", une colonie de peuplement qui deviendrait "le lieu de transformation des juifs". Ainsi, pour lui les juifs ne seraient plus "rusés", "parasitiques", "efféminés", etc...

Selon Joseph Massad, pour devenir plus européen que les européens, le juif en Israël est donc devenu antisémite. Et dans les années 30, les médecins sionistes ont défendu des thèses que n'auraient pas renié les nazis, entre autres, la castration des malades mentaux.

Et aujourd'hui, ce que fait l'état d'Israël avec les palestiniens ne diffère pas beaucoup des pogromes du XIXème siècle.

Bref, je ne vais pas vous résumer ce livre, petit, mais dense, et vraiment passionnant, il donne beaucoup de sources. J'invite tout le monde à le lire.
Les procédures existent pour que le droit international soit appliqué. Ainsi, les juges français (et autres) ont compétence universelle pour juger des crimes commis dans les eaux internationales.
Dernièrement, le ministre Ehud Barak a annulé un voyage en France par crainte de dépot de plainte contre lui (communiqué officiel du Ministère des affaires étrangères d'Israël):

http://www.ism-france.org/news/article.php?id=13974&type=communique&lesujet=Poursuites%20judiciaires
Le prétendu allègement du blocus de Gaza laisse sceptique... ... L'art de l'effet d'annonce façon Israël...

Pendant ce temps, la colonisation continue allègrement à Jérusalem-est : Article du Figaro

Mais il y en a quand même qui osent déposer plainte contre Israël, et notamment l'ex ministre "de gauche", la meurtrière Tzipi Livni : Article du Monde
1- Lancement d'un nouveau satellite espion Ofek 9 par Israël (taper sur gogole "Ofek 9" pour ouvrir une multitude de liens sur le sujet) et appel au bombardement préventif (sic) de l'Iran:
http://www.romandie.com/infos/news2/100622200422.pdrk9ipu.asp

2- Description précise des projectiles "carbone/uranium appauvri", utlilisés lors de l'opération "Plomb durci", et de leur effet sur leurs victimes:
http://www.mecanopolis.org/?p=3944
Un "détail" qui en dit long ...!
La coopération militaire entre la France et Israël dure depuis de nombreuses années (il est très facile d'obtenir l'historique sur le net).
Un entrainement commun doit avoir lieu au cours de cette année 2010, en Israël et en France, pour partager le savoir-faire (sic) de chacun dans le domaine de la guérilla urbaine (comme au bon vieux temps de l'opération Condor en Amérique du Sud quand la France instruisait les escadrons de la mort).
Quand l'entrainement aura lieu sur le territoire français, l'accord de coopération prévoit une totale immunité pour les militaires israéliens. Pourquoi ? Par crainte de pousuites éventuelles pour crimes de guerre ou contre l'humanité.
Ils ont vraiment la conscience tranquille !

http://www.tribunalrussell-france.over-blog.org/article-la-cooperation-militaire-entre-la-france-et-israel-en-2010-aper-u-47356436.html
ce qui est trop fort c'est qu'un pays viol sans cesse le droit sans aucune conséquence et qu'un autre est sanctionné pour soupçon de volonté de violer un traité.... Le droit international ca doit être comme les promesses ca n'engage que ceux qui y croit
L'Histoire est en marche...

Pour les non anglophobes, vu qu'aucune presse française ne relaiera l'info : http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/report-u-s-israeli-warships-cross-suez-canal-toward-red-sea-1.297068
Pétition internationale, qui sera remise à l'ONU, pour une enquête sur l'attaque et la levée du blocus de Gaza:

https://secure.avaaz.org/fr/gaza_flotilla/?fp
Les territoires occupées de Cisjordanie effacés de la carte d'Israël sur le site du ministère du tourisme http://www.goisrael.com/Tourism_Eng/Tourist+Information/Discover+Israel/Maps+of+Israel.htm
pdf : http://www.goisrael.com/NR/rdonlyres/1EB6BDEA-AEB9-428D-AE39-2561A8D7FFA2/8631/MapOfIsrael.pdf
Pourtant les travaux de construction du mur de l'apartheid continus http://www.youtube.com/watch?v=NH5KAvkgoDE&feature=player_embedded.
@isa

je voulais vous féliciter, grace à vous j'ai compris à quel point la politique Israélienne était menaçante et haineuse et menaçait la stabilité du monde. Jusqu'ici j'étais plutôt anesthésié, je n'étais pas très sévère à l'égard du peuple Israélien, je me disais que nous aussi on subissait la politique de Sarkozy et qu'on était impuissant...Mais en vous voyant aussi active et en ouvrant réellement les yeux sur les horreurs perpétrées par Israel et son armée, je reprends un peu de mesure, je réalise qu'il n'y a vraiment rien de comparable entre la politique de Sarkozy et celle du gouvernement Israélien, les conséquences sont incomparables....entre le citoyen français qui subit.....et les gens comme vous qui relaient activement le discours de haine là aussi la comparaison devient ridicule. Nous avons une excuse, pas vous, vous êtes impardonnable, non seulement vous couvrez ces crimes mais vous les plébiscitez, vos messages sont autant d'appels à la haine
Franchement je ne soupçonnais pas l'existence de personnes comme vous, et ça me fait très peur. Je vois désormais le Peuple d'Israel sous un nouveau jour. Et si je devais revenir un jour sur ma décision de ne jamais faire usage d'une arme que gage que c'est pour combattre les fanatiques de votre espèce que je le ferai.
Si vous voulez aider Israel je crois sincèrement que vous feriez mieux de vous taire.
Quand le blocus médiatique de Gaza s'ajoute au blocus territorial:

http://www.voltairenet.org/article165758.html
connaissez-vous ceci?

Enfin une leçon de journalisme.
>
> http://www.youtube.com/watch?v=giVsCkY17ec
>
>
> Allez voir aussi ce que c'est "Pax Christi", l'organisation "humanitaire"
> qui organisa la flotille...
>
> Bonne lecture.
POUR INSTRUIRE ISA
"Israël, l’impunité jusqu’à quand ?
323 commentaires Version imprimable

lundi 31 mai 2010, par Alain Gresh

L’assaut donné le 31 mai à l’aube par l’armée israélienne contre la flottille de bateaux transportant une aide humanitaire à Gaza aurait fait une vingtaine de morts. Cette attaque s’est déroulée dans les eaux internationales. Elle a suscité de nombreuses condamnations, y compris de pays européens et du gouvernement français. Bernard Kouchner a déclaré que « rien ne saurait justifier l’emploi d’une telle violence, que nous condamnons ». Plusieurs pays, dont la Suède, l’Espagne, la Turquie et la France ont convoqué l’ambassadeur israélien. La Grèce a suspendu des manœuvres aériennes avec Israël et annulé une visite du chef de l’armée de l’air israélienne.

Bien sûr, ces condamnations sont les bienvenues. Même s’il reste quelques personnes qui osent trouver des justifications à l’action israélienne. Ainsi, le porte-parole de l’UMP, l’ineffable Frédéric Lefebvre, a fait savoir, selon l’AFP, que son parti « regrette » les morts, mais dénonce les « provocations » de « ceux qui se disent les amis des Palestiniens ».

La veille de cette action militaire, faisant preuve d’une prescience qui fait partie de ses innombrables qualités, Bernard-Henri Lévy déclarait à Tel-Aviv : « Je n’ai jamais vu une armée aussi démocratique, qui se pose tellement de questions morales. » (Haaretz.com, 31 mai). Il est vrai que, lors de la guerre de Gaza, notre philosophe s’était pavané sur un char israélien pour entrer dans le territoire. Réagissant à l’attaque aujourd’hui, Lévy l’a qualifiée, selon l’AFP, de « stupide » car risquant de ternir l’image d’Israël. Pas un mot de condamnation, pas un mot de regret pour les tués...

La seule question qui se pose maintenant est de savoir quel prix le gouvernement israélien devra payer pour ce crime. Car, depuis des années, les Nations unies ont adopté des dizaines de résolutions (« Résolutions de l’ONU non respectées par Israël », Le Monde diplomatique, février 2009), l’Union européenne a voté d’innombrables textes qui demandent à Israël de se conformer au droit international, ou tout simplement au droit humanitaire, en levant, par exemple, le blocus de Gaza. Ces textes ne sont jamais suivis du moindre effet. Au contraire, l’Union européenne et les Etats-Unis récompensent Israël.

C’est ce qu’a prouvé l’admission d’Israël dans l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), la semaine dernière, et la visite en France du premier ministre israélien Nétanyahou pour assister à l’intronisation de son pays. Comme le précisait un communiqué de l’Association France-Palestine Solidarité (AFPS) du 30 avril, « Israël à l’OCDE ? Un mauvais coup contre la paix ! », cette adhésion valait acceptation de l’inclusion de la Cisjordanie et du Golan dans le « périmètre » israélien. Le fait qu’Israël se permette quelques jours plus tard d’attaquer la flottille de la paix confirme que cet Etat voit dans ces bonnes manières un feu vert pour toutes ses actions.

Cela avait déjà été le cas en décembre 2008. C’était alors l’Union européenne qui avait décidé le « rehaussement » des relations bilatérales avec Israël, donnant à cet Etat des privilèges dont ne disposaient jusque-là que quelques grandes puissances. Les chars israéliens pouvaient quelques jours plus tard partir à l’assaut du territoire de Gaza et commettre, en toute impunité, des « crimes de guerre », voire des « crimes contre l’humanité ».

Richard Falk, envoyé spécial des Nations unies pour les territoires occupés, écrivait, dans Le Monde diplomatique (mars 2009) un texte intitulé : « Nécessaire inculpation des responsables de l’agression contre Gaza ». Quelques mois plus tard, la commission des Nations unies présidée par le juge sud-africain Richard Goldstone remettait ses conclusions. Elles étaient accablantes pour Israël, même si elles n’épargnaient pas le Hamas. Le texte confirmait que c’était bien l’armée israélienne qui avait rompu le cessez-le-feu et mettait en lumière les crimes commis. Ce texte confirmait de nombreux rapports déjà publiés par Amnesty International et Human Rights Watch.

Ces textes n’ont débouché sur aucune sanction contre le gouvernement israélien. Un des arguments avancés pour justifier cette passivité est que les faits incriminés seraient l’objet d’enquêtes sérieuses en Israël, ce que dément de manière argumentée la juriste Sharon Weill, dans Le Monde diplomatique (septembre 2009) : « De Gaza à Madrid, l’assassinat ciblé de Salah Shehadeh ».

On assiste d’ailleurs en Israël à une offensive sans précédent contre les organisations de défense des droits humains, qu’elles soient internationales ou israéliennes, considérées désormais comme une menace stratégique pour l’Etat, juste après la menace de l’Iran, du Hamas et du Hezbollah. Une véritable entreprise de délégitimation se déploie contre ces organisations à travers des groupes soutenus par le gouvernement et l’extrême droite comme NGO Monitor, menée parallèlement à une guerre de propagande pour justifier l’injustifiable (lire Dominique Vidal, « Plus le mensonge est gros... », Le Monde diplomatique, février 2009). Est-il vraiment étonnant que des soldats israéliens considèrent les militants venus apporter du ravitaillement à Gaza comme des « terroristes » et les traitent comme tels ?

L’impunité durera-t-elle ou certains gouvernements oseront-ils prendre des mesures concrètes pour sanctionner Israël, pour faire comprendre à son gouvernement (et aussi à son peuple) que cette politique a un prix, que la répression a un prix, que l’occupation a un prix ?

Dans le cadre de l’Union européenne, Paris pourrait suggérer à ses partenaires de suspendre l’accord d’association en vertu de l’article 2, qui affirme explicitement qu’Israël doit protéger les droits humains (lire Isabelle Avran, « Atermoiements de l’Union européenne face à Israël », La valise diplomatique, 25 juin 2009).

