40
Commentaires

Architectes contre riverains : la bataille médiatique de la Tour Triangle

Mathématiquement, la Tour Triangle a un problème. Avec 83 voix contre et 78 pour, ce projet architectural, soutenu par Anne Hidalgo, a connu un coup d'arrêt au Conseil de Paris. Et ce vote négatif a relancé la traditionnelle bataille entre d'un côté des architectes de renom, favorables au projet et qui ont accès aux grands médias et de l'autre, des riverains, réunis en collectif et alimentant un blog contre le projet. Une bataille politico-médiatique qui cache de vraies interrogations sur la manière dont ce projet a été attribué à Unibail, numéro 1 de l'immobilier commercial en Europe.

Derniers commentaires

C'est curieux, cette méfiance innée qu'ont nos contemporains pour les merdes architecturales modernes qu'on leur propose depuis si longtemps. Pourtant, le " dressage artistique" dont rêvait Nietzsche a été éradiqué de l' éducation nationale depuis longtemps, et les grands médias poursuivent avec zèle leur œuvre immense ne nivellement et d'abaissement du goût. Peut-être un problème de com ? Lançons les " tours waaouh!"
La Planète vu d'en haut chez richard attias : autant voir grand dans la vie !
La vraie prouesse pour un architecte serait de mettre le triangle dans l'autre sens, la pointe en bas.
Habituellement, ça ne monte pas très haut.
La vraie prouesse pour un architecte serait de mettre le triangle dans l'autre sens, la pointe en bas.
Mais même. Et Hidalgo est ridicule de ne pas accepter un vote, on se demande quelles tractations préliminaires ont eu lieu pour qu'elle panique à ce point de voir disparaitre le projet.
En architecture de progrès, il y a triangle et triangle.

Autant la Pyramide du Louvre est pertinente en ce lieu car elle n'écrase pas, elle est d'une architecture forte dans un cadre à l'architecture forte, mais elle rappelle les Pyramides d'Egypte qui sont, en quelque sorte l'ancêtre des musées du monde.*

Autant cette tour n'a aucun rapport visuel ni symbolique avec le quartier qu'elle projette d'écrabouiller, comme le montre de façon vacharde la phot que lemonde.fr a choisi pour illustrer la tribune pro-tour du Delanoë en jupe* qui croit diriger Paris.

* Pas de sexisme dans cette métaphore :c'est juste qu'ici une dame a la même idéologie bâtisseuse et copinarde qu'un monsieur.
https://www.flickr.com/photos/paysdechateaubriant/966183905/

Et une autre : modernité voisinant sans dommage ni ridicule, au contraire, avec le Moyen-Age

(Ce que la photo ne montre pas sauf un pue sur la gauche c'est le bâtiment intermédaire, l'ancienne poste des années 30 que l'on vient enfin de restaurer pour en faire el SI. Et tout ça s'entend à merveille !)
Voic un exemple d'architecture aussi moderne que respectueuse du préexistant :

http://www.flickr.com/photos/villesimages/5349126299/
Jean Nouvel est l'architecte de la piscine des Docks au Havre; l'inauguration a eu lieu le 17 juillet 2008; quatre ans plus tard, fermeture pendant plusieurs mois et 7 millions d'euros de travaux pour refaire entièrement les mosaïques qui se détachaient , plus d' autres malfaçons.
Le coût de la piscine avait déjà été sous-évalué ( comme c'est bizarre, c'est souvent le cas pour tous ces grands travaux).La facture est donc très élevée. A côté était prévue la tour Odyssey21, avec toujours pour architecte Jean Nouvel. Le projet a été abandonné.
Mais vous ne trouverez rien de tout cela sur le site de Jean Nouvel.


Le Havre: Le flop des Bains des Docks. Paris-Normandie.
Ah Jean Nouvel, talent indéniable, mais personnage aussi hautain que sont hautes ces tours.

Parlez donc de lui aux utilisateurs exaspérés de son (très beau) Palais de justice à Nantes, vous aurez la preuve concrète qu'une bonne architecture, c'est d'abord une architecture qui sert au mieux les gens qui l'utilisent.

