25
Commentaires

Aphatie, Grossiord, intervieweurs et magiciens

L'élève Jean-Marc Ayrault (président du groupe socialiste à l'Assemblée) est venu se faire savonner la tête

Derniers commentaires

A propos de magiciens, c'est aussi un peu hors sujet (mais pas tant que ça), mais amusant: le site du figaro est tellement habitué à jouer de la palette graphique pour faire disparaitre des choses que cette fois ils ont carrément oublié de remettre la pupille des yeux de Zidane après avoir fait le ménage
http://www.lefigaro.fr/football/2008/12/05/02003-20081205ARTSPO00363-les-mises-au-point-de-zidane.php
ça donne comme qui dirait la tonalité journalistique de l'ensemble!
Bonjour,

(mode hors sujet ON )

Mr Schneidermann, GÉNIAL votre intervention sur France Inter l'émission de Daniel Mermet !!!!
Bravo et merci !
(préparez une brosse à dents, de la menu monnaie, et des trucs à grignoter, au cas ou...)

(mode hors sujet : OFF )
Ce n'est pas une news de voir M.Aphatie en lèche-bottes sarkozyste et M.Grossiord en ignorant de ses invités, à la recherche d'un pseudo-scoop, tremblant déjà de se voir intégré dans "l'intimité" du pouvoir. En ce qui concerne Aphatie, c'est de la vulgarité parfois sans nom, et certainement pas, comme le laisse entendre un internaute, sur le forum, de la liberté d'esprit ou de ton face au politique.
Il faut quand même savoir ce que l'on veut dans la vie : soit les journalistes (Apathie, Grossiord, etc...) sont des carpettes, pétrifiées de respect devant l'Elu du Peuple qui les enfume ; soit ce sont d'odieux Despotes Médiatiques qui instrumentalisent les pauvres hommes politiques, mais ça devient compliqué de distribuer les deux reproches au gré des circonstances.

Le problème vient à mon sens de l'illusion d'objectivité et d'impartialité, bref, d'une certaine conception puritaine. Les journalistes seraient sensés respecter une déontologie ; les Elus du Peuple donner de vraies réponses, honnêtes et franches. C'est marrant, dit comme ça, on dirait une émission de la future télé publique sans pub....

En revanche, si on part du constat simple qu'il s'agit d'un rapport de forces et que la morale a très peu à voir la dedans, la scène devient plus intéressante.
Apathie tance l'élève Jean-Marc Ayrault ? Je n'ai pas vu l'émission, mais connaissant sa pugnacité, je ne doute pas qu'il ait remis le journaliste à sa place. Et s'il ne l'a pas fait, c'est lui qui a mal joué (ou joué une autre stratégie -ne pas oublier le grand sens tactique de Jean-Marc Ayrault ). Quant à l'attitude d'Apathie, elle confirme la théorie de Jean-François Kahn selon laquelle les journalistes ne sont pas neutres, et souvent du bon côté du manche.

Le rapport de force me semble tout de même plus équilibré que du temps du surplomb sans partage de celui que les plus mordants caricaturistes de l'époque (le Bébête Show) appelaient Dieu (François Mitterrand pour nos jeunes ou très vieux @sinautes).

Bon c'est pas grave Daniel, c'était bien tenté et le rapprochement des deux métaphores maître d'école / magicien est très séduisant.
Allez, 12/20 pour cette fois et c'est bien payé. Mais ne vous laissez pas aller à la facilité, hein mon petit Daniel.
Comment la France peut-elle accepter de tel médias ? De tels journalistes ? De tels style d'interviews ?

Preuve que la France n'est pas une démocratie.

Pour moi qui ai choisi de vivre en Allemagne, pays démocratique, ces pratiques sont inconcevables. Elles ne seraient pas acceptées dans une vraie démocratie.

Il est urgent que tout cela s'arrête... mais il me semble que les Français baignent tellement dans la "pensée unique" qu'ils ne peuvent plus PENSER.

Triste et révoltant. Mais qui se révolte encore ???

On a "Le Canard" et les "Guignols de l'info" pour évacuer, comme au temps des rois, il y avait le "fou du roi"... et vogue la galère.

Chaque pays a les dirigeants et le régime qu'il mérite.

Moi, en tout cas, quand je suis en France - très souvent - et que je regarde les médias, j'étouffe... tellement le tout est fermé et rabougri... de l'air, de l'air...
[large]SONDAGE : Faut t-il revoter au PS ?