La France pourrait déjà, seule, sans attendre l’accord de ses partenaires européens, prendre trois mesures :

- d’abord, et ce serait seulement se conformer au droit et aux décisions de l’Union européenne, lancer une campagne pour tracer l’origine des produits israéliens exportés en France et interdire (pas seulement taxer) les produits des colonies ;

- ensuite, affirmer que l’installation de colons dans les territoires occupés n’est pas acceptable et que ceux-ci devraient donc être soumis à une demande de visa s’ils désirent se rendre en France – une mesure facile à mettre en œuvre à partir des adresses des individus désirant visiter notre pays ;

- enfin, proclamer que des citoyens français qui effectuent leur service militaire en Israël ne sont pas autorisés à servir dans les territoires occupés. Leur participation aux actions d’une armée d’occupation pourrait entraîner des poursuites judiciaires.

Bernard Kouchner a annoncé qu’il n’y avait pas de citoyens français parmi les personnes tuées sur les bateaux. Mais sait-il s’il y a des citoyens français parmi ceux qui sont responsables de ce crime ?"
« la commission d'Israël ne correspond pas aux demandes de l'ONU »
Je me demande si l'ONU n'aurait pas oublié de dire « s'il vous plait ».
Autre info de taille, l'Arabie Saoudite ouvrirait ses couloirs aériens pour permettre aux avions israéliens d'aller bombarder l'Iran.
La troisième guerre mondiale se prépare...

Le lien ici, un article du Times.
Le 3 juin, j'avais posté ceci :

J'ai vu les images de cette altercation à la Knesset hier aux infos de 20 h de la 2...

Autant la députée palestinienne était calme, autant sa collègue du Likoud était à la limite... Elle s'est carrément précipitée sur Madame Zoabi, dans l'intention évidente d'en venir aux mains, et a du être maîtrisée par d'autres personnes. L'un des députés (le responsable du débat ?) qui était au micro a demandé "faites la sortir"...

Ces gens-là sont des fous furieux.


Une violente altercation avait opposé les députés de la Knesset à une députée arabe israélienne, Haneen Zoabi, qui avait osé participer à la flottille de la liberté.

Depuis, les choses s'aggravent : elle est accusée de trahison.

Elle est menacée de mort.
Pour ceux qui se demande pourquoi il y a eu des morts sur le plus gros des bateaux et pas sur les autres d'après diffèrent témoignage de rescapé et des otages des autres navires , les pirates n'ont employé des armes non léthal sur les autres bateaux pourquoi cette difference?

utilisation carte bancaire d'un journaliste Italien par l'un des pirates il est fort probable que les otages ne reverront jamais leurs affaires
« La Flottille de la Liberté défiait la politique israélienne qui consiste à saboter toute solution au conflt Arabo-israélien basée sur des décisions et accords internationaux et devait donc être écrasée. »
Noam Chomsky
Se référer à l'Histoire. Mettre chaque événement dans une perspective historique.
Voilà les seules règles qui comptent et qui permettent d'abolir les mythes, dissiper les contre-vérités, lutter contre les propagandes.
L'attaque de la flotille (que certains voudraient considérer comme une "bavure") constitue, en fait, une énième action de sabotage de la paix au Proche-Orient par Israël.
Un bref rappel historique des faits:

http://www.legrandsoir.info/Saboter-la-paix-La-vraie-raison-de-l-attaque-de-la-flottille-de-Gaza-Counterpunch.html

On notera, au passage, la déclaration de BenGourion (à qui le maire de Paris vient de dédier un square !) dont j'ai rappelé, un peu plus haut, d'autres propos tout aussi édifiants concernant la politique idéologiquement et historiquement expansioniste d'Israël.
Ils sont de retour dans leur désopilant numéro de duettistes ! Comme le rappelle Le Monde, Bernard-Henry Lévy et Alain Finkielkraut sont "signataires de "l’appel à la raison", rédigé par des juifs français et exhortant Israël à reconsidérer sa politique envers les Palestiniens, [et] disent ne pas soutenir l’opération israélienne contre la flotille." Jusque-là, tout va bien.(...)

« Finkie et BHL : Tartuffe et Tartuffe », par Olivier Bonnel, sur son blog Plume de presse, 8 juin 2010 http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1433
« Vite dit » - 19h11 - pas vu

BHL invité du Grand Journal de Canal+
Citation de la première réaction de ce forum par jmd21 qui pose la seule VRAIE question qui vient immédiatement à l'esprit:
"Quand les Etats se décideront-ils à faire appliquer les décisions internationales à Israël ? Quelle lâcheté de leur part !
Quand se décideront-ils à ne plus livrer d'armes à Israël et le réglement pacifique trouvera tout de suite des issues !
Mobilisons-nous toujours et encore contre l'absurdité du gouvernement israélien et des colons et faisons pression sur nos gouvernants, les actions ne manquent pas avec le mouvement de la Paix, l'AFPS et l'UJFP ou les ONG comme OXFAM, le MAN..."


En ce qui concerne "l'inaction" de LaFrance, j'ai retrouvé cette intéressante interview de Paul-Eric Blanrue (à propos de son livre "Sarkozy, Israël et les Juifs") qui montre que les blocus de l'activisme sioniste ne sont pas seulement militaires mais également politiques et idéologiques, et qu'ils s'exercent au coeur même de notre république:

http://www.silviacattori.net/article872.html
l'Iran annonce qu'il va envoyer 2 bateaux vers Gaza (là je crois que ça va être chaud surtout si il y a escorte militaire)
la Turquie annonce aussi de nouveaux départs
la France (sur) et le royaume uni (je crois) proposent d'escorter militairement certains convois humanitaires. Là je vois mal comment Tsahal pourrait décider d'intercepter.
Report: Two Iranian ships to sail to Gaza


La guerre navale commence... On a aussi parlé du premier ministre turc sur un prochain bateau.
Très bon papier d'Henri Maler ce matin sur Acrimed consacré au décryptage des jt de France 2 quelques peu orientés du 31 mai et 1er juin
(au passage merci à ceux qui ont encore le courage de se taper ces jt pour nous en rendre compte)
:
Raid sanglant de l’armée israélienne : France 2 à l’assaut de l’information
Avec tout de même une petite pique à tf1 en intro, y'a pas de raison ;-) :
« TF1 qui, le vendredi 11 décembre 2009, alors que l’inquiétude sur l’état de santé de Johnny Halliday était à son comble, lui consacrait six sujets, pour une durée totale de 11’12’’, d’un journal de 35 minutes environ, estima que l’assaut meurtrier ne méritait que 8 minutes du JT, sur 36. »
Et les images des "manifestations pour la (beurk, ouarf..) pour la paix", on peut les voir et entendre les cris des présumés assassins participants???

"A mort Israël!";

nan, nan, parlaient pas pour vous, mais enfin en tant que pacifistes, ils m'ont plus les feckiés.
Toujours aussi amusé de voir qu'il y a encore des gens pour venir défendre les actes les plus innommables... Les Munichois ne sont pas morts, qu'on se le dise !!!

Sauf que comme l'Histoire ne se répète jamais, cette fois le "petit démagogue à la petite moustache" n'as pas un nom à consonance germanique, mais plutôt hébraïque !
Qu'est-ce qu'elle est ironique not' Histoire dîtes donc ! Je parie qu'elle est antisémite d'ailleurs...
Je viens de faire du rattrapage de lecture de ce forum que je n'avais pas lu depuis presque 3 jours; dudur, mais fort instructif.

entendu sur France-Inter au journal de 13 heures aujourd'hui, je ne suis pas tombée de ma chaise, parce que je l'avais parié .....

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est alors félicité de l'arraisonnement «sans victime» du cargo irlandais. «Nous avons vu aujourd'hui la différence entre un bateau de pacifistes, avec lesquels nous sommes en désaccord, mais dont nous respectons le droit à une opinion différente de la nôtre, et un navire de haine organisé par des extrémistes turcs adeptes du terrorisme», a-t-il affirmé.

Propagande quand tu nous tiens.

50 liens en un seul ici.
Guardian.co.uk
"60-year-old man, Ibrahim Bilgen, was shot four times in the temple, chest, hip and back."
" five of the victims were shot either in the BACK of the head or in the BACK"
"6 people are still missing"
J 'imagine que les soldats Israéliens étaient tellement menacés qu'ils tuaient 1 gars par minute de plusieurs balles dans le dos. Et je présume que les 6 portés disparus se sont jetés par dessus bord dans une tentative d'attaquer la frégate israélienne.

un autre article intéressant qui raconte le déroulement de l'opération
The.Independent
Décidément, il ne fait pas bon être militant, ni pour une vie meilleure pour les gazaouis, ni pour la protection du thon rouge en Méditerranée...

Les pirates sont partout.

Les militants de Greenpeace violemment agressés par un thonier français...
Comme nous le rappelle (me l'apprend) Rue89, Le nom du bâteau Le Rachel Corrie:

« Rachel Corrie », le nom qui a été donné à ce cargo irlandais, n'est pas inconnu des lecteurs de Rue89 . Il y a sept mois, nous hébergions le blog de Simone Bitton, cinéaste franco-israélienne engagée, qui sortait un documentaire intitulé « Rachel », justement consacré à cette jeune volontaire américaine écrasée par un bulldozer militaire israélien, en 2003 dans la bande de Gaza, alors qu'elle et ses camarades tentaient d'empêcher la destruction de maisons palestiniennes.


Rachel: An American Conscience
Le documentaire en version complète
(lu sur libé.fr d'après l'AFP) :

Acte 1 le 03/06/2010, Titre : "Flottille: huit Turcs et un Américain d'origine turque tués dans le raid"

Réflexion personnelle :
1) tient donc, un américain de mort, ça va faire des vagues (sans mauvais jeu de mot).
2) n'est-ce pas un peu limite de préciser ses origines dès le titre? Ne serait-il qu'un demi-américain? (rien ne laissant pourtant supposer dit comme ça qu'il a une double nationalité, mais seulement qu'il aurait un de ses deux parents turc).

Acte 2 le 05/06/2010, Titre : "En Turquie, 10 000 manifestants contre Israël"
Fin de l'article : "(...) au cours duquel neuf Turcs ont été tués."

Réflexion personnelle :
3) Finalement, abracadabra, plus d'américain et que du 100% pur turc ;)

Étonnant non? Quelqu'un a une explication?
"quand il s'agit de condamner Israël, ses juifs habitants"
Paranoïa.

"et vous, stupide (...) et antisé, euh, antisioniste."
Amalgame et procès d'intention.

"israël est toujours là, et quelque soit votre désir, pour longtemps encore."
Paranoïa et procès d'intention.

"à essayer de lutter contre l'air putride ambiant"
Aveuglement.

"Du genre: mais quessquy zon eu à s'installer là ces juifs, entourés de ces affreux musulmans? Point de vue des fachos lepénistes. Réponse:l'Autriche n'a pas voulu donner son pays aux juifs au lendemain de la seconde guerre mondiale.
Du genre: mais quezquy zon ces juifs à avoir plein de pognon, à se soutenir (ça j'adore!) dans lémédia, dans leurs affaires, d'ailleurs yaqua voir DSK, ce gros méchant au cigare(cf "les guignols"), responsable du FMI et affameur des prolétaires de tous les pays, sont trop méchants avec ces povs palestiniens. bref, y parait que c'est pas le même discours que le premier mais celui des autres fachos, les islamo-gauchistes."
Délire intégral.

"(...) le merveilleux Chomsky pas assez reconnu en France à cause certainement de ces affreux juifs qui lui bloquent l'entrée de "la différence culturelle française".
"avant qu'il ne soutienne, plume en main (par une préface puante) le négationniste Faurissson (...) mais rejoignant faurisson au nom de la liberté d'expression"
Mensonge lié à votre paranoîa qui de fait, altère sérieusement vos capacités de discernement.