Il est possible que cette tour ait perdu à cause de la Tour Montparnasse, monstre sans aucun lien avec son environnement, qu'elle écrase. Chat échaudé craint l'eau froide.

Nantes, tiens. On a la Tour Bretagne, geai paré des plumes du paon Montparnasse. Troisième catastrophe nantaise au XX° siècle après les bombardements de 1943 et le comblement partiel de l'Erdre et de la Loire.

Attention, je ne m'oppose pas au progrès architectural. Je dis juste qu'il doit se faire en respectant le pré-établi. A Nantes toujours, on a le Sillon de Bretagne, gigantesque lui aussi mais placé dans un site au départ totalement dépourvu de qualité visuelle, et qui a eu l'intelligence morale de procéder par marches faisant accepter sa hauteur et sa masse. La Tour B, où que vous soyez dans Nantes ville, vous tire impitoyablement l’œil, écrase tout autre bâtiment même la cathédrale, pourtant un pue plus grande qu'un abri de jardin.

Et l'élégant Tripode, hélas détruit pour cause d'amiante, judicieusement placé à une des entrées sud de la ville.
Ça me serait égal que la tour Montparnasse n'existe pas. Même j'aimerai mieux que la vieille gare soit encore là. Les touristes aiment les vieilles gares.
L'architecte nous met le nez dans notre pessimisme et en appelle à l'avenir. On a envie de lui mettre le nez dans le présent et qu'il nous montre l'optimisme qu'il y a dans ses bureaux.
On déteste les architectes, on est las des bureaux. Surtout en forme de triangle hiérarchique.
Quel dommage que les collectifs contre … n'aient pas été inventés plus tôt. Exit Notre Dame, Le Panthéon, l'Arc de Triomphe, la Tour Eifel, le Sacré Cœur …qui ont gâché la vue de quelques happy few (Ote toi de mon soleil), ont modifié la physionomie de Paris, n'ont pas créé d'emploi et ont été financés Dieu seul sait comment. C'était bien Lutèce.
Tout se vaut. Un parking sous notre-dame, un hyper devant les invalides, Jean DELAUNAY représente l'avenir.
Oui, mais que reste-t-il des "Montparnos" ?

Alain ?
Le post ci-dessus aurait dû être placé sous le précédent d'Aloys.
Vu mon âge, je ne pense pas représenter l'Avenir, l'horizon se rapproche à grand pas ou c'est moi qui avance je ne sais pas, et puis mon humilité m'interdit l'exercice, les gouts et les couleurs n'ont pas accès à l'universalisme; c'est bien, ça permet de pester contre autre chose que la météo

Ce qui me gêne un peu (En fait non, ça m'amuse) c'est le peu de pertinence pour ne pas dire la médiocrité ou le creux des arguments des pour et des contres, arguments véhéments, pontifiants … paroles définitives, déjà lus et entendus pour la pyramide du Louvre, les colonnes de Buren, la tour Zamansky, les Halles de Baltard, le musée Pompidou …. A cette époque j'étais parisien.

Le titre de l'article est clair à ce sujet La bataille médiatique de la tour triangle, on aurait pu mettre politico-médiatique, parce que jusqu'à ce vote qui a piqué les médias et réseaux y compris asi (13 millions d'occurrences sur Google pour tour triangle Paris !), moi, pauvre toulousain pourtant pas allergique aux mathématiques, je n'avais pas entendus parler de la Tour Triangle (Equilatéral, isocèle, scalène ? En plus c'est du 3D donc ça ne peut pas être un triangle: ce qui est bien la preuve que ces archi sont des escrocs !)
Le Sacré-Coeur pour célébrer la victoire des Versaillais? Non, c'est un bobard qui court d'oreilles en oreilles depuis longtemps, et ce n'est pas pour célébrer la victoire des Versaillais que ce projet a été conçu mais pour "expier" la défaite contre la Prusse, ce qui n'est pas la même chose, d'ailleurs l'article auquel vous renvoyez l'explique clairement, il suffit de le lire!
Otan pour moi.
La source que je cite n'est là que parce que c'est la première que j'ai trouvée qui permette de dater avec précision la décision de construire le sacré coeur. Comme je suis d'un naturel flemmard, je ne suis pas allé chercher d'autres sources.
Mais même si je suis d'un naturel flemmard, je l'ai lu, ce document. Il m'a simplement indiqué "d'où" parlent ses auteurs.
Jamais je ne les accuserai des raconter des bobards. Nous n'avons simplement pas le même regard sur l'histoire.
Jamais je ne pourrai dire que celui qui n'a pas les mêmes analyses que moi est un menteur.
Dions quand même que le projet de cette construction fut plus l'affaire du genre versaillais que du genre communeux...

