183
Commentaires

Assez blablaté, on plonge d@ns le texte !

Eh bien voilà. Si vous avez vu l'émission de cette semaine, vous connaissez déjà la surprise qu'on vous prépare,

Derniers commentaires

Vu toutes les émissions littéraires d'ASI depuis Vinaver en passant par Debray et Delaume....Ce soir, Lanzmann....Ils ont beaucoup parlé les chroniqueurs, plus que lui....L'absence de Nolleau depuis un mois fait penser que la belle Judith a choisi son prince, ce qui ne me dérange nullement.....D'ailleurs ce soir, j'ai trouvé Ferney très bavard, ce qui n'est pas son habitude sur cette émission...Enfin, il a pu parler.....Le débat était très intéressant....Quand je dis débat, c'était plutôt une charge contre certains éléments de cet opus de Lanzmann...J'ai remarqué, mais peut-être ai-je halluciné, les larmes de Judith en fin de débat....En tout cas, cette émission me passionne, continuez si vous pouvez.....
Bon, le forum de "d@ns le texte" est fermé alors je viens ici donner mon modeste avis...
BRAVO pour cette première émission.
Certes Judith un peu trop enthousiaste à s'exprimer et qui le fait longuement... Mais comment reprocher l'enthousiasme ? Je fais confiance à la capacité d'autocritique de Judith pour évoluer au fil des prochaines émissions (sa réponse est admirable d'humilité).
Frédéric Ferney un peu trop silencieux dans les premiers 2/3 de l'émission, dommage.
Eric Nauleau qui semble s'ennuyer (regards vers le hors champ et non vers celui qui parle...) avant de prendre la parole . Pas cool quand un homme aussi brillant s'exprime avec autant de clarté, de lucidité et d'humilité. J'ai compris à la fin de l'émission qu'il avait des citations à caser et qu'il tenait à jouer son rôle de "négateur" (ça se dit ?). Je pense qu'il pourrait être meilleur en s'adoucissant.
Alors ma critique majeure : la prise de vue et le décor...
Bravo pour le plan d'écoute avec Judith (en 1er plan) et Frédéric. Le plus beau plan de l'émission !
Ouuups pour le plan Frédéric et Eric... Trop d'air au dessus de leur tête, ils sont perdus dans le plan, plan très très pauvre.
Le plan large en plongée... Trop ambitieux pour ce décor (le lino qui gondole c'est quand même très moyen)
Bravo de fabriquer un décor avec peu de moyens (tout à votre honneur dans notre monde de paillettes) mais on pourrait faire mieux.
Je rêve de vous aider à faire évoluer vos images et votre décor...
Je réalise des documentaires et participe à des plateaux, j'ai quelques idées.
Voilà ma petite contribution à la critique (que je souhaite constructive) de cette fabuleuse aventure que vous avez initiée.
Merci encore pour votre travail et longue vie !
ML
Excellent ! Tout simplement.

Je fais partie des premiers abonnés d'@si (enfin je pense) et même si je ne réagis pas sur les forums et autres blogs, sachez que j'apprécie chaque semaine un peu plus. Et pour tout dire, je comprends bien votre souci de la déco du plateau, de la musique du générique, etc., mais je m'en moque un peu : les chroniqueurs sont bons, les intervenants aussi...ça me va !

Samy
Pourquoi pas..

Dommage que Robert Merle ne soit mort... Et que certainement aucun écrivain de langue étrangère ne sera invité.. A quand un Sepulveda sur le plateau. Et pourquoi pas Terry Pratchett ou Peter F.Hamilton, en passant par Dan Simmons et toute cette génération d'écrivain de science fiction que bon nombre de soi-disant littéraires intellos dénigrent et qui traitent la SF de sous-littérature.. Et moi d'affirmer qu'on peut aussi bien aimer lire Julien Gracq que Franck Herbert..