"Ca vole de plus en plus haut sur le site de dS, je comprends les descentes en flèches de nouvelles inscriptions!"
Récupération d'un fait en lui collant l'explication qui vous arrange, sans aucune preuve ni aucun fondement.

"c'est pas merveilleux gaza, mais les gens ne crèvent pas du tout de faim, comme vous semblez le croire, "
Là, on arrive à un déni de réalité presque incroyable.
Rappel de faits:
Le blocus vise d'abord à empêcher le Hamas de s'armer. Il empêche donc l'importation de produits pouvant servir à la fabrication de roquettes, comme l'acier, ou d'explosifs, comme les engrais. Mais les interdictions portent également sur ce qu'Israël considère comme des produits de luxe. Ainsi par exemple du coriandre, du chocolat et du café soluble. «Ils ne seront pas consommés par le public mais seulement par les dirigeants du Hamas riches et corrompus», expliquait récemment un commandant de l'armée israélienne. [ben voyons, on imagine les études et statistiques poussées que des spécialistes israéliens ont dû effectuer pour parvenir à de telles conclusions]
Quelles conséquences pour la population palestinienne ? Alors que le blocus vise officiellement le Hamas, nombre de responsables onusiens et d'organisations humanitaires constatent que c'est l'économie gazaouie qui se retrouve «asphyxiée» par ces mesures. Du fait de la limitation des importations de bétail, de matériel d'irrigation ou encore d'engrais, le secteur agricole est sinistré, indique la FAO, de même que celui de la pêche. Si l'on ne peut pas parler de famine à Gaza, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) de l'ONU signale tout de même que 61% de la population souffre d'insécurité alimentaire.
Par conséquent, 80% des 1,5 million des habitants de Gaza se retrouvent dépendants de l'aide internationale. Or le blocus, qui «a accru le besoin d'assistance humanitaire», a dans le même temps «limité la capacité des agences humanitaires à la délivrer», constate le BCAH. Une situation que des responsables onusiens ont qualifiée de «punition collective». Par exemple, «les restrictions sur l'importation de ciment rendent impossible la reconstruction de 12.000 habitations abîmées ou détruites» lors de l'opération «Plomb durci» en décembre 2008.

Attention, là, ça devient savoureux:
Israël rejette ces accusations, assurant qu'il n'y a aucune pénurie pour les biens de première nécessité. «Il n'y a pas de crise humanitaire à Gaza», a de nouveau affirmé lundi l'ambassadeur adjoint d'Israël à l'ONU, Daniel Carmon. Pour contrer ce qu'il qualifie de «propagande», le Bureau de presse du gouvernement israélien a même publié la semaine dernière un communiqué de presse ironique sur le sujet. Celui-ci invitait les sceptiques à vérifier par eux-mêmes en allant dînant au Roots Club, l'un des quelques restaurants chics de Gaza, qui propose des plats cuisinés à partir de biens importés légalement et par les tunnels de contrebande mis en place depuis l'Egypte. «Nous nous sommes laissé dire que le boeuf strogonoff et le velouté d'épinards sont vivement conseillés», peut-on lire dans le communiqué, auquel est joint une copie du menu du Roots Club.
[Évidemment, vous n'êtes pas sans savoir, Isa, que les journalistes sont toujours interdits d'accès à Gaza, libre à vous de croire aux fadaises débitées par le gouvernement israélien, notamment au sujet de ce restaurant. Chouette, un man's land...
Source: le Figaro - qui n'est pas réputé pour ses positions anti-Israël exacerbées, loin de là...

"C'était quoi son rêve à cette mère? que son gosse devienne un martyr? c'est bien une attitude kamikaze..."
Spéculation idéologique où vous prétendez une nouvelle fois connaitre les pensées et motivations secrètes de chacun.

"parce que Gaza c'est pas beaucoup de monde"
Ça il fallait oser l'écrire. À qui le dites-vous... on se demande bien pourquoi, d'ailleurs.

"Ben dis donc, l'est grave votre secte !"
"Citation: On ne devrait pas tarder à entendre le couplet sur les "islamo-gaucho-lepenisto-hitlériens" qui veulent la destruction d'Israël par simple nostalgie du 3ème Reich ! [par Remy]"
Exactly; c'est tout à fait le résumé des posts de la secte @sienne."
Vous rendez-vous compte, avec du recul, de ce que vous parvenez à écrire comme absurdités ??

"Je vais souvent à Ramallah et suis allée à Gaza avant l'élection du hamas, j'y ai encore de nombreux amis avec qui je ne plus guère communiquer."
Techniquement, vous n'êtes pas la seule. Paraitrait qu'il y a comme un blocus, là-bas.

"c'est une grossière erreur que d'avoir attaqué cette flotille, il y avait d'autres moyens d'immobilisation que cette attaque et ces morts pour arriver à les stopper. "
Une "erreur".. et non pas "abordage meurtrier". Joli choix de mots, très, comment dire... très tendance communauté internationale.
Et ce que vous ne voulez pas voir, c'est le problème dans le fond: pour vous, il est normal que cette flottille soit "immobilisée", "stoppée".
Votre façon de soutenir ce blocus.

"Oui, il a été écrit ici que mes amis israéliens devaient disparaître, vous même écrivez que cet état n'a aucune raison d'exister (E47, écrivez vous). Comprenez-vous que ne pas être sioniste c'est envoyer des millions de gens à la mer? "
Non, ça n'a pas été écrit, et non, ce n'est pas envoyer des millions de gens à la mer que de ne pas être sioniste.
Vous passez systématiquement à côté de ce que les intervenants du forum expriment, et essaient de faire comprendre de multiples manières.

"Arrêtez la parano! Il existe d'excellents médicaments que peut vous prescrire un psychiatre."
Relisez donc vos posts sur ce fil, et vous comprendrez alors (peut-être) à qui exactement vos propres mots sont peut-être le mieux adaptés.


Dans votre délire de persécution, vous concluez partout que la critique du gouvernement, des dirigeants d'Israel est de facto la preuve d' antisémitisme. Que ceux qui condamnent le massacre des Palestiniens sont ici membres d'une quelconque secte, ou des membres du FN, ou relèvent de la maladie mentale - si ce n'est pas des trois à la fois, tant qu'à faire.

Ce n'est pas de cela qu'il s'agit, Isa, vous êtes complètement à côté de la plaque.

Ce ne sont pas des antisémites qui s'expriment ici, même si c'est ce que vous voulez faire croire à la cantonade.

Retrouvez vos esprits, par pitié.
regarder aljazeera english en streaming si vous ne la recevez pas chez vous si vous voulez des images du Rachel Corrie
http://latelelibre.fr/index.php/2010/06/nouvelle-video/
2 juin 2010 – Après deux jours de débats animés, le Conseil des Droits de l'homme de l'ONU (CDH) a adopté mercredi, à Genève, en Suisse, une résolution condamnant « dans les termes les plus fermes », l'attaque menée lundi par les forces israéliennes contre la flottille humanitaire en route pour Gaza.

Adoptée par 32 voix pour, 3 contre et 9 abstentions, la résolution créée une mission d'enquête dont les membres seront désignés par le Président du CDH et qui rendra compte des résultats de ses investigations pendant la prochaine session du Conseil.

Le texte appelle également « la puissance israélienne occupante à coopérer pleinement avec le Comité international de la Croix Rouge (CICR) » pour fournir des informations sur les occupants des navires arraisonnés dans les eaux internationales : le lieu où ils sont détenus, leur statut et leurs conditions de détention. Il demande aussi à Israël « de libérer immédiatement tous les hommes détenus et de faciliter leur retour en toute sécurité dans leurs pays d'origine ».

Le CDH appelle aussi Israël « à lever immédiatement le siège de la Bande de Gaza et des autres Territoires occupés », « à assurer la livraison entravée de l'assistance humanitaire, dont la nourriture, l'essence et les médicaments pour Gaza ».

Cette résolution a été adoptée lors d'une réunion d'urgence du CDH, convoquée mardi à l'initiative du représentant palestinien, du Soudan, du Pakistan, au nom de la Ligue arabe et de l'Organisation de la Conférence Islamique.

Les trois pays qui ont voté contre sont l'Italie, les Pays Bas et les Etats-Unis. Les neufs pays qui se sont abstenus sont la Belgique, le Burkina Faso, la France, la Hongrie, le Japon, la République de Corée, la Slovaquie, l'Ukraine et le Royaume Uni.

Les 32 pays qui ont voté pour sont l'Angola, l'Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, la Bosnie Herzégovine, le Brésil, la Chili, la Chine, Cuba, Djibouti, l'Egypte, le Gabon, le Ghana, l'Inde, l'Indonésie, la Jordanie, le Kirghizstan, Maurice, le Mexique, le Nicaragua, le Nigeria, la Norvège, le Pakistan, les Philippines, le Qatar, la Fédération de Russie, l'Arabie Saoudite, le Sénégal, la Slovénie, l'Afrique du Sud et l'Uruguay.

Sur le site des Nations Unis

Avons nous été consulté ? nous les français ?
Avons nous été consulté ? nous les français ?


chaque chose en son temps. Les citoyens seront consultés eux, après quelques explosions dans les transports publics, ferrés ou aériens, où là on nous demandera, si l'on est partisan d'une politique nationale plus sécuritaire... Eux sont laxistes et le citoyen se prend la monnaie de leur pièce. Rien de très nouveau tout cela.
Merci Desper .

D'où l'insidieuse propagande distillée par les "journalistes" français : la flotille de militants pro-palestiniens , la démocratie israélienne , le hamas souverain , - distillés très prudemment les mots pour toutes les lois internationales bafouées , etc...

Cette liste de la honte me tourmente , cette liste de pays , c'est la gifle , la preuve que le monde participe sciemment à l'éradication d'un peuple .
Les juifs victimes des crimes immondes des nazis sont vengés . Ça ne pourrait pas s'arrêter maintenant ?
Va -t'on baisser la tête devant ce nouvel acte d'infamie de ceux qui nous représentent sans nous écouter ?

Cette liste de la honte me tourmente , cette liste de pays , c'est la gifle , la preuve que le monde participe sciemment à l'éradication d'un peuple .


il y a quand même la russie et la Chine, l'afrique et l'amérique du sud qui ont voté pour ! Ca en représente du monde !
Le vieux monde contre le nouveau!!
on est d'accord cette répartition ne semble pas devoir tout au hasard.
Les citoyens seront consultés eux, après quelques explosions dans les transports publics, ferrés ou aériens, où là on nous demandera, si l'on est partisan d'une politique nationale plus sécuritaire...

Eux sont laxistes et le citoyen se prend la monnaie de leur pièce.

Excusez-moi pour cette question naïve, mais quel est le rapport entre les deux phrases ?
Quel est le rapport avec le message précédent ?
Qui commettrait ces attentats selon vous ?
Laxisme vis-à-vis de quoi ?

Voila, désolé, mais j'ai du mal à saisir où vous voulez en venir, ou du moins l'impression (probablement fausse) que vous entraînez le débat vers des sujets n'ayant pas forcément beaucoup de rapport avec le post précédent. Il y a au moins deux manières différentes de comprendre votre message, en fait (selon si on se place dans une politique nationale ou internationale, et il me semble que vous passez de l'un à l'autre).

> Notez bien que ceci n'est pas une attaque mais une simple demande d'éclaircissements. Je préfèrerais éviter de réagir à vos propos en les interprétant mal.
Le rapport??

C'est vous, c'est nous le rapport, nous qui subirons la violence en retour de décisions iniques.

avec le msg précédent??

Relisez le.

Qui commettraient ces attentats?

