35
Commentaires

Antiterrorisme : un décret signe la fin de l'anonymat sur le net

La France vient-elle, en quasi-catimini, de décréter la fin de l'anonymat sur Internet ? Un décret publié le 25 février au journal officiel oblige les hébergeurs et éditeurs de services internet à stocker pendant un an toutes les données et chaque trace laissées par les internautes français : mots de passe, pseudonymes, montants des achats sur internet... Ces données devront être transmises sur demande aux services de police et de gendarmerie chargés de la lutte antiterroriste. Le texte, très contesté par les acteurs institutionnels du net, ne semble pourtant pas mobiliser outre-mesure les internautes.

Derniers commentaires

Travaux pratiques : dans la récente crise financière en Islande, quand les anglais et les néerlandais ont bloqué les avoirs des banques islandaises à l'étranger, c'est au nom des lois antiterroristes.
ça n'avait rien à voir, mais ils l'ont fait ...
Comparer les lois régissant Internet avec les lois régissant la vie publique en général est toujours riche d'enseignement.

Car Internet n'est, somme toute, qu'une manière de relier virtuellement les individus, comme s'ils étaient physiquement sur la place du village.

Un site Web y est une échoppe. Certaines vendent quelque chose. D'autres pas. Un e-mail y est une conversation privée. Un blog une déclamation publique -intéressante ou pas-, parfois ponctuée de prises de paroles dans l'assistance en guise de commentaires. Des spameurs passent. Ils lancent des prospectus publicitaires dans la foule... que personne ne lit. Ce village est un grand village. On peut y passer des jours de manière anonyme, sans rencontrer de têtes connues. On peut aussi donner rendez-vous à ses amis dans un café facebook. De la grand place, au travers de la vitrine, les passants nous voient. Nous nous affichons avec nos amis.

Voilà pour le tableau. Maintenant, ce que dit la loi :

La police aura accès à l'ensemble des lieux que j'aurai visité. Elle Connaîtra l'objet de mes visites, aura accès au détail de mes consommations au café restaurant. Toutes mes prises de position dans les débats, mais aussi l'ensemble des débats auxquels j'aurai tendu l'oreille seront connus de ses services. Mes inclinations intimes, religieuses ou politiques seront détectables d'une manière bien plus sûre que celle qui a permis à cette même police Française de mettre la main sur les juifs, il n'y a pas si longtemps que cela...

Les lieux que j'aurai pénétré sans donner mon nom ni mon adresse ne lui seront pas non plus inconnus, puisque mon empreinte génétique, ou plutôt mon adresse IP, est déposée à chacun de mes pas. Elle lira à livre ouvert dans ma vie, et pourra, selon les exigences du gouvernement en place, me compter parmi les bons ou les mauvais Français.

De quoi donner à l'Etat les moyens d'une bonne dictature.

Maintenant, il reste encore un pan de la loi dont je n'ai pas parlé. Ce n'est pas une mesure dictatoriale; c'est une mesure qui dépasse les limites de l'indécence, totalement dégueulasse. Ils ont tout. Toutes les minutes de notre vie sur Internet appartiennent maintenant à l'UMP. Que veulent-t-il de plus ?

L'obligation de tenir à disposition des services de police les mots de passe et les informations permettant de le modifier ne donnera aucune information supplémentaire à la police.

Elle lui permettra seulement de se faire passer pour nous. De parler en notre nom.

Au-delà de la dictature naissante, je ressens ce décret comme un viol.
pourquoi une telle aversion pour la liberté de s'exprimer et de penser ?
qu'on donc ces politiques à réduire nos liberté dés qu'ils arrivent au pouvoir ?
on n'a plus assez de doigts pour compter les lois qui restreignent nos libertés(caméra ,contrôle surveillance )