En attendant de vous regarder..
Très prometteur cette émission! J'espère que Naulleau et Ferney sauront ne pas se borner aux rôles - du gentil et du méchant - avancés imprudemment à mon sens pour votre pub, mais donner leur point de vue en toute objectivité et en toute honnêteté, pièces à l'appui.
Leur première émission, sur le bouquin de Naulleau, en fut un bel exemple et Ferney critiquant la plume de Naulleau à cette occasion, c'était la cerise sur le gâteau...
Je ne voudrais pas avoir l'air d'insister, mais plaisanteries mises à part, on ne sait toujours pas qui a commis ce générique et qui s'est résigné à l'interpréter.
Dans le cas ou ces deux "artistes" tiendraient à conserver l'anonymat - ce que je comprendrais très bien, à leur place je ferais pareil - qu'ils considèrent ma demande comme nulle et non avenue.
Je voudrais juste poser une question purement technique. Je pense que j'ai déjà la réponse parce qu'il ne semble pas qu'on puisse ouvrir de forum libre sur le site.

Mais pour ce qui est de la discussion avant l'émission, c'est-à-dire où chacune ou chacun donne son avis sur le livre et propose des questions : y aura-t-il un forum particulier ou sera-ce sur le forum de l'émission précédente ?

Parce qu'il me semble qu'un forum préliminaire pourrait satisfaire le besoin d'ordre et d'harmonie de DS, et que pour nous, ce serait plus facile.

Et pour Judith aussi......

RRRRAaaahhh ! Elle en pose encore des questions, celle-là !

Moui Moui !
C'est une excellente initiative qui devrait fortifier l'ensemble !!.. Ca ouvre les horizons et la qualité devrait être au rendez-vous.

Pour le modèle économique, il me semble qu'en s'appuyant sur une offre de plus en plus riche et structurée, on doit pouvoir rassembler plus
d'abonnements, sans en augmenter les montants !... :-)
bon déjà le pitch:
c'est pas très nouveau, mais par contre, c'est très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très très largement pompé sur cette équipe de rugby du sud continent américain, qui a réellement eu un accident d'avion et a bouffé ses morts pour survivre...
oui, oui, là haut aussi: juste au même endroit

le sac d'os en profite pour suggérer qu'on n'apprend rien de l'expérience... erf, je serais tenté de dire que des expériences, il ne risque pas d'en faire une multitudes d'autres. Alors le rabougri se console comme il peut.

pauvre de lui, sac d'os aigri
un deuxième troll est déjà prévu avant qu'un os ne repousse...
Pour rester dans le domaine littéraire, peut-être faudrait-il corriger ce "en en" dans : "écrite en en 1982" :-) Bon courage et bonne chance pour cette nouvelle émission que je ne manquerai pas de regarder demain.
BRAVO BRAVO
1 j adore Judith, elle est intelligente, passionnée, directe, fine, fonceuse et en plus belle, belle, belle..................
2 super invité, vivement mardi
3 pas de télé, donc tres heureuse de voir une nouvelle émission sur le net
Bonne chance Judith !
Bravo ! Continuez!

Il y a toute la télévision à réinventer.
Michel Vinaver est un grand auteur de théâtre, le choix est excellent.

Je vous suggère Valère Novarina pour une autre émission.

Parmi les critiques formulées par les spectateurs, je suis en accord avec celles concernant la bande son et la réalisation de l'émission.
"L'habillage" évoque un peu trop les clichés de l'émission littéraire ou plus généralement culturelle, on pense à "Apostrophes", "Bouillon de culture", "Le cercle de minuit"...

Judith Bernard parle "d'appétit" et Daniel Schneidermann de "gourmandise" littéraire, pourquoi ne pas opter pour une musique plus "gourmande" comme par exemple cette version de "Águas de marco" chantée par Elis Regina en 1974 : http://www.dailymotion.com/search/regina+elis/video/x3al3x_elis-regina-aguas-de-marco

Quoi qu'il en soit, ces questions de formes sont secondaires car le fond est bien là !