Des désespérés de regarder leur peuple crever la gueule ouverte pendant que les diplomates se congratulent.

Laxisme?

Laxisme vis à vis de la morale, du droit, des faits qu'une abstention devant des faits graves avérés représente.

Et non je ne veux entrainer le débat nul part, juste aussi cynique que nos politiques.
Désolée par le piège dans lequel s'est fait prendre Israël par les frères musulmans en arrivant par les airs pour empêcher leur arrivée sur le sol israélien, je regrette tant le temps d'entebbé!

l
Le mot "piège" est un autre mot de déqualification d'une aide humanitaire indispensable.
Evidemment!

Gaza n'est pas un "camp", ce genre de chose se trouve au Farfour, dans d'autres pays arabes, dans les favellas d'Amérique du Sud.
J'arrive de Tel-Aviv, où la vie est belle et où les arabes de territoires, enfin ceux que je connais, sont vachement contents de vivre, d'apprendre, d'être soignés en Israël et de ne pas vivre en Syrie par exemple.

Ils sont aussi bien contents qu'on s'occupe d'eux comme ça dans le monde, mais savent qu'ils ne sont qu'un prétexte géopolitique à toutes sortes de volontés dont le but , seul but, est la destruction totale et définitive d'Israël.

Et comme cela on continue à avoir un gouvernement ultra en Israël, mais ça pourrait être un gouvernement très à gauche que cela serait pareil dans la tête des céfrans. Israël c'est le méchant, l'a volé les terres des gentils sheiks, c'est quoi ce pays plein de feujs?

Bref quand je dis que je pars en vacances en Isra, on me dit chut, dis pas ce mot.
L'est pas belle la liberté d'expression?
c'est devenu un gros mot! je serais emb êtée à votre place, Dan...
Comment définiriez vous Gaza, si ce n'est pas un camp?

La destruction totale de son adversaire n'est il pas le but de tout pays en guerre??

Comment définiriez vous Gaza, si ce n'est pas un camp? La destruction totale de son adversaire n'est il pas le but de tout pays en guerre??



Pour moi, un camp c'est un endroit avec des tentes.
Ou alors un "camp de concentration"??? Vous n'oseriez pas quand même...

En tous cas, Isra, bien qu'étant en guerre contre le Hamas à Gaza, ne "souhaite pas la destruction totale de son advesrsaire", car si tel était le cas, Tsahal aurait pu le faire depuis longtemps.
vous pointez tout à fait l'inégalité : d'un côté des démocrates (avec son quota de fachos, c'est sûr), de l'autre un pouvoir théocratique total, manipulant totalement sa population (je parle de gaza et du Hamas et non pas des Territoires) et prêts, s'ils le pouvaient militairement, à jeter les juifs israéliens à la mer.
Et encore, peut-être qu'ils ne feraient pas trop le tri;

Enfin, les israéliens s'en battent l'oeil de savoir ce que quelques groupuscules d'extrême-gauche européens pensent d'eux, ils savent être haïs par eux, ce qui les inquiète c'est la bombe iranienne (je ne vous dis pas comme elle n'en aurait alors rien à fiche des gazaouis, la bombe).
il est évident que la turquie, devenant copine avec des Chavez et Amhaimachin ne pouvait plus tolérer d'avoir autant d'israéliens en vacances, ça la fichait mal face à ses nouveaux potes.
Si vous pouviez répondre à des questions simples plutôt que de partir dans un lyrisme morbide et suicidaire.

Comment définiriez vous Gaza?

vous pointez tout à fait l'inégalité : d'un côté des démocrates (avec son quota de fachos, c'est sûr), de l'autre un pouvoir théocratique total, manipulant totalement sa population (je parle de gaza et du Hamas et non pas des Territoires) et prêts, s'ils le pouvaient militairement, à jeter les juifs israéliens à la mer.

Ha bon les gouvernement israéliens ne font pas la guerre et ne détruisent pas le peuple palestinien, en l'affamant et en le bombardant? Le pouvoir théocratique total n'est il pas en place à la Knesset?? heureusement que les démocraties surveillent de loin, sinon la destruction des palestiniens seraient déjà effectives.

En tous cas, Isra, bien qu'étant en guerre contre le Hamas à Gaza, ne "souhaite pas la destruction totale de son advesrsaire", car si tel était le cas, Tsahal aurait pu le faire depuis longtemps.



Parce que vous croyez que si Tsahal le faisait cela n'aurait aucune conséquence diplomatique, militaire, économique sur Israel? Seule la pression internationale parait les en empêcher.
Israel a montré sa sensibilité à le pression internationale en annonçant qu'elle ne poursuivrait en justice aucun des passagers du navire attaqué alors qu'elle avait annoncé le contraire au début.

Croyez vous qu'Israel peut s'offrir un génocide? en détruisant totalement le peuple palestinien? en fait de quoi parlez vous en parlant de destruction totale? de biens matériels et d'infrastructures ou bien des populations? ou alors parlez vous simplement de colonisation totale? d'annexion totale?
C'est où , le Farfour , isa ?

Vous êtes en contradiction avec vous-même , mais cela n'a pas d'importance , n'est-ce-pas .
Les arabes de territoires ? C'est ainsi que l'on désigne les Palestiniens qui ont encore le droit de vivre chez eux ?
De vilains parasites vivant aux crochets d'Israël , signalez-vous .

Croyez-vous utiliser les bons arguments pour parler de Tel Aviv-la-Vivante en étalant votre mépris pour les sheiks ?
Pourquoi des arabes de territoires iraient vivre en Syrie ?!!!

"c'est quoi ce pays plein de feujs? " : cela a été possible en y interdisant lézarabes , ma pôv'dame .
Vous n'écrivez pas le mot Juif . Pourquoi utilisez-vous l'argot raciste ?

"Bref quand je dis que je pars en vacances en Isra, on me dit chut, dis pas ce mot.
L'est pas belle la liberté d'expression?
c'est devenu un gros mot! je serais emb êtée à votre place, Dan...
"

Pourquoi n'écrivez-vous pas Israël en entier ?
La dernière phrase me parait bien ambigüe .

C'est où , le Farfour , isa ? Vous êtes en contradiction avec vous-même , mais cela n'a pas d'importance , n'est-ce-pas . Les arabes de territoires ? C'est ainsi que l'on désigne les Palestiniens qui ont encore le droit de vivre chez eux ? De vilains parasites vivant aux crochets d'Israël , signalez-vous . Croyez-vous utiliser les bons arguments pour parler de Tel Aviv-la-Vivante en étalant votre mépris pour les sheiks ? Pourquoi des arabes de territoires iraient vivre en Syrie ?!!! "c'est quoi ce pays plein de feujs? " : cela a été possible en y interdisant lézarabes , ma pôv'dame . Vous n'écrivez pas le mot Juif . Pourquoi utilisez-vous l'argot raciste ? "Bref quand je dis que je pars en vacances en Isra, on me dit chut, dis pas ce mot. L'est pas belle la liberté d'expression? c'est devenu un gros mot! je serais emb êtée à votre place, Dan... " Pourquoi n'écrivez-vous pas Israël en entier ? La dernière phrase me parait bien ambigüe .



Scusez pour le "F", je tape vite et mal et surtout je commets l'irréparable, je ne me relis pas.

je distingue effecivement les israéliens arabes des juifs israéliens, et là je me bats constamment pour qu'aucune distinction ne soit faite à l'intérieur du pays, et c'est à peu près aussi difficile que de vous convaincre que certains d'intervenants sont de purs antisémites, sans le savoir???
Tel6aviv la vivante, comme vous écrivez, est actuellement une des villes les plus sympas que je connaisse, emplie de jeunes magnifiques , par exemple.
Comme vous le savez peut-être, être juif n'est pas la définition d'une race, donc ce pays est le plus métissé qui soit, ce qui donne une des plus belles populations qui soit.
désolée, je dois quitter cette discussion qui ne débouchera de toutes façons sur rien, je ne vous convaincrai pas, vous ne me convaincrez pas, mais je ma devais de me réinscrire parce que j'ai horreur du lynchage collectif.
Plus une personne sur @si pour défendre un autre point de vue que celui des frères musulmans, ça commence à devenir vachement sectaire, c'taffaire.
Les frères musulmans contre Liberman, le Shass, et HaIhoud HaLeumi..Quel programme!!
J'ai cité Tel Aviv-la-Vivante* pour l'opposer au reste du pays occupé par les israëliens , figé dans la haine , la peur , le désespoir .

Avez-vous visité d'autres lieux de cette région ?

Je viens de lire votre réponse à un autre @sinaute , c'est affligeant .
Votre seul espoir , c'est la mort de l'Autre .

Je me souviens que vous étiez déjà intervenue sur d'autres forums sur ce sujet .
Aucune réflexion depuis , aucun questionnement ?
Vous avez raison , c'est dérangeant de douter .

*le nom que j'ai trouvé pour décrire cette ville vous a plu apparemment .
Isa est une véritable petite héroïne !
Aller passer des VACANCES en Israël, pays assiégé par toutes les nations qui l'entourent, sous le feu incessant des roquettes du Hamas, obligé d'édifier des murailles de 8 mètres de haut pour se préserver de l'envahisseur, pays assourdi par le bruit incessant des chars et des bulldozers de sa vaillante armée en permanence sur le pied de guerre pour APLANIR préventivement les menaces qui pourraient surgir (au risque de s'aventurer parfois très loin en terrain ennemi, mais on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs) ....
Et bien, moi je dis que, non seulement il faut vraiment VOULOIR aller y passer des vacances, mais il faut surtout OSER !
Ou alors, Isa a un truc. Mais bien sûr ! En relisant ses commentaires, on apprend qu'elle va à .... Ramallah et qu'elle a même été à .... Gaza. Oui, vous avez bien lu, à GAZA.
On cache son jeu, hein, petite louloute filoute ! On va en territoire pacifié, sans prendre aucun risque !
C'est pas joli-joli tout ça.
Un tuyau, pour finir: Il paraît qu'on peut faire du ski nautique sans risques en Méditerranée, dans les eaux internationales, entre Chypre et Beyrouth. Hein, comment ? Ah non, Chomsky me dit dans l'oreillette que ce n'est plus possible depuis bientôt une trentaine d'années. Dommage pour toi, Isa.
T'as essayé Jérusalem-Est ?
Isa est une véritable petite héroïne !
Aller passer des VACANCES en Israël, pays assiégé par toutes les nations qui l'entourent, sous le feu incessant des roquettes du Hamas, obligé d'édifier des murailles de 8 mètres de haut pour se préserver de l'envahisseur, pays assourdi par le bruit incessant des chars et des bulldozers de sa vaillante armée en permanence sur le pied de guerre pour APLANIR préventivement les menaces qui pourraient surgir (au risque de s'aventurer parfois très loin en terrain ennemi, mais on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs) ....
Et bien, moi je dis que, non seulement il faut vraiment VOULOIR aller y passer des vacances, mais il faut surtout OSER !

C'est tellement chiant le Club Med.. En plus elle est certaine de rencontrer plein de jeune et beaux militaires en uniforme sur le pied de guerre.. Ca change des GO!!

Citation:Isa est une véritable petite héroïne ! Aller passer des VACANCES en Israël, pays assiégé par toutes les nations qui l'entourent, sous le feu incessant des roquettes du Hamas, obligé d'édifier des murailles de 8 mètres de haut pour se préserver de l'envahisseur, pays assourdi par le bruit incessant des chars et des bulldozers de sa vaillante armée en permanence sur le pied de guerre pour APLANIR préventivement les menaces qui pourraient surgir (au risque de s'aventurer parfois très loin en terrain ennemi, mais on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs) .... Et bien, moi je dis que, non seulement il faut vraiment VOULOIR aller y passer des vacances, mais il faut surtout OSER !C'est tellement chiant le Club Med.. En plus elle est certaine de rencontrer plein de jeune et beaux militaires en uniforme sur le pied de guerre.. Ca change des GO!!


