40
Commentaires

Architectes contre riverains : la bataille médiatique de la Tour Triangle

Mathématiquement, la Tour Triangle a un problème. Avec 83 voix contre et 78 pour, ce projet architectural, soutenu par Anne Hidalgo, a connu un coup d'arrêt au Conseil de Paris. Et ce vote négatif a relancé la traditionnelle bataille entre d'un côté des architectes de renom, favorables au projet et qui ont accès aux grands médias et de l'autre, des riverains, réunis en collectif et alimentant un blog contre le projet. Une bataille politico-médiatique qui cache de vraies interrogations sur la manière dont ce projet a été attribué à Unibail, numéro 1 de l'immobilier commercial en Europe.

Derniers commentaires

C'est curieux, cette méfiance innée qu'ont nos contemporains pour les merdes architecturales modernes qu'on leur propose depuis si longtemps. Pourtant, le " dressage artistique" dont rêvait Nietzsche a été éradiqué de l' éducation nationale depuis longtemps, et les grands médias poursuivent avec zèle leur œuvre immense ne nivellement et d'abaissement du goût. Peut-être un problème de com ? Lançons les " tours waaouh!"
La Planète vu d'en haut chez richard attias : autant voir grand dans la vie !
La vraie prouesse pour un architecte serait de mettre le triangle dans l'autre sens, la pointe en bas.
Habituellement, ça ne monte pas très haut.
La vraie prouesse pour un architecte serait de mettre le triangle dans l'autre sens, la pointe en bas.
Mais même. Et Hidalgo est ridicule de ne pas accepter un vote, on se demande quelles tractations préliminaires ont eu lieu pour qu'elle panique à ce point de voir disparaitre le projet.
N'est-il pas ridicule de dire que quelqu'un est ridicule de ne pas accepter un vote, si jamais ce vote n'est pas régulier ? La personne, quelle qu'elle soit, est, dans ce cas, dans son droit de le contester, et peut saisir la Justice.

Ce qui est ridicule, c'est une fois de plus NKM qui, à l'image de son mentor sarkozy, est prête à tout pour nuire à celle (Hidalgo) qui l'a battue aux élections : peu importe l'intérêt de la ville ou du pays, il faut nuire à l'adversaire socialissss... Car il est absolument évident que si NKM avait remporté l'élection, elle aurait tout fait pour que ce projet se fasse. Tout. Mais là, c'est le contraire. Puisqu'elle a perdu, il lui reste un pouvoir : nuire à ceux qui ont gagné.
NKM, d'accord. Mais il ya 163 conseillers de Paris, est-elle si influente?


Art. 4. - L'assemblée vote à main levée et, en cas de doute, par assis et levé.
Le vote peut avoir lieu par scrutin public manuellement ou à l’aide du vote électronique, sur la demande soit du quart des conseiller-e-s présent-e-s (du sixième en formation de Conseil général), soit d'un-e président-e de groupe ou de son délégué, soit de l’exécutif.
Dans ce cas, le nombre des votants et l’indication du sens de leur vote sont indiqués au compte?rendu de la séance et publiés au « Bulletin municipal/départemental officiel ».
Enfin, il est voté au scrutin secret :
- soit lorsqu’un tiers des membres présents le réclame ;
- soit lorsqu’il y a lieu de procéder à une nomination ou à une représentation.

C'est bizarre que les élus UMP n'aient pas respecté le scrutin secret, dans le but de faire annuler le scrutin? Ou pour contester la demande du PS (qui croit faire changer le vote de certains conseillers qui n'assumeraient pas de voter "pour" le projet vis-à-vis de leur parti? Et pour qui le secret donnerait la liberté de ne pas voter contre?).

Effectivement c'est très classe toutes ces salades. Et effectivement je suis ridicule de prendre Anne Hidalgo de haut, mais de ma place je ne peux pas prétendre à mieux (en plus le compte-rendu du conseil: lien indisponible sur le site de la mairie de Paris, pas de détail du vote ni rien).
en plus le compte-rendu du conseil: lien indisponible sur le site de la mairie de Paris, pas de détail du vote ni rien
Méconnaissance ou mauvaise foi ?