il faudra bientôt que la constitution redonne à nos lois les grands principes qui fondent une démocratie .
Ils ont raison d'en profiter : ils n'en ont plus pour longtemps !
Un peu flippant quand même.... Du Georges Orwell en vrai. Je vais finir par croire que tout ce qui est écrit dans les romans d' anticipation de l' après guerre tend à se réaliser.
où plutôt : ils sont tellement en panne d'idée qu'ils prennent directement leur inspiration dans ces dits livres
à ce niveau de pompage, Orwell aurait pu être multi-millardaire rien qu'en droits d'auteurs (et sans hadopi, lui...)
Pourquoi j'y vois une réaction assez directe avec les derniers agissements présumés du groupe appelé Anonymous ?
les déviances de la loi Hadopi 2
(en plus le correcteur d'orthographe,ne reconnait pas le mot Hadopi) rire
Mort de rire, quelle incompétence crasse de notre gouvernement, que ce sois en technologie, en diplomatie, en éducation, en [s]social[/s],... sauf peut être pour la gestion de leurs comptes bancaires.
Ce sont des terroristes intellectuelle qui ont dépassés toutes les lignes (jaunes, blanche...).
des belles paroles, pas trop compliqué, facile à comprendre et populiste, les ont fait élire.
Doublé par un matraquage médiatique sur leurs thèses à la con (eh oui 3h de télé par jour ça vous change un homme/femme).
ils ont réussi à modeler un opinion publique à leurs images, CROISSANCE ET CONSOMMATION les maitres mots.
Mais tous ça est déjà théorisé (La fabrication du consentement, de Noam Chomsky et Edward Herman) et je comprend mieux la casse de notre système éducatif (les jeunes ne lise plus).
les révolutions des pays nord africain ont étés faites par des jeunes éduqués pour la plupart !
pour ce qui est de l'anonymat c'est simple et a vous d'agir : http://www.vpnblog.net/, en fait c'est pas si simple, perso j'ai pris un compte chez IPjetable et depuis le départ
j'ai une erreur (691 : Accès refusé car le nom d'utilisateur et/ou le mot de passe sont ne sont pas valides sur le domaine) qui peu venir de chez moi(test en cours), mais c'est un autre sujet.
une foi que le vpn marchera je créerai une boite mail gmail (ip intraçable) et la je pourrai commenter comme bon me semble, et même proposer des ********
Plus rien ne m'étonne avec ce gouvernement, même pas une réélection de sarko en 2012...
[large]M'enfin ! Je ne suis pas un terroriste, qu'est-ce qu'ils me veulent ces gens là ?[/large]

S'ils continuent à me chauffer, vais finir par m'énerver...

Qu'ils ne viennent pas pleurer ensuite si je fini par tous les faire exploser par une petiote bombe, tout ces violeurs de ma vie privée, non mais...

;-)
1) A ceux qui pestent uniquement contre Sarkozy ( a raison ) : vous croyez que ça sera différent avec DSK ?

2) Conserver les mots de passes, ouais, je vois pas puisqu'ils sont cryptés la plupart du temps. Et sur d'autres passages cités de ce fameux décret (que j'ai pas lu), ça à l'air moyennement précis également.

3) J'espère qu'on aura une émission sur le sujet prochainement. Un ASI avec Zimmerman de la Quadrature et/ou Bayart de FDN, ça serait bien.
L'antiterrorisme est un mode de gouvernement et nous ne sommes qu'en 2011...
Oui c'est un cran de plus et un pas de plus vers la réalisation du Grand Sarkozistan...
Il serait temps que les partis de gauche - grands et petits - arrêtent de de se bouffer le nez, ce qui permet à la clique de pitbulls qui a pris le pouvoir de tenir le haut du pavé.
Qu'ils passent un pacte simple : on crée un front commun, avec une plate-forme politique minimale. A la limite peu en importe le contenu, l'essentiel étant dans ce qui suit :
On décide de faire une moyenne des intentions de vote à la présidentielle, à partir des sondages de mai et juin, pour chacun des partis membres de ce front commun.
Et on se répartit, par tirage au sort, les circonscriptions (pour les prochaines législatives) sous une étiquette commune ("reconstruire la France") par exemple.
Dès lors il est permis de faire une campagne de premier tour de la présidentielle dernière un candidat unique. Celui du P.S., puisqu'ils sont majoritaires à gauche, mais en se répartissant les temps de paroles selon le critère précédent, afin qu'aucune voix ne soit étouffée.
C'est une alliance raisonnable et respectueuse de chaque électeur souhaitant la fin de ce calvaire.
Car ainsi il n'y a plus de risque de répétition de 2002... sauf pour Sarko.
Il va de soi que le gouvernement qui en sortira devra refléter les différents partis.
L'inconvénient de cette tactique est qu'elle "gèle" les parts de "marché électoral".
Mais l'essentiel est de se débarrasser des actuels fossoyeurs de la République.
Ensuite on pourra sereinement débattre (ou combattre), qui pour un socialisme libéral, qui pour la social-démocratie, qui pour un socialisme vert, qui pour la dictature du prolétariat... j'en passe et des meilleures.
A défaut, on risque d'en reprendre pour cinq ans et peut-être plus... jusqu'à ce qu'ils aient ramené le niveau de vie des français au rang de celui de la Tunisie ou de l'Égypte. Alors, on sera dans un autre cas de figure....
Ouais bon bah c'est vraiment lamentable comme d'hab. Mais comme avec Hadopi, y'a une impossibilité technique que je remarque immédiatement, c'est le point qui indique que les sites doivent conserver les mots de passe. Quiconque ayant déjà monté un forum phpBB sait bien que l'administrateur du site en question n'a pas accès aux mots de passe de ses utilisateurs, c'est pour ça qu'il ne peut que leur en générer des nouveaux !