Je passe des vacances dans ma famille israélienne.
Vous habitez chez vos parents??

Vous habitez chez vos parents??


Quand je vais à Tel-Aviv, j'habite chez ma soeur.
c'est gênant?


Le truc de Jelomar, ça fait longtemps qu'on le sait, mais les résultats ont l'air fort peu concluants.
quant à l'aide française en matière atomique, ça m'étonnerait ou ça eut payé, mais si c'est la réalité, alors merci qui? chirac? villepin ? quand mêm ça m'étonnerait beaucoup, des gaullistes renforçant militairement ce peuple dominateur et sûr de lui .
Alors mitterrand? peut-être, mais un peu ancien, c'était le tout début, d'accord, d'accord.
Le journal d'un photographe à Jénine...

Jénine, 2002?

Ça n’a l’air de rien, je sais, mais je n’ai plus de pain. Et bien que ça n’ait l’air de rien, je suis en fait bien embêté.

Je sais, il y a une solu­tion simple : aller en acheter.

Mais je suis à Jénine. Et les Israé­liens aussi. Donc la ville est fermée.

Depuis 4 jours.

Mais je n’ai plus de pain. Donc il va fal­loir que je sorte. Mais la ville est fermée. Mais je n’ai plus de pain.

Je retourne toute la cui­sine, et suis obligé d’admettre la vérité : il va fal­loir que je sorte.

Mon pro­blème est loin d’être unique, natu­rel­le­ment. Dans un sens, j’ai de la chance d’être à Jénine. Naplouse, par exemple, a été fer­mée cette année plu­sieurs fois, pen­dant par­fois des semaines d’affilée. Et même dans la « ban­lieue » de Jéru­sa­lem où j’étais avant, il m’est arrivé d’avoir une fois plus d’une semaine de fermeture.

À défaut d’être unique, mon pro­blème est cela dit tou­jours dif­fé­rent de celui de mes voi­sins. Dif­fé­rent com­ment ? C’est d’un côté plus facile, et d’un autre côté moins facile. La face « facile » de mon pro­blème par­ti­cu­lier est, natu­rel­le­ment, mon pas­se­port. Avec un pas­se­port euro­péen, il est géné­ra­le­ment plus facile de « pas­ser » au cas où, un jour de fer­me­ture, en cas de ren­contre de sol­dats israé­liens. J’insiste sur le mot « géné­ra­le­ment ». La face « moins facile », c’est que je suis seul. Pas de famille, peu de connais­sances, et mon carac­tère ne me pré­dis­pose pas à avoir des rap­ports avec mon entourage.

Donc il va fal­loir que je sorte.

Je ne sors jamais sans mon grand cha­peau. Pour ceux qui connaissent, mon cha­peau est un Tilly. En gros, un cha­peau de brousse. Même quand il pleut, je porte mon cha­peau. C’est à peu près l’équivalent de por­ter une pan­carte qui dit d’un côté « je ne suis pas d’ici, je ne suis pas un autoch­tone, ne tirez pas s’il vous plaît », et de l’autre côté « c’est moi, le type qui habite dans la ville et qui prend tout le temps des pho­tos, vous me connais­sez, je ne suis pas un sol­dat, ne tirez pas s’il vous plaît ».

Sérieu­se­ment, ce cha­peau m’a déjà évité des pro­blèmes sérieux. L’autre jour, ou plus exac­te­ment l’autre nuit, je suis allé au café Inter­net. La ville était fer­mée, mais je n’ai pas vu de sol­dats. Mais le len­de­main matin, alors que je dis­tri­buais à man­ger avec une ambu­lance, dans une mai­son occu­pée, un sol­dat m’a dit de ne plus sor­tir la nuit, que lui avait été bonne pomme, mais que ses col­lègues n’avaient pas appré­cié mon esca­pade noc­turne. Quand, sur­pris je lui ai demandé d’où il sor­tait cette drôle d’idée que je me bala­dais en pleine nuit en plein couvre-??feu, il a fait un grand sou­rire, et a pointé mon cha­peau du doigt. « J’te connais, Cow-??Boy… »

À part l’agacement de voir mon magni­fique Tilly être pris pour un vul­gaire cha­peau de cow-??boy, le fait est qu’il m’a bon et bien sauvé la mise. Ce n’est pas la pre­mière fois, mais cer­tai­ne­ment la plus sérieuse : le sol­dat por­tait un fusil de tireur d’élite.

C’est pas tout ça, mais j’ai faim. Cha­peau, t-??shirt bariolé –cou­leur « tou­riste »-, j’ai mon sac à dos En route.

Je suis le che­min, entre deux murs, sur quelques mètres, jusqu’à ce que j’arrive à la rue. Là, pre­mier pas­sage « déli­cat ». Je sais bien que les sta­tis­tiques sont plu­tôt de mon côté, et qu’il est rela­ti­ve­ment impro­bable qu’un sol­dat israé­lien ouvre le feu sans som­ma­tion juste parce que je vais tra­ver­ser la rue, mais il suf­fit d’une fois, et c’est déjà arrivé. À d’autres que moi, certes, mais tout de même. Donc, comme tout le monde, avant de tra­ver­ser la rue, je passe dou­ce­ment la tête, et regarde à droite et à gauche. En fait, il convient de prendre son temps pour regar­der. Les Israé­liens sont par­fois coif­fés de sortes d’énormes crêpes, ou plu­tôt de bérets de chas­seurs alpins, mais beau­coup plus larges. C’est ridi­cule, natu­rel­le­ment, quand on voit un type mar­cher dans la rue avec un truc comme ça sur la tête, mais dans mon cas, la pre­mière fois où j’ai sou­dain vu un sol­dat en uni­forme et en arme se lever là où je n’avais vu jusque là qu’un tas informe, j’ai com­pris que les Israé­liens prennent le camou­flage au sérieux. En gros, tant qu’ils ne bougent pas, on ne les voit pas. C’est là qu’ils sont dangereux.

Bon. Per­sonne en vue. Je tra­verse la rue. Len­te­ment, sans me dépê­cher. C’est plus sûr. Je sais que la plu­part des sol­dats ont au moins autant peur que moi, et je ne veux bous­cu­ler per­sonne. Le mélange « peur + arme » à feu est trop sou­vent détonnant.

Ce genre de tra­jets, dans des rues vides, j’en ai déjà fait des cen­taines. Mais je ne peux pas m’y habi­tuer. Et c’est très bien ainsi. Quand on s’habitue, on cesse de faire attention.

Ça y est, j’ai tra­versé la rue. Main­te­nant je suis tran­quille : il n’y a aucune chance que les sol­dats s’aventurent dans ce quar­tier sans le sou­tien de blin­dés, et si ils étaient là, je le sau­rais. Dans une ville morte, le bruit des moteurs de blin­dés s’entend de loin. Notez que par­fois, ils rusent, les sol­dats. Moi j’habite à flanc de col­line, et j’ai une chouette vue sur le centre-??ville. L’autre nuit, j’ai entendu des blin­dés entrer en ville. Je suis sorti avec mes jumelles sur la ter­rasse, et je les ai obser­vés. Curieux, ils étaient trois. Nor­ma­le­ment, les blin­dés sont tou­jours par deux. Mais là, trois. Ils ont longé l’hôpital, et se sont arrê­tés à côté de la mos­quée. Et ils ont éteint leurs moteurs. Ils sont res­tés là plus de trois heures. Moi, j’étais ren­tré, natu­rel­le­ment. Per­sonne n’attend trois heures. Et d’un seul coup, vers minuit, moteurs. Ins­tic­ti­ve­ment, j’ai pris mes jumelles, et j’ai vu deux chars, toutes lumières allu­mées, qui pre­naient la direc­tion de leur camp. Mais j’ai vu aussi le troi­sième, un trou noir mou­vant, qui lui sui­vait, sans lumières. Je les ai per­dus de vue dans la ville, et quand j’ai pu à nou­veau les voir, il n’étaient plus que deux. Le troi­sième était main­te­nant caché quelque part.

Quoi qu’il en soit, je pense que pour le moment, je suis tran­quille. Je marche normalement.

Enfin, quand je dis « normalement »…

Essayez d’imaginer votre ville, en plein jour, sous le soleil, mais vide. Silen­cieuse. Pas un gamin en train de jouer, pas une voi­ture, rien. C’est ce que j’appelle « mar­cher nor­ma­le­ment », ces jours-??ci.

Ha, la bou­tique que je vou­lais visi­ter. Elle est fer­mée. Avant, j’aurais fait la tête, et j’aurais cher­ché plus loin. Mais depuis le temps… je frappe au store. Je sais que, quelque part, peut-??être d’une fenêtre d’en face, on me regarde. Le guet­teur attend d’être sûr que ce n’est pas une embrouille. Mais si près de chez moi, je suis connu. Donc, à peine une petite minute plus tard, la porte s’entrouvre. Je rentre, et la porte est immé­dia­te­ment à nou­veau fer­mée, mais pas verrouillée.

Ils sont trois dans la bou­tique. Le patron, un gamin d’une dou­zaine d’années —pro­ba­ble­ment son fils— et un autre adulte. On « dis­cute » un moment. Mes trois mots d’arabe, leurs trois mots d’anglais, et beau­coup, beau­coup de sou­rires. On m’offre le café, natu­rel­le­ment. J’ai hor­reur de leur café, avec de la car­da­mone, mais il est impen­sable de le refu­ser. Et puis on com­mence à cau­ser bou­tique. La ques­tion n’est pas ce que je veux, mais ce qu’ils ont en stock. L’approvisionnement est un pro­blème. Chez moi, par exemple, il n’y a plus d’eau. L’eau est dis­tri­buée par camions. Mais quand la ville est fer­mée, on se retrouve rapi­de­ment au sec. Inven­taire : du hum­mus (israé­lien), des sucre­ries (made in Israël), deux car­tons de Pringles (j’en prends deux tubes), un stock de Coca (J’en prends deux bou­teilles), et c’est tout que je peux m’imaginer ache­ter. Pas de pain, natu­rel­le­ment. Il y a des nouilles, certes, mais les nouilles sans eau…

Même en temps « nor­maux », c’est à dire en période où la ville est ouverte, l’approvisionnement est dif­fi­cile. Les trois routes qui mènent à Jénine sont contrô­lées par les Israé­liens. Donc, en gros, les camions israé­liens passent, les autres, non. Je vois régu­liè­re­ment le camion de Coca-??Cola, par exemple. Mais les Pales­ti­niens doivent ache­ter et man­ger israé­lien. Principalement.

Au moment de payer, le télé­phone du patron sonne. Le patron fait à son ami un geste, et l’autre se rue sur la porte, et la ver­rouille. Le gamin passe dans l’arrière-boutique, ferme la porte der­rière lui, et j’entends les clés. Il nous enferme.

Le patron rac­croche, et me dit un des trois mots d’arabe que je connais. Celui qui veut dire « sol­dats ». Et la seconde sui­vante, j’entends un moteur. À l’oreille, une jeep. D’accord : une Range Rover. Pour les fétichistes.

Quand on vit dans une zone « chaude » comme Jénine, on éduque ses oreilles. C’est une ques­tion de sur­vie. Je peux recon­naître les armes israé­liennes (M14, M16, de très petits calibres) et les armes pales­ti­niennes (AK, calibre un petit peu plus gros). Pareil avec les moteurs : le moteur d’une jeep ne me fait pas le même effet que celui d’un APC (trans­port de troupes blindé, sur che­nilles) ou celui d’un char de com­bat. Le moins dan­ge­reux des moteurs est celui des bull­do­zers (D9). Le pire, c’est celui des « drones », des robots volants. Ils sont tou­jours sui­vis d’un assaut. Au sol, ou aérien.

