51
Commentaires

Aquarius et Saint-Louis, vaisseaux fantômes d'hier et d'aujourd'hui

Commentaires préférés des abonnés

Ce serait bien de prendre un peu de recul avec le point Godwin. Le point Godwin est le moment où, dans une discussion conflictuelle, les interlocuteurs en arrivent à se traiter de nazi (ou de collabo, quand on est en France), alors que le sujet de la(...)

pour avoir le point de vue de SOS Méditerranée , j'ai reçu ça hier :







Chers amis,

Après avoir porté secours à 58 personnes dont 18 mineurs au cours de deux sauvetages sous tension en fin de semaine, l’Aquarius est aujourd’hui en attente d’un port sûr po(...)

Je ne pense pas qu’il faille convoquer l’histoire pour apprécier la situation faite à ce navire et aux personnes qu’il sauvegarde. Je lisais une dépêche ce matin, un ministre annonçant le refus gouvernemental de le voir accoster à Marseille. À croire(...)

Derniers commentaires

Il existe aussi le point Lorant Deutsch (pour l'interprétation de l'Histoire) et le point Rabbi (pour la justification de toute ineptie ( anti-vaccin par exemple) par la bonté de la nature).

D'accord avec cette juste comparaison. L'histoire repasse les plats. On constate aujourd'hui la même lâcheté des gouvernement européens alors qu'il s'agit de sauver 58 réfugiés. Le plus farce c'est que Panama, paradis fiscal reconnu qui héberge armateurs véreux et évasion de capitaux, n'intervient que pour retirer son pavillon à l'Aquarius, condamnant les plus démunis d'entre les démunis. Ignoble attitude alors que le Panama devrait, si on ne marchait pas sur la tête, être très lourdement puni par un tribunal international et voir ses activités interdites.

Mon super pointdegodwinner à moi qui ne suis toujours pas français:


"... À partir de 1942, plusieurs camps d'internement sous administration française comme le camp de Beaune-la-Rolande et celui de Pithiviers sont devenus les antichambres des camps d'extermination allemands en Europe de l'Est. En zone occupée, le camp de Drancy fut jusqu'en 1942 sous administration française. La gendarmerie et la police française furent réquisitionnées par les SS afin de les assister pour convoyer plusieurs trains de déportés à destination des camps d'extermination situés en Allemagne. ..."


Républicains espagnols réfugiés en France, réfugiés antinazis allemands et autrichiens  en France depuis 1933, Tziganes (considérés comme "SDF"), les juifs français, les réfugiés juifs, ...


Les Harkis, ...


Et aujourd'hui, un bateau fantôme avec un nom: Aquarius 



N.B Revoir les mésaventures ubuesque d'un autre bateau et de ses passagers: l'Exodus.

Godwiniser


Depuis l'invention du point Godwin, toute référence, sur Internet, à tout événement se rapportant de près ou de loin aux persécutions nazies est implicitement interdite.

 


Invention aussi mal entendue semble-t-il qu'à devoir au contraire considérer bienvenue que celle du point Godwin. Je ne l'ai pour ma part jamais comprise autrement que comme la nécessité de mesurer tout ce qui a pu ou pourra jamais historiquement arriver à l'humanité à l'aune de l'horreur de ce que le film de Lanzmann aura démontré devoir appeler la Shoah. Car ce que désigne cet hébraïque nom n'est pas seulement la destruction effective d'une population (juive) par le régime d' une autre population (germanique), mais l'aussi universelle que déraisonnable raison à laquelle a obéi ladite destruction. À savoir, le refus de faire droit, lequel commence par celui de ne pas accorder son attention  à l'êtrangeté -comme il faut l'accentuer - à laquelle est ordonnée l'humanité. 


L'être humain en effet est celui par qui l'être tout court êtrangement advient. Advient tout court dans  son singulier entier. D'où, juste compréhension de la traduction de Shoah par destruction, lorsque manque l'attention à l'êtrangeté   

de l'étranger, la disparition de l'être tout court: de l'être tout entier et pas seulement de certains êtres non considérés par leurs semblables comme humains.  

le point godwin a été officiellement suspendu depuis que des nazis auto-proclamés se sont mis à défiler à Charlottesville l'année dernière aux USA, puis en Pologne en novembre, et plus récemment lors de ce qu'il est tout à fait convenu d'appeler un pogrom, à Chemnitz.

Résoudre la cause ou la conséquence des migrations ? Les gouvernements européens pour la plupart ont tranché : fermer les écoutilles.