Encore bravo et bon courage.

JD
Lors du plateau avec MM. Naulleau et Ferney, il y a eu une petite explication de texte sur "ce qu'est un grand écrivain". Une discussion pour le moins animée a eu lieu entre Judith et Eric Naulleau, le nom de Christine Angot ayant notamment été évoqué. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé cette émission.
Je me suis donc penché naïvement sur le cas de Chrtistine Angot pour essayer de me faire mon opinion et rallier soit le camp du dézingueur payé à dézinguer fort et peut être parfois à tort ou alors celui de Judith dont je respecte (et partage) beaucoup de positions exprimées dans ses interventions.
Je vous serais extrêmement reconnaissant d'inviter cette auteur sur le plateau pour discuter de ses livres, de sa manière d'écrire, de leur fond car ayant lu "L'inceste", je dois avouer que j'ai franchement recherché en quoi cette production de mots pouvait être assimilé à de la littérature.
Je suis prêt à me faire ouvrir les yeux sur ce génie créatif, ce style direct afin de mieux saisir la substantifique moelle car, seul, je crois que je ne pourrai pas y arriver.
N'y voyez aucune ironie. Véritablement un décodage, avec l'intéressée, de sa prose, de son message... et en présence d'une adepte (Judith) et un contradicteur (Eric Naulleau) serait me semble-t-il très intéressant.
Merci dans la mesure du possible d'accéder à ma requête. Si j'osais, je dirais que c'est une vraie mission de service public.
Je suis vraiment heureuse de cette initiative, elle comble mon attente. Je connais moins NAULLEAU mais JUDITH et FERNEY, je m'en réjouis d'avance. Merci Daniel !
il faut déjà posséder un grand savoir pour être capable d'interroger."
C'est une citation de Claude Lanzmann dans un portrait publié par Le Monde 2 ce week-end.
Ni pédanterie façon Précieuses Ridicules, ni cirage de pompe d'expert dévot, svp.
la littérature mérite d'être joyeuse et accessible à tous. A suivre donc.
"Quant à tous ceux que nous invitons et qui refuseront de venir (il y en a déjà. Si vous êtes gentils, je vous donnerai les noms)"
Nous sommes gentils (sauf Oblivion qui se la pète). Les noms ! :-)
J'espère que vous effacerez un peu de l'austérité qui se dégage de ce que j'ai pu voir. Le décors, par exemple, n'est pas très agréable. Il est bien trop vide.

Après, j'espère que vous ne vous concentrerez pas à chaque émission que sur un livre. J'espère que vous garnirez votre émission de jugements sur les sorties littéraires et que vous traiterez les actualités du monde de la littérature.

Personnellement, ce qui rend votre émission principale plus agréable et facile d'accès, c'est la reprise au début des informations de la semaine. Ça donne une émission qui bouge, qui varie, plus complète.

Tenez, par exemple, pour que Naulleau fasse voir son coté gentil, il pourrait chaque semaine venir donner son coup de coeur littéraire (on fera bien attention à vérifier que ce n'est pas lui qui l'édite).
En tout cas juste avec le teasing on peut déjà voir les talents d'"animatrice" (désolé pour le terme mais jusqu'à preuve du contraire c'est judith qui anime!) de judith bernard. Lancement parfait, et parfaitement à l'aise donc! Effectivement le trio promet, trois personnalités très différentes. Bonne chance à l'émission.
Quelle belle et bonne idée ! Vivement mardi pour l'intégrale ! et bientôt Regis Debray... (je vais devoir le remonter sur ma liste de bouquins à acheter...) Merci en tout cas de ce choix, ce devrait être passionnant !
Depuis bouillon de culture et apostrophe je ne vois pas d'émissions littéraires à la télé.. il y a bien Bunel sur la 5 mais ça ne me satisfait pas complètement (il force trop sur la promo)
En tout cas je suis enchantée que Judith mène la danse, heureuse de retrouver F. Ferney et de découvrir E. Naulleau
EXCELLENTE INITIATIVE !
[quote=Un écrivain sûr de son texte, pourquoi aurait-il peur d'Eric Naulleau ?]