La jeep passe, len­te­ment. J’entends de l’intérieur des grands rires. Les sol­dats sont de bonne humeur. C’est géné­ra­le­ment une bonne nouvelle.

D’un seul coup, un bruit sourd. Quelque chose qui tombe au sol, et qui atteint le store. Puis BANG!. Une gre­nade. Le genre qu’ils uti­lisent aux check-??points quand ils veulent dis­per­ser la foule. Ça fait un bruit d’enfer. Et ils conti­nuent leur route, en riant. Bonne blague, non ? Il faut bien que les enfants s’amusent.

Le temps de se remettre, en se frot­tant les oreilles, et le pro­chain bruit. Je me fige. C’est un blindé. Un APC. Le modèle qu’ils uti­lisent à Jénine a un moteur que je trouve ter­ri­fiant. Et si j’y ajoute l’image, ce truc est vrai­ment ter­ri­fiant. Très large, et très bas. Il y a deux mitrailleuses à l’avant, télé­com­man­dées de l’intérieur. Et il est rapide, le monstre. Je l’entends mon­ter la côte par la route. Il roule len­te­ment. Il passe devant la bou­tique. Le patron et moi on est assis der­rière le comp­toir. Pas à l’aise. Il s’arrête, pro­ba­ble­ment à un dizaine de mètres. J’entends son binome arri­ver. Ils sont tou­jours deux par deux. Ils pro­gressent sou­vent comme ça. Le pre­mier avance, s’arrête, le second le rejoint, s’arrête, le pre­mier repart, etc.

Le second s’arrête der­rière le pre­mier, et donc devant la bou­tique. J’entends le pre­mier repartir.

Après une ou deux minutes, le second s’ébranle. Je le sens; la bou­tique entière tremble.

D’un seul coup, une rafale d’arme auto­ma­tique. Énorme. Du 12,7, à vue d’oreille. C’est une des deux mitrailleuses. Et immé­dia­te­ment der­rière, un explo­sion. Je suis main­te­nant allongé der­rière le comp­toir, sans m’en être rendu compte. Et puis le second blindé s’en va.

Le télé­phone sonne. Le patron, visi­ble­ment secoué, décroche. Quand il a fini de par­ler, il me fait signe de le suivre. Il déver­rouille la porte de la bou­tique, et sort. Je l’accompagne. Sans un mot, il me montre du doigt, par terre, une grande flaque d’eau. Je ne com­prends pas tout de suite. Je vois une femme sor­tir d’une mai­son, la plus proche de la flaque. Elle est visi­ble­ment déses­pé­rée. Je finis par com­prendre : les sol­dats ont des­cendu sa citerne d’eau. C’est une de leurs grandes blagues favo­rites. Pour­quoi ? Parce que. Pour rigo­ler. Les citernes sont ins­tal­lées sur le toit. De ma ter­rasse, un jour, j’ai pu suivre le tra­jet d’un binome blindé en voyant les colonnes d’eau pro­vo­quées par l’explosion des citernes.

C’est fini ici. Je n’entends plus de moteur, je peux par­tir. Si j’ai un petit peu de chance, les blin­dés ne seront pas arrê­tées sur la route à proxi­mité de l’endroit où je la traverse.

Je décide de prendre un autre che­min. Je tra­verse la route une cin­quante de mètres plus bas. Je vois des gamins ins­tal­ler tout un bric à brac sur la route. Il y a une bat­te­rie de voi­ture, un tam­bour de machine à laver rouillé, ce genre de trucs. Un blindé n’avance pas comme ça à l’aveugle. Cha­cun de ces obs­tacles pour­rait être une bombe. Les sol­dats vont devoir véri­fier chaque obs­tacle. Ils ont hor­reur de ça. Ça fait des moments les plus dan­ge­reux pour eux. Il suf­fi­rait d’un sni­per, un seul… C’est la revanche pour la citerne. Il faut bien que tous les enfants s’amusent.

Je suis en route depuis pra­ti­que­ment une heure, et j’ai par­couru en gros deux cent mètres.

Et je n’ai tou­jours de pain.


Ou la vie de tous les jours en "Judée et Samarie", comme disent les israéliens... C'est à dire même pas à Gaza, mais en Cisjordanie, censée être "libre"... Là où les arabes sont tellement contents de vivre. Il est vachement beau, le paradis d'Isa...
Le Canard cette semaine :
"Mais cela n'empêchera pas , sans doute , la poursuite d'une discrète coopération militaire franco-israélienne .
Déjà au programme : échanges et entraînements collectifs en matière de contre-guérilla , de combats en zone urbaine , de lutte contre les attentats . Des officiers de l'armée de l'air israélienne ont , récemment participé , en France , à des simulations de guerre électronique , d'attaques de sites-radars sur ls bases de Biscarosse (Landes) et Cazaux (Gironde) .
En principe , des militaires français iront bientôt en Israël s'entraîner aux combats en zone habitée . Graâce aux expériences des uns et des autres , en Afghanistan , dans les territoires palestiniens et au Liban . "


Est-ce à dire que les [s]chômeurs[/s] militaires français vont donner un coup de main aux israéliens dans les territoires ?
Est-ce à dire que les [s]chômeurs[/s] militaires français vont bientôt s'attaquer à nettoyer les quartiers , en France , au [s]Kärcher[/s] au blindés , avec descente en hélicoptère et drones pour tirs chirurgicaux ?

Est-ce à dire que les Israéliens se sont livrés à une provocation en agressant des convois humanitaires pour déclencher une guerre géneralisée contre le Moyen-Orient avec la complicité dézoccidentaux ?

Est-ce à dire que le laisser-faire du Moyen-Orient vis-à-vis du martyre des Palestiniens ne leur rapportera qu'une claque méprisante dézoccidentaux ?
Eh oui, ceci explique sans doute cela... Il faut bien refourguer nos armes quelque part.

Le Canard cette semaine : "Mais cela n'empêchera pas , sans doute , la poursuite d'une discrète coopération militaire franco-israélienne . Déjà au programme : échanges et entraînements collectifs en matière de contre-guérilla , de combats en zone urbaine , de lutte contre les attentats . Des officiers de l'armée de l'air israélienne ont , récemment participé , en France , à des simulations de guerre électronique , d'attaques de sites-radars sur ls bases de Biscarosse (Landes) et Cazaux (Gironde) . En principe , des militaires français iront bientôt en Israël s'entraîner aux combats en zone habitée . Graâce aux expériences des uns et des autres , en Afghanistan , dans les territoires palestiniens et au Liban . " Est-ce à dire que les chômeurs militaires français vont donner un coup de main aux israéliens dans les territoires ? Est-ce à dire que les chômeurs militaires français vont bientôt s'attaquer à nettoyer les quartiers , en France , au Kärcher au blindés , avec descente en hélicoptère et drones pour tirs chirurgicaux ? Est-ce à dire que les Israéliens se sont livrés à une provocation en agressant des convois humanitaires pour déclencher une guerre géneralisée contre le Moyen-Orient avec la complicité dézoccidentaux ? Est-ce à dire que le laisser-faire du Moyen-Orient vis-à-vis du martyre des Palestiniens ne leur rapportera qu'une claque méprisante dézoccidentaux ?



Arrêtez la parano!
Il existe d'excellents médicaments que peut vous prescrire un psychiatre.
Arrêtez la parano!
Il existe d'excellents médicaments que peut vous prescrire un psychiatre.

non mais je rêve, faites donc lire vos interventions sur ce fil ce matin à un psy ça va le passionner.
C'est clair ;o)
Nouvel article dans lequel la très officielle "Israël Valley" ne dément pas l'information du Canard Enchaîné et de son journaliste anti-sioniste modéré (sic).
"Israël Valley" regrette seulement que cette information ne soit pas classée "secret défense":

http://www.israelvalley.com/news/2010/06/05/27700/securite-france-israel-selon-le-canard-enchaine-des-militaires-israeliens-et-francais-ont-participe-dans-les-landes-et-en

PS: Je m'aperçois que cette réponse est mal placée (ça arrive souvent). Elle s'adresse évidemment à ISA dont on attend qu'elle argumente ses démentis concernant les infos du Canard. A toi ISA.
Alors, j'attends !

Arrêtez la parano! Il existe d'excellents médicaments que peut vous prescrire un psychiatre. non mais je rêve, faites donc lire vos interventions sur ce fil ce matin à un psy ça va le passionner.


Certainement, seule contre tous, il pourrait me trouver bien maso!

Mais je trouve à peu près toutes les intervantions à dégueuler, toutes dans le même sens, à part une ou deux qui se risquent à se poser quelques questios face au lynchage ambiant. que de haine!

Il avait peut-être raison, Sharon. Il faut peut-être se tirer d'ici, de France je veux dire quand on est juif et qu'on aime israël. je croyais qu'il était déraisonnable de parler ainsi, mais depuis que je vois comme vous vous lachez...
Allez vivre à Gaza, c'est pas loin de chez vous , les loyers sont pas chers. Comme vous paraissez assez humble, l'absence d'eau et d'électricité ne vous dérangera pas.
T'as raison Isa. Tous paranos !
Même tes copains (je suppose) de la très officielle Chambre de Commerce France Israël (Israël Valley):

http://www.israelvalley.com/news/2010/04/30/27340/israel-defense-lirresistible-ascension-du-mini-drone-israelien-skylark-il-sapprete-a-equiper-les-forces-speciales-francai

T'as raison Isa. Tous paranos ! Même tes copains (je suppose) de la très officielle Chambre de Commerce France Israël (Israël Valley): [www.israelvalley.com]


Qui c'est ça?
Pourquoi me tutoyez -vous?
Je ne tutoie que mes amis.
A Isa :

C'est curieux, quand même. Vous ne répondez qu'à certains messages, pas au mien par exemple, sur la situation à Jénine, dans le "magnifique-paradis-ou-tous-les zarabes-sont-vachement-contents-d'-y-vivre-protégés -qu'ils-sont-par-les-gentils-israéliens"...

Où alors par des "arguments" qui n'en sont pas. "Z'êtes parano"... Faut dire qu'en Israël, les paranos sont nombreux. Cela doit donc déteindre.

Tout simplement, Isa, vous n'avez PAS d'arguments. Je compatis, parce qu'à votre place, je n'en aurais pas non plus.

A Isa : C'est curieux, quand même. Vous ne répondez qu'à certains messages, pas au mien par exemple, sur la situation à Jénine, dans le "magnifique-paradis-ou-tous-les zarabes-sont-vachement-contents-d'-y-vivre-protégés -qu'ils-sont-par-les-gentils-israéliens"... Où alors par des "arguments" qui n'en sont pas. "Z'êtes parano"... Faut dire qu'en Israël, les paranos sont nombreux. Cela doit donc déteindre. Tout simplement, Isa, vous n'avez PAS d'arguments. Je compatis, parce qu'à votre place, je n'en aurais pas non plus.Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:21 le 05/06/2010 par Gavroche.


Je vous réponds pas parce que je ne vous trouve aucun intérêt et que je me bats l'oeil de la situation à Jénine.
Autant que vous vous en fichez de celle de la vie d'Israël.
Mais nous on s'en bat les couilles que vous alliez en vacances à Pekin oui ailleurs chez vos parents ou des collègues. Allez racontez votre vie ailleurs.

Mais nous on s'en bat les couilles que vous alliez en vacances à Pekin oui ailleurs chez vos parents ou des collègues. Allez racontez votre vie ailleurs.