Résultat et vote[/large]
Il est pourtant claire que le PS adopte une position négative d'obstruction systématique. Déposer 700 amendements c'est de leur droit mais cela montre de quoi ils sont capables pour bloquer une loi qu'ils n'ont pas osé faire. Une réforme naturellement de gauche faite par la droite, ils ont raté leur coche ils doivent se montrer fair-play. Ils ne se rendent toujours pas compte qu'ils se sont mis dans une posture de parti non-gouvernant. Petit à petit l'opinion publique depuis des année s'est mise dans la tête que le PS n'est pas une formation politique faite pour exercer le pouvoir mais seulement à s'opposer à celui-ci.
il devrait pousser la logique jusqu'au bout
démissionner de ses fonctions et se soumettre au scrutin

En trois questions, Grossiord a transformé le syndicaliste en grand témoin des intentions et des angoisses présidentielles, comme Aphatie a transformé le député en mauvais élève.


Grossiord a parfaitement raison. On peut légitimement se poser des questions sur la nature de syndicaliste de François Chérèque, si l'on en juge par cet extrait du livre de Jacques Cotta, (« Riches et presque décomplexés », Fayard, p 125), journaliste à France 2.
Sophie de Menton, qui interroge Chérèque, est la présidente d'ETHIC, un organisme patronal affilié au MEDEF.

[quote=Jacques Cotta]- Vous accepteriez d’être ministre du Travail de Nicolas Sarkozy ou de Ségolène Royal ?

- Non, je suis beaucoup plus utile à la place que j’occupe. Je peux faire de la pédagogie. Ségolène a compris sur les retraites, par exemple, et elle n’est plus pour l’abrogation de la loi Fillon. En mettant la gauche face à ses contradictions, on aboutit au discours de Villepinte où la candidate socialiste fait de la dette sa priorité et reconnaît l’économie de marché. Mais pour cela, il faut être là où je suis.

- Puisqu’on est entre nous, vous voterez pour qui ?

- Je peux vous dire que nous avons vu tous les candidats, outre l’extrême droite ou l’extrême gauche. Surtout les deux principaux et Buffet par respect pour elle et aussi parce que sur des notions comme la flexisécurité, elle serait sans aucun doute d’accord. D’ailleurs, l’extrême gauche a aussi fait un pas. Elle reconnaît le marché et la décentralisation.

- Vraiment ?

- Mais oui, Arlette a pris un coup de vieux, vous savez !

Dans la salle on s’esclaffe.

- Vous voyez bien le mal que j’aurais eu si la presse avait été présente.

- Pour qui voteriez-vous donc ? insiste Sophie de Menthon.

- Nous ne donnons jamais de consigne à la CFDT.

- En privé ?

- Sarkozy nous a présenté un calendrier pour les réformes et moi et ça me va très bien. On s’y met dès juillet.

Sourire de Sophie de Menthon et satisfaction de la salle. »
on salue les censeurs en salant les suceurs ?
Il n’y a aucun doute : nous savions depuis longtemps qu’il fallait dissoudre le Sénat (la maison de retraite la plus onéreuse de la planète) nous comprenons grâce à Apathie qu’il est temps de dissoudre l’Assemblée.

Ces quelques parlementaires qui osent l’ouvrir commencent franchement à emmerder le monde…

Et puis, vu l’état des finances, économiser les salaires de tous ces parlementaires aussi inutiles que nuisibles, de leurs assistants pléthoriques, de leurs innombrables domestiques, les charges qui vont avec et les retraites dorées qui en découlent, les frais de mission aussi dispendieux qu’inutiles, les réceptions somptueuses, incessantes, et effroyablement envahies par des centaines de pique-assiette biberonnant le Château Margaux (ou Yquem avec le foie gras frais) comme du petit lait, les frais d’entretien, de chauffage, d’éclairage de leurs Palais Nationaux…

Plusieurs milliards annuels d’économie, d’un seul coup d’un seul…

Pour ce qui est de dissuader les députés d'opposition de venir siéger Apathie n’a pas beaucoup d’effort à faire : quand on voit les 5 ou 6 volontaires désignés d’office se serrer frileusement au pied de la tribune pour tenter de combler le champ très restreint du téléobjectif dont le zoom est poussé au maximum afin que le téléspectateur ne puisse voir le vide sidéral des 570 sièges vides autour de ce minuscule îlot de vie fantomatique et factice… On comprend qu’il n’est pas nécessaire de pousser les députés à ne pas siéger : il y a longtemps qu’ils ont compris, il travaillent moins pour gagner autant !

P.S. : Cette Loi est inique et il est naturellement bon de s'y opposer !

***
bonjour,
Mr Aphatie et ses confrères de même bord sont de plus en plus insupportables, vue aussi en début de semaine (2/12/08) dans le grand journal (C+) avec Bayrou comme invité…
c'est simple, ils font passer les "autres" (hors gouvernement) pour des rigolos !
http://www.canalplus.fr/index.php?pid=2174&kwid=p51571378&gclid=CLbA2JaFpJcCFU4g3godelapDA
vert je suis,…
Quelle dérive ! c'est à pleurer !
C'est simple, Apathie rève de devenir éditorialiste
sur RTL (ou ailleurs).
Il ne doit pas désespérer, Askolovitch l'est bien devenu sur Europe, mais ça doit le faire rager..
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.