Cool your jet Daniel, c'est pas non plus le dieu du texte, Naulleau.

On peut tout simplement pas avoir envie de perdre 45 minutes par monsieur je-sais-tout, je-dézingue-tout, copain avec ce petit facho de Zemmour

Bon, vous, vous l'avez absout de ses vilénies sur France 2, trois pater, un ave (un bon petit dîner d'après @si, quelques verres et à vous le gros poisson). Quoi de mieux qu'@si pour se refaire une crédibilité ?

Permettez que l'on soit plus, hum circonspect, quoi...
Super idée cette nouvelle émission... j'aimerais réitérer une question que j'avais posée dans un précédant forum. En effet, j'ai été surpris de voir que trois émissions récentes (6/02, 20/02 et 6/03) sont en contenu d'utilité publique. Est-ce la rédaction qui a fait ce choix ? Est-ce à cause de nos votes ? Je ne pense pas que cela incite nos ennemis invisibles à s'abonner ! Plus généralement, il me semble qu'il serait intéressant de connaître le nombre de votes pour chaque article et, lorsqu'un contenu est voté d'utilité publique, de qui cela émane.
Il ser@it peut-être temps d'@rrêter de se goinfrer d'h@rob@se. Je confisque le p@quet.
Magnifique !!!!
quel modèle économique ?

Ahhh, cruelle question !
Je ne suis pas la cible désignée pour une emission littéraire, je lis très peu, je ne regarde jamais ces émissions thématiques à la télévision.
Et pourtant en tant que simple abonné d'@si, ma curiosité est eveillée et je serai devant mon écran d'ordinateur Mardi.

C'est dire la confiance que j'ai en "@si", je me dis que, puisque l'equipe d'@si me prend la main et m'invite à découvrir autrechose, je ne peux refuser.

En conclusion, je ne suis pas certain d'etendre mon abonnement par une extension "litterature".........

J'espere que cela amenera d'autres abonnés à @si.
Moi aussi je suis sûre que cela va attirer de nouveaux abonnés ; des gens pas fans d'info, mais attirés par la littérature...
Je sens que ça va marcher !!!!

Ce sera forcément sur un bouquin ? pas sur d'autres oeuvres ?
Les deux premiers invités de cette nouvelle émission ont l'air assez compatibles avec le biais idéologique de Judith (j'en juge par l'extrait de la première émission ou on apprend que capitalisme = cannibalisme et d'après ce que j'ai pu lire sur Debray) . Biensur je n'ai rien contre le fait que Judith ait des opinions politiques mais j'espère qu'elles n'influenceront pas trop le choix des invités. Mais je ne suis pas trop inquiet....
Le site gallimard doit-être hermétique au moteurs de recherche vu sa tronche quand on désactive le javascript.

Et je n'ai trouvé aucune trace du Moment fraternité dessus : http://www.gallimard.fr/Gallimard-cgi/Appli_catal/fiche_d_auteur.pl?nuauteur=5141&fctx=1236529865
Chouette !
Un cyber-avant-poste de plus dans la résistance contre le recul de l'intelligence, on l'espère.
Longue vie à ce nouveau-né !
C’est vraiment classe, un instant rare et précieux !

J’ai hâte de voir l’émission en entier.
Waaaahhh! Mais c'est un concept d'intélérnet culturelle globale !

Quand Alain Korkos fait-il son émission sur les images ?

Bon ! J'avais commencé le livre de Debray, mais j'étais déjà assommée, dans plusieurs sens du terme, par les pages consacrées au sacré ! A cause ou grâce à vous, je vais devoir vite le terminer......
Plus de quinze jours, ça devrait le faire.....