Je répondais à des internautes qui pensaient que j'allais au club med.
Y a pas de club med à Tel-Aviv.
J'essaye de vous expliquer que cette ville c'est pas Téhéran.mais bon, au fond, ça me fait pas bouger l'autre de convaincre une grossière débile.
Belle vile téhéran. Ou se trouve leur Gaza et leur Cisjordanie?
Chez eux.
C'est vous le Raoul dont on me dit qu'il a un grain?
Après, on s'étonne que je ne sache plus distinguer un mâle d'une femellle.
http://www.evtv1.com/player.aspx?itemnum=6595
Je l'ai lu. Nul besoin de le relire.
Au vu de vos éclaircissement (ne vous connaissant pas, difficile de faire la part des choses entre cynisme et candeur), je partage votre analyse de la situation.
Oui, nous avons élu des gens qui n'ont pas la volonté de nous représenter.

Par conséquent, oui, la France a une attitude timorée, une retenue dans sa politique étrangère qui est moralement condamnable.
Oui, l'escalade que nous vivons peut conduire à des déchaînements de haine et des actes de désespoir, tant au niveau national qu'international.
Oui, avec le gouvernement actuel, la réaction au niveau national sera une politique encore plus sécuritaire, autrement dit des libertés en moins pour le citoyen.

Triple peine, en quelque sorte.

Mais je pense que c'est en partie volontaire.

Les cinq membres permanents du conseil de sécurité de l'ONU et leurs alliés inconditionnels peuvent théoriquement à leur gré prendre les mesures et faire les déclarations qu'ils souhaitent, et accroitre la haine des pays étrangers contre eux.

Les pays qui ont le plus de raisons de se rebeller étant ceux à majorité musulmane, et certains d'entre eux ayant des régimes proches de la théocratie (voire théocratiques), cela présente à la population des ennemis islamistes massés aux frontières, infiltrés dans le pays, et prêts à les tuer aveuglément sans hésiter. Du pain béni pour les partisans d'une politique sécuritaire.
Un peu plus il n'y a pas si longtemps que cela...Comment s'étonner de la tournure des événements par la suite??
^^^^^^un peu plus loin.... il n'y a pas si longtemps...
http://www.democracynow.org/

A regarder le programme du jour du 03/06
"A l'inverse, il est vrai que les paramètres d'un appareil photo numériques sont parfois déréglés, et les dates et horaires, donc, mauvais."

Les fichiers EXIF qui donnent une quantite de donnees a propos d'un photo lorsqu'elle est prise, est difficile a prendre pour preuve : la date, par exemple est forcement dependante de la date que le photographe a lui-meme enregistre dans son appareil : Donc si un touriste americain avec sa camera est en voyage et prend une photo dans un pays avec un different fuseau horaire, la date et l'heure sur le fichier de la photo seront celles de l'endroit d'origine du photographe.

De meme, si on n'enregistre pas la bonne date lorsqu'on acquiert un appareil photo, souvent la date sera celle par defaut de la fabrication de l'appareil qui va se mettre en fonction avec la premiere photo, mais parfois avec quelques annees de retard.

Ce qu'il faut essayer de trouver : ce sont ces meme photos mais uploadees il y a quelques annees.

ou alors modifiees ( ou juste processees ) avant la date de l'assaut : les dates et heures des ordinateurs sont synchronises sur le temps reel
Bonjour,

Lecteur assidu d'@SI, et des vos échanges pleins de verve et d'arguments sur ses forums, je me permets de vous transmettre un lien vers une image que la situation m'a inspiré :

David contre Goliath
« Avoir rejoint les terroristes, et avoir commis un crime moral vis-à-vis de l'Etat d'Israël. Elle était présente ici-même il y a un an, et a prêté serment d'allégeance à l'Etat d'Israël et à ses lois. Je n'ai pas l'intention de museler la liberté d'expression, mais il ne s'agit pas ici de liberté d'expression : la flottille pour Gaza était une flottille terroriste, et la députée Zoabi doit être punie. Nous n'avons pas besoin de chevaux de Troie à la Knesset ».
http://www.rue89.com/2010/05/31/plusieurs-morts-apres-lattaque-par-israel-dun-bateau-humanitaire-152958
Concernant les vidéos, il est évident qu'il s'agit d'une propagande assez grossière. Les images de l'assaut sur le navire abordé sont soient complètement floues, soient si mal cadrées, qu'on ne distingue pratiquement rien de ce qui se passe réellement. Sans compter que l'une d'entre elle n'a même pas de son. Peut-être pour éviter que l'on entende les coups de feu au mauvais moment ou que l'on se rende compte qu'il n'y avait pas de bombes incendiaires (mais simplement des projectiles faits d'objets trouvés sur place), là où elles sont obligeamment indiquées par un cercle jaune. Il est d'ailleurs étonnant que tout ce que les soldats trouvent à filmer, pour illustrer à quel point les militants de ces ONG étaient prêts "à en découdre", sont des lance-pierres et des billes, ainsi que des barres arrachées, de toute évidence, aux barrières du bateau et des couteaux....de cuisine!

Concernant la vidéo où l'on voit des officiers de l'armée soit-disant demander par radio que les navires s'arrêtent et fassent demi-tour, je suis désolée, mais on n'entend absolument pas la réponse. On n'entend que l'officier d'à côté dire "négatif, négatif". Cette vidéo a l'air d'une mise en scène assez maladroite, dans la mesure où l'on a la très forte impression qu'il n'y a personne à l'autre bout du fil! Mais, même si c'est le cas, rien ne nous prouve qu'il s'agit bien de la communication avec le capitaine du bateau arraisonné.

Du coup, chacun verra ce qu'il a envie de voir dans ces vidéos. Ceux qui soutiennent aveuglément la politique actuelle du gouvernement israélien goberont sans discuter ni mâcher chacune des images et allégations de l'IDF. Les pro-palestiniens y verront forcément une immense manipulation, mettant peut-être même en doute la vraisemblance des scènes montrées. Et au milieu, il y a ceux qui voudraient bien une information qui ne soit pas de la propagande pure et qui ont l'impression qu'aussi bien les dirigeants israéliens, que les militants de ces ONG, dont on apprend progressivement que certaines sont proches du Hamas, les prennent vraiment pour des imbéciles de première! Je sais, une information totalement objective, complète, approfondie, nuancée et impartiale, ça n'existe pas, mais entre cet idéal inaccessible et ce genre de manipulations éhontées, il y a une grosse marge largement exploitable.
en parlant de vidéos, je vous conseille également celle-ci qui met en évidence les mensonges de Benjamin Netanyahun, voici
la vidéo
par ailleurs, il vient de s'exprimer à l'instant en ne s'excusant pas et en revenant très brièvement sur les aberrations précédentes
On pourra regretter qu’il n’y ait eu aucun acteur, artiste ni intellectuel français sur cette flottille.

Tenus en laisse par le passé vichyste de la France (Lettre à un ami israélien – Régis Debray), aphones, c’est à croire que nos artistes, auteurs et intellectuels sont tous des fils et petits-fils de collabos tellement la culpabilité les cloue sur place !

A moins qu'il ne s'agisse non pas de culpabilité mais ... d'indifférence

Ou bien encore.. de la crainte qu'on leur retire la gamelle dans laquelle ils mangent tous, sans oublier l'effet Dieudonné-Fogiel !

Mais là, c'est une tout autre histoire.

Qui nous la contera ?

Et c'est sans doute pour les mêmes raisons que la venue à Paris de Chomsky n'a pas été relevée par les médias.


_____________

Serge ULESKI Littérature et actualité
L'Egypte a enfin ouvert totalement (mais pour combien de temps), le point de passage de Rafah. Enfin un peu de solidarité de la dictature cacochyme Moubarak.

Sinon concernant le résultat des actions israéliennes, malgré les nombreuses voix autorisés (Guetta et Villepin dans Mots Croisés lundi sur France 2 entre autres), je vous fiche mon billet qu'Israël va une fois de plus s'en tirer sans dommages. Comme après Plomb Durci, l'indignation internationale va lentement s'éteindre pour oublier et laisser s'accomplir l'injustice. Enfin, un an après le passage du rouleau compresseur israélien, Gaza n'a toujours pas été reconstruite, les ONG ne peuvent pas travailler et la situation humanitaire y est pire que jamais ! Et il y avait eu dans les 1500 morts ! Alors là pour une vingtaine, dans 2 semaines on en parle plus...

L'impunité israélienne est totale et n'est pas prête de s'arrêter, de tous temps ce pays a ignoré les règlements internationaux :
- la fameuse opération Jambe de bois du 1/10/1985 : bombardement du QG d'Arafat en Tunisie, donc acte de guerre contre un pays non hostile, sans qu'aucune sanction autre qu'une petite résolution de l'ONU ne nommant même pas clairement Israël.
- la non moins fameuse opération Tonnerre à l'aéroport ougandais d'Entebbe le 3/07/1976, encore un cas où Israël envoie sciemment une force hostile dans un pays tiers en se moquant des conséquences diplomatiques (le grand frère couvre). Il n'y en a eu aucune d'ailleurs.

Bref, nous avons une crise économique sans précédent, les USA sont focalisés sur leur marée noire et leurs élections de mid term approchantes, la Coupe du Monde de foot commence dans 15 jours : 3 excellents raisons pour que le monde passe à autre chose très vite !
"Israel va acheminer une partie de la cargaison de la flotille , médicaments , matériel médical "
sans le personnel , les professionnels qui accompagnaient ces caisses .

Le hamas jubile et reprend les mots de l'indignation internationale ,
le hamas jubile car sa main-mise brutale sera toujours sans partage à Gaza ,
le hamas jubile car ces caisses qui arrivent seront vendues à prix fort aux prisonniers de Gaza ,
comme tout ce qui arrive au compte goutte , jeté aux points de passage par les geôliers ,
comme tout ce qui arrive par les souterrains que l'Egypte n'a pas encore bouchés .

Israel jubile , car le plan d'éradication dézarabes sur la terre de Palestine continue ,
le plan d'éradication de tous ceux qui veulent que cesse l'horreur continue
Les dirigeants d'Israël assassinent leurs voisins, et ceux qui tentent d'aider ces derniers.
Un petit résumé vaut bien un long discours.
Tout est mensonge chez israel et ce depuis le début de sa création. Sans aller plus loin, faudrait juste rappeler que les eaux internationales ne sont pas sa propriété privée. Concernant sarko, ce qu'il a dit est grave car parler de disproportion implique qu'il légitime l'intervention ! Ce faisant, il ne respecte pas plus les droits internationnaux que cet état illégitime.

sylvie
pour se faire une (petite) idée de ce que peut être la vie à Gaza, je me souviens de ce 7' pour une vie du Magazine de la Santé : http://www.msf.fr/2009/04/07/1249/gaza-7-minutes-pour-une-vie/

je pense qu'aucune raison encore avancée aujourd'hui par Israël, qui se complait encore et toujours à se poser en victime, ne peut justifier du quotidien imposé aux habitants de Gaza !
« Les images fournies par l’armée israélienne ne laissent plus aucun doute sur la violence opposée par les extrêmislamistes-liés-au-Cheick-Yassine-camouflés-en-humanitaires à un banal contrôle de police israélien...»
http://www.bellaciao.org/fr/spip.php?article102898
« L'humour aussi peut-être une arme »
En fait, j'aimerais savoir si Israël vient de déclarer la guerre à la Turquie, ou viole simplement les traités internationaux. Parce que j'ai cherché, et dans les eaux internationales, en dehors d'un état de guerre entre l'assaillant et le pays dont le Mavi Marmara battait pavillon, j'aimerais comprendre comment les commandos ont pu arraisonner un navire, engager le combat avec des civils, faire prisonnier l'ensemble de l'équipage et le contraindre à changer de cap sans en demander l'autorisation à Ankara.

Si de plus Israël conduit des interrogatoires et instruit des procès pour des faits s'étant déroulés sur un navire turc dans les eaux internationales, que devra-t-on en déduire ?