En effet les mots de passe sont souvent cryptés dans la base de données et non déchiffrables facilement. Le but étant d'ailleurs de protéger les utilisateurs contre les piratages de bases de données ou les administrateurs peu scrupuleux !

Il faudrait donc que tous les sites stockent quelque part les données de tous leurs visiteurs, et ce stockage, forcément connecté au site puisque mis à jour en permanence, va devenir une proie excessivement intéressante pour les pirates/script kiddies/mafias. Du fait de leur exhaustivité et de leur accessibilité.

Bref, ça serait créer des trous béants dans la sécurité de tous les sites, et en plus du risque d'être fliqué par notre état, cumule le risque de se faire voler absolument toutes nos infos d'un coup...

C'est vraiment une belle connerie ça encore.
plus le temps passe ,plus je retourne au Papier..
factures,chèques,lettres,commandes etc...
et l'ipad est déjà mort!!
Oui c'est vrai, les internautes (citoyens avant tout) ne se sentent pas très concernés. Pourquoi? Parce que dans la presse généraliste, on n'a pas vraiment parlé de ça, Hadopi, Loppsi, ACTA et d'autres lois à venir (le principe de la grenouille dans l'eau chaude), ça va crescendo.

Oui mais si les médias n'en parlent pas, les sites de décryptage-qui-nous-disent-tout-ce-qu'on-ne-nous-dit-pas-ailleurs ont-ils fait leur travail, comme vous?

La réponse est : non. Dix fois non. ZÉ-RO. QUE DALLE.

Et pourtant vous serez concernés au premier chef, vous qui l'ouvrez un peu, parce qu'il s'agit de ça bien sûr. A croire que vous n'êtes pas des citoyens, mais juste une entreprise.

J'ai demandé déjà à Birenbaum: trop dur. Trop complexe à traiter. Ah bon? Il n'est pas apte à comprendre ou bien sommes-nous trop cons, nous les asinautes? Nous les citoyens?

Putain j'ai la patate aujourd'hui, vous avez bien fait de parler de ça. Merci!

Une bonne occasion de rappeler que pour ses activités privées, on DOIT changer ses mots de passe régulièrement, c'est simple.

Éphémérides, le seul blog qui a carrément la patate aujourd'hui.
En pratique, ce décret ne change pas grand chose. Les informations concernées étaient déjà conservées de toutes façons.
D'une part ca fait des années qu'on attend ce décret, et d'autre part, les informations demandées sont en général nécessaire au fonctionnement des entreprises/site web.
Pour @si par exemple, nos noms, prénoms coordonnées bancaires & co ca s'appelle le fichier client.
Nos identifiants/mot de passe, il faut bien qu'@si les connaisse, sinon comment on fait pour se connecter ?
L'IP est toujours enregistrée par les hébergeur pour repérer (voir réparer) a posteriori les attaques.

L'anonymat sur Internet, c'est comme l'anonymat dans la rue et ce texte n'y change rien.
Si vous me croisez dans la rue, vous ne saurez pas qui je suis en général. Par contre si j'achète quelque chose avec un chèque, le vendeur aura mon nom, mon adresse, ma banque et saura ce que j'ai acheté. Idem pour un site internet.

L'accès par les autorités est en général le suivant : une gendarmerie ou un policier téléphone ou passe un fax. Une fois la réquisition judiciaire transmise, le FAI ou l'hébergeur transmet les informations. Pas d'accès automatisé, pas de croisement, pas encore de big brother
Et en général les entreprises ne laissent pas trop trainer ces infos parce que 1) ca pourrait aider les concurents, 2) ca donne une image déplorable

Reste cette histoire de mot de passe qui parait bien étrange, vu qu'elle ne sert a rien
En complément sur le sujet :
http://www.numerama.com/magazine/18203-le-decret-lcen-devrait-etre-attaque-devant-le-conseil-d-etat.html

Vu que c'est complètement irréalisable, j'ose espérer que ça va être retoqué....
Dégueulasse !
gamma
On pourra trouver tous ces détails au sujet des membres du gouvernement et de l'oligarchie ? wikileak a de beaux jours devants lui avec une pareille source de données.....Au moins on pourra savoir où les membres du gouvernement passe leurs vacances et quelle carte de crédit ils utilisent et quels montants.

Je me demande qui techniquement aura accès à ces informations ? parce qu'une telle masse d'information ça doit occuper un paquet d'administrateurs système et d'informaticiens. C'est pas qu'il faut seulement stocker, mais il faut développer les outils pour aller chercher les infos que la police va demander. Une fois qu'on a ce qu'il faut pour tout retrouver sur la vie secrète de madame michemuche, comment résister d'aller voir chez les peoples ?

Ce gouvernement met en place les bases du journalisme 2.0
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.