J'attends avec impatience la première émission. Déjà, visuellement, je suis bluffée.....

Merci @SI

Juste pour une lecture d'image, puisque là @SI a décidé de partir un peu vers le texte : J'ai souvenir d'une émission d'@SI où une chemise noire traînait sous un siège comme si l'invité l'avait jetée là rageusement..... Et d'ailleurs, je me souviens qu'avec cet invité, ça avait déménagé !!!!!

Et là, dans la démo, l'invité porte une des chemises habituelles de DS.........

Vous obligez aussi vos invités à porter des chemises pour l'effet visuel ???????!!!!!!!!!!!!!
Quelle divine surprise ! Cette dream team là devrait faire un malheur. Comprenez : le bonheur de tous les amoureux des mots et des livres. Le générique ? Quelques notes de musique égrenées par les doigts du pianiste... comme les mots qui s'étalent sous les touches d'un clavier d'ordinateur ? Ça fait sens pour moi, et ça n'a rien de lugubre, surtout.

Bonne idée, bonne chance et bon courage à tous ceux qui vont faire vivre ce séduisant projet !

PS : "Le moment fraternité" de Régis Debray ? Quelle belle coïncidence, je l'ai acheté hier !

Ah, j'oubliais : merci pour tout !
très bonne idée mais n'oubliez pas les fans de ciné pour le prochain concept d'émission :)
Le teaser donne vraiment envie d'en voir plus, une atmosphère apaisée et un brin mystérieuse semble se dégager de ce plateau aux tentures bleutées...

Je reconnais que le générique peut paraitre un peu terne, mais il annonce bien la tonalité certainement posée et feutrée de l'émission.
Un arrêt sur images littéraires et figures de style... On en a rêvé, Judith l'a fait. Vivement mardi !!
Meilleurs voeux pour arrêt sur image et ses projets enthousiasmants auxquels les chaînes publiques de la télévision ont décidément renoncé. J'ai juste une question, qui peut paraître anodine mais je la pose quand même : d'où vient ce fameux @? Serait-ce la vingt-septième lettre de l'alphabet?
Contrairement à d'autres, je suis déjà fan du générique, tout en légèreté, et j'aime aussi beaucoup le titre de l'émission. Et puis, cette grande table basse sur le plateau, dans laquelle on incruste des images, c'est quand même sympa.

Tous mes encouragements pour cette aventure que tous les lecteurs attendaient. Je sens que cette émission va nous donner envie de lire, encore plus.
Message 1/5max du 08/03/09.

on l'a appelée D@ns le texte. Il vaut toujours mieux faire simple, quand on choisit un titre. Il existe ensuite par lui-même, le titre. Et il vous fixe le cap, de son doigt de feu.

Mouai, je ne suis toujours pas convaincu par votre capacité à choisir des titres, monsieur Schneidermann, que ce soit concernant les chroniques de Judith que vous reformulez régulièrement ou cette nouvelle extension d'asi.

D@ns le texte, c'est trop vindicatif, cela sonne trop, désolé, c'est ainsi que je le ressens, comme ce sommet de vulgarité, simple et efficace, D@ns ta gueule.

On est loin, par exemple, d'un "Arrêt aux pages" qui décline le titre de base du site avec humour... mais c'est vrai, ce n'est pas assez simple.

Mais que diable de la simplicité sur ce site. Nous ne sommes pas ici pour prendre argent comptant ce que les médias nous donnent. Qu'avons-nous à faire de la simplicité, surtout lorsqu'elle prend les formes du simplisme ?