Le site de l'Hôtel de ville dit:
"Disponible dans les quinze jours après la tenue du Conseil de Paris, le compte-rendu de séance est ensuite transmis au représentant de l’Etat, affiché à l’Hôtel de Ville et soumis à l'approbation du Conseil lors de la séance suivante. Il restitue notamment les débats les plus importants (de 3 à 6#, l’ensemble des votes et les désignations. Il est dit « sommaire » par opposition au procès-verbal intégral, intitulé Bulletin municipal/départemental Officiel des débats, qui paraît un mois après la séance."
Et c'est bien logique qu'il faille quelques jours pour l'établir puisque les conseils de Paris durent plus ou moins trois jours par mois.
Mais ô joie, les séances sont visionnables intégralement en vidéo ici (et chez moi, ça marche, je viens de vérifier: allez donc voir ce qui vous intéresse, ça coûte un bras d'héberger tout ça, autant que ça serve !).

Pour le reste, non NKM n'est pas si influente, les Verts ont voté contre la tour triangle, comme ils l'avaient annoncé...

Sur le fond, on pourra discuter à l'infini de la valeur esthétique de cette "tour", qui n'en était pas une. Sur l'opportunité économique de construire un tel immeuble, j'entends beaucoup de mauvaise foi. On dit que c'est débile de construire des bureaux alors que Paris manque de logements. Certes, mais ce qu'il faudrait vraiment faire ce serait faire appliquer l'obligation de logements sociaux dans les différents arrondissements, déjà. Ensuite, des logements sont construits -je manque de temps pour faire un catalogue, mais si vous insistez, j'irai chercher- et des bureaux aussi: c'est une condition pour garder de l'activité économique dans Paris intra muros, ce qui ne me semble pas un objectif idiot. On ne veut pas d'une ville musée -pas moi, en tous cas- il faut donc trouver des équilibres: logements, bureaux, commerces, équipements publics, espaces verts... L'idée qu'on n'améliorerait la ville en ne construisant que des logements pour soit disant "rééquilibrer" est irrationnelle. La "tour" triangle, c'était des bureaux et des équipements publics.
Il y a aussi des arguments "contre" qui tiennent la route, ils ont été abondamment relayés ici dans un canard de droite ou ici par exemple... A voir, si, en supposant que le projet soit définitivement abandonné, on en trouvera un meilleur... J'ai quelques doutes.
Pas de mauvaise foi de ma part. Il y a un lien qui existe et quand on clique on ne tombe pas sur le texte que vous reproduisez mais sur page introuvable.
Et l'info que je cherchais était "nombre de votants, pour, contre, abstention" pas la lecture complète du compte-rendu. Puisque vous êtes plus doué vous avez peut-être trouvé l'info. J'ai entendu depuis à la télé que c'était un score serré.
Quand on voit NKM que ça amuse de brandir son bulletin, finalement ça mérite l'annulation du vote.

En fait ce que ne comprend pas le commun des mortels comme moi ne concerne pas que Paris, plein de communes (j'ai vu dans un reportage sur LCP un maire content de ne pas avoir endetté sa commune se faire traiter d'andouille par ses adversaires de campagne électorale). Pourquoi la mairie de Paris fournit des terrains?

On ne comprend pas pourquoi l'argent part dans des choses inutiles, sauf preuve de l'impératif artistique.
On va amputer le parc des exposition de la Porte de Versailles? Le CNIT est devenu un "fiasco" car tout est transféré Pte de Versailles (plus facile, plus de place). Une des sociétés qui met les fonds pour la tour triangle est la société qui gère le CNIT de la défense.
Les parisiens voient qu'il y a eu des mètres-carrés de sable juste à côté de la porte de Versailles. Pourquoi zigouiller une partie du parc des exposition pour un projet tombé du ciel? Alors que les salons qui y ont lieu sont une affaire qui marche?
En architecture de progrès, il y a triangle et triangle.

Autant la Pyramide du Louvre est pertinente en ce lieu car elle n'écrase pas, elle est d'une architecture forte dans un cadre à l'architecture forte, mais elle rappelle les Pyramides d'Egypte qui sont, en quelque sorte l'ancêtre des musées du monde.*

Autant cette tour n'a aucun rapport visuel ni symbolique avec le quartier qu'elle projette d'écrabouiller, comme le montre de façon vacharde la phot que lemonde.fr a choisi pour illustrer la tribune pro-tour du Delanoë en jupe* qui croit diriger Paris.