Il y a une autre honte dont j'ai héritée en devenant Français et je lai apprise ce matin

et je dois dire que j'en suis encore éberlué


Aujourd'hui est la journée des Harkis

Dalila Kerchouche a raconté comment elle est née dans un camp derrière des barbelés, ce matin sur France Inter

Elle raconte comment on envoyait les Harkis récalcitrants dans des asiles de fous

Elle raconte comment la France a traité ces Français

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

pour avoir le point de vue de SOS Méditerranée , j'ai reçu ça hier :







Chers amis,

Après avoir porté secours à 58 personnes dont 18 mineurs au cours de deux sauvetages sous tension en fin de semaine, l’Aquarius est aujourd’hui en attente d’un port sûr pour débarquer les rescapés, dans le respect des conventions maritimes et humanitaires internationales.

Parallèlement les manœuvres politiques visant à stopper notre activité de sauvetage s’accentuent. Vendredi, les autorités maritimes du Panama ont annoncé qu’elles révoquaient l’enregistrement de l’Aquarius, du fait de pressions économiques et politiques exercées par le gouvernement italien. De fait, l’Aquarius peut perdre son pavillon panaméen – qui est le sien depuis le 20 août - sous la pression italienne et se retrouver alors sans statut légal pour naviguer.

Ces pressions portent un coup violent à notre mission humanitaire et sont une preuve supplémentaire de la défaillance des Etats européens qui entravent les missions de sauvetage et, plus largement, renoncent à l’obligation d’assistance à personne en détresse.

Nous demandons solennellement aux Etats européens de garantir un pavillon à l’Aquarius si Panama venait à confirmer sa décision et, dans ce contexte, nous demandons à la France d’accueillir l’Aquarius à Marseille.

Notre détermination à poursuivre notre mission de sauvetage ne faiblit pas, portée par votre indéfectible soutien. 

Nous ne pouvons accepter que des manœuvres politiques indignes condamnent des milliers d’innocents en fuite à une mort certaine dans l’indifférence la plus totale.

Aujourd’hui, plus que jamais, votre présence à nos côtés est primordiale : le moteur de l’Aquarius c’est vous ! Ensemble, restons mobilisés face à l’inacceptable : aidez-nous à continuer.






Merci pour votre engagement à nos côtés.



L'équipe de SOS MEDITERRANEE
#TogetherForRescue








sosmediterranee.fr


"toute référence, sur Internet, à tout événement se rapportant de près ou de loin aux persécutions nazies est implicitement interdite' ha bon, non ca c'est pour les zintello qui ont honte de ne pa faire comme il 'faut' grace a eux ont a la droite au pouvoir depuis 30 ans ... moi j'en parle d'hitler et des annee 30, je me fou et je suis pas la seule de cette connerie de point godwin, c'et sune manipulation des zelites collaborationniste, les classes moyennes.. 

Je l'ai souvent dit mais c'est ce genre de chroniques qui font que je sais pourquoi je suis abonné à Arrêt sur Image t pourquoi je ne le regrette pas.

PS : pourquoi il n'y a pas eu d'émission sur Pompidou, sérieusement ?

Je ne pense pas qu’il faille convoquer l’histoire pour apprécier la situation faite à ce navire et aux personnes qu’il sauvegarde. Je lisais une dépêche ce matin, un ministre annonçant le refus gouvernemental de le voir accoster à Marseille. À croire qu’il est tout bénéfice pour le personnel politique, du nouveau comme de l’ancien monde, d’entretenir dans l’opinion le rejet du migrant. C’était sous Chirac, et peut-être Jospin ou Mitterrand, si ma mémoire est bonne, que nous allion, souvent le samedi, à la manifestation en faveur des migrants avec ou sans papiers, c’est loin, très loin... Macron est véritablement une tromperie sur la marchandise.

Ce serait bien de prendre un peu de recul avec le point Godwin. Le point Godwin est le moment où, dans une discussion conflictuelle, les interlocuteurs en arrivent à se traiter de nazi (ou de collabo, quand on est en France), alors que le sujet de la discussion n'avait rien à voir avec la seconde guerre mondiale.

Mais maintenant, on brandit le point Godwin à tout bout de champ pour disqualifier toute comparaison historique entre un évènement d'actualité et cette période. C'en devient grotesque. Si on ne peut plus interroger le présent au regard du passé, à quoi sert l'Histoire ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.