Ceux qui auraient dû faire pénitence sont Napoléon le Petit et ses courtisans, lancés à l'aveugle dans une guerre aussi cruelle qu'imbécile. Mais qu'on fasse payer les gens d'en bas pour les couenneries des gens d'en haut, c'est aussi vieux et durable que les contributions.

Cette énorme pâtisserie (heureusement qu'elle est blanche et pas rouge comme la basilique Sainte-Thérèse à Nantes, un magma néo-byzantin en brique rouge ausi incongru en Loire-Atlantique pluvieuse qu'une bonne soeur dans un camp de nudistes) est bien de l'époque du culte du Christ-Roi, d'une Eglise triomphaliste, dominatrice, qui a salopé nombre de bourgs et villes avec de gros tas coûtant maintenant une fortune à entretenir.

Pour ce qui est du triomphe et de la domination, les tours du dieu Fric ont pris le relais
[quote=Jean DELAUNAY]la Tour Eifel
Ça prend pas deux ff, Eiffel? (oui, je sais, c'est mesquin, mais l'orthographe n'est-elle pas un de nos plus beaux monuments?)
Voui voui, certes...
Sauf que les tours sont moches, que comme vision du futur, ça fait plutôt redite, que tout le monde veut sa tour parce que ça fait chic, mais y a longtemps que ça fait plus choc. Au fait, qui a dit que les tours, c'était le futur ? Un petit tour à San Gimignano peut-être ? sauf qu'à l'époque, on abattait la tour de son ennemi vaincu. Comme vestige isolé, c'est vrai que ça a de la gueule.
Le futur, hein ?
Peut-être pourrions-nous faire l'hypothèse d'un manque total d'imagination de ces architectes qui sèment des tours comme des pommes de terre sauf qu'elles poussent en hauteur.
Pour Notre-Dame, il y avait eu un dessin drôle de Hubuc dans Pilote : une reproduction fidèle de sa façade, et devant, deux bons bourgeois médiévaux ronchonnant : oui, bon, leur architecture moderne, tout ça...

Vous allez me dire "question de goût" mais autant le bouffeur de curés que je suis aime Notre -Dame, autant les autres sont de grosses pâtisseries un rien écoeurantes.

J'en excepte la Tour Eiffel qui, outre une originalité dont sont dépourvus l'Arc et le Panthéon, a une qualité manquant au blockhaus vertical de Montparnasse* : elle est transparente.

* Dire que cette m... marronnasse a fait disparaître le pittoresque Passage d'Odessa...

http://1.bp.blogspot.com/-RxVf3Iul3RM/U16KhTw5r2I/AAAAAAAAJNM/Eeff46UXfv4/s1600/BrandoConfrontsTheClient1_LastTango.jpg
Excellent billet, un duo de choc pour ce décryptage.
Petit complément, mais vu le sujet, on n'est plus surpris des dispositifs lamentables de nos gouvernants:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2014/11/20/les-hebergements-d-urgence-n-ouvriront-qu-partir-de-5degc-les-associations-en-colere-596320.html
"Normalement, les centres d’hébergement d’urgence du Nord ouvrent le 1er novembre. Mais cette année, une circulaire nationale stipule que l’ouverture ne peut avoir lieu si la température n’a pas atteint les -5°C. "
Enfin une mesure efficace dans l'objectif de la lutte contre la pauvreté.
Contre les pauvres, en fait.
La tour Montparnasse est vachement belle. Elle embellit Paris et justifie des petits.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.