Bon, heureusement, je ne m'arrêterai pas au titre, pas plus que je ne m'arrête à celui d'un ouvrage ou à la photo de couverture, je ne suis pas une personne simple .*

yG


*Peut-être, simplet diront certains, mais je n'en ai cure.
C'est le choc des correspondances ! Je viens justement de lire un texte d'un intermittent Rmiste virgule (comme il se définit), qui répond à Philippe Torreton pour qui un Rmiste, c'est un Rmiste Point.
C'est le POINT VIRGULE imaginé par A. Korkos qui m'y fait penser.
Je suis sûr que Judith ne sera pas indifférente à ce texte de Constantin, (nonobstant les quelques fôtes, l'auteur, sous le coup de la colère ayant écrit cette bafouille à Torreton et à Delanoë sans prendre le temps de se relire), l'intermittence, je crois qu'elle la côtoie de près...

[quote=Constantin]

Et bien, mon cher Philippe, cela fait maintenant un an et demi que je suis RMIste, et pendant cette année et demi, sans votre accord, je me suis permis, dans le désordre :

- D’écrire la fin de L’homme sans qualité de Robert Musil

- De créer l’entreprise Allo-dico, qui est un service de dictionnaire téléphonique utilisant la technique du texte-message, service unique au monde et reconnu par les plus grands intellectuels mondiaux

- " D’être dans la Place " grave, mec, en m’incrustant à toutes sortes de cocktails, fêtes et dîners en ville, tous plus huppé les uns que les autres

- D’"améliorer mon projet " en allant chez le coiffeur

- De " réorienter mon projet " en dansant la tarentule

- De " m’associer à d’autres pour s’entraider " à porter une armoire

- De me construire une mezzanine

- De calculer mentalement le nombre premier 1532

- De réaliser la charpente de la maison d’un copain

- De construire une terrasse dans le jardin de mes voisins

- De peindre trois appartements de divers cousins

- De découvrir le paradoxe du singe savant

- De dessiner des soleils

- De réparer la douche d’un directeur d’institution culturelle réputée et de lui faire une étagère dans le dos

- De traduire et de sous-titrer le film In my language d’Amanda Baggs avec la collaboration de ce directeur d’institution culturelle réputée

- D’écrire une ode à la gloire du crâne d’albâtre de ce, toujours et même, directeur d’une institution culturelle réputée

- D’amorcer une étude sur les stylos à billes

- D’archiver et de constituer une collection sonore pour l’entrée " saturation " de l’Encyclopédie de la Parole

- De réaliser un documentaire sur le musée des C.R.S à Vélizy-Villacoublay

- De sortir mon premier album

- De faire du vélo et de changer deux fois la roue arrière de ce même vélo

- De devenir extrêmement musclé

- De concevoir et de réaliser une centaine de nains de jardin

- De visiter la cathédrale de Ronchamp

- D’avaler un double Panoramix

- D’aider ma femme à finir ses mémoires

- De bronzer en Andalousie où je fais l’amour à des vaches pour le bonheur des paysans

- De comprendre la lutte des classes, en observant la domination de la géométrie descriptive de Napoléon sur la stéréotomie des Compagnons charpentiers et tailleurs de pierre

- D’apprendre l’expression " battre l’estrade"

- De publier un bilan

- D’engager un détéctive

- De savoir ce qu’est un réseau pervasif

- De savoir ce qu’est un réseau Multi-Hop

- De savoir ce qu’est un réseau ad-hoc

- De savoir ce qu’est un " bain de sorcière " en neurologie

- D’inventer un système tout à fait inédit d’arrosage automatique

- D’apprendre à danser le C-Walk

- D’insulter ma pharmacienne

- De rédiger le compte-rendu du spectacle de danse Paquerette

- De rédiger le compte-rendu d’une expédition en scooter

- De rédiger le compte-rendu d’une scéance de traduction du livre l’Orda d’oro

- De peindre ma bite en jaune

- De participer à un conflit social dans le centre d’art BétonSalon

- D’apprendre à jouer de la batterie, de la flûte à bec, et du synthétiseur

- D’alimenter et d’entretenir trois blogs, une chaîne de télévision You Tube, et une mailing list des plus curieuses et passionnantes

