20
Commentaires

Après le débat, la "fachosphère" dépitée

"Oui, même la fachosphère est dépitée", constatait hier notre matinaute, Daniel Schneidermann. La performance de Marine Le Pen au débat d'entre-deux-tours de mercredi soir, face à Emmanuel Macron, a fait pâlir même ses militants les plus convaincus, sur internet d'abord, puis sur les ondes, antennes, dans les colonnes de la presse, dans les jours qui ont suivi.

Derniers commentaires

Ce qu'il faut voir, c'est que le pen a été décrite comme une fasciste, mais si Mélenchon avait été au 2eme tour, il aurait été décrit comme un communiste mangeur d'enfant le couteau entre les dents voulant tout nationaliser et mettre les gens dans des goulags...
Qu'ils soient "dépités", comment ne pas s'en réjouir ?

Mais est-il si sûr que tous soient "dépités" ?

Tout d'abord parce que certains des soutiens du FN sont dans un tel état d'inculture et d'abrutissement que le sens du mot dépité leur est inconnu. Mais cela est vrai de pas mal des autres "soutiens" des autres parties en présence.

Ensuite parce que certains des soutiens du FN et de sa championne se réjouissent, au lieu de s'en dépiter, de ce que la championne susdite ait trébuché, elle qui n'incarnait plus vraiment leurs revendications.

Enfin parce que les plus "subtils" d'entre eux, joueurs de billard à leurs heures perdues, peuvent se réjouir de la mise en difficulté de l'héroine, qui comme Jeanne d'Arc (qui c'est celle là ? pensent-ils in petto parce qu'ils ont un in petto), va leur permettre de se draper dans les voiles de la vertu offensée pour le coup d'après.
imaginons, pour rigoler:

"après le premier tour, la bobosphère soulagée..."
Vous voyez que vous pouvez donner la parole aux fachos: je suis heureux de constater que " Pas de liberté pour les ennemis de la liberté " a laissé place à " laisser les vivre "...La tolérance, y a que ça de vrai!
Carpe diem...
Et si Marine Le Pen avait (malgré des apparences contraires voulues et données intentionnellement aux spectateurs du débat) une vraie logique et une vraie stratégie derrière la tête? Quelle image Marine Le Pen donne t' elle au cours de ce débat pour les gens policés et éduqués qui ne sont pas son électorat? Une image horrible qui les révulse. Quelle image donne t' elle à son électorat populaire et maltraité par la mondialisation qu'elle compte bien accroître dans l'avenir (par exemple les ouvriers qui votent encore pour Mélanchon?) Qu'elle ne respecte pas les gens de cette oligarchie et ses manières policées. Comme Trump elle se fout de la logique et de la politesse, mais littéralement, elle crache sur son adversaire. Bref, elle fait plus confiance au langage des affects violents qu'aux arguments de la logique. Et c'est bien ce qui restera dans la mémoire affective de ceux qui ont voté pour elle et qui pourraient voter pour elle dans l'avenir (et d'autant plus s'ils sont dépossédé de culture économique ou autre leur permettant pas de décoder le vrai du faux dans les discours des candidats). Cette femme a envoyé chier ce monde de l'oligarchie. Sachant que si elle prends le pouvoir aujourd'hui, elle n'a pas encore derrière elle un électorat assez large pour se saisir efficacement de tous les pouvoirs, elle n'a pas tant que ça à perdre à laisser passer Macron aujourd'hui. Et ce d'autant plus qu'il n'y a pas besoin d'être grand clerc pour prédire que Macron (sauf si un mouvement social fort se lève) va fabriquer des gens rendus fous par sa politique néolibérale, et là elle pourrait revenir en très grande force....
Il n'est pas dit que Marine Le Pen soit aussi conne qu'elle s'est montrée (un peu trop ostensiblement) lors de ce débat....Il n'est pas dit que la victoire de Macron soit une aussi bonne nouvelle que ça.....dans les deux cas l'enfer est au bout du chemin d'évidence.....(cf pour réveiller les émerveillés du vote Macron on peut lire ça aussi: http://www.lgoutelle.org/2017/05/inoui-un-courant-du-fn-appelle-a-voter-macron.html
Ils se les servent eux- mêmes.....Décidément ,la période n'est guère faste pour elle. A Reims, elle avait imaginé entrer dans la cathédrale. Elle a été virée en fanfare...
Depuis le temps qu'on vous dit que La Pen n'a jamais eu l'intention de gagner!
Elle aurait tout à y perdre. En premier ce qui lui tient lieu de crédibilité.
En revanche, dans l'opposition ...
Par ici, les députés et les sénateurs, les conseillers régionaux et départementaux, les députés européens et les maires .... et les sous qui vont avec.

Remember le PS en 2012.
RIP le PS en 2017.
Bon ben je me suis peut-être lourdement trompé ; dans un commentaire sur le 9h15 du DS, j'avais supposé que Le Pen avait donné le spectacle que les Frontistes attendaient et que cela ne changerait pas grand chose au résultat final.
Mais apparemment, il y a des Frontistes qui ont voté pour Le Pen sans ne l'avoir jamais écouté plus de 3 minutes d'affilée. Sa prestation ne m'avait pas du tout surpris, ne serait-ce qu'au vue du débat à 5 il y a 1 mois de ça.

Est-ce qu'il y aurait un sondage plus global sur l'électorat de Le Pen pour savoir si les commentaires relatés dans cet article sont représentatifs ou pas ?

EDIT:
Je me réponds partiellement à moi-même : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_sondages_sur_l'%C3%A9lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2017 . Les sondages d'après le débat son sortis, et Macron est légèrement remonté, pour revenir à son niveau juste après le 1er Tour.

Mais bon, probablement que juste une partie des Frontistes a du regarder le débat... :-)
Je n'ai pas suivi le débat et n'en ai vu que des extraits (courts et peu nombreux) le lendemain.
Est-ce que ceux qui l'ont suivi en entier ont eu la même impression que moi : on dirait qu'elle est ivre.
ça remonte le moral toute cette dépitation (mot inventé mais j'aime bien) chez les fachos !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.