26
Commentaires

Anna Bitton, interdite d'avions présidentiels ?

Derniers commentaires

anna bitton interdite d'avion présidentielle
une journaliste prise à partie dans un meeting de dassault
la télé libre éjectée d'une réunion de campagne de dati

est-ce que l'on peut parler de tactique des représentants du gouvernement en campagne ? ou est-ce l'effet du tout puissant qui déteins sur ses disciples ?
on dirait que si les politiciens on peur de ne pas trouver à se moquer des journalistes ceux-ci seront tout simplement évincés ...
La vocation d’@rrêt sur images est la réflexion critique sur les médias.
C'est écrit ci dessous dans A PROPOS D'@ASI
Il me semble qu'un bon nombre de messages, ici et dans les autres dossiers, ont tendance à s'éloigner du sujet!
ou à louer un yacht. Moi c'est pareil, j'ai du mal à me lever rien qu'à l'idée de ne pas pouvoir faire partie de la suite présidentielle.
Excellents, les commentaires plus haut. 'Suis arrivé trop tard (comme dab) pour faire la blague d'Ulysse, morbleu.
Et une mention particulière aux posts de Gihel2 et Nonolimit.
Merci enfin à Daniel Schneidermann de ne pas nous faire oublier que, blague à part, il n'y a pas de petites injustices. Celle-ci s'inscrit dans un ensemble de multitudes d'autres, et le traitement de (dé)faveur que l'on fait à Anna Bitton est aussi injuste qu'il fait très court de récré ("t'as été méchante, tu viendras pu jouer avec nous").
Et "avant", ça se passait comment ?
Le service de presse élyséen n'a t'il pas vocation à n'inviter que les féaux, quelque soit le président en exercice ?
N'est-ce pas simplement un avatar de notre monarchie élective ?
Il est peut-être sage d'éviter un face à face entre la journaliste détestée et notre président impulsif... En tout cas, dans un avion, que la journaliste n'oublie pas son parachute!
Si nous sommes dans cette logique, Nicolas Sarkozy ne devrait plus pouvoir rentrer au salon de l'agriculture de la république l'année prochaine car il a insulté un "participant" au salon.
Mauvais procès à mon avis.
Même si ce monsieur Louvier a présenté les choses d'une manière particulièrement maladroite.
Compte tenu du contentieux existant entre les deux parties, on peut comprendre!
Je crois qu'à cartonner pour des vétilles, à la limte de la mauvaise foi, on affaiblit l'ensemble des autres faits qui eux sont réellement graves.
La vraie provocation, lorsqu'on est chargé de presse d'un gouvernement inféodé au MEDEF, c'est de s'appeler Franck Louvrier.
Une fois encore on nage en pleine confusion. Et c'est dangereux, la confusion... Qui détient le pouvoir a-t-il pour autant le pouvoir d'en faire ce qu'il veut ? On assiste à un drôle de jeu, un jeu terrifiant. Que l'on considère la présence d'Anna Bitton comme légitime ou pas dans cet avion ne me semble pas être le fond du problème, ce qui est très choquant c'est l'argument de Monsieur Louvrier.

Ce positionnement aux relents nauséabonds vis à vis d'une journaliste me laisse sans voix. Pas question de se taire pour autant, je joins ma voix à celles qui se lèvent contre le pouvoir de l'arbitraire, contre les mots qui nous condamnent chaque jour à entrer dans une société mutante où les valeurs fondamentales sont bafouées dans les petites et les grandes largeurs.

Des infos anecdotiques aux décisions dont les conséquences sont proprement dramatiques, j'observe avec effroi cette vue d'ensemble d'un pays qui me semble glisser dans quelque chose que je n'arrive pas à définir tant c'est énorme et monstrueux. Là tout de suite, je ne parviens même pas à être en colère. J'ai peur.
On peut toujours voir la vidéo tounée pendant la campagne présidentielle en Camargues .
Les " journalistes " sont entassé(e)s sur un chariot accroché à un tracteur et suivent Nicolas Sarkozy juché sur un cheval dans la guarrigue .
Et tout ce beau monde allant à hue et à dia en rigolant .
Ah les belles images !!!!!!!!!!!! Et maintenant ces journaleux crient pouce , çà suffit , on a assez donné !!
J'ai envie de leur dire : " Fallait pas commencer !! "à jouer les sous-fifres de ce monsieur .
Pour exactement la même raison, est il acceptable de décider qu'elle ne peut être soignée ... dans les hopitaux de la République?

L'appel à la vigilance républicaine (Cf. marianne2.fr) me semble vraiment opportun ! autant pour les français "de droite" que "de gauche" ou d'ailleurs.
Faute de quoi ils ne seront plus ni "de droite" ni "de gauche" ni d'ailleurs, mais simplement des sujets !
Moi, je suis d'accord avec Louvrier, il est tout à fait normal que ce genre de voyages soient reservés aux journalistes politiques pas aux pigistes de Closer et France Dimanche.



unbloguedeplus.over-blog.com
Cela voudrait donc dire que tous ceux et celles qui continuent à monter dans l'avion ferment leur clapet sur ce qui peut déranger ? Qui en doute ?
Bof, c'est un faux problème, pourquoi elle ne prend pas un jet privé comme Christian Estrosi?
Désolé pour la démagogie mais ça me faisait rire. :)
Lors d'un voyage dans la suite présidentielle le prix du ticket est-t-il payant ?
Sinon en toute indépendance il me semble qu'un journaliste ne devrait jamais dépendre financièrement d'une personne qu'il va interroger.
Non ?
maintenant les journalistes savent quel discours tenir pour avoir accès au cercle présidentiel.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.