La Turquie n'ayant commis à première vue aucun acte d'agression manifeste, j'espère au moins que l'ONU prendra de lourdes sanctions à l'encontre d'Israël suite à ces évènements.
Noam Chomsky a produit des analyses lumineuses qui impliquent de faire mention des USA dès qu'il est question d'Israël : il importe d'avoir ces choses à l'esprit pour ne pas se laisser berner par les diverses propagandes ou désinformations, à l'oeuvre actuellement...

Noam Chomsky, les USA et Israël
Je ne sais pas si vous vous souvenez de Rachel Corrie. Elle avait 23 ans, était militante pacifiste, elle a été écrasée en 2003 par un bulldozer israélien, alors qu'elle tentait de protéger une maison palestinienne. Il ne l'avait pas vue, paraît-il, alors qu'elle portait un gilet orange fluo.

Rachel Corrie

Il y a un film qui raconte cette triste histoire, il s'appelle "Rachel", et a été réalisé par Simone Bitton. Voici la bande annonce.

Les parents de Rachel ont décidé d'attaquer l'état d'Israël en justice, au mois de mars dernier.

Et bien voici ce que racontent aujourd'hui les assassins : Tous unis derrière Israël...

Alors, un bateau de la flottille s'appelle le "Rachel Corrie", il est actuellement en route vers Gaza. Et Israël est prêt à recommencer.
Selon l'ambassadeur d'Israël en France, Israël est bien en guerre avec Gaza.

ICI
Question bête :
- est-il d'usage de filmer le moment où l'on se prête aux "sommations d'usage" ?
- si cela n'est pas l'usage dans toutes les circonstances, Tsahal en a-t-elle l'habitude ?
- si elle n'en a pas l'habitude, pourquoi l'a-t-elle fait ici [je ne pousse pas le vice jusqu'à imaginer que la scène a été reconstruite après coup, mais au fond, on ne sait rien des circonstances de tournage de ces quelques secondes de vidéo... ] ?
- l'a t-ellle fait en prévision de ce qui allait se passer ?
il semblerait que l'équipe d'ASI soit allé vite en besogne dans sa récolte de nouvelles.
vouci un lien de la BBC pour mettre à jour le post

http://news.bbc.co.uk/2/hi/world/middle_east/10201165.stm
j'ajoute :

en lisant un article de @si, j'apprends un nouveau nom : le complexe de massada, merci @si
d'autre part, je cite et je mets en gras :
"Binyamin Ben Eliezer, qui se trouve au Qatar pour une Réunion du Forum Economique Mondial (WEF). "On attendait nos soldats avec des haches et des couteaux et quand en plus quelqu'un tente de vous prendre votre arme, dans ces cas-là on commence à perdre le contrôle de la situation, l'incident commence ainsi et on ne sait pas comment il finit", a-t-il confirmé. "Je sais que ça va devenir une grosse affaire et j'espère que les Arabes israéliens réagiront de façon raisonnable", a ajouté le ministre, en faisant allusion à de possibles manifestations de la minorité des Arabes israéliens, une communauté qui regroupe 1,2 million de personnes. "Nous n'avions aucune intention d'ouvrir le feu mais il y a eu une énorme provocation", a-t-il affirmé."
donc ces pauvres soldats, dont l'armement est le plus sophistiqué au monde, avec plein de trucs à infra-rouge pour voir les méchants dans la nuit et de gros gros gilets pare-balles se sont fait surprendre par une bande de très méchants armés de couteaux et de haches et peut-être même y avait-il un flingue dans le tas, et ils ont un peu perdu les pédales, ces pauvres chéris... alors si vous connaissez l'entraînement des commandos israéliens, une seule conclusion : il y a du relâchement à l'entraînement
OU on nous ment
Le choix de vidéo lui même est étonnant, car ils n'ont publié que des images de l'action pris de loin, ce qui laisse place a plus d'interprétation, que ce soit d'un côté comme de l'autre. Alors qu'il doivent en avoir des comme ça: http://www.youtube.com/watch?v=IcqZKBJMNhI
non, je parle pas du syndrome des otages, je parle d'un peuple qui a été une victime infinie, inouïe, indicible de l'ignominie nazie, du génocide, de la shoah, et qui, devenue dingue, paranoïaque, en plein dans le déni le plus terrifiant, devient à son tour bourreau d'un tout petit peuple de cueilleurs d'olives, tout petit peuple qu'on a spolié, exilé, marginalisé, campderéfugisé, pour y mettre ces martyrs de l'histoire, tout petit peuple auquel et l'état d'israël et les concepteurs fous de cette solution insensée et la communauté internationale pleine de remords et de culpabilité ont enlevé tout espoir de vivre, tout petit peuple très très fâché et désespéré.
et de toute façon RIEN ne justifie que l'armée la plus coriace au monde, tsahal de son petit nom, armée jusqu'aux dents, gilets pare-balle, casques, mitraillettes, hélicoptères, trip rambo quoi, que sais-je, saute sur des bateaux humanitaires et flingue tout ce qui bouge dans des eaux internationales...
tout dans cette histoire donne envie de gerber
et vraiment, j'aime PAS le hamas, et jamais je ne crierai nous sommes tous des palestiniens. mais j'aimerais bien pouvoir rencontrer mes amis israéliens sans avoir un peu honte de leur parler...le moins qu'on puisse dire, c'est qu'en pleine montée objective de l'antisémitisme, les israéliens (l'état d'israël, donc, et son bras armé, tsahal de son petit nom) n'aident vraiment pas à freiner et combattre la chose

à part ça, je voudrais pas être parano à mon tour, mais vous avez remarqué : le silence américain ? l'étrange collusion gréco-turque (qui viennent de se rencontrer en grandes pompes à athènes il y a pas longtemps) ? le moment choisi de part et d'autre pour cette action ?
D'après ce que j'ai compris, il ne s'agissait pas d'un acte de piraterie, puisque commis par des navires et aéronefs militaires d'un pays qui les reconnait pleinement.

Par contre, d'après ce que j'ai vu dans les règlementations, Israël n'avait pas de justification pour arraisonner ces navires : aucune des raisons données dans la Convention des Nations Unies sur le Droit de la Mer pour arraisonner un navire en haute mer n'était remplie dans le cas de cet assaut.

Règlementation ICI.
j'admire le travail de notre presse libre à pouvoir nommer les choses par leurs noms... ce matin presque 500 otages suite a cet acte de piraterie..
il parait qu'attaquer un navire dans les eaux internationales relève de la piraterie, et pourtant l'armée israélienne n'a pas hésité un seul instant ?!!!
les soldats de l'armée israëlienne auraient eu peur.......

entretien passionnant avec Noam CHOMSKY hier soir chez TADDEI (video pas encore dispo, http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/?page=emission&id_rubrique=1079) ; pour lui si l'Etat d'israël se comporte depuis des années comme un criminel c'est parce qu'il est soutenu de manière inconditionnelle par les Etats-Unis !
alors il faut peut-être commencer par là : qu'OBAMA prenne position définitivement contre les massacres de palestiniens perpétrés par les israëliens !
et ensuite que l'ONU prenne son bâton de pèlerin et commence à faire le ménage dans la région (j'espère que les palestiniens poussés par le Hamas n'auront pas envie de régler leurs comptes eux-mêmes ce qui n'est plus la solution !)

que l'ONU, en premier lieu, rende leur liberté aux habitants de Gaza, encerclés de toute part, et faits prisonniers sur leur propre terre par Israël, en faisant abattre les murs qui ne protègent de rien et surtout pas des tirs de rockets mais sont juste là pour humilier, érigés en toute impunité par israël !
et que l'ONU décrète une fois pour toute que l'on peut, ou non, discuter avec le Hamas, élu démocratiquement dans la région mais que beaucoup d'Etats considèrent comme un groupe terroriste !
Les Etats-unis tolèrent d'Israel ce qu'ils ne tolèreraient d'aucun autre état au monde.J'aimerais trouver quelque part la JUSTIFICATION d'une telle politique.Le fameux "pays des libertés", comme ils disent ,doit s'expliquer.
Attention, sur ce site, faudrait toujours préciser... Israël, le pays hein PAS Dan lui il fait du bon boulot :)
Pfff ! Il y a du monde sur ce sujet !

Avec mon ami pow wow et mon ennemi Fred B*#&ù je dois dire que je souhaiterais un Dieu un peu attentif et plus juste !

Putain ! C'est dingue à quel point lorsqu'un groupe humain parvient à réaliser des saloperies impunies, il ne sait pas s'arrêter.

C'est ça le problème : il n'y a pas de frein chez l'humain ! Oradour sur Glane en pleine déroute de l'armée Allemande ou cette attaque de bateaux humanitaires tentant de forcer un blocus ignoble, finalement (et horriblement, compte tenu du passage de victime à bourreau) c'est la même chose.

La bonne conscience et les arguments hideux présentés par les représentants d'Israël (Ambassadeur en France ou porte parole du gouvernement) sont un spectacle pathétique.

C'est étrange, quand on a été victime soi-même d'être aussi impitoyable avec les faibles. On dit que les enfants victimes d'inceste violent souvent leurs enfants... C'est peut-être la même chose, au fond ! On reproduit ce que l'on connaît...

Même le plus dégueulasse !

***
ici un témoignage indirect... (je ne sais pas ce que vaut cette source)
Israel, ce bâtard gâté de l'occident ménera le monde vers une nouvelle guerre mondiale. Il est urgent de ne plus attendre pour l'en empêcher.
Je suis en train de suivre, sur France 2, l'émission de Calvi ("Mots Croisés") consacrée au raid israélien.
Passons sur les soliloques de l'ambassadeur d'Israël et du "journaliste" Encel.
En revanche, ce soir encore, on assiste à du "grand" Villepin qui décrit et pose clairement les problèmes.
Même Guetta surprend par une certaine lucidité. C'est dire !
Que deviennent les otages, les bateaux ?

Et les journalistes, où sont encore passés nos vaillants journalistes ?
Ce qui serait beau ce serait qu'une coalition de pays accompagnent militairement un futur convoi humanitaire pour le protéger des Israeliens. Il y en a bien eu une pour mettre l'Irak à feu et à sang alors pourquoi ne pourraient-ils pas en refaire une pour aider des civils.
Israel est un état voyou qui se permet tout.
Où est la gauche française ?
Où est la France et son président et ministre des affaires étrangères: lèches bottes d'Israel.
Quant aux Etats-Unis d'Obama, qu'ils restent dans leurs problèmes bien mérités. Ils ne font rien, ils sont complices.

Ce sont des armes américaines qui tuent.
Obama n'est qu'une arnaque américaine de plus.

SEMIR
j'arrive pas à savoir si les américains ont réagi ?
autre question : pourquoi on appelle l'armée israélienne par son petit nom, tsahal, et je vous le mets en contexte : "tsahal, qui est probablement au monde l'armée la plus entraînée, la mieux dotée en équipements divers et en commandos, tsahal, donc, de son petit nom, n'a pas trouvé mieux que sauter sur des bateaux théoriquement bourrés d'humanitaires, de médics, de bouffe, de députés, avec probablement 2-3 trucs pas clairs dans les soutes, mais bon, il y a un blocus sans pitié sur gaza, un blocus honteux, inhumain, désespérant pour des dizaines de milliers de palestiniens, bref pas trouvé mieux que sauter sur des bateaux probablement surveillés, suivis, scannés, drônés, satellisés depuis chypre, comme si ces bateaux étaient bourrés jusqu'à la gueule de missiles, lance-roquettes, armes diverses, agrémentés des terroristes qui vont avec, bref, tsahal a sauté sur des bateaux, et pour répondre aux barres de fer et aux billes, comme des gros durs qu'ils sont, avec leur bon droit sur la gâchette, ont réussi à faire quelques ca