23
Commentaires

Astérix chez les Pictes : l'album qu'aucun journaliste n'a lu (ou presque)

A J-5 de l'après Uderzo, toute la presse est occupée par les Gaulois. Toute ? Oui. De la série du Monde publiée cet été, aux dessins exclusifs parus dans Le Figaro et Le Parisien en passant par les interviews des deux nouveaux auteurs, Didier Conrad (dessinateur) et Jean-Yves Ferri (scénariste), aucun média n'a résisté à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de journalistes qui souhaiteraient se faire une idée du nouvel album d'Astérix avant de participer à la promo. Car selon nos informations, ceux qui ont pu lire le prochain opus, qui sort le 24 octobre en librairie, se comptent sur les doigts d'une main (et plutôt proche du pouce). A ces rares privilégiés, l'éditeur a même fait signer des clauses de confidentialité drastiques.

Derniers commentaires

Vive la promo, pour un album qui est moyen.
Il relève un peu le niveau par rapport aux volumes précedents (ça n'était pas très difficile).
Le scénario tient la route avec quelques gags.
J'ai été déçu par le traitement d'un des personnages essentiels Idefix. Je vous laisse découvrir par vous même dans la BD.

Attention spoiler :
A noter page 46, une bulle pas très écologix, dans laquelle on voit Asterix jeter une gourde par dessus bord. "Bon je la jette, elle ne servira plus". Très joli message "Développement durable" de la part de Jean-Yves Ferri.
Je me souviens de l'hymne à l'écologie qu'était l'album "Le Domaine des Dieux" (1971), avec un Idefix défenseur des arbres.

Image "Astérix chez les pictes" - page 46 : "Bon je la jette, elle ne servira plus"
sacrés journalistes. En fait, quand il y a un évenement médiatique, vous etes tout simplement incapables de passer outre, que ce doit pour faire de la promo ou pour montrer comment les autres font la promo ou pour dire que vous ne voulez pas participer à la promo, il faut que vous participiez au mouvement général de toute façon. C'est ce qu'à fait Clara Dupont-Monod, ce que fait Libé, c'est aussi le defaut de ce site.
Ca s'appel un NDA, un accord de non-divulgation. C'est fréquent dans les jeux vidéo. Par exemple pour le dernier Pokemon, si les journalistes voulaient poster leurs test le 4 Octobre à 17H. Je crois qu'ils ne devaient pas faire mention du nombre de Pokemon ni de l'intrigue. La plupart des tests étaient sans intérêt...
Y a des articles (laudateurs) (de genkilonlus) qui commencent à paraître à un ou deux jours de la sortie :
« "Astérix chez les Pictes" : la succession est assurée » (Monique Younès, RTL, 22 octobre 2013)
« Astérix chez les Pictes : l'Écossais redonne le sourire au Gaulois » (Olivier Delcroix, Le Figaro, 22 octobre 2013)
« "Astérix chez les Pictes", un album enfin digne de Goscinny » (Hugues Dayez, RTBF, 23 octobre 2013)
OUI OUI OUI à une série d'articles sur la BD!!!! après d@ans le texte (fantastique), après @u prochain épisode, après 14h42, s'il vous plait, la BD la BD rien que la BD toute la BD! :D
J'attends qu'ils en fassent le film ;)
Oui, je l'ai lu et j'ai décidé d'en parler...malgré tous ces interdits.
Je peux vous dire que les dessins sont précis, bien colorés. On reconnait parfaitement les personnages qui ont fait le bonheur de tant de générations. Le texte est écrit en bon français, respectant le récit traditionnel. Le tout décrivant avec minutie et richesse la vie gauloise et écossaise car je vous l'annonce nos valeureux gaulois se retrouvent en Ecosse...
Vivement le prochain album...
Le sujet peut paraître anédoctique mais en fait je trouve que ça montre très bien comment les médias y compris la presse se sont transformé en relais passif des communicants.
À signaler l'exposition Astérix à la BNF ! qui se tient à la très grande Bib nationale François Mitterrand depuis le 16 octobre 2013 et jusqu'au 19 janvier 2014.
Voir par là.
Pour la couverture, je préfères la version de denis Bodart: https://scontent-a-mad.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/945842_10201874757526830_439182124_n.jpg
Ferri au scénario, c'est une bonne nouvelle.

J'encourage les asinautes à lire les 5 albums de "Retour à la terre", dessin Manu Larcenet, Scénario JY Ferri. Chez Dargaud, ils parlent d'Un des albums les plus jubilatoires de l'année, voire même de la décennie. Pour causer français disons qu'on a grave kiffé. Pensez-y, Noël approche!

S'il reste des sous sur le budget, le combat ordinaire c'est très bien aussi, voire mieux, plus politisé, là on est sur du 100% Larcenet. A offrir à vos amis gauchisants. A moins de vouloir faire un sale coup au beau-frère (le gentil, celui qui n'hésite qu'entre le centre et l'UMP)...
Précommandé sur Amazon depuis une semaine, j'ai hâte !!!
De toute façon, pour moi, l'âme d'Astérix, c'était Goscinny.
Depuis sa disparition je ne lis plus Astérix.
""C'était le seul moyen de le lire et je voulais pouvoir vérifier la qualité de l'album".
Puisqu'il l'a vérifiée il peut nous le dire: c'est quoi la qualité de l'album ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.