* Pas de sexisme dans cette métaphore :c'est juste qu'ici une dame a la même idéologie bâtisseuse et copinarde qu'un monsieur.
https://www.flickr.com/photos/paysdechateaubriant/966183905/

Et une autre : modernité voisinant sans dommage ni ridicule, au contraire, avec le Moyen-Age

(Ce que la photo ne montre pas sauf un pue sur la gauche c'est le bâtiment intermédaire, l'ancienne poste des années 30 que l'on vient enfin de restaurer pour en faire el SI. Et tout ça s'entend à merveille !)
Voic un exemple d'architecture aussi moderne que respectueuse du préexistant :

http://www.flickr.com/photos/villesimages/5349126299/
Jean Nouvel est l'architecte de la piscine des Docks au Havre; l'inauguration a eu lieu le 17 juillet 2008; quatre ans plus tard, fermeture pendant plusieurs mois et 7 millions d'euros de travaux pour refaire entièrement les mosaïques qui se détachaient , plus d' autres malfaçons.
Le coût de la piscine avait déjà été sous-évalué ( comme c'est bizarre, c'est souvent le cas pour tous ces grands travaux).La facture est donc très élevée. A côté était prévue la tour Odyssey21, avec toujours pour architecte Jean Nouvel. Le projet a été abandonné.
Mais vous ne trouverez rien de tout cela sur le site de Jean Nouvel.


Le Havre: Le flop des Bains des Docks. Paris-Normandie.
Ah Jean Nouvel, talent indéniable, mais personnage aussi hautain que sont hautes ces tours.

Parlez donc de lui aux utilisateurs exaspérés de son (très beau) Palais de justice à Nantes, vous aurez la preuve concrète qu'une bonne architecture, c'est d'abord une architecture qui sert au mieux les gens qui l'utilisent.

Il est possible que cette tour ait perdu à cause de la Tour Montparnasse, monstre sans aucun lien avec son environnement, qu'elle écrase. Chat échaudé craint l'eau froide.

Nantes, tiens. On a la Tour Bretagne, geai paré des plumes du paon Montparnasse. Troisième catastrophe nantaise au XX° siècle après les bombardements de 1943 et le comblement partiel de l'Erdre et de la Loire.

Attention, je ne m'oppose pas au progrès architectural. Je dis juste qu'il doit se faire en respectant le pré-établi. A Nantes toujours, on a le Sillon de Bretagne, gigantesque lui aussi mais placé dans un site au départ totalement dépourvu de qualité visuelle, et qui a eu l'intelligence morale de procéder par marches faisant accepter sa hauteur et sa masse. La Tour B, où que vous soyez dans Nantes ville, vous tire impitoyablement l’œil, écrase tout autre bâtiment même la cathédrale, pourtant un pue plus grande qu'un abri de jardin.

Et l'élégant Tripode, hélas détruit pour cause d'amiante, judicieusement placé à une des entrées sud de la ville.
Ça me serait égal que la tour Montparnasse n'existe pas. Même j'aimerai mieux que la vieille gare soit encore là. Les touristes aiment les vieilles gares.
L'architecte nous met le nez dans notre pessimisme et en appelle à l'avenir. On a envie de lui mettre le nez dans le présent et qu'il nous montre l'optimisme qu'il y a dans ses bureaux.
On déteste les architectes, on est las des bureaux. Surtout en forme de triangle hiérarchique.
Quel dommage que les collectifs contre … n'aient pas été inventés plus tôt. Exit Notre Dame, Le Panthéon, l'Arc de Triomphe, la Tour Eifel, le Sacré Cœur …qui ont gâché la vue de quelques happy few (Ote toi de mon soleil), ont modifié la physionomie de Paris, n'ont pas créé d'emploi et ont été financés Dieu seul sait comment. C'était bien Lutèce.
Excellent billet, un duo de choc pour ce décryptage.
Petit complément, mais vu le sujet, on n'est plus surpris des dispositifs lamentables de nos gouvernants:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2014/11/20/les-hebergements-d-urgence-n-ouvriront-qu-partir-de-5degc-les-associations-en-colere-596320.html
"Normalement, les centres d’hébergement d’urgence du Nord ouvrent le 1er novembre. Mais cette année, une circulaire nationale stipule que l’ouverture ne peut avoir lieu si la température n’a pas atteint les -5°C. "
Enfin une mesure efficace dans l'objectif de la lutte contre la pauvreté.
Contre les pauvres, en fait.
La tour Montparnasse est vachement belle. Elle embellit Paris et justifie des petits.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.