- De collectionner et de collationner plus de mille millions d’images

- D’être un Pudhumaïpithan

- De co-fonder le Das Dingbât avec une crapule en collant

- D’entreprendre une étude sur le vocabulaire du Haut moyen-âge

- De réparer les toilettes de ma grand-mère

- De faire un croche-pied à un C.R.S

- D’entamer une lecture sérieuse et attentive de l’oeuvre de William Faulkner, Eminem, David Foster Wallace, Dan Deacon, The Cackle Sisters, Jacques Rancière, Elvis, Hunter S. Thompson, Richard Serra, Gustave Flaubert, Dolly Parton, Nanni Balestrini, Molière, Jeremy Deller, William T.Vollmann, M.I.A, Fernand Deligny, Dan Bau Vietnam, Lawrence Sterne, Baruch Spinoza, Bernard Heidseick, Walter Benjamin, Robert Johnson, Louis-Ferdinand Céline, Johan van der Keuken, Mix MasterGee, Augustin de Cantorbéry, La Rumeur, Karl Marx, Paul-Armand Gette, Lucio Battisiti, Rem Koolhaas, Edward Bond, Robert Rauschenberg, György Ligeti, The De Zurik Sisters, Teddy et Darrel, Fernand Pouillon, To Live and Shave in L.A, Dan Graham, Big Mama Thornton, Thomas Pynchon, Stetsasonic, Stephen King, Honoré de Balzac, Mireille Mathieu, Mike Davis, William Shakespeare, Gary Numan, Y.M.O, Paul Valéry, The Suspicions, Victor Hugo, Paul MacCarthy, Baltimore Club Music, Sénèque le jeune, Big Bill Bronzy, Ovide, Gilles Deleuze, Joseph Beuys, Curzio Malaparte, Emmet Grogan, Theodore W. Adorno, Brand Nubian, Dashiell Hammet, Electrifying Mojo, Stephen Hawking, Liam Gillick, Hubert Selby Jr., Homère, Cannibal Ox, Piero Manzoni, Hannah Arendt, Alexandre Dumas, Jean Tinguely, John Kennedy Toole, Francois Couperin, Pierre Bourdieu, Jean Uderzo, Félix Guattari, Ed Ruscha, Albert Dubout, Jean-Luc Godard, George Duby, Sol Lewitt, The Legendary Stardust Cowboy, Michel Foucault, Piranha Man, Lucian Freund, Guy Hocquenghem, T-Rex, Richard Deacon, Ernest Hemmingway, Albert Einstein, Despo ’Rutti, James Turell, John Fante, Les Enfants de Barbiana, Fernand Braudel, Sophie Ristelhueber, Louis de Rouvroy Duc de Saint-Simon, Blue Sabbath Black Fidji, Charles-Louis de Secondat baron de La Brède et de Montesquieu, Jacques Demy, Gore Vidal, Frederick Wiseman, Jay Dee, Robert Franck, André Franquin, Henry Miller, Wu-Tang, Michel Journiac, Emmanuel Bove, Dr Max Nordau, Hans Haacke, John Carpenter, Gertrude Stein, Ernst Jünger, Giuseppe Terragni, Alain Corbin, Francis Bacon, Howard Smith, Rick Moody, Herzog et de Meuron, John Armée de l’air, Emily Dickinson, Lao tseu, Jonathan Swift, Gary Hill, U.T.F.O, Arnaud Schimdt, Whoodini, Jean-Luc Moulène, Prince, Robert Poulet, Kid Creole and the Coconuts, Jacques Lin, Schooly D, Andy Warhol, Joeystarr, John Baldessari, Friedrich Wilhelm Nietzsche, Bird Names, Joe Machine, Ernest Wilfrid Legouvé, Bernd et Hilla Bescher, Alesia Cosmos, François de la Rochefoucauld, Britney Spears, Cy Twombly, Pier Paolo Pasolini, The Crass, Jeff Wall, Albert Speer, Biz Markie, Johannes Chrysostomus Wolfgang Theophilus Mozart, Henry Darger, Don DeLillo, Walker Evans, John Waters, William Burroughs, Pline l’Ancien, Ich Bin, Sarah Jacobson, Chris Burden, James Joyce, The Cramps, Peter Fieschli et David Weiss, Vladimir Nabokov, Franz West, Diogène de Babylone, Cotton Thomson, Lil’Wayne, Jules Michelet, ???????? ?????????? ??????, Giuseppe Penone, Robert Antelme, Larry Clark, Clap your Hands Say Yeah, Jacques Vergès, The Vivian girls, Giacomo Girolamo Casanova, Richard Prince, Chester Himes, Chris Hülsbeck, Truman Capote, The Dramatics et Chrétien de Troyes.

Bref, pour résumer, dans mon genre, je ne suis pas un "RMIste point". Je suis plutôt un RMIste Virgule.

Et mon genre, qui est un genre c’est à dire qu’il regroupe un ensemble d’êtres ayant la même origine ou liés par la similitude d’un ou de plusieurs caractères, ne connaît pas de " RMIste point ", contrairement à ce que vous vous permettez de dire.

Si vous vouliez nous faire gober que vous êtes au courant des réalités, que vous compatissiez avec notre pauvre condition, et que vous n’êtes pas coupé de votre base, c’est raté.

A l’ouest, vous l’êtes, et complètement Philipaccio le Condescendant.

Maintenant, j’aimerais revenir sur un point de politique...
Géniale initiative ! Nous allons de surprise en suprise ... Avec Judith et Naulleau on ne va pas s'ennuyer !! Vivement mardi !! et non pas ... vivement d .... , c'est aujourd'hui. ;o))

Je sens chez vous Daniel une terrible envie de revenir à la télé ??? Peut-être un jour ... Mais alors j'aimerais que vous restiez quand même sur le web. C'est égoïste de ma part, je trouve ça tellement mieux !!
[quote=@si]je crois (il ne m'en a rien dit) [que Nolleau] a envie de montrer qu'il n'est pas seulement le sniper à blablateurs de chez Ruquier qu'on voit sur Dailymotion,

Ah oui? Je serais curieux d'entendre sa réponse. J'ai toujours entendu che Nolleau, plutôt qu'un simple sniper aussi bête que méchant, un critique litteraire exigeant, intransigeant et même généreux dans sa démarche honnête.

[quote=@si]Pour l'instant, chacun a accepté de se contenter de rémunérations qui en font certainement l'émission de critique littéraire la plus compétitive de tous les temps. CQFD. Preuve que Nolleau fait ça par conviction et Ferney par... double solidarité réciproque avec DS!
Mais aussi parce qu'ils sont, "pour l'instant", mus par le plaisir plus que par le gain.

[quote=@si]Pour les éditions suivantes, on tentera de vous donner le nom de l'invité deux semaines à l'avance. Cela permettra à ceux qui le souhaitent de lire son livre, et de glisser des questions ou des remarques à l'animatrice et aux chroniqueurs.
Très belle idée, au risque de me répéter, généreuse (même si elle est évident).

Longue vie à vos émissions et encouragement à toute l'équipe.
Alain Korkos dédicace, tu déchires.
Mais pourquoi les génériques des émissions littéraires sont toujours chiants et soporifiques ?
Vraiment, celui-là donne envie de s'ouvrir les veines !
Mais j’attends néanmoins l'émission avec impatience.
Beau programme avec de bons acteurs. Toutes mes félicitations et encouragements.

Quand même un petit bémol (eh oui…) : le sujet "crise", écrivez-vous, sera abordée dans cette émission.
Vraiment, je regrette profondément qu'à ce jour elle ne soit toujours pas abordée dans une